424 fans | Vote

#222 : S & G : les choses se compliquent

 

C'est le grand retour de Georgina dans l'Upper East side, mais ce n'est pas la même diabolique Georgina que nous adorons détester. Elle paraît comme transfigurée en vraie biche innocente.
L'amitié de Chuck et Nate est une fois de plus mise à mal, toujours à cause de leur affection mutuelle pour Blair.
La relation simili-amoureuse entre Serena et Gabriel devient de plus en plus compliquée.

Popularité


3.2 - 5 votes

Titre VO
Southern Gentlemen Prefer Blondes

Titre VF
S & G : les choses se compliquent

Première diffusion
27.04.2009

Première diffusion en France
26.06.2010

Vidéos

Promo

Promo

  

Promo Extended

Promo Extended

  

Sneak Peek : Blair et Chuck

Sneak Peek : Blair et Chuck

  

Photos promo

Chuck part à la recherche de Georgina

Chuck part à la recherche de Georgina

Chuck et Nate

Chuck et Nate

Affiche promo sur Gabriel et Serena

Affiche promo sur Gabriel et Serena

Les deux meilleures amies

Les deux meilleures amies

Serena et Blair

Serena et Blair

Gabriel rencontre la famille de Serena

Gabriel rencontre la famille de Serena

Georgina, le retour

Georgina, le retour

La famille Humphrey

La famille Humphrey

Jenny

Jenny

Blair Waldorf

Blair Waldorf

Blair et Nate

Blair et Nate

Blair

Blair

Nate et Chuck font du basket

Nate et Chuck font du basket

Serena et Gabriel

Serena et Gabriel

Chuck et Georgina discutent

Chuck et Georgina discutent

Chuck et Georgina

Chuck et Georgina

Chuck et Georgina, les retrouvailles

Chuck et Georgina, les retrouvailles

Le couple va t'il durer ?

Le couple va t'il durer ?

Plus de détails

Scénario : Leila Gerstein

RéalisationPatrick Norris

Nate et Blair se rendent compte que même s'ils seront tous les deux à New York à l'université, les deux écoles sont très éloignées l'une de l'autre. Nate propose donc à Blair d'essayer le métro pour que ce soit plus rapide, ce qui est totalement inconcevable pour la jolie brune.

Alors qu'ils font les magasins, Jenny et Dan surprennent Rufus en train de regarder une bague. Ils imaginent donc qu'il souhaite faire sa demande à Lily. Rufus leur apprend également qu'avec la vente de la galerie, il pourra payer leurs études sans soucis. Les choses se compliquent malheureusement lorsque son agent immobilier lui dit que cela pourrait mettre plusieurs mois avant de trouver un acheteur. 

Gabriel semble louche aux yeux de Blair car celui-ci finit toujours par partir précipitamment des rendez-vous qu'il a avec Serena. Elle décide donc de le suivre et le voit rejoindre Poppy. Chuck, qui n'était pas très loin à ce moment-là surprend Blair en séance d'espionnage et se sent tout d'un coup très intéressé par toute cette histoire, un bon moyen de se rapprocher de celle-ci.

Nate se sent en danger et décide de louer un appartement pour lui et Blair, qui se trouverait à égale distance de leur deux écoles. 

Serena ne veut rien entendre des soupçons de Blair et Chuck et continue son histoire avec Gabriel sans se soucier de ce que disent ses amis. Chuck parle un peu avec ce dernier et l'histoire de sa rencontre avec Serena, lorsqu'elle se faisait appeler Savannah, ne tient pas, les détails ne correspondent pas à la réalité.

Serena finit par se rendre compte de sa bévue lorsqu'elle demande à Gabriel à quoi ressemblait Georgina à cette époque et qu'il répond complètement à côté de la plaque. Pendant ce temps, Chuck invite Blair à rendre visite à Georgina. Celle-ci le suit, pensant aider son amie mais en fait Chuck n'a pas besoin d'elle et elle se rend compte qu'il voulait juste l'éloigner de Nate.

Elle le laisse donc au camp de bénévole où travaille Georgina etpart rejoindre Nate pour visiter leur appartement. Elle se rend simplement compte que Nate est allé aussi rapidement dans les projets futurs pour de mauvaises raisons et leur relation semble encore plus bancale.

Rufus, souhaitant se sortir de ses problèmes financiers au plus vite, décide d'investir dans le projet humanitaire et technologique de Gabriel. Malheureusement, nous apprenons à la fin de l'épisode que cette entreprise est une magouille pour soutirer de l'argent à d'éventuels investisseurs...

Chuck discute à Georgina de la fameuse soirée où Gabriel aurait rencontré Serena et dément la version de ce dernier. Il semblerait qu'il soit cependant trop tard pour agir...

SCRIPT VF 222:

Résumé épisodes précédents:

 

Gossip Girl: Ici Gossip Girl, celle qui révèle au grand jour ce que l'élite New Yorkaise se donne tant de mal à cacher.

 

Nate: Je pensais vraiment que cette fois-ci ce serait différent, mais non, tu es... t'es toujours aussi tordue.

 

Chuck: C'est bête de vouloir que Blair devienne quelqu'un de différent de celle que tu connais. Elle a besoin de quelqu'un qui croit en elle.

 

Rufus: On a refusé à Dan l'attribution d'une bourse pour ses études à Yale.

Lily: Je peux peut-être te dépanner.

Rufus: Non, je dois régler ça à ma manière.

 

Gabriel: Je suis Gabriel.

 

Serena: Gabriel et Poppy avaient rompus et c'est pas comme si ont l'avait prémédité ce... ce truc nous est tombé dessus comme ça.

 

Eleanor: Voulez-vous vous joindre à nous ?

Gabriel: J'adorerais rencontrer l'entourage de Serena.

 

GENERIQUE

 

Gossip Girl: Même une reine doit parfois se risquer en territoire inconnu, sortir de l'enceinte du château. Aujourd'hui, Blair Waldorf s'aventure dans Green Wish Village.

 

Blair: L'université de New York. Qu'est-ce qui m'a pris de dire oui, je déteste cette faune de hippies chics qui se croient ultra tendance.

Nate: Il t'as pris que une, c'est l'une des rares facs qui veut bien de toi et deux, si tu vas à la fac de New York, tu ne seras pas obligé de déménager et de partir loin de l'homme de tes rêves.

Blair: Tu as raison.

Nate: Ca fait des années que je fréquente ce quartier, je vais te montrer tout les bons coins, meilleures pizzas, meilleurs café au lait et meilleurs bars, bien sûr. Mais avant ça, il va falloir que tu apprennes à faire un truc, prendre le métro.

Blair: Tu es adorable Nate, mais les vapeurs de patchouli ont dû te monter à la tête. Il n'y a pas moyen que j'aille là dedans. C'est plein de petits hommes gris, d'employés et de mals faisants.

Nate: Il faudra bien t'y faire, sinon comment tu viendras me voir à Columbia.

Blair: Pourquoi tu crois que le créateur a inventé les taxis ?

Nate: Traverser la moitié de Manhattan, ça prend des heures avec les bouchons, le métro c'est bien plus rapide.

Blair: Tout mais pas ça, je t'en supplie.

 

Rufus: Choisis ce que tu veux Dan. La fin du lycée, c'est un évenement. Tiens, pourquoi pas une malle, c'est bien pour ranger des bouquins. Tu vas avoir pleins de bouquins à la fac. Jenny, peut-être qu'il t'en faudrais une aussi. Vas-y choisis.

Jenny: Ben dis donc, depuis quand ça t'amuses autant de chiner chez les brocanteurs.

Rufus: Je contribue à relancer la consommation tout en faisant plaisir à mes deux petits génies. Il se trouve que la galerie est un bon investissement. Elle est estimée à trois fois son prix d'origine.

Dan: J'aurais pas cru avec la crise de l'immobilier.

Rufus: On aurait tiré plus si le marché était un peu plus solide mais je pourrais vous envoyer tout les deux à la fac et il me resterait quand même assez pour me reconvertir.

Jenny: Je suggére des cours de cuisine. J'aime bien les gauffres mais je commence vraiment à saturer.

Rufus: Dis donc toi, je fais aussi des pancakes.

Dan: C'est un peu trop délicat pour toi, non ?

Rufus: T'emballes pas petit malin, je fais que regarder. C'est Lily, je reviens.

Dan: Jenny. Regardes sur quoi il a bloqué.

 

Blair: Les rats descendent sous terre, pas les Waldorf.

Serena: Ou sinon, tu peux peut-être emprunter l'hélicoptère de Chuck. Je rigole.

Blair: Chuck. Alors celui là, quelle perte de temps cette histoire. Quand un mec te tient pas la main dans la rue, c'est qu'il y a un soucis. Oh, Nate, c'est autre chose, lui, c'est vraiment un amour et il a appris deux trois trucs.

Serena: Mmm, tu vois, faire le gigolo, ça a du bon.

Blair: Oui, mais aucun autre homme ne mérite qu'on voyage sous terre pour ses beaux yeux. Et ton étranger ?

Serena: B., Gabriel vient de Caroline du Nord, ça fait partit des Etats Unis.

Blair: Pas par choix, c'est uniquement parce que les confédérés ont perdu la guerre de sécession.

Serena: Entre Gabriel et moi, c'est parfait. Aucunes exigences, aucunes attaches, le seul bémol, c'est qu'il consacre tellement de temps à monter son entreprise qu'il est... enfin, ça passe avant tout le reste. Genre, on est au resto ou au ciné et tout à coup, il reçoit un message et là... pouf, envolé.

Blair: Ben, c'est une histoire en pointillés, sans attaches comme tu dis, c'est normal, c'est pas comme si vous alliez vous marier.

Serena: En fait, on s'est déjà marier. On s'est enflammé, Cyrus dit que ça n'a aucunes valeurs légales.

Blair: Je ne suis pas sûre d'avoir tout suivis. Il te harcèle pour que tu prennes l'engagement ultime avec lui et il ne reste pas une heure au resto avec toi.

Serena: Il n'y a pas eu de harcèlement. C'était romantique.

Blair: Il faut qu'on verifie. Si il disparait tout le temps, il y a une raison, on va mener l'enquête.

Serena: Non, on ne fait rien.

Blair: Oh, mais si allez ! Ce soir on le prend en filature, on se donnera des noms de codes, on s'habillera en noir, tu verras Dorota est super équipé en matériel de surveillance. Allez, à chaques fois on s'éclate.

Serena: Non. Ca m'éclate pas du tout.

Blair: Bon, et vous faîtes quoi ce soir tout les deux ?

Serena: Non.

 

Chuck: Wouah, t'es encore plus nul que d'habitude.

Nate: J'ai du mal à me concentrer. C'est à cause de...

Chuck: Vas-y, tu peux dire son nom.

Nate: Blair. Ca me fait bizarre d'en parler avec toi.

Chuck: Nate, c'est ta copine. Si on veut être pote comme avant, il faut qu'on puisse tout se dire.

Nate: C'est vrai ? Alors, ça te dérange pas qu'on en parle entre mecs ?

Chuck: Je t'ai pas laissé tomber la semaine dernière. J'étais là, non ?

Nate: Si, c'est vrai, je crois que ça va être dur l'année prochaine. Je serais dans le Morning Side States et elle à l'autre bout de la ville. Ca sera pratiquement une relation à distance, le truc compliqué.

Chuck: Dommage que tu habites pas quelque part à mi-chemin comme moi au Palace. Je l'hébergerais de temps en temps si tu veux.

Nate: C'est pas drôle.

Chuck: T'as raison. Je suis désolé. Je sais trés bien où on en est, t'as gagné, j'ai perdu. T'as pas de soucis à te faire Archibald, ce match là est terminé.

Nate: Oui, en tout cas j'ai pas de soucis à me faire au basket, t'as jamais sû tirer.

 

Gabriel: Et là, mon grand père à dit: "si c'est du pétrole que vous voulez, alors je vais vous en donner".

Rufus: Je savais pas que ta famille était dans l'industrie pétrolière.

Serena: Euh, si, mais Gabriel n'a pas l'intention de reprendre le flambeau.

Gabriel: J'ai été élevé dans ce but mais j'ai d'autres ambitions, des choses plus positives. Je m'interresse aux nouvelles technologies et j'ai créé ma propre entreprise qui fournira des hauts débits sans fil pour les pays en développement. Ca me paraît être une idée qui a de l'avenir mais, aux yeux de ma famille, c'est comme une trahison.

Lily: Oh, comme c'est regrettable, la famille c'est tellement important. Excusez-moi. Oh, le traiteur s'est trompé, j'avais dit des petits fours, c'est pas soirée pizza.

Rufus: Plus important encore que la famille, l'organisation des soirées.

Lily: Désolé Gabriel, demin je reçois mes co-propriétaires pour la réunion annuelle, des heures de débat sur l'état des caves et puis coktails. Tu es le bienvenu d'ailleurs, tu tiendras compagnie à Serena.

Serena: Oui, je t'en supplie, viens.

Gabriel: Daccord avec plaisir.

Rufus: Si on allait voir un film tous les quatres ?

Lily: Oui, génial.

Serena: Oh oui !

Gabriel: J'aurais été ravi de venir avec vous mais je suis désolé, je dois me remettre au travail, alors, je vous remercie, c'était trés sympa mais, il faut que je me sauve.

Serena: Gabriel, c'est qu'un film, ça sera pas long. T'as bien 90 minutes devant toi.

Gabriel: Je suis désolé. J'adorerais venir avec vous, je te jure. Mais j'ai mes maquettes de présentation à mettre au point. Serena: c'est important pour moi.

Serena: Et c'est important pour moi que tu connaisses mieux ma famille.

Gabriel: Bientôt, j'aurais mon financement et aprés je serais tout à toi. C'est promis. On se voit demain. Je vais chercher mon manteau.

 

Chuck: Blair, tu as mis ton imper noir et ton beret. Qui on espionne ce soir ?

Blair: Le sudiste douteux de Serena.

Chuck: Moi non plus, il ne me plait pas beaucoup. Mais pourquoi tu le suis, t'as besoin d'action ? Ca manque de piment, le bonheur conjugal avec Nate ? Generalement, les femmes qui veulent échapper à leur quotidien, ont envie d'autre chose que de érrer seules la nuit sur les trottoirs.

Blair: Je suis là parce que je me fait du soucis pour ma meilleure amie. S. dit que Gabriel fait que disparaitre... pouf. Je vais le suivre et essayer de découvrir où il "pouf" comme ça. Et puis, c'est ça dans un couple d'avoir des centres d'interêts différents. Oh, chut !

Chuck: Tu trouves pas cette situation étrangement familière.

Blair: Tu vas te taire ! Regarde. Poppy.

Gossip Girl: Quand une reine découvre que sa dame de compagnie a prit un dragon pour un prince charmant, elle se doit de réagir en piégeant le malfaisant et en relevant le pont levi derrière lui par exemple.

 

Blair: Il faut que tu le largues, on a prit ce stupide sudiste en flagrant délit.

Serena: Oui, ben, c'est évident que ça ne me fait pas plaisir mais je peux m'en occuper toute seule, j'ai pas besoin de toi. Tu devrais t'occuper de tes propres problèmes de couple au lieu de te mélais de ceux des autres.

Blair: Parce que j'ai des problèmes de couple ?

Serena: On était vendredi hier soir et t'as passé la soirée à espionner mon copain au lieu de voir le tien, d'aller au resto, au ciné, et qu'est-ce qu'il se passe, le ciné n'interresse plus personne ? Euh, je te rappelles plus tard.

Gabriel: Il faut que je te parle d'un truc. En fait, hier soir...

 

Blair: Espionner son soit disant prince charmant, c'est un vrai casanova. Avec Chuck, on l'a vu embrasser Poppy.

Nate: Avec Chuck ? T'étais avec Chuck ?

Blair: Je suis tombée sur lui, il rentrait au Palace.

Nate: Oh.

Blair: On s'est seulement croisé, tu sais que ce n'est rien.

Nate: Oui. Oui, bien sûr, c'est pas grave.

Blair: Parce que contrairement à certains couples que je connait comme... Serena et machin, entre nous, il n'y a pas de mensonges ni de secrets.

Nate: Oui, je sais. On a de la chance.

Blair: Ouais. On va déjeuner dehors ?

Nate: Si tu veux.

 

Serena: Vous couchez ensemble ?

Gabriel: Non, non. Je la touche plus, je te jure. Je lui dit que je voulais réfléchir, que j'avais besoin de temps et besoin d'air mais c'est pas vrai, en fait, je la verrais plus si je pouvais. Mais quand j'ai débarqué içi, je connaissais pas grand monde. La totalité de mes investisseurs sont des contacts à elle et quand elle a su pour nous, elle a menacé de les faire fuir alors je lui ai dit qu'on avait rompu. Si elle apprend que je lui ai menti, je risque de perdre tout ce que j'ai construit. Tu me detestes ?

Serena: Non, je te deteste pas, c'est le mensonge que je deteste. J'aurais jamais cru que tu me ferais ça. Tu as aussi menti à Poppy, je devrais être jalouse sauf que c'est une amie et que tu lui as fait du mal.

Gabriel: J'avais pas prévu de tomber amoureux de toi.

Serena: C'est pas juste Gabriel, il faut que tu lui dises pour nous.

Gabriel: C'est trop risqué. Tu sais ce qu'elle peut faire par jalousie. Serena, j'ai passé deux ans à developper ce projet, c'est la chance de ma vie, l'occasion ou jamais de couper le cordon avec mes parents.

Serena: Tu préferes être l'otage de Poppy. Je veux pas revivre une relation en triangle, j'ai déjà donné.

Gabriel: Attends, s'il te plait. Tous les contrats que j'ai besoin sont signés au plus tard dans une semaine et aprés ça, plus de mensonge, je lui dirais tout. Je te le promet. En plus, avec ce qu'elle va gagner, le choc sera moins violent.

Serena: Si je suis sûre que tu la toucheras pas, je crois... je crois que je vais y arriver, mais pas plus d'une semaine. On est bien daccord.

Gabriel: On est daccord. Fais moi confiance, il n'y a qu'une personne qui me fait battre le coeur. Et c'est la fille la plus magnifique et la plus adorable que j'ai jamais rencontré.

 

Vanessa: J'ai pas le droit de faire de commentaires sur ta tenue ?

Dan: Non, je fais l'extra maintenant. Où t'étais passée ?

Vanessa: J'ai beaucoup travaillé. Euh... bon daccord, j'éspèrais que je n'arriverais jamais à t'en parler mais, peut-être que ça me soulagera...

Jenny: Oh, vous êtes là. Salut. Alors, tu lui as dit pour la bague ?

Vanessa: La bague. Quelle bague ?

Dan: Hier, on a vu papa lorgner sur un saphir.

Vanessa: Une bague de fiançailles ? Oh, génial ! C'est une bonne nouvelle, non ?

Dan: Ben, je sais pas, il l'a regardé, il l'a pas acheté.

Vanessa: Il s'est dégonflé. Pourquoi ?

Dan: Parce que Jenny a dit qu'elle n'accepterait jamais de vivre avec les Van Der machin.

Jenny: Euh ouais, ou alors il s'inquiète parce que Dan a couché avec sa future demi-soeur.

Dan: J'espère pas que c'est ça qui le retient parce qu'on risque pas de se remettre ensemble avec Serena.

Vanessa: Alors, vous êtes daccord dans l'absolue ?

Dan: Ca serait bizarre d'avoir Lily comme belle-mère, de vivre sous le même toit que Chuck.

Jenny: Ouais, c'est vrai, ça serait même super bizarre mais si t'avais vu papa hier, il était survolté, un vrai gamin. Sérieux, je crois que je l'avais jamais vu aussi heureux.

Dan: Je crois que j'avais jamais vu personne d'aussi heureux.

Vanessa: Ben, si vous approuvez il faut lui dire...

Rufus: Non, non, non, non, non. On s'était mis daccord. Non, non, non. C'est pas ce que... C'est inacceptable.

Jenny: Papa ?

Rufus: Euh, non, non, non, non. Qu'est-ce que...

Jenny: On lui dira plutôt un autre jour.

 

Blair: En bref, il t'annonce qu'il fait encore des galipettes avec Poppy toi, tu fermes les yeux. Non, non, ça fait mémère. Vas passer la robe bustière.

Serena: Pour la centième fois, il m'a juré qu'ils ne couchaient plus ensemble. Il continue de la voir le temps de signer ses contrats et aprés il va rompre avec elle.

Blair: Qu'est-ce qui te prouves qu'il va le faire ?

Serena: Il l'a dit et j'ai pas besoin de preuves parce que j'ai confiance en lui, il y a un truc hyper fort entre nous, il a dit qu'il était tombé amoureux de moi la première fois qu'il m'avait vu.

Blair: Ah, ben dit donc, c'est trés romantique, quand on sait que la première fois, il était en vacance avec sa copine.

Serena: Non, c'était il y a un an la première fois. J'étais dans un bar avec Georgina, je faisais semblant de parler avec l'accent russe et il m'a démasqué.

Blair: Et c'était quel soir ça ? Pas le soir quand même ? Le fameux soir du grand trou noir dont t'as presque pas de souvenirs ? Il a flashé sur toi le soir où tu étais droguée, quelle belle histoire !

Serena: Non, d'aprés ce qu'il dit, le soir où je l'ai rencontré, j'étais parfaitement lucide. Ca devait être avant que Georgina me drogue, il se trouve seulement que je ne l'ai pas remarqué.

Blair: Ah ben crois moi, si il y a une chose que j'ai apprise, c'est qu'il y a rien de plus important que la confiance dans un couple.

Serena: On se fait confiance.

Blair: Vous vous faîtes confiance autant que Nate et moi ? Je veux dire, même si il va partir à la fac à l'autre bout de la terre, je m'inquiéterais pas quand je serais loin de lui parce que je suis sûre qu'il ne me fera jamais de mal.

Serena: J'espère B. Parce que sans vouloir te blesser, on sait toutes les deux qu'il t'a déjà prouver le contraire.

Blair: Quoi, tu crois que Nate est toujours amoureux de toi ?

Serena: Tu crois que Gabriel joue la comédie ?

Blair: Non ! Mais je serais étonnée qu'il rompe avec Poppy. Pourquoi il la quitterait ? Il se tape deux supers nanas pour le prix d'une.

Serena: Ah oui, donc pour résumer, Nate et Chuck sont tous les deux dingues de toi mais moi, je ne peux pas avoir quelqu'un qui me reste fidèle pendant huit jours.

Blair: Non, c'est... Je dis ça pour toi, je t'aime. Je veux pas que tu souffres, ok ? Allez, va remettre la robe bustier, elle est sublime sur toi.

 

Rufus: Au revoir. Oh, je pensais que tu étais partit avec Dan et Jenny. Je peux fermer tout seul si tu veux rentrer chez toi, vas-y.

Vanessa: Non, ça va. Je savoure mes derniers moments içi, pendant qu'il est encore temps. Cet endroit va me manquer.

Rufus: Ouais, ben, je crois finalement que tu vas pouvoir garder ton boulot.

Vanessa: C'est vrai ?

Rufus: Ouais, l'agent immobilier n'a pas reçu une seule proposition. Elle dit qu'on ne vendra pas avant des mois même si on baisse le prix. C'est le marché.

Vanessa: C'est pour ça que tu étais ennervé tout à l'heure. Et t'as un plan B ?

Rufus: L'année dernière, aprés la tournée, une maison de disque m'a approché, elle voulait me racheter le catalogue de Lincoln Hawk.

Vanessa: Tu vas vendre l'oeuvre de toute une vie ?

Rufus: Oui, je vais vendre. Et apparement, maintenant qu'on ne tourne plus, ça ne vaut même plus ce que ça valait il y a un an. Si j'ai arrêté de partir en tournée, c'était pour m'occuper de ma famille. Si ça se trouve, j'ai pas prit la bonne décision ni pour eux, ni pour moi. Je ne veux pas t'embêter, excuses moi. Allez viens, on y va.

 

Chuck: Archibald, qu'est-ce qu'on fait içi ? L'appart' est super mais Murray Hills même ta mère est trop high pour ce quartier.

Nate: C'est pour moi et pile entre Colombia et l'université de New York. Je me suis dit qu'en habitant içi, je serais moins loin de Blair cette année.

Chuck: Toutes mes félicitations mais tu n'aurais pas pu me dire ça au téléphone.

Nate: T'es mon pote, non ? On est là parce que je veux montrer à mon pote que j'ai trouvé une solution à mon problème.

Chuck: Ok, mon pote. Je vous souhaite d'être super heureux içi.

Nate: Je veux que tu comprennes qu'avec Blair, cette fois-ci, c'est vraiment du sérieux. Tu vois ce que je veux dire.

Chuck: Alors, elle t'a parlé de notre petite sortie d'hier.

Nate: T'avais promit de lacher l'affaire.

Chuck: C'est ce que j'ai fait, mais je vais continuer comme ça. Hier soir, c'était rien, on s'est croisés dans la rue. Il n'y a pas de quoi paniquer.

Nate: Je panique pas mais je me méfie. Je veux que les choses soient claires. On est bien Blair et moi et on est tous adultes maintenant.

Chuck: Ah bon. Parce que c'est adulte pour toi de prendre un appart' miteux pour surveiller sa copine.

Nate: Non. Arrêtes, c'est pas pour ça que j'ai...

Chuck: Si t'as besoin de marquer ton territoire à ce point là, pourquoi tu ne lui pisses pas dessus.

Nate: Je ne veux plus que tu t'approches d'elle. Je le répeterais pas.

Chuck: Ah, tiens, c'est Blair. Je vais prendre l'appel dans le couloir. Allô ?

 

Blair: Je pensais que si je lui prouvais que le confédéré la trompait avec son ex ça serait terminé mais elle a avalé son excuse moisie de plan d'investissement. Le plan, c'est plutôt que monsieur s'envoie en l'air.

Chuck: Et la blonde et la brune, c'est vrai que c'est un plan en or.

Blair: Je suis vraiment inquiète pour S., tu la connais. Elle s'emflamme sans réfléchir et à chaques fois, elle se fait avoir. Il faut absolument qu'on lui prouve qu'il lui ment. Qu'est-ce que t'en dis Bass ? Un dernière mission ?

Chuck: Je pense que j'ai le numéro de Poppy Lifton quelque part.

Gossip Girl: Reine de coeur ou reine des coeur brisés. Attention B., en essayant d'éliminer un triangle amoureux, tu pourrais bien en faire resurgir un autre.

 

Homme: Chers co-propriétaires, ça sera tout pour cette année.

Lily: Et bien, il est temps de passer aux choses sérieuses, les rafraichissements.

Serena: J'y avais pas...

Blair: Gabriel, je trouve ça regretable que l'on ai pas encore eu l'occasion de faire connaissance. Viens avec moi, on va faire un tour.

Serena: Blair ! Qu'est-ce que tu nous fais ?

Blair: Une visite guidée.

Serena: De mon appartement ?

Gabriel: Mais je suis déjà venu içi.

Blair: On va commencer par ta chambre.

 

Poppy: C'est sympa d'avoir proposé de faire le médiateur sauf qu'à mon avis Serena voudra pas me voir.

Chuck: Fais moi confiance. Je pense qu'elle est capable de te surprendre.

 

Blair: Et ça, tu vois, c'est la commode de Serena où elle range ses nuisettes et toute sa lingerie mais tu le sais peut-être déjà.

Serena: B., pourquoi tu nous as ammené içi ?

Gabriel: Poppy ?

Poppy: Gabriel. Oh, super, je le savais.

Serena: Poppy, faut qu'on parle, tu devrais t'asseoir.

Poppy: Tu crois que j'ai envie de parler avec toi, la fille qui m'a volé mon mec.

Serena: C'était fini entre vous, je t'ai rien volé.

Poppy: Non, laisses tomber, c'est même pas à toi que j'en veux, c'est à lui. C'est toi qui m'a trompé, qui m'a menti. Je vais te tuer, salaud.

Chuck: Non, non, non. Personne va tuer personne.

Poppy: Comment j'ai pu être assez conne pour te croire. Tu t'es servi de mes relations pour ta boîte.

Gabriel: Arrêtes, ça n'a rien à voir. Tu sais que ça n'a rien à voir.

Poppy: Alors, viens avec moi, maintenant, on s'en va, sinon j'appelle tout les investisseurs et je leur dit de reprendre leur argent.

Gabriel: Poppy, nous deux, c'est fini. Ca fait longtemps qu'il ne se passe plus rien. Je suis désolé mais personne ne m'a volé, Serena m'a envoûté. Dis ce que tu veux aux investisseurs.

Poppy: Daccord, je vais leur dire la vérité, que tu es ruiné. Au revoir Gabriel.

Serena: Gabriel.

Gabriel: Je suis désolé, j'ai besoin d'un peu d'air.

Blair: Ben, il tient vraiment à toi on dirait. Maintenant au moins on est sûr.

Serena: J'en ai pas fini avec vous.

Blair: Oups.

 

Dan: Salut. Je savais pas que mon appart' était devenu ton refuge préféré.

Vanessa: Rufus et Jenny sont partis au resto et j'ai préféré t'attendre. Je me suis dit qu'on pourrait jouer à mensonge ou vérité.

Dan: Ooh.

Vanessa: J'avais besoin de parler en fait.

Dan: Ouais, je t'écoute.

Vanessa: J'y vais en premier.

Dan: Daccord.

Vanessa: J'ai jamais couché avec Chuck Bass. C'est pour ça que je t'évitais, c'est sordide et répugnant, je sais bien.

Dan: Ouais c'est ça, c'est répugnant, c'est le mot, c'est répugnant. Mais t'as eu une periode trés difficile. Je veux dire, Blair et Nate se sont remis ensemble, c'est dûr et puis le côté à la fois supérieur et pommé, ça doit avoir un certain charme sur les filles. En tout cas, je te jette pas la pierre, ça arrive à tout le monde de déconner. J'ai jamais eu Georgina Sparks à moitié nue dans mon lit.

Vanessa: J'ai jamais couché avec Bass une deuxième fois. Oh, Dan, t'as de la chance même si t'as pas eu la vie que tu voulais au moins t'es sûr que t'as pas choppé un herpès.

Dan: Ouais, c'est déjà ça. Pourquoi tu dis que j'ai pas la vie que je voulais ?

 

Jenny: Tu vas direct chez Lily maintenant ?

Rufus: Ouais, la réunion de co-propriété doit être finie. Tu veux venir, il y a un cocktail ?

Jenny: Sans vouloir te vexer, j'ai pas envie de mourir d'ennuie surtout qu'Eric est pas là en ce moment. Sinon, je t'ai trouvé en petite forme ce soir. Toute la journée en fait. Tu veux me dire ce qui te travailles.

Rufus: Je suis un peu fatigué, c'est tout mais ça va.

Jenny: Non, ça va pas et je sais pourquoi.

Rufus: Jenny, je veux pas que tu t'inquiètes, je vais...

Jenny: Je sais que t'as envie de demander Lily en mariage. Faut pas t'inquièter, on est daccord Dan et moi si tu me laisses faire les robes des demoiselles d'honneurs.

Rufus: Je crois que parler des robe est encore un peu prématuré.

Jenny: Pourquoi ? Dan t'as vu regarder une bague.

Rufus: Ca devra attendre, en ce moment j'ai... Ca va mais c'est un peu compliqué.

Jenny: Les problèmes il faut les surmonter, le tout c'est de pas se dégonfler. Ben quoi ? Tu m'as toujours dit que je ne devais pas reculer à la première difficulté et qu'avec un peu de volonté, tout était possible. C'est valable pour toi aussi, hein ?

Rufus: T'as pas tort.

Jenny: J'ai raison tu veux dire.

 

Gabriel: Non, comme une lettre à la poste, je te jure. Je te laisse.

Serena: Coucou. C'est bon de savoir que je compte plus que l'argent pour toi.

Gabriel: J'étais au pied du mur et j'ai fait le bon choix. Je suis content que les choses soient claires. Je vais retourner travaillé avec mon père et peut-être qu'il acceptera que je m'occupe du service de communication.

Serena: Oh, je suis désolé. T'as travaillé tellement dûr pour ce projet.

Gabriel: N'en soit pas désolé, j'ai menti et j'en paie le prix, c'est pas ta faute mais j'aurais pû faire des choses bien avec cette boîte et je dois admettre que j'aurais aimé montrer à mon père que moi aussi je peux faire de l'argent.

Serena: Ca t'aurais rapporté tant que ça ?

Gabriel: Poppy et ses investisseurs auraient triplé leurs mises en quelques mois.

Serena: Et ben, il faut pas laisser tomber alors. Il doit bien y avoir une solution si tu fais rien, comment les jeunes d'Afrique vont envoyer leurs messages à Gossip Girl.

Gabriel: Poppy ne plaisantait pas, ses contacts vont se retirer.

Serena: Et bien, trouves d'autres partenaires. Ces gens sont les co-propriétaires richissimes des résidences les plus uppées de Manhattan. Ils sont pas idiots en plus, ils ont refoulé Bernard Madoff 58.

Gabriel: On ne vient pas d'apprendre qu'il ne faut pas mélanger biseness et vie privée.

Serena: S'il te plaît. Allez, si tu me laisses t'aider, je serais tellement fier.

Gabriel: C'est vrai. T'es sûre ?

Serena: Oui, il faut essayer. Je vais chercher ma mère.

Chuck: Gabriel, pas mal les cocktails, hein ? Il paraît que tu as rencontré S. pendant l'une de ces fameuses soirées de débauche avec Georgina. Je me suis toujours demandé ce qui s'était passé ce soir là. Ca doit pas être triste comme histoire.

 

Blair: Ooh, Nate. Qu'est-ce que tu fais içi, je croyais que ce soir, il y avait un match avec les Metz, j'ai vu Dorota mettre sa casquette.

Nate: Je verrais le compte rendu à la télé demain matin. Je voulais te faire une surprise. Chuck et Serena sont là ?

Blair: Oui, quelque part. J'en reviens pas qu'il m'ai embarqué dans l'opération "ensemble contre l'invasion sudiste". C'est une longue histoire sans aucunes importances. L'important, c'est que, je suis ravie que tu m'ai fait la surprise de venir.

Nate: C'est pas fini. Je sais que tu appréhendes qu'on soit séparé l'année prochaine. J'ai la solution, un appart' à Murray Hill.

Blair: Non, c'est pas vrai.

Nate: Tu veux vivre avec moi ?

Blair: Oui. Oui, on va vivre ensemble.

Chuck: T'emménages avec lui ?

Nate: Elle a dit oui. Je l'emmène tout de suite visiter.

Chuck: Oui et bien avant que vous vous envoliez vers votre petit nid d'amour, il faut que B. sache quelque chose. Gabriel dit qu'il a rencontré Serena la veille du test d'évaluation et que c'était au Putter.

Blair: Non, c'est pas possible.

Chuck: Je sais. On doit la prévenir.

Nate: Non, non, non, non. Ca va Chuck peut s'en occuper tout seul. T'as pas envie de voir l'appart'.

Gossip Girl: Etre reine n'est pas toujours facile, que choisir ? La sécurité du château et de son chevalier blanc ou le frisson de l'aventure avec un prince ténebreux ? Alors B., nuit caline au lit avec Nate ou combat contre la bête avec Bass ?

 

Gabriel: Les fournisseurs d'accés, les grandes entreprises et les gouvernements utilisent tous ses satellites. On a un marché enorme devant nous.

Serena: En plus, il y a un côté philantrope, le haut débit gratuit pour toutes les associations et les écoles publiques.

Lily: C'est le genre de choses que moi et certains membres des industries Bass souhaitent de plus en plus promouvoir.

Rufus: Une forme de développement durable.

Gabriel: Ouais mais si on veut réussir, il va falloir faire trés vite, les principales entreprises internet préparent aussi un projet similaire. Si on se lance maintenant, on leur barre la route et on est presque certain de faire tripler notre investissement.

Lily: Envoies donc un dossier à mon assistant. Bien sûr, il faudra que j'y jette un coup d'oeil mais tu peux considérer que je suis partante.

Serena: T'as trop assuré. Tout ce que tu as à faire maintenant, c'est dire aux co-propriétaires qu'elle va investir. Avec l'appuie de ma mère, t'as plus aucuns soucis à te faire.

Blair: Euh, Serena, viens. Faut que je te parle dans ta chambre.

Serena: Encore une visite ?

 

Chuck: Le sudiste te ment.

Serena: J'en peux plus de vous deux. Ca suffit.

Blair: Il a dit à Chuck qu'il t'avait vu au Putter mais je sais que c'était fermé ce soir là parce qu'il y avait soirée sabotage chez moi pour que Nelly Yuki rate son test et que j'avais engagé leur barman.

Serena: J'ai aucunes raisons d'essayer de me justifier, surtout devant vous, mais j'étais avec Georgina ce soir là et elle connait le propriétaire du bar. C'était sans doute une soirée privée ou alors il s'est simplement trompé de soir.

Blair: Mais Chuck l'a vu aussi passer un coup de fil en douce.

Serena: Oh, la preuve irréfutable messieurs les jurés, un coup de fil en douce. B., je t'ai jamais jugé, j'ai toujours été de ton côté même quand tu as fait des choix incompréhensibles. Tu pourrais respecter les miens, Gabriel est un garçon génial et il est honête, même ma mère lui fait confiance. Elle n'aurait pas investie dans son projet sinon. Moi, je crois que vous vous servez de lui, c'est votre excuse pour vous raprocher. Bon, je retourne voir mon copain. Je te conseille de retourner voir le tien. Le Putter, sérieux !

Blair: C'est vrai que ça fait un peu débile quand on le dit à voix haute.

Chuck: Il n'y a qu'une seule personne qui sait ce qui s'est réellement passé le soir où soit disant Gabriel a repéré Serena.

 

Dan: Wouah. Je vais pas aller à Yale.

Vanessa: Je suis... Je suis désolée, c'est sortie tout seul mais au moins ça va faciliter la tâche à ton père. Ca l'aurait tué de devoir te l'annoncer, ça l'aurait vraiment tué.

Dan: Ouais, je sais.

Vanessa: Tu lui en veux pas j'espère ?

Dan: Non, j'en veux pas, j'en veux au service d'attribution des bourses, j'en veux à la récession et à un certain crétin qui fut notre président, mais mon père... Franchement, je pense que mon pauvre père est encore plus déçu que moi, en plus il était tellement content, de vendre la galerie et d'avancer.

Vanessa: Tu crois qu'il va quand même se marier ?

Dan: C'est un homme fier.

 

Homme: Je vous fais un chèque dés demain. J'ai hâte de travailler avec vous Gabriel.

Gabriel: Moi aussi, monsieur.

Rufus: Excusez moi. Gabriel, je peux te parler ?

Gabriel: Oui bien sûr. Excusez moi.

Rufus: Je voudrais investir aussi.

Gabriel: Ecoutez, ça me fait plaisir que vous aillez foi en mon projet. Mais pour des personnes dans votre situation, il existe des placements plus adaptés du type Obligation Municipal, placements collectifs. Je suis prêt à vous aider si...

Rufus: Je sais ce qu'est un placement collectif et j'ai horreur qu'on me parle avec condéscendance.

Gabriel: Non, je ne voulais pas vous froisser. C'est pas du tout ça.

Rufus: Aprés tout, mon argent vaut celui de n'importe qui, c'est comme ça que ça marche non ? Un opportunitée se présente dans la salle privée d'un grand restaurant ou sur un terrain de golf, les riches deviennent plus riches et les gens comme moi sont jamais là. Cette fois je suis là, je veux ma part.

 

Blair: Je viendrais voir l'appartement demain, j'ai quelque chose à faire.

Nate: Avec Chuck ?

Blair: Serena veut pas nous écouter.

Nate: Ah bon, vous lui avez dit de rompre avec son mec et elle l'a pas fait, c'est vraiment pas croyable.

Blair: Allez, viens avec nous.

Nate: Non, ça ne me regarde pas cette histoire, toi non plus d'ailleurs. Chuck dramatise, ça l'amuse.

Blair: Non, je crois que c'est sérieux. T'es pas obligé de venir si t'as pas envie mais laisses moi y aller, c'est important. Il faut que tu aies confiance en moi.

Chuck: La limousine nous attend.

Nate: T'as raison et j'ai confiance en toi alors si tu veux y aller, vas-y.

 

Chuck: Tu devrais appeller ta mère, on ne sera pas rentré ce soir.

Blair: Mais je la croyais chez ses parents dans le Connecticut.

Chuck: Tu t'es mal renseignée. Oui, allô ? Je voudrais connaitre vos heures de visites, je viens voir mademoiselle Georgina Sparks.

Gossip Girl: Tous à vos balais nos enfants, on part rendre visite à la méchante sorcière de Manhattan.

 

Homme 1: Monsieur Bass, ça y est, les visites sont autorisées.

Blair: Oh, oh. Génial je vais devoir affronter mon ennemie jurée avec une choucroute à la Amy Winehouse, je suis dégoutée.

Chuck: Et maintenant que tu le dis, peut-être qu'il vaut mieux que j'y aille tout seul. Tu viens de le dire, c'est ton ennemie jurée. Pourquoi elle te parlerais ?

Blair: Parce que je peux la renvoyer en camp de redressement si elle ne me dit rien.

Chuck: Mmh. Blair, je connais Georgina depuis super longtemps. A l'époque, on était même trés lié. Je vais m'en occuper.

Blair: Autant dire que je suis venue pour rien. Tu voulais juste être seul avec moi, me séparer de Nate, saboter notre première nuit à l'appartement.

Chuck: Il n'avait pas d'arrière pensées lui, qu'est-ce que tu crois ? Que c'est une coïncidence qu'il te demande de vivre avec lui juste au moment ou toi et moi on recommence à se voir ?

Blair: Il savait que j'aimais pas l'idée qu'on doive vivre l'un loin de l'autre.

Chuck: C'est peut-être pour ça qu'il a cherché un appart' mais il veut que tu vives avec lui parce qu'il a peur de moi. Poses lui la question sauf si t'as confiance en lui. Le fait est que tu as préféré passer la nuit dans une voiture avec moi que dans ta suite nuptiale avec lui. Mais c'est bien connu, t'as un faible pour les limousines.

Blair: Je suis venue pour ma meilleure amie.

Chuck: C'est la seule raison ?

 

Femme: Bienvenue à toi. Tu es une âme perdue à la recherche de la lumière ?

Chuck: Je crois que je me suis trompé d'adresse.

Georgina: Chuck Bass ? Tu as trouvé le salut toi aussi.

 

Serena: Blair se trompe complétement sur toi.

Gabriel: Pourquoi tu dis ça ?

Serena: Je ne voulais pas t'en parler pour pas te faire de peine mais Chuck et elle se sont lancés dans une espèce de croisade contre toi, c'est nul. Ces deux abrutis soutiennent que le Putter était fermé le soir en question.

Gabriel: Ils hallucinent et si ils avaient entendu l'accent horrible de Savanah ce soir là, il y aurait de la vendetta dans l'air c'est sûr mais contre toi.

Serena: Tiens, et Georgina tu t'en souviens, qu'est-ce que t'as pensé d'elle ?

Gabriel: Je ne sais pas, elle m'as pas fait grande impression.

Serena: Mais tu te souviens de ses cheveux, un roux aussi flamboyant, ça fait de l'effet. C'est carrement orange, son coiffeur n'y va pas avec le dos de la cuillère.

Gabriel: Oui, ça, évidemment je m'en souviens mais je m'en fous du reste. Quand je suis tombée sur toi ce soir là, j'ai plus rien vu d'autre.

Serena: Euh, j'y vais il faut que je rentre chez moi avant que ma mère se réveille.

 

Georgina: C'est une retraite d'une semaine sur le thème du pardon et à la fin on donne un spectacle sur la passion. Tu veux venir avec moi, je m'occupe du groupe d'enfants qui prépare des disciples en papier maché pour le décors.

Chuck: Alors là, je suis bluffé.

Georgina: Oh, c'est rien, de la colle, de la farine et tu mélanges.

Chuck: Ca a pas été trop dur de jouer la comédie à tous ces gens pour éviter de retourner en camp de redressement.

Georgina: T'es incorigible Chuck, pourquoi tu veux pas croire que parfois les gens changent ?

Chuck: Oh, c'est possible de changer mais toi...

Georgina: Tu te trompes Chuck, le camp de redressement c'était vraiment dûr mais là-bas, j'ai pû réflechir à ce que j'étais devenue, un vrai démon, une manipulatrice, une sorcière et ça m'a dégouté alors je me suis dit qu'il fallait prendre un nouveau départ. Un matin je suis allée à l'église et là, j'ai confessé tout mes péchés.

Chuck: Ca a dû prendre un certain temps.

Georgina: Aujourd'hui, tout est pardonné, je sais que venant de moi, c'est dûr à croire mais je suis heureuse pour la première fois de ma vie, vraiment heureuse mais je doute que Chuck Bass le cinique soit là pour trouver la rédemption.

Chuck: J'ai besoin de savoir si tu connais un type qui s'appelle Gabriel Edwards.

Georgina: Euh, ça ne me dit rien du tout. C'est qui ?

Chuck: Il dit vous avoir vu au Putter le soir où tu as drogué Serena.

Georgina: Oh, oui, je pris comme une dingue quand je pense à ce soir là. Mais non, il ne peut pas nous avoir vu là-bas, on est pas passé au Putter. Oui, je me rappelle, vers minuit, j'ai rammené Serena à mon hôtel et elle s'est endormie en bavant sur mon épaule.

 

Gabriel: T'as oublié quelque chose ?

Poppy: Oui. J'ai oublié de te remercier pour ta performance d'hier.

Gabriel: On forme une bonne équipe toi et moi, hein ?

Poppy: Mmh.

 

Chuck: Allô ?

Serena: Vous aviez raison pour Gabriel, il ment quand il dit m'avoir vu ce soir là, je sais pas pourquoi.

Chuck: Oui, je confirme. Fais attention à toi. Blair et moi on arrive dés que possible.

Serena: Daccord.

Chuck: Mais vu que ma limousine a disparu, ça va prendre un peu de temps.

Gossip Girl: Souvent la reine finie par comprendre que le prince ténebreux n'a qu'une idée en tête et que cette idée n'est pas de pourfondre sorcières et dragons alors, elle remonte dans son carosse et rentre au château.

 

Poppy: Avec tous les investissements que tu as obtenu au cocktails, d'içi la fin du mois, on devrait être paré. J'ai cru qu'on était foutu quand Chuck Bass m'a appellé mais t'as trouvé la parade, quel coup de génie de renoncer à des millions pour être avec Serena.

Gabriel: Elle m'a laissé un message.

Poppy: C'est une vrais sangsue cette fille.

Serena: "Gabriel, c'est moi, je reviens à ton hôtel, il faut que je te parle d'un truc. Bouges pas. A tout de suite.".

Poppy: Je trouve qu'elle a l'air inquiète.

Gabriel: Oui, elle se doute de quelque chose.

Poppy: Pourquoi elle aurait des soupçons, t'as gaffé ce matin ?

Gabriel: Non, c'est toi qui n'a pas fait ton boulot correctement, tu t'es mal renseignée. Ces deux potes lui ont dit que le bar où je suis censé l'avoir rencontré était fermé ce soir là. Je sais même pas où c'est le Putter.

Poppy: Il faut dégager d'içi, tout de suite. Chut, n'ouvres pas.

Gabriel: Planques toi, je gère. Mr Humphrey.

Rufus: Je voulais t'apporter mon chèque en personne.

 

Nate: Salut.

Blair: J'ai fait une bétise, j'aurais pas dû suivre Chuck.

Nate: Non, c'est pas grave, je suis content de te voir. Allez, viens, entres, je vais te faire visiter.

Blair: Nate, je déteste Murray Hill. Pourquoi t'as loué cet appartement ?

Nate: Parce que je voulais pas qu'on soit séparé cette année.

Blair: Et c'est aussi pour ça que tu veux que je m'installe avec toi.

Nate: Blair, quand j'ai su que tu revoyais Chuck, j'ai pas supporté.

Blair: Tu disais que tu avais confiance en moi mais c'est faux, t'as pas confiance.

Nate: Blair, je suis vraiment désolé. Je t'aime. Allez, enlèves ton manteau, s'il te plait.

 

Chuck: C'est Serena.

Georgina: Oh, dis lui que je l'embrasse. J'ai tellement d'amour à lui donner.

Chuck: Tu lui as parlé ?

Serena: Non, j'arrive trop tard.

Chuck: Qu'est-ce que tu veux dire par là ?

Serena: Non, non, non. Les placards sont vides, il est partit de l'hôtel.

Poppy: Il peut pas être partit. Il peut pas avoir quitté l'hôtel comme ça. Je lui ai donné un demi million de dollars.

 

Rufus: Salut Dan.

Dan: Oh, du café, merci papa. Si t'es venu me parler de Yale, c'est pas la peine de te prendre la tête, Vanessa m'a annoncé la mauvaise nouvelle.

Rufus: En fait, je suis venu te dire...

Dan: Je sais même pas pourquoi je voulais tellement aller là et pas ailleurs. C'est vrai, au fond, c'est une version grand format de St Jude et quand on voit comment je me suis integré là-bas.

Rufus: Mais...

Dan: Arrêtes, il y a d'autres universités qui m'ont accepté. L'université de New York est trés bien, eux, ils m'ont offert une bourse et je resterais içi.

Jenny: Ou dans notre nouveau chez nous.

Rufus: Notre nouveau chez nous ?

Dan: Oui, on a une petite surprise pour toi.

Jenny: On avait un peu d'argent de côté alors...

Dan: Heureusement que t'as pas de goût de luxe, on était mal sinon.

Rufus: Je suis vraiment trés touché.

Jenny: On veut tout simplement que tu sois heureux.

Dan: Et même si toi et Lily, ça peut être compliqué pour nous deux et bien on fera ce qu'il faut pour que ça marche.

Rufus: Vous êtes géniaux, je vous adore. Mais il va falloir que vous me laissiez faire un chèque. Il y a des choses dont un homme doit se charger tout seul.

Dan: Oh merci.

Jenny: Ouais, je t'avoues qu'on espèrais que tu nous dise ça.

Rufus: C'est pas une mauvaise nouvelle que j'ai à vous annoncer, bien au contraire, et si tout se passe comme je l'espère, Yale ne sera plus seulement un rêve et les choses seront plus simple pour toute la famille.

 

Georgina: Où est passé ta limousine ?

Chuck: Le chauffeur ne répond pas mais Blair a dû le forcé à rentrer.

Georgina: Blair ? T'es venu avec Blair ? Tu sais quoi, aujourd'hui, c'est mon jour de congés et New York me manque tellement.

Gossip Girl: Oh ma reine, prends garde à toi, sous les traits les plus angélique se dissimule parfois le pire des démons. XOXO. Gossip Girl.

 

 

Kikavu ?

Au total, 134 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Cline5588 
02.03.2022 vers 12h

idrialcest 
01.12.2021 vers 17h

Luna25 
25.11.2021 vers 18h

hosita 
27.08.2021 vers 01h

whistled15 
07.07.2021 vers 22h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

cappie02 
elyxir 
hollywood 
loveseries 
Ne manque pas...

Participe au nouveau défi HypnoFanfics!
Défi HypnoFanfics 3 | Participer

Activité récente

[Jeu] La photo du mois 2
Aujourd'hui à 00:27

[Jeu] Synonyme
26.06.2022

Le Site
21.06.2022

Actualités
Nouveau sondage

Nouveau sondage
Un nouveau sondage a été publié sur le quartier concernant le reboot ! Plusieurs épisodes du reboot...

Gossip Girl est disponible en intégralité sur Amazon Prime Video

Gossip Girl est disponible en intégralité sur Amazon Prime Video
L'intégralité de la série Gossip Girl est disponible sur Amazon Prime Video depuis le 27 octobre....

Une bande-annonce et des affiches pour la nouvelle version de Gossip Girl

Une bande-annonce et des affiches pour la nouvelle version de Gossip Girl
Êtes-vous curieux de découvrir les nouveaux adolescents qui seront au coeur des rumeurs véhiculées...

Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok

Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok
Pour célébrer son arrivée sur le réseau social TikTok, Ed Westwick a fait une courte vidéo où il...

Jessica Szohr a accouché

Jessica Szohr a accouché
Jessica Szohr, l'actrice de la série Gossip Girl qui interprétait Vanessa, a accouché de son premier...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, Avant-hier à 19:12

Il n'est pas nécessaire de connaitre la série pour participer. Vous devez simplement faire travailler vos petites cellules grises.

quimper, Avant-hier à 19:13

Oups, pas le bon détectives. Désolé ! Mais on vous attends nombreux sur le quartier

sanct08, Avant-hier à 21:20

Hello, venez découvrir les résultats de la finale de l'animation sur Le Caméléon :=)

bloom74, Hier à 13:22

Il vous reste tout ce mardi pour venir participer à la SuperBattle sur le quartier The Boys. Venez nombreux. Merci.

mamynicky, Hier à 17:00

'Jour les 'tits loups ! Monk vous attend avec un nouveau sondage. Venez nous parler de vos phobies sur le forum.

Viens chatter !