VOTE | 412 fans

#104 : B: Victime de la mode

Réalisé par: Patrick Norris 
Ecrit par: Joshua Safran

Blair est toute excitée lorsque sa mère la choisit pour être le visage de sa nouvelle collection de vêtements. Cependant, le bonheur de Blair se transforme soudainement en sentiment de trahison et de jalousie lorsque Serena arrive et capte l'attention de tous et que Blair se retrouve peu à peu dans son ombre. Pendant ce temps, Serena et Dan se rendent une nouvelle fois compte qu'ils ne viennent pas du même milieu et Nate et Chuck partent faire une week-end entre hommes pour décompresser après la semaine de la Ivy League.

*Accès aux captures*

Popularité


3.88 - 8 votes

Titre VO
Bad news Blair

Titre VF
B: Victime de la mode

Première diffusion
10.10.2007

Première diffusion en France
27.09.2008

Vidéos

Promo

Promo

  

Photos promo

Nate et son ordinateur

Nate et son ordinateur

Dan et Blair se confient

Dan et Blair se confient

Serena et Blair, les meilleures ennemies

Serena et Blair, les meilleures ennemies

Nate - Chace Crawford

Nate - Chace Crawford

Serena - Blake Lively

Serena - Blake Lively

Nate s'inquiète de son compte en banque

Nate s'inquiète de son compte en banque

Serena, Blair...

Serena, Blair...

Serena et Blair chez les Waldorf

Serena et Blair chez les Waldorf

Serena et Blair font du shopping

Serena et Blair font du shopping

Serena et Blair en shooting photo

Serena et Blair en shooting photo

Serena, Blair et leurs copines

Serena, Blair et leurs copines

Serena, sauvage

Serena, sauvage

Rufus et Lily

Rufus et Lily

Plus de détails

Bendel envisage de distribuer la collection d’Eleanor Waldorf, elle doit donc faire bonne impression et montrer le meilleur de sa collection. Elle se met alors à la recherche d’un mannequin digne de ses vêtements et c’est ainsi que le choix se tourne vers Blair. Elle est ravie. Lors des essais photos, le photographe veut virer Blair parce qu’il la trouve trop guindée, Serena surprend la conversation et essaie de donner de bons conseils à Blair pour qu’elle se lâche. Lauren et le photographe préviennent finalement Eleanor que Blair ne convient pas pour représenter la marque et expliquent que Serena serait un bien meilleur choix. En arrivant à la séance photo, Blair découvre que c’est Serena qui va la remplacer, elle est furieuse et s’en prend à son amie en lui disant qu’elle lui vole toujours tout. Finalement Blair se rend compte que c’est sa mère qui est à l’origine de tout cela, elle pardonne donc à Serena et les deux amies se réconcilient.

 

De leur côté Nate et Chuck commencent le week-end de perdition, mais un certain Carter fait son apparition ce qui n’est pas au goût de Chuck. En effet, Carter a décidé de renier son héritage pour profiter de la « vraie » vie et faire le tour du monde. Nate quant à lui est admiratif, Carter l’invite donc à une soirée poker. Nate fausse compagnie à Chuck pour aller à cette soirée. En retournant dans sa suite, Chuck réalise qu’on lui a volé des biens précieux, il prévient immédiatement Nate. De son côté, la soirée poker tourne mal. En effet Nate est à sec et se fait dépouiller, il comprend alors qu’il s’est fait manipuler par Carter. Chuck arrive à la rescousse et règle l’affaire en payant à sa place. En rentrant à l’hôtel, Nate souhaite rembourser son ami, mais il s’aperçoit que son compte a été vidé par son père.

 

Dan rassemble son courage pour inviter Serena à sortir au cinéma, elle accepte avec joie malgré les réticences de Blair. Finalement, Blair supplie Serena de rester à la séance photo et Serena ne peut pas refuser car elle sait que leur amitié est encore fragile. Serena prévient donc Dan. En rentrant au loft, Dan confie ses doutes à Rufus qui lui conseille de se jeter à l’eau. Pour se faire pardonner, Serena invite Dan le lendemain à la séance photo de Blair. En arrivant à la séance photo, Dan surprend la violente dispute entre Serena et Blair, il ne sait plus quoi penser. Finalement, il donne un nouveau rencard à Serena.

 

A la galerie, Rufus vend une toile de sa femme à la décoratrice de Lily, il est assez troublé. Lily souhaite que Rufus reprenne la toile en apprenant l’identité de l'artiste qui l'a créé.

VF Gossip Girl:

Résumé précedents:


Gossip Girl: Salut jeunesse dorée de Manhattan. Ici Gossip Girl. Votre seule et unique source d'information sur la vie scandaleuse de l'élite de Manhattan.


Katie: Mon dieu, vous ne croirez jamais ce que je suis en train de voir sur Gossip Girl.

Une fille: Quelqu'un a vu Serena à la gare Grand Central


Serena: Je pensais que ça allait entre nous.

Blair: Ca allait avant que j'apprenne que tu as couché avec mon copain.


Serena: Je suis pas revenue pour toi. Blair est ma meilleure amie et tu es son petit copain et elle t'aime.


Dan: Tu sortirais avec un mec que tu connais pas ?

Serena: Tu peux pas être pire que ceux que je connais.


Rufus: Nos enfants devaient se croiser, c'est une petite île.

Lily: C'est pas une astuce ? Utiliser ma fille pour m'avoir maintenant que ta femme t'as quitté...


Nate: T'as jamais eu l'impression que notre vie était planifiée. Qu'on va juste finir comme nos parents ?

Chuck: C'est une pensée bien sombre.


Howard: On n'a pas travaillé si dur pour que tu fasses comme bon te semble.


Chuck; C'est un centre pour des gens mentalement instables ou drogués. La question est: que fais-tu maintenant ?

Blair: Et bien, je pensais... à un annéantissement social.

Chuck: Dire que je pensais que tu mollissais.


Blair: C'est grâce à leur excellent programme qu'une de nos étudiantes est aujourd'hui clean et sobre. Du moins pour le moment.

Dan: Elle est en désintox ?

Jenny: Non, pas elle, son frère.


Dan: Je sais que j'ai dis des choses sur toi est ton monde, j'en suis désolé.


Blair: Pourquoi est-tu partie sans dire au revoir ?

Serena: Je ne savais pas comment être ton amie aprés ce que j'avais fait. Je suis vraiment désolée.


Gossip Girl: Repérés à Central Park: deux drapeaux blancs qui s'agitent. Alors y aura t-il une trève ou des suites ?


Episodes 104:


Agent de sécurité: Désolé, vous n'êtes pas sur la liste.

Blair: Bien sur que si ! C'est mon rêve !

Agent de sécurité: Plus maintenant.

 

Gossip Girl: Salut, les Upper East Siders. Il n'y a rien que Gossip Girl aime plus que les surprises. Et nous assistons à la formule 2 en 1 dont bénéficie Blair Waldorf: sa mère Eleanor qui vient de revenir de Paris et Serena Van Der
Woodsen déjeunant entre copines.

Serena: Hé ! Tu es debout.

Blair: On avait quelque chose de prévu ?

Eleanor: Chérie, il est impoli d'interrompre. Je disais à l'instant à Serena, que Bendel est intérressé par la mise en rayon de ma ligne.

Blair: Vraiment ? C'est génial ! Pourquoi tu n'as rien dit ?

Eleanor: Je suis revenue de Paris assez tôt afin de réunir mon book et s'ils aiment ce qu'ils voient, ça pourrait être le début d'une collection complète "style de vie".

Blair: Car plus de monde devrait être comme vous mère.

Eleanor: Avant de mordre là-dedans, tu devrais t'intérresser à ce yaourt 0%.

Blair: J'ai perdu 1 kilo durant ton absence...

Eleanor: Et tu es merveilleuse.

Serena: Elles sont magnifiques, Mme Waldorf.

Eleanor: Et bien, elles le seront si elles ne sont pas froissées par le voyage. Chérie, s'il te plaît. Serena, revient plus tard quand tout sera déballé. J'adorerais avoir ton avis. Tu as un si beau style, bien à toi.

Serena: Merci, mais ça ne sera pas possible. Blair et moi avons des projets aujourd'hui.

Bair: A bon ?

Gossip Girl: Serena et Blair ont peut-être des projets aujourd'hui, mais Nate et Chuck sont overbookés pour tout le week end... s'ils y survivent.

Chuck: Trouvé Piaget.

Nate: Tu peux pas appeler ça une montre ?

Chuck: Si ça coûte plus de 10 briques, ça mérite son propre nom.

Nate: Et ça ?

Chuck: Surtout ça. La balle de Babe Ruth, la meilleure qu'il n'ai jamais tapé pour un home run. Mieux vaut prévenir que guérir. C'est parti ! Vous avez survécu à la semaine Ivy et avez heureusement gagné un tiquet d'entrée pour
l'école de votre choix. A présent, ruinons ces chances. Laissez moi vous rappeler les règles. A partir de maintenant, le seul monde extérieur est celui que je vous montre, vous mangez ce que je vous donne et vous faites ce que
je vous dis, et jusqu'à nouvel ordre les seules filles auxquelles vous parlerez sont celles que j'ai payées. Que le week end de débauche commence !

Homme: Un, deux, trois, double !

Chuck: Qui a ramené le yéti ?

Nate: C'est pas Carter Baizen ? Je l'ai pas vu depuis qu'il était en dernière année et nous en 5ème. Il a l'air sérieux.

Chuck: T'es défoncé ? On dirait Matthew Mcconaughey entre deux films, c'est un looser. Ecoute, quelqu'un qui troque son fond d'investissement pour un sac-banane fait volé en éclat tout ce qui est sacré pour Chuck Bass.

Carter: Nate Archibald, c'est toi ?

Nate: Baizen, mon pote ! J'ai entendu que tu étais devenu un voyou !

Carter: Et je suis là pour en parler.

Gossip Girl: Il semblerait que quelqu'un n'ai pas prévu les intrus. Chuck ne sait-il pas qu'une soirée n'en est pas une tant que quelqu'un ne s'y est pas incrusté ?


Blair: Mon dieu, j'avais oublié ce que c'était que d'être avec toi.

Serena: Non, ils nous regardaient toutes les deux.

Blair: Te fous pas de moi, ça a été comme ça toute la matinée, à commencer par ta charmante visite à ma mère. Elle a même pas appelé pour dire qu'elle rentrait.

Serena: Elle était occupée. Elle se dépéchait de rentrer et tout. Car elle voulait te voir.

Blair: Elle ne m'a même pas réveillée.

Serena: Tu sais ce qu'Eleanor pense du sommeil pour être belle.

Blair: Elle t'aime plus que moi.

Serena: C'est pas vrai, tu es sa fille, elle n'aime personne plus que toi. C'est juste... qu'elle ne sait pas comment le montrer parfois.

Blair: Ok, je vais à l'intérieur, attends moi. Je reviens.

Serena: Humphrey ! Dan ! Salut !

Dan: Salut !

Serena: Oh mon dieu, c'est ce que j'adore avec cette ville, tu tombes toujours sur pleins de gens. Qu'est ce que tu fais là ?

Dan: Je reviens de chez ma mère aprés avoir déposé Jenny à Hudson. J'ai pris deux cubains pour moi et mon père... des sandwichs, pas des cigares !

Serena: Tu te rappelles avoir dit qu'on pourrait se rencontrer un jour et... ne pas parler ? Je me demandais si ce "jour" est-il arrivé ?

Blair: C'était dégoutant. Le responsable devrait les fermer.

Serena: Les toilettes ?

Blair: Non, tout les gens... ça s'appelle Nolita, et pas "pas de douche". Qu'est ce que tu fais içi ? Ca sent le porc ? Et le fromage ? Ok, dés que tu en a fini avec ton oeuvre de charité pourquoi ne pas me rejoindre ? Je serais à Tory
Burch pour chercher des ponchos.

Dan: C'est pas la fille qui a dit devant toute l'école et plusieurs universités que t'avais un problème de drogue ?

Serena; Si. Mais tu sais, Blair peut être un peu Blair.

Dan: Ouais, ouais.

Serena; On essaie justement de se réconcilier. Aujourd'hui est notre premier jour à sortir rien que toutes les deux. Donc il vaut mieux que j'y retourne.

Dan: Ouais, bien sur, c'est...

Serena: Oui. Mais appelle moi un de ses jours pour qu'on puisse se retrouver et faire ce truc que tu ne m'as pas demandé de faire.

 

Nate: Je ne comprends pas, la dernière fois que j'ai vu ta soeur elle disait que ta famille t'avait viré et que tu érrais à la surface du monde.

Carter: Non, j'ai juste érré à leur propre surface. Une fois détourné de l'argent, tu vois que ça n'achète pas la liberté mais plutôt une prison. Ils ont dit que j'avais disparu mais je me suis juste échappé.

Nate: T'es allé où ?

Carter: Où ? J'ai aidé à nettoyer l'aprés katrina, passé une année à reconstruire de Machu Picchu, ce qui, laisse moi te dire, à changé ma vie. J'ai acheté une caméra numérique et filmé pour un documentaire.

Chuck: T'es le mec qui nous a donné notre premier joint, amené dans notre premier club et tu vas me dire que la vie de réalisateur pour Youtube est meilleure que ça ? T'as inventé le week-end de débauche.

Nate: Qui s'interresse à une fête quand on peut voyager ?

Carter: Exactement, dans le monde réel, la seule chose qui compte, c'est ce que tu es et pas ce que tu possèdes.

Chuck: Bien que j'adore ce discours sur la non-nécessité matérielle d'un mec qui a autant de produit dans ses cheveux, cette fête se situe autour de l'excés, pas de la phisolophie. Arrêtons de parler. Faisons la fête. Maintenant,
voilà quelque chose qui ne nécessite rien de matériel. En effet, ceci est sur le point d'être enlevé. Qui est avec moi ?

Nate: Je pense que je vais rester ici un petit peu.

Chuck: Bien. J'aurais détesté détruire une si belle rencontre de toute façon.

Carter: Si on continuait autour de quelques cartes ? Pas cette merde pour les gamins, le texas Hold'em est mort. Je te montrerais la vraie action. Tu sais quoi ? Je fais partie du jeu hebdomadaire dans ce quartier du Queens,
ça dure toute la nuit. C'est le vrai jeu: mises élevées, gros sous, des gens avec des histoires qui feraient passer la mienne pour rien du tout. Tu... tu devrais venir.

Nate: Ouais ?

Carter: Ouais


Laurel: Celle-ci a raté son entrée au défilé de Chloé, parce qu'elle vomissait une poire. Elle a fait la une du vogue de Vera.

Eleanor: Je ne veux pas des mannequins de Vera, aucune n'est bien.

Laurel: C'est parce que tu t'attaches trop au standard de la mode, alors que tu devrais chercher un nouveau visage, qui ira bien avec tes vêtements, quelqu'un dans ce book, comme je te l'ai dit.

Eleanor: Je déteste le style américain.

Laurel: Mais ça se rapproche de ce que tu cherches, elles sont actuelles, branchées.

Eleanor: Si cette personne doit représenter Waldorf designs, il faut me trouver quelqu'un qui... mérite ses vêtements.

Laurel: Oui.

Eleanor: Quelqu'un comme moi. Quelqu'un comme... ma fille.

Laurel: Et bien pourquoi pas elle ? Vous voulez quelqu'un qui représente le style de vie des Waldorf. Qui peut mieux vous représenter que quelqu'un de la famille ?

Eleanor: J'ai fais ma première robe pour elle.

Serena: Elle adorerait le faire !

Blair: Je peux ?

Laurel: Eleanor ?

Eleaor: Oui. C'est parfait.

Laurel: Eleanor Waldorf, voici le nouveau visage de Waldorf pour Bendel.

Gossip Girl: C'est un sourire sur le visage de B. ? Pour une fois les feux des projecteurs sont sur elle et S. l'y a aidée. Je suppose que les miracles existent.


Serena: Ce sera tellement sexy, les vêtements sont magnifiques.

Blair: Ils sont bien.

Serena: Tais-toi ils sont incroyables.

Blair: Je rends juste un service à ma mère. Les essais coiffure et maquillage sont ce soir.

Katie: Je crois que c'est ma meilleure pose.

Isabel: Parce que tu te vois pas. Tu n'est mannequin que pour les mains. C'est comme ça qu'il faut faire...

Blair: Les filles, non. C'est comme ça qu'il faut faire. Non. Il faut courber la colonne vers l'avant, allonger...

Serena: Non, les filles. Vous faites n'importe quoi. Vous ratez l'essentiel. Regardez, il faut mettre la main sur la hanche et poser. C'est comme ça que tu devras faire.

Blair: Poser. Poser.

Serena: Bonjour. Qui c'est ?

Blair: Qui ose interrompre la V.D.Woodsen quand elle enseigne ? J'ai dis qui ?

Serena: Rends moi mon téléphone !

Dan: Dan Humphrey.

Serena: Qui c'est ?

Blair: Je suis désolée, Dan, ce numéro n'est plus en service.

Serena: Arrête, qui c'est ?

Blair: Je te rends service.

Dan: Je t'entends. Est-ce que je peux parler à Serena ?

Blair: Apparement, tu peux, mon chou.

Serena: Allez, donne le moi.

Blair: Mon dieu.

Serena: Salut, Dan. Je suis vraiment désolée pour ça.

Dan: Et je suis vraiment prêt à raccrocher.

Serena: Blair s'amusait. Tu as toute mon attention, promis.

Dan: Parfait, car j'appelais pour te demander  de ne pas parler avec moi en allant au ciné ce soir.

Serena: Ce soir ? Où ? A quelle heure ?

Dan: Au Sunshine à 7 heures.

Serena: J'adorerais. On se voit là-bas.

Dan: On se voit là-bas.


Rufus: C'est compliqué, n'est-ce pas ?

Bex: Je ne peux pas m'empêcher de l'observer. C'est un travail difficile, dans le bon sens du terme, égnigmatique... Ca me rappelle Bacon ou Schnabel jeunes.

Rufus: L'artiste vit à Hudson. Je l'ai représenté pendant quelques temps. Rufus.

Bex: Bex Simon. J'ai entendu beaucoup sur votre galerie. Je ne m'attendais pas à une telle oeuvre de la part d'une ancienne rock star.

Rufus: Je préfère "auteur d'un tube".

Bex: Pourquoi avoir ouvert une galerie ?

Rufus: J'ai toujours voulu être artiste.

Bex: On a quelque chose en commun, je poursuis toujours les artistes. J'ai tourné toute la journée dans Brooklyn pour un client, je suis acheteuse, je ne pensais pas trouver une oeuvre comme celle-ci et je ne pense pas qu'elle
restera longtemps. J'aimerais la réserver. C'est possible ?

Rufus: Oui, bien sur.

Bex: A quelle heure vous fermez ?

Rufus: Je vais rester ouvert.

Bex: Bien. Merci.


Chuck: Que fait Carter ici ?

Nate: Je l'ai invité.

Chuck: Ou il s'est invité tout seul ? C'est bien son style... nous supplier de nous libérer de nos prisons pendant qu'il se gave de bouffe gratuite et qu'il vide notre alcool. C'est un parasite et unn hypocrite.

Nate: Et un bon joueur de basket si mes souvenir sont bon. T'as peur de perdre contre lui, Chuck ?

Carter: Si ton père t'achetais une équipe de basket au lieu d'un hôtel, t'aurais peut-être des aptitudes.

Chuck: C'est le week-end de débauche pour les nouveaux, pas les anciens. Va te pendre.

Carter: Réglons ça sur le terrain.

Chuck: Non, tout de suite.

Nate: Calme toi.

Chuck: Non, c'est ma partie, je choisis les joueurs.

Carter: J'ai compris, je m'en vais.

Nate: Hé mec ! La partie de cartes, c'est ce soir ?

Carter: Oui.

Nate: Envoie moi l'adresse par texto.

Carter Ok.

Nate: T'avais pas à faire ça.

Chuck: Personne ne veux de lui ici. C'est un vieux frère qui déprime tout le monde.

Nate: Allez, jouons un peu au basket.


Terry: Ok, Blair, détends-toi, baisse la tête, ne bouge plus et... Ok, t'es prête ? Encore une, cette fois ci, respire, saute, lache toi. Tu te laches vraiment cette fois. Relaxe toi pour ça. Maintenant donne moi ta meilleure pose.
C'est ça. Allez, plus grand. Pensons grand. Un, deux, troix ! Ok, prends une pause. Merci beaucoup. Qui a choisi cette fille ?

Laurel: Eleanor, pourquoi ?

Terry: Elle est si guindée et raide, telle une bibliothèque, c'est pas naturelle.

Laurel: Oui mais elle est fabuleuse dans ces vêtements, non ?

Terry: A mes yeux, on dirait une déesse. A ces yeux là, beurk. On dirait une statue. C'est pour vendre pas pour la presse. Elle doit se lâcher, s'amuser, s'éclater. Comment le client va t-il aimer la robe si le mannequin de
s'aime pas ?

Serena: Tout dabord, tu est sensationnelle !

Blair: Je sais.

Serena: Mais je peux te donner un petit conseil ?

Blair: Je m'en doutais.

Serena: Non, tout ce que tu dois faire, c'est te lâcher un peu, tu vois ? Remue-toi. Tu pourrais faire la folle comme quand on avait 10 ans et qu'on dansais sur "Genie in a bottle" dans les vêtements de ta mère.

Blair: Aides-moi. Aides-moi.

Serena: Daccord... Fais comme un lion. Ok ? Allez ! Non, non, tu dois rugir ! Oui, oui fais le tigre ! Fais plus le tigre ! Tu es dans la jungle. Tu es une sauvage ! Maintenant, faisons-en une plus jolie. Tu es Vénus dans sa demi
coquille. Lève la tête. Faisons un truc fou, comme britney et son parapluie. Ok, Britney et son parapluie. Allez ! Dans la voiture ! Dans la voiture ! Posh Spice en Amérique. Prête ? Allez ! C'est Cyborg Spice pour toi. Tu dois faire
la moue et cambrer. Rappelles-toi la main sur la hanche. Cambre et pose. Allez, continue, tu es une bombe sexuelle. C'est parfait ! Tu t'en sort trés bien ! Tu l'as dans la peau ! Regardes comme tu es belle. Pose.

Blair: Qu'est ce que tu fais ?

Serena: Oh, zut. Je dois retrouver Dan.

Blair: Non, tu restes ici. J'ai besoin de toi. Je ne peux pas décevoir ma mère.


Dan: Tu arrives bientôt ?

Serena: Je sui vraiment désolée, mais je suis en quelque sorte coincée à cette séance photo avec Blair. C'est une longue histoire mais je ne peux pas te rejoindre.

Dan: Une séance photo ?

Serena: Ca a l'air trés superficiel, je sais, mais c'est important pour elle et tu sais, elle compte pour moi. Mais je me ferais pardonner, promis.

Dan: Non, c'est pas grave t'inkiète pas.

Serena: T'es le meilleur, je savais que tu comprendrais. Je te rappelles plus tard.

Dan: Oui, oui.

Caissière: Combien ?

Dan: Aucun.


Bex: Vous êtes encore là ?

Rufus: Oui, je vous ai dit que j'attendrais.

Bex: Un homme qui tient sa parole. J'aime ça.

Rufus: Vous avez pu parler à votre client ?

Bex: Je suis revenue, non ? Faites moi une facture.

Rufus: Vraiment ? C'est génial.

Bex: Vous êtes terriblement excité. Ce n'est pas la première fois, quand même ? Que vous vendez une peinture.

Rufus: J'ai déjà eu quelques premières fois mais l'artiste sera ravi. Elle... fait autre chose depuis un moment. C'est trés important pour elle.

Bex: Pour mon client aussi. C'est une oeuvre trés spéciale. Vous ne voudriez pas... je ne sais pas, fêter ça autour d'un verre ?

Rufus: En fait, l'artiste dont on parlait est ma femme.

Bex: Je croyais que l'artiste vivait à Hudson... Long trajet.

Rufus: Elle vit là-bas. Pas moi.

Bex: Si jamais le train ne circulait plus...


Chuck: Phase trois: la tournée des pubs: 5 quartiers, 50 pubs... 500 chances de coucher ce soir. Et souvenez-vous, ne trempez pas votre gourdin... dans le mauvais pot d'or. Allons-y, tu penseras à ton petit copain à l'intérieur.

Nate: Je ne viens pas.

Chuck: Sérieusement, Carter Baizen craint. Je ne sais pas quel sort il t'as jeté, mais ce n'est pas ton ami. Tu ne peux pas lui faire confiance.

Nate: Et pourquoi ? Parce qu'il n'a pas les mêmes valeurs que toi ? C'est exactement ce qu'il a dit. L'argent, la drogue, les privilèges, ils nous abrutissent pour qu'on sache pas que c'est mieux dans le monde réel.

Chuck: Le monde réel ? Tout le monde autour veut être comme nous. Nous sommes ce qu'on désire, pas ce qu'on veut fuir.

Nate: Tu ne me comprends vraiment pas, hein ?

Chuck: Ton rêve à toi, tu sais ce que c'est en réalité ? Parce que je t'entends dire que tu ne veux pas aller à Dartmouth et que tu ne veux pas suivre les traces de ton père, mais qu'est-ce que tu veux, exactement ?

Nate: Pas ça, c'est tout ce que je sais.

Chuck: Tu ferais mieux de le découvrir avant de tout plaquer pour le trouver. Et où tu vas ?


Rufus: Comment était le film ?

Dan: Loupé... Au sens propre... Je ne sais pas quoi penser de Serena, papa, je ne sais pas si elle en vaut la peine.

Rufus: Qu'est-ce que tu veux dire ?

Dan: C'est la meilleure amie de cette fille, Blair Waldorf, qui est tout ce que je déteste dans l'Upper East Side concentrée dans une fille maléfique de 43 kg avec des yeux de biche, qui s'habille chez les grands couturiers et
qui sort des grands mots.

Rufus: Personne n'est aussi mauvais.

Dan: Elle, si. J'éxagérais à peine en disant que c'est Méduse qui veut retrouver son regard pétrifiant.

Rufus: Si il y a bien une chose que j'ai appris, c'est qu'en général... il y a quelque chose sous la surface de ces gens, qui les fait agir de cette façon.

Dan: Comme quoi ? Le jus d'orange dans son mimosa n'était pas pressé mais concentré ? Et sa dit quoi à propos de Serena si c'est sa meilleure amie ?

Rufus: Je suis sorti avec une fille comme Serena une fois... qui ressemblait d'ailleurs beaucoup à Serena. Et les filles comme ça... sont des défis, c'est vrai. Elles sont compliquées et énigmatiques... et généralement elles valent le
coup. Et le seul moyen d'en être sûr , c'est d'y sauter à pieds joints.

Dan: Qu'est-ce qui s'est passé pour toi ?

Rufus: J'ai nagé un moment... jusqu'à ce que je me noie.

Dan: Merci, c'est une super histoire, papa.


Eleanor: Maintenant dors et je te verrai demain matin. On ira à la séance photos ensemble.

Blair: Tu n'as pas fait ça depuis que je suis petite.

Eleanor: Tu ne te couches plus avant 22h depuis que tu es petite. Tu étais vraiment belle, ce soir.

Blair: Vraiment ?


Dan: Allô ?

Serena: Comment était le film ? J'ai raté quelque chose de génial ?

Dan: Oui, même sans le film.

Serena: Ne sois pas arrogant, je t'appelles avec un plan de réconciliation. Tu es disponible maintenant ?

Dan: Oui.

Serena: Que dirais-tu de voir ce qui se passe vraiment lors d'un séance photos ?

Dan: Je suis désolée, c'est Dan Humphrey. Vous n'essayer pas de joindre plutôt ma soeur ?

Serena: Je sais que c'est un truc de filles mais dis toi une chose: je serais là.

Dan: Je peux parier dessus. Car selon les probabilitées, j'y perds ma chemise.

Serena: C'est la séance photos de Blair, je dois être là-bas en soutien moral.

Dan: Blair ? Finalement, c'est sûr, je ne viens pas.

Serena: Elle n'est pas aussi mauvaise que tu le penses. En plus, elle va être si occupée avec les prises que tu ne la verras même pas et puisque c'est tellement ennuyant d'être à coté, tu auras toute mon attention. Ok, et si je
t'achetais n'importe quoi au buffet ?

Dan: Je croyais que c'était gratuit.

Serena: A demain matin, 8h. Je t'envoies l'adresse par SMS, je raccroche avant que tu ne protestes encore une fois.

Dan: A pieds joints, Humphrey.


Eleanor: Quelle est la grande urgence pour m'empêcher de dormir avant le grand jour, Laurel, et pourquoi nous n'en avons pas tout simplement discuté au téléphone ?

Laurel: Car si on ne s'était pas vues en personne, je n'aurais pas pu vous montrer ces photos.

Terry: Cette fille ne décrit pas ce que vous essayez de dire: inaccessible, maîtresse d'elle-même, parfaite.

Eleanor: Elle n'est pas inaccessible, elle est pleine d'assurance, royale.

Terry: Je sais que c'est votre fille et je ne veux pas créer de problèmes... mais... votre fille est aussi raide qu'une brindille. Vous avez elle à peur de vous laissez rentrer donc vos créations et elle... ne parviennent pas à être
en... c'est quoi le mot, déjà ?

Eleanor: Symbiose. Que peut-on faire maintenant ?

Terry: Votre fille est belle, oui, mais cette fille... cette fille, l'a en elle ! Elle est chaleureuse comme le soleil, elle s'amuse. Elle fera croire aux clients que s'ils achètent ces fringues. Ils s'amuseront aussi

Laurel: Mais c'est votre décision, Eleanor. C'est entièrement votre choix.


Gossip Girl: Les règles pour un mannequins, le jour d'une séance photos sont les même que pour un patient avant opération... ne pas boire ou manger dans les 12 heures qui précedent. Porter des habits confortables et vous
assurer que vos affaires sont en ordres. On ne sait pas ce qui pourrait arriver en un éclair.

Serena: Salut B., tu dois sois dormir, sois déjà être en route, mais je suis impatiente de te voir au studio, on va bien s'amuser !

Eleanor: Merci seigneur, tu es réveillée !

Blair: Je suis en retard ? Oh mon dieu, j'ai dormi trop tard ?

Eleanor: Chérie, j'ai de mauvaises nouvelles. Teddy, cette idiot de photographe pense de nous devons changer de direction.

Blair: Avec le thème ?

Eleanor: Avec le mannequin. Chérie, j'ai engagé ces gens pour leurs conseils, et finalement, ils pensent que... cela porterait préjudice à la marque. Je suis vraiment désolée. Je sais que tu y tenais vraiment.

Blair: Non, vraiment, je suis contente de ne pas devoir y aller. Je déteste les séances photos, c'est si ennuyeux. Tu devrais prendre Alessandra Ambrosio et pas un amatrice.

Eleanor: On dinera ensemble aprés, ok ? Steak frites et crêpes au "café des artistes" comme avant. A tout à l'heure.

Blair: Salut S., j'espère que tu n'es pas déjà là-bas, car il s'est avéré que ma carrière dans la mode s'est terminée plus vite que celles de Jessica Simpson dans le cinéma. Maintenant que j'y pense, peut-être qu'on pourrait
s'incruster à la séance photos et voir qui me remplace, se moquer de la salope maigrichonne ?


Lily: Comment a-tu pu ?

Rufus: Je trouve vraiment qu'il est à sa place ici.

Lily: Je ne plaisante pas, Humphrey.

Rufus: Qu'est-ce que tu fais avec ça ?

Lily: Pourquoi me l'avoir vendu ?

Rufus: Tu... tu es la cliente de Bex. Et tu ne le savais pas. Je suis surpris que tu aies engagé quelqu'un qui a du goût.

Lily: Je suis aussi choquée, car quand elle a dit avoir trouvé un truc génial dans Brooklyn, ta galerie ne m'est pas venue à l'esprit.

Rufus: Tu dois reconnaître l'art pour te rappeller de l'endroit.

Lily: Je sais que ta femme ne voudrais pas que ça traîne chez moi.

Rufus: Allison est une professionnelle, elle ne contrôle pas les chèques de potentiels acheteurs et moi non plus. En plus cela fait presque 20 ans.

Lily: Et tu connais encore pas les femmes.

Rufus: Et tu connais toujours tout.

Lily: Ta femme me méprise.

Rufus: Je ne dirais pas ça.

Lily: Si, elle me méprise. Elle portait peut-être une robe à bretelles et des Doc Martens à l'époque mais elle le pensait vraiment.

Rufus: Elle n'est pas comme toi. Elle ne s'attache pas à ces trucs.

Lily: Pourquoi tu ne l'appellerais pas pour lui demander ? Ou tu lui laisses encore de l'espace ? Parce que, crois moi, afficher ça dans ma maison, même aprés cette conversation, ne fera que l'éloigner encore plus.

Rufus: Que veux-tu faire alors ?

Lily: Reprends le. Tu peux appeller Bex pour établir le remboursement.

Rufus: Qu'est-ce que t'en as pensé ?

Lily: J'ai pensé... qu'il était extraordinaire.


Chuck (message à Nate): Il faut qu'on parle, où es-tu ?

Nate (message à Chuck): Fives Stars dans le Queens. Je t'appelle plus tard.

Carter: Pas de telephone !

Nate: C'est vrai, désolé mec.

Carter: Tu mises combien ?

Nate: 5000 $

Carter: C'est dément, amigo.

Nate: Je devrais arrêter tant que je gagne.

Carter: Quoi ? On vient de commencer.

Nate: J'ai bien joué. Et c'est mieux de partir la tête haute.

Carter: Je ne vais pas te laisser faire ça. La table va se rétrécir. Les gens vont commencer à se dévoiler. Jusqu'à maintenant, c'était que des cartes mais... maintenant, c'est une aventure. Encore quelques mains.

Homme: Ok, continuons.

Nate: Ok.

Carter: Jouons.


Blair: Tu te foues de moi ?

Teddy: Fantastique ! Un, deux, trois...

Serena: Là voilà. Blair. Viens vite ! Qu'est-ce qui t'as pris si longtemps ? Blair. Blair, attends, où est-ce que tu vas ? Blair, attends, pourquoi es-tu si fachée ?

Blair: Pourquoi je suis fachée ? Pourquoi je ne suis pas furieuse, oui ? Comment j'ai pu croire une seconde que cela serait différent cette fois.

Serena: Différent ?

Blair: Tu supportais pas les projecteurs soient sur moi pour une fois, hein ?

Serena: De quoi tu parles ? On m'a dit qu'on le ferait ensemble. Quoi tu n'as pas eu mon message ?

Blair: Et ce matin, alors ? Quand t'as vu la feuille de convocation, mon nom y était ? J'étais pas à la coiffure, au maquillage, c'était normal ? Le vestiaire portait seulement ton nom, t'as cru que c'était un oubli ?

Serena: On m'a dit que t'avais du retard, et ils m'ont demandé de faire des prises avant. Blair, ils m'ont dit que tu voulais que je le fasse.

Blair: Et tu les as crus ?

Serena: Ecoute Blair, je t'ai encouragée à le faire. Pourquoi j'essaierais de te voler ce que je t'ai poussée à faire ?

Blair: Parce que tu me prends tout ! Nate, ma mère...

Serena: Blair !

Blair: Tu n'y peux rien, c'est ce que tu es. J'ai juste pensé que cette fois, ça serait différent. J'aurais du savoir que j'avais tort. Super.

Gossip Girl: Repéré... réveil brutal d'un garçon seul. Les reines de l'Upper East Side ne sont pas nées au sommet. Elles gravissent les échelons en talons. Peu importe sur qui elles doivent marcher pour y arriver.

Eleanor: Il faut qu'elle revienne. Te voilà ! Terry m'a dit que tu es...

Serena: Eleanor, je démissionne.

Eleanor: Attends une minute. Pourquoi ?

Serena: Je pense que vous le savez !

Eleanor: A cause de Blair ? Je sais qu'elle comprendra ma décision quand je lui aurai expliqué. Tu sais que t'aimes les projecteurs depuis toujours. Ca fait partie de ton charme, il n'y a rien de mal à ça. Qui êtes vous ? Que faîtes
vous ici ?

Dan: Je n'en sais rien, en fait.


Dan: Je vous ai surprise dans les escaliers.

Serena: Dan, écoute, je ne peux vraiment pas en parler maintenant.

Dan: Ok, oublie ce que je t'ai dit alors. En fait, je suis muet. Je vais juste rester ici et clignoter trés silencieusement. A moins que tu ne veuilles...

Serena: Me passer mon jean ? Oui, s'il te plait.

Dan: C'est juste que... je pensais que tu voulais rester sur la ligne de touche ici. Que tu voulais être ici pour ton amie Blair. Tu sais, on devait se servir au buffet et je devais avoir toute ton attention.

Serena: Dis-le.

Dan: Je ne pense pas que cela sois nécessaire.

Serena: Alors ma meilleure amie ne me croit pas et le garçon qui me plaît non plus. Ecoute, Dan, la mère de Blair m'a piégée pour me faire venir ici. Parce qu'elle ne voulait pas de Blair. Comment dire une chose comme ça
à sa meilleure amie ?

Dan: Je ne...

Serena: Ecoute, tu sais quoi, Dan ? Va t-en, ok ? Il faut que je me démaquille et j'ai juste besoin de partir d'ici.


Blair: Serena t'envoie pour me parler ?

Dan: Non, crois le ou non, je suis venu de moi même.

Blair: Normalement je ne serais pas aussi prés de toi sans un vaccin antitétanique.

Dan: Ma... ma mère est partie il y a quelques mois. Seuls mon... père et ma soeur ne la voient pas parce qu'elle nous a dit qu'elle devait s'éloigner pour l'été pour poursuivre son rêve d'être une artiste. Mais, ce n'est plus l'été, et elle
est encore là-bas. Et c'est tout ce qui semble l'interresser en ce moment. Chaque fois que je vais la voir, je me dis: "cette fois je vais lui dire ce que je pense". "Cette fois je vais la regarder dans les yeux et dire sois tu rentres, sois tu
pars pour de bon". Et alors, j'y était l'autre jour, j'étais assis à table en face d'elle, la regardant droit dans les yeux, et je n'ai rien dit.

Blair: Pourquoi ?

Dan: Je ne sais pas mais j'aurais voulu parce que même si ça n'aurait rien changé, elle saurait ce que je ressens


Homme: As, monsieur. Premier pari.

Homme 1: 5000 dollars.

Homme 2: 5 pour suivre.

Nate: Je n'ai pas l'argent, suis son pari.

Carter: Ce n'est que de la chance. Vous êtes daccord pour qu'on le marque ?

Nate: Je ne pense pas que ça soit une bonne idée.

Carter: Si tu n'as jamais pris de risques, commence maintenant. Quel est l'intêret de jouer sinon ? C'est bon.

Homme 1: Tu es sûr qu'il est partant ?

Carter: Bien sûr, c'est un Archibald.

Nate; Je relance à 10 000 dollars.

Homme 2: 5 pour suivre.

Homme 1: Je suis.

Homme: Montrez vos cartes. Brelan d'as. Le brelan d'as l'emporte.

Carter: C'est dur.

Nate; Tu m'as dit de jouer.

Carter: C'est le hasard mon ami. Il avait trois as.

Nate: Ecoute, je ne... Ca peut me prendre du temps pour trouver l'argent.

Carter: Attends, attends. Du temps ? Allez, mec, claque des doigts...

Nate: Attends une minute. Tu es avec ces mecs ? Tu m'as berné ? Tu m'as berné, hein ? Je prends ça pour un oui.

Carter: Donnes-lui l'argent, mec. C'est rien pour toi. Ils ne blaguent pas mais personne ne sera blessé. J'essaie de t'aider.

Chuck: Ouais, t'es un vrai ami.

Carter: Qui t'as laissé entrer Bass ?

Nate: Il m'a piégé.

Carter: On la pas forcé. C'était à la loyale.

Chuck: Vraiment ?

Carter: Sois tu leur donnes l'argent maintenant, sois je leur dit où tu vis, et ils viendront le prendre à ton père. Qu'est-ce que tu en dis ?

Chuck: Ecoute... t'as pris ma montre et ma balle. Tu les gardes, occupe toi de ces types.  Je n'appelle pas les flics et on se casse.

Carter: C'est bon, je m'en occupe, je m'en occupe


Nate: Je vais transférer de l'argent et prier pour que le capitaine ne le voit pas avant de renflouer.

Chuck: Tu n'as pas à me rembourser. Ca valait tout les centimes de voir comment a fini ce mec.

Nate: Non, j'y tiens... Vraiment... Merci. C'est pas possible.

Chuck: Quoi ?

Nate: Je suis à zéro.

Chuck: T'es peut-être sur le mauvais compte.

Nate: Non, quelque chose cloche. J'ai accédé à ce compte le mois dernier et il y avait prés de 200 000 $.


Nate: Tom, merci de m'avoir rappelé si rapidement.

Tom: Ton message disait que c'était important.

Nate: Ouais, je vérifié mes comptes et il doit y avoir une erreur, mes fonds semblent être à zéro.

Tom: Je pensais que tu étais au courant. Ce compte a été vidé il y a plusieurs semaines.

Nate: Vidé ? Mais... par qui ?

Tom: Ton père. Il a dit qu'il en avait parlé avec toi.


Terry: On doit résoudre ça. Qu'est-ce qu'on va faire ?

Laurel: Blair, chérie, il y a une terrible erreur. Aimerais-tu retrouver ton job ?

Blair: As-tu choisi Serena à ma place ? T'aurais pû choisir une étrangère. Tu n'avais pas à choisir ma meilleure amie. Tu pensais que je ne le saurais pas ?

Eleanor: J'allais te le dire ce soir... au dîner. Il n'y avait pas de bonne décision. On n'avait pas de temps. Je sais que tu peux comprendre tout ça. On a mal géré... tout... du début à la fin.

Blair:Tu veux queje sois daccord avec toi ?

Eleanor: Bendel va légitimiser cette compagnie. Ca va la porter à un autre niveau. Tu sais combien j'ai travaillé dur pour ça. Tu as toujours été ma plus grande supportrice, ma plus grande fan.

Blair: Je suis ta fille.

Eleanor: Et en tant que telle, je savais que tu me pardonnerais avec le temps, mais si ma compagnie avait perdu ce marché à cause de toi, je ne me le serais jamais pardonné.

Blair: J'espère bien.

Gossip Girl: Nous ne vous l'avons pas dit, mais dans la vie de chaque fille, il vient un moment ou elle réalise que sa mère pourrait être plus dérangée qu'elle.


Serena: T'es toujours là ?

Dan: Ouais, je ne pouvais pas partir sans t'apporter quelque chose du buffet. Et te dire que je suis désolé de t'avoir jugée.

Serena: Je suis désolée de t'avoir donné des raisons de le faire. Et si tu m'invitais une nouvelle fois à sortir ?

Dan: Et si tu venais vraiment ?

Serena: Ok, pas de drames, pas de perturbations, promis.

Dan: Tu promets ? Non ! Ca veut dire que ça n'arrivera jamais.

Serena: Ok, vite ! Je retire, je dé-promets.

Dan: Vendredi, 20 heures...

Blair: Je pense qu'on peut accepter ces conditions mais tu ne peux pas porter ces chaussures. Ni cette coupe.

Serena: Blair. Ok, à plus.

Dan: Daccord.

Serena: T'avais raison.

Blair: Je sais.

Serena: Quand j'ai eu cet appel, j'aurais dû savoir que tu n'avais rien à y voir. Et je n'aurais jamais dû te pousser à faire tout ça d'abord.

Blair: En fait, je suis contente que tu m'aies poussé. Ca s'est avéré être une journée trés importante pour moi. Je pensais juste que ça serait plus marrant.

Serena: Je sais, moi aussi. Tu sais quoi ? Qui a dit que ça ne peut plus l'être ? Allez. Allez.

Gossip Girl: S. et B. commettant un crime de mode. Qui n'aime pas acheter avec les 5 doigts de la main ? En particulier si l'un des doigts est celui du milieu.


Eleanor: Où sont mes vêtements ?


Gossip Girl: Tout le monde sait qu'on ne peut pas choisir sa famille, mais on peut choisir ses amis et dans un monde gouverné par les origines et les comptes en banque, ça sert d'avoir un ami.

Serena: Refais-le, un, deux... Un, deux, trois...

Gossip Girl: Même si les "meilleurs amis pour la vie" peuvent vous mettre à bout, on ne peut pas nier que l'on serait tous un peu moins riches sans eux. Et Serena et Blair, elles font les "meilleures" mieux que personne. Non,
ce ne sont pas des larmes dans mes yeux, c'est juste une allergie. Sans vous, je ne suis rien. Gossip Girl.

Safety Officer: Sorry, you're not on the list.

Blair: Of course you do! This is my dream!

Security guard: Not anymore.

 

Gossip Girl: Hi, the Upper East Siders. There's nothing Gossip Girl likes more than surprises. And we see the 2 in 1 formula enjoyed Blair Waldorf: his mother Eleanor who has just returned from Paris and Serena Van Der
Woodsen lunching with girlfriends.

Serena: Hey! You're standing.

Blair: We had something planned?

Eleanor: Honey, it's rude to interrupt. I just said to Serena, that Bendel is interrested by the shelving of my line.

Blair: Really? It's great! Why did not you say anything?

Eleanor: I returned to Paris early enough to meet my book and if they like what they see, it could be the beginning of a complete collection "lifestyle".

Blair: Because more people should be like you mom.

Eleanor: Before biting in there, you ought to interresser yogurt 0%.

Blair: I lost a pound during your absence ...

Eleanor: And you are wonderful.

Serena: They are beautiful, Ms. Waldorf.

Eleanor: Well, they will be if they are not offended by the trip. Honey, please. Serena comes back later when everything is unpacked. I'd love to have your opinion. You have a beautiful style, good for you.

Serena: Thank you, but it will not be possible. Blair and I have plans today.

Bair: A good?

Gossip Girl: Serena and Blair may have projects today, but Nate and Chuck are overbookés for all weekend ... if they survive.

Chuck: From Piaget.

Nate: You can not call it a watch?

Chuck: If it costs more than 10 bricks, it deserves its own name.

Nate: And that?

Chuck: Especially that. The ball Babe Ruth, the best that have ever typed for a home run. Better safe than sorry. Here we go! You survived the week and Ivy have fortunately gained entry to a tiquet
the school of your choice. Now, ruining the chance. Let me remind you the rules. From now, the only outside world is the one I showed you, you eat what I give you and you do what
I tell you, and until further notice the only girls whom you speak are the ones I paid. The weekend of debauchery begin!

Man: One, two, three, two!

Chuck: Who brought the yeti?

Nate: It's not Carter Baizen? I have not seen him since he was last year and in the fifth. He looks serious.

Chuck: Are you high? Looks like Matthew Mcconaughey between movies, it's a loser. Listen, someone who changes his investment fund for a fanny-pack is shattered all that is holy to Chuck Bass.

Carter: Nate Archibald, is that you?

Nate: Baizen, buddy! I heard that you had become a rogue!

Carter: And I'm here to talk about it.

Gossip Girl: It looks like someone did not anticipate the intruder. Chuck does not he know that a party is not one until someone is there is not embedded?


Blair: My god, I forgot what it was like to be with you.

Serena: No, they looked at us both.

Blair: You crazy not me, it was like that all morning, starting with your charming visit my mother. She has not even called to say she was returning.

Serena: She was busy. She hurried back and everything. Because she wanted to see you.

Blair: She did not even awake.

Serena: You know what Eleanor thought of sleep to be beautiful.

Blair: She loves you more than me.

Serena: This is not true, you are her daughter, she loves no one but you. It's just ... she does not know how to show it sometimes.

Blair: Okay, I'm inside, wait for me. I come back.

Serena Humphrey! Dan! Hello!

Dan: Hi!

Serena: Oh my god, that's what I love about this city, you fall always full of people. What are you doing here?

Dan: I'm back from my mother after having filed in Hudson Jenny. I took two Cuban for me and my father ... sandwiches, not cigars!

Serena: Do you remember saying you could meet one day and ... not to speak? I wondered if this "day" is happened?

Blair: It was disgusting. The head should be closed.

Serena: The toilets?

Blair: No, all people ... it's called Nolita, not "no shower". What are you doing here? It smells like pork? And cheese? Ok, as soon as you finished with your charity why not join me? I would have to Tory
Burch to look for ponchos.

Dan: It's not the girl who said to the whole school and several universities that you had a drug problem?

Serena; Si But you know, Blair may be a little Blair.

Dan: Yeah, yeah.

Serena, is just trying to reconcile. Today is our first day out alone both. So it is better that I go back.

Dan: Yeah, of course, is ...

Serena: Yes. But call me one of these days so we can get together and do stuff you do not ask me to do.

 

Nate: I do not understand, the last time I saw your sister she said that you had turned your family and you wandered the earth's surface.

Carter: No, I just wandered in their own area. Once embezzled money, you see that it does not buy freedom but rather a prison. They said I had gone but I just escaped.

Nate: You went where?

Carter: Where? I helped clean up after Katrina, spent a year rebuilding Machu Picchu, which, let me tell you, my life has changed. I bought a digital camera and filmed for a documentary.

Chuck: You're the guy who gave us our first joint, first brought to our club and you will tell me that the life of director for Youtube is better than that? You've invented the weekend of debauchery.

Nate: Who interress at a party when you can travel?

Carter: Exactly, in the real world, the only thing that matters is what you are and not what you possess.

Chuck: Well I love this speech on non-material need a guy who has as much product in his hair, this festival is about the excess, not the phisolophie. Stop talking. Let's party. Now
this is something that requires nothing material. Indeed, this is about to be removed. Who's with me?

Nate: I think I'll stay here a little bit.

Chuck: Well. I would have hated to destroy such a beautiful meeting anyway.

Carter: If we went around a few cards? That shit for the kids, texas hold'em died. I'll show you the real action. You know what? I am part of the weekly game in this borough of Queens,
it lasts all night. This is the real game: high stakes, big money, people with stories that would raise mine for anything. You ... you should come.

Nate: Yeah?

Carter: Yeah


Laurel: It missed its entry in the parade of Chloe, because she was vomiting a pear. She made the cover of vogue Vera.

Eleanor: I do not want dummies Vera, none is good.

Laurel: That's because you cling too in standard fashion, then you should look for a new face, that goes well with your clothes, someone in this book, as I have told you.

Eleanor: I hate the American style.

Laurel: But it comes close to what you seek, they are current, trendy.

Eleanor: If this person must represent Waldorf designs, I must find someone who ... deserves his clothes.

Laurel: Yes.

Eleanor: Someone like me. Someone like ... my daughter.

Laurel: Well why does not it? You want someone who represents the lifestyle of the Waldorf. Who better to represent you as a family member?

Eleanor: I made my first dress for her.

Serena: She would love to!

Blair: I can?

Laurel: Eleanor?

Eleaor: Yes. That's perfect.

Laurel: Eleanor Waldorf, here is the new face of Waldorf for Bendel.

Gossip Girl: It's a smile on the face of B. ? For once the spotlight is on her and S. helped him there. I suppose that miracles exist.


Serena: It will be so sexy, the clothes are beautiful.

Blair: They are.

Serena: Shut up they are incredible.

Blair: I give just a service to my mother. Hair and makeup trials are tonight.

Katie: I think this is my best pose.

Isabel: Because you see it. Model is that you hand. That's how to do ...

Blair: The girls do not. That's how to do. No. We must bend the column forward, lengthening ...

Serena: No, girls. You do anything. You miss the point. Look, you must get your hands on the hip and ask. That's how you have to do.

Blair: Ask. Ask.

Serena: Hello. Who is it?

Blair: Who dares interrupt VDWoodsen when she teaches? I say that?

Serena: Give me back my phone!

Dan: Dan Humphrey.

Serena: Who is it?

Blair: I'm sorry, Dan, this number is no longer in service.

Serena: Stop it, who it is?

Blair: I give you service.

Dan: I hear you. Do I talk to Serena?

Blair: Apparently you can, sweetie.

Serena: Come on, give it to me.

Blair: My god.

Serena: Hi, Dan. I'm really sorry for that.

Dan: And I'm really ready to hang up.

Serena: Blair was playing. You have my attention, I promise.

Dan: Okay, because I was calling to ask you not to talk with me by going to the movies tonight.

Serena: Tonight? Where? What time?

Dan: In Sunshine at 7:00.

Serena: I would love. See you there.

Dan: I'll see you there.


Rufus: It's complicated, is not it?

Bex: I can not help but observe. This is hard work, in the best sense, égnigmatique ... Reminds me of Bacon or young Schnabel.

Rufus: The artist lives in Hudson. I have represented for a while. Rufus.

Bex Bex Simon. I heard a lot about your gallery. I do not expect such a work from an old rock star.

Rufus: I prefer "author of a tube".

Bex: Why did you open a gallery?

Rufus: I always wanted to be an artist.

Bex: It has something in common, I continue always the artists. I shot all day in Brooklyn for a client, I'm buying, I did not find a work like this and I do not think she
will long remain. I would like the book. Is that possible?

Rufus: Yes, of course.

Bex: What time do you close?

Rufus: I will remain open.

Bex: Good. Thank you.


Chuck: What is Carter here?

Nate: I invited him.

Chuck: Or he invited himself alone? That's his style ... beg us to free us from our prisons while he crams free food and alcohol that our vacuum. It is a parasite and unn hypocrite.

Nate: And a good basketball player if my memories are good. Are you afraid to lose against him, Chuck?

Carter: If your father bought a basketball team instead of a hotel, you might have the skills.

Chuck: This is the weekend of debauchery for new, not old. Go hang yourself.

Carter: Let's get it on the ground.

Chuck: No, right now.

Nate: Calm down.

Chuck: No, this is my part, I choose the players.

Carter: I understand, I'm going.

Nate: Hey man! The card game is tonight?

Carter: Yes.

Nate: Send me the address by text.

OK Carter

Nate: You were not doing that.

Chuck: No want him here. It's an old blues brother everybody.

Nate: Come on, play a little basketball.


Terry: Ok, Blair, relax, head down, not moving and ... Ok, are you ready? Another, this time, breathe, jump, you coward. You cowards really this time. Relaxes you for that. Now give me your best pose.
That's it. Come on, more. Think big. One, two, troix! Ok, take a break. Thank you very much. Who chose this girl?

Laurel: Eleanor, why?

Terry: It is so stilted and stiff, like a library, it is not natural.

Laurel: Yes but it is fabulous in the clothes, right?

Terry: To me, it looks like a goddess. In those eyes, yuck. Looks like a statue. This is not to sell to the press. She has to let go, have fun, have fun. How will the customer does not love the dress if the dummy
will not like?

Serena: All dabord, you are terrific!

Blair: I know.

Serena: But I can give you a little advice?

Blair: I thought so.

Serena: No, all you have to do is just let you go, you know? Bestir yourself. You could do the crazy like when you were 10 years and we danced to "Genie in a Bottle" in your mother's clothes.

Blair: Help me. Help me.

Serena: Daccord ... Be like a lion. Ok? Go! No, no, you gotta roar! Yes, yes am the tiger! Spread over the tiger! You're in the jungle. You're a savage! Now, let's make it a prettier. You are Venus in the half
shell. Looks up. Let's do something crazy like britney and her umbrella. Ok, Britney and her umbrella. Go! In the car! In the car! Posh Spice in America. Ready? Go! It's Cyborg Spice for you. You have to do
pouting and arching. You remember the hand on her hip. Cambre and poses. Going, continuous, you're a sex bomb. This is perfect! You're doing great! You have in the skin! Look how beautiful you are. Poses.

Blair: What are you doing?

Serena: Oh, damn. I have to meet Dan.

Blair: No, you stay here. I need you. I can not disappoint my mother.


Dan: You arrive soon?

Serena: I sui really sorry, but I'm kind of stuck at this photo session with Blair. It's a long story but I can not join you.

Dan: A photo shoot?

Serena: It sounds very superficial, I know, but it is important to her and you know, she matters to me. But I'd forgive, I promise.

Dan: No, it does not matter you inkiète not.

Serena: You're the best, I knew you'd understand. I remember later.

Dan: Yes, yes.

Cashier: How?

Dan: None.


Bex: Are you still there?

Rufus: Yes, I told you I would wait.

Bex: A man who keeps his word. I like it.

Rufus: You could talk to your client?

Bex: I came back, right? Make me an invoice.

Rufus: Really? It's great.

Bex: You are terribly excited. This is not the first time, anyway? You sell a painting.

Rufus: I already had the first few times but the artist is happy. It ... does something else for a while. It is very important to her.

Bex: For my client too. This is a very special work. You would not ... I do not know, celebrate with a drink?

Rufus: Well, we were talking about the artist is my wife.

Bex: I thought the artist was living in Hudson ... Long journey.

Rufus: She lives there. Not me.

Bex: If ever the train had stopped ...


Chuck: Phase three: the pub crawl: 5 districts, 50 pubs ... 500 chances to sleep tonight. And remember, do not dip your stick ... in the wrong pot of gold. Come on, you'll think of your boyfriend inside.

Nate: I do not come.

Chuck: Seriously, Carter Baizen fears. I do not know what spell did you cast it, but this is not your friend. You can not trust him.

Nate: And why? Because it does not have the same values as you? This is exactly what he said. Money, drugs, privileges, they brutalize us so that we know that it's better in the real world.

Chuck: The real world? Everyone around wants to be like us. We are what we want, not what we want to flee.

Nate: You do not really understand me, huh?

Chuck: Your dream for you, you know what it is? Because I hear you say you do not want to go to Dartmouth and you do not want to follow in the footsteps of your father, but what you want, exactly?

Nate: No that's all I know.

Chuck: You better find out before everything behind to find it. And where are you?


Rufus: How was the movie?

Dan: Loupé ... Literally ... I do not know what to think of Serena, Dad, I do not know if it's worth it.

Rufus: What do you mean?

Dan: It is best friends with this girl, Blair Waldorf, who is everything I hate in the Upper East Side in a concentrated evil daughter of 43 kg with doe eyes, who dresses from couturiers and
coming out of big words.

Rufus: No one is as bad.

Dan: She, though. I was exaggerating just saying it is Medusa who wants to find her petrifying gaze.

Rufus: If there's one thing I learned is that in general ... there is something beneath the surface of these people, makes them act this way.

Dan: Like what? Orange juice in her mimosa was in no hurry but concentrated? And said what about if Serena is her best friend?

Rufus: I dated a girl like Serena once ... which resembled indeed much to Serena. And girls like that ... are challenges, yes. They are complicated and enigmatic ... and generally they are worth
blow. And the only way to know for sure is there to jump in with both feet.

Dan: What happened to you?

Rufus: I swam a time ... until I drown.

Dan: Thank you, it's a great story, Dad.


Eleanor: Now sleep and I'll see you tomorrow morning. We'll go to the photo shoot together.

Blair: You have not done that since I was little.

Eleanor: You do more layers before 22h since you were little. You were really good tonight.

Blair: Really?


Dan: Hello?

Serena: How was the movie? I missed something great?

Dan: Yes, even without the film.

Serena: Do not be arrogant, I call you with a reconciliation plan. Are you available now?

Dan: Yes.

Serena: How would you like to see what really happens during a photo shoot?

Dan: I'm sorry, this is Dan Humphrey. You do not try to join my sister instead?

Serena: I know it's a girl thing but tell you one thing: I'll be there.

Dan: I can bet on it. Because according to probabilitées, I lose my shirt.

Serena: This is the photo shoot for Blair, I must be there in moral support.

Dan Blair? Finally, for sure, I do not come.

Serena: It's not as bad as you think. In addition, it will be so busy with the shots you do not even see her and since it's so boring to be next, get my attention. Ok, and if I
you bought anything from the buffet?

Dan: I thought it was free.

Serena: A morning, 8am. I'll send the address via SMS, I hang up before you again protests.

Dan: A feet together, Humphrey.


Eleanor: What is the great urgency to keep me awake before the big day, Laurel, and why we have not just talked on the phone?

Laurel: For if we had not seen in person, I would not have been able to show you these photos.

Terry: This girl does not describe what you are trying to say inaccessible, mistress of herself, perfect.

Eleanor: It is not inaccessible, it is full insurance, royal.

Terry: I know it's your daughter and I do not want to create problems ... but ... your daughter is too steep a twig. You have to be afraid of it let you go so your designs and ... can not be
in ... What is the word again?

Eleanor: Symbiosis. What can we do now?

Terry: Your daughter is beautiful, yes, but this girl ... this girl has in her! She is warm like the sun, she has fun. It will make customers believe that if they buy these clothes. They also have fun

Laurel: But it's your decision, Eleanor. It is entirely your choice.


Gossip Girl: The rules for dummies, the day of a shoot are the same as for a patient before operation ... do not eat or drink within 12 hours which precede. Wear comfortable clothes and you
ensure that your affairs are in order. We do not know what could happen in a flash.

Serena: Hi B, you must'm sleeping, be already be under way, but I can not wait to see you at the studio, we'll have fun!

Eleanor: Thank you Lord, you're awake!

Blair: I'm late? Oh my god, I slept too late?

Eleanor: Honey, I have bad news. Teddy, this idiot photographer thinks we need to change direction.

Blair: With the theme?

Eleanor: With the dummy. Honey, I hired these people for their advice, and finally, they think ... it would damage the brand. I'm really sorry. I know you really wanted it.

Blair: No, really, I'm glad I do not have to go. I hate photo shoots, it's so boring. You should take Alessandra Ambrosio and not an amateur.

Eleanor: We take dinner after all, ok? Steak fries and pancakes "coffee artists" as before. A little while ago.

Blair: Hi S., I hope you're not already there, as it turned out that my career in fashion was completed faster than Jessica Simpson in the movie. Now that I think about it, maybe we could
become embedded in the photo shoot and see who replaces me, make fun of skinny bitch?


Lily: How did you have?

Rufus: I think it is really out of place here.

Lily: I'm not kidding, Humphrey.

Rufus: What are you doing with that?

Lily: Why do the selling?

Rufus: You ... you are the customer of Bex. And you did not know. I am surprised that you have hired someone who has taste.

Lily: I'm as shocked as when she said she found a great thing in Brooklyn, your gallery does not come to me in mind.

Rufus: You must admit the art to remind you of the place.

Lily: I know your wife would not want it behind me.

Rufus: Allison is a professional, has no control checks of potential buyers and me either. In addition it has been almost 20 years.

Lily: And yet you know not women.

Rufus: And you still know everything.

Lily: Your wife despises me.

Rufus: I would not say that.

Lily: If she despises me. She wore a dress perhaps with suspenders and Doc Martens at the time but she really meant it.

Rufus: It's not like you. She does not cling to this stuff.

Lily: Why would not call you asking? Or are you leaving him still in space? Because, believe me, show it in my house, even after this conversation, will only further away.

Rufus: What do you do?

Lily: Take back the. You can call Bex to establish reimbursement.

Rufus: What you have in mind?

Lily: I thought ... it was amazing.


Chuck (message to Nate): We need to talk, where are you?

Nate (message to Chuck): Fives Stars in Queens. I'll call you later.

Carter: No phone!

Nate: That's right, sorry dude.

Carter: You made how much?

Nate: $ 5000

Carter: That's insane, amigo.

Nate: I should stop until I win.

Carter: What? It has just begun.

Nate: I played well. And it's better to leave your head up.

Carter: I'm not gonna let that happen. The table will shrink. People will start to unfold. Up to now was that the cards but ... Now, it's an adventure. A few more hands.

Man: Ok, let's continue.

Nate: Ok

Carter: Let's play.


Blair: You foues Me?

Teddy: Fantastic! One, two, three ...

Serena: There it is. Blair. Come quickly! What made you take so long? Blair. Blair, wait, where are you going? Blair, wait, why are you so angry?

Blair: Why am I angry? Why I am not angry, yes? How I have thought for a second that this would be different this time.

Serena: Different?

Blair: You stand it spotlights are on me for once, eh?

Serena: What are you talking? I was told that we would do together. What you did not get my message?

Blair: And this morning, then? When you saw the call sheet, my name was there? I was not the hair, makeup, this was normal? The locker room wearing only your name, you've thought it was an oversight?

Serena: I was told that you had of late, and they asked me to make the catch before. Blair, they told me you wanted me to do.

Blair: And you have them raw?

Serena: Look Blair, I am encouraged to do so. Why I would try to steal what I have to push?

Blair: Because you take me for everything! Nate, my mother ...

Serena: Blair!

Blair: You can not help it, that's what you are. I just thought that this time, it would be different. I should have known that I was wrong. Super.

Gossip Girl: Spotted ... rude awakening of a boy alone. Queens of the Upper East Side were not born at the top. They are moving up in heels. No matter on which they must walk to get there.

Eleanor: It has to come back. There you are! Terry told me that you are ...

Serena: Eleanor, I quit.

Eleanor: Wait a minute. Why?

Serena: I think you know!

Eleanor: Because of Blair? I know she will understand my decision when I have explained. You know you like the spotlight ever since. It's part of your charm, there is nothing wrong with that. Who are you? Ridges that
you here?

Dan: I do not know, actually.


Dan: I'm surprised you on the stairs.

Serena: Dan, listen, I really can not talk now.

Dan: Ok, forget what I told you so. In fact, I am dumb. I'll just stay here and very silently flashing. Unless you do veuilles ...

Serena: To do without my jeans? Yes, please.

Dan: It's just that ... I thought you wanted to stay on the sidelines here. You wanted to be here for your friend Blair. You know, we had to use the buffet and I must have all your attention.

Serena: Say it.

Dan: I do not think it necessary am.

Serena: So my best friend does not believe me and the boy that I like either. Listen, Dan, Blair's mother trapped me for bringing me here. Because she did not want Blair. How to say something like that
her best friend?

Dan: I do ...

Serena: Look, you know what, Dan? Go out of here, ok? I need my makeup and I just need to leave here.


Blair: Serena send you to talk to me?

Dan: No, believe it or not, I came to myself.

Blair: I normally would not be so near you without a tetanus shot.

Dan: Ma .. my mother went there a few months. Only my ... father and sister do not see it because she told us she was away for the summer to pursue his dream of being an artist. But this is no longer summer, and it
is still there. And that is all that seems to interresser right now. Whenever I visit, I tell myself: "This time I will tell him what I think." "This time I will look into the eyes and tell you to go am, be you
'm leaving for good. "And then I was there the other day I was sitting at the table opposite her, looking her straight in the eye, and I said nothing.

Blair: Why?

Dan: I do not know but I would have liked because even though it would not have changed, she would know how I feel


Man: As, sir. First bet.

Man 1: $ 5000.

Man 2: 5 to follow.

Nate: I have no money, am his bet.

Carter: It was only luck. You are daccord for the brand that?

Nate: I do not think it's a good idea.

Carter: If you never take any risks, begins now. What is the point of playing if not? It's good.

Man 1: You sure he is leaving?

Carter: Of course, this is an Archibald.

Nate, I raise to $ 10 000.

Man 2: 5 to follow.

Man 1: I am.

Men: Show your cards. Set of aces. The set of aces wins.

Carter: It's hard.

Nate, You told me to play.

Carter: This is the chance my friend. He had three aces.

Nate: Look, I do ... It may take me a while to find the money.

Carter: Wait, wait. Time? Come on, man, snaps fingers ...

Nate: Wait a minute. You're with these guys? You've fooled? You fooled me, huh? I take that as a yes.

Carter: Give him the money, man. It's nothing for you. They do not joke but nobody gets hurt. I try to help you.

Chuck: Yeah, you're a true friend.

Carter: Who left you enter Bass?

Nate: I was trapped.

Carter: It is not forced. It was at the fair.

Chuck: Really?

Carter: Be you give them money now, I am told them where you live, and they will take it to your father. What do you think?

Chuck: Look ... you took my watch and my ball. You keep them, you care for these types. I do not call the cops and it breaks.

Carter: Okay, I'm on it, I'll take care


Nate: I will transfer money and pray that the captain did not see it before bailing out.

Chuck: You do not have to pay me back. It was worth all the pennies to see how this guy ended.

Nate: No, I care ... Really ... Thank you. It is not possible.

Chuck: What?

Nate: I'm zero.

Chuck: You're perhaps on the wrong account.

Nate: No, something is wrong. I accessed the account last month and there was near $ 200 000.


Nate: Tom, thank you for reminding me so quickly.

Tom: Your message said it was important.

Nate: Yeah, I checked my account and there must be some mistake, my money seems to be zero.

Tom: I thought you knew. This account was emptied several weeks ago.

Nate: Emptied? But ... by whom?

Tom: Your dad. He said he had spoken with you.


Terry: We must solve it. What will we do?

Laurel Blair, baby, there is a terrible mistake. Would you find your job?

Blair: Did you choose Serena in my place? You could have chosen a stranger. You did not choose my best friend. You thought I would not know?

Eleanor: I was going to tell you tonight ... dinner. There was no right decision. There was no time. I know you can understand all that. It was mismanaged ... all ... from beginning to end.

Blair: That I Wanna Be daccord with you?

Eleanor: Bendel will legitimize this company. It's going to take it to another level. You know how I worked hard for it. You were always my biggest supporter, my biggest fan.

Blair: I am your daughter.

Eleanor: And as such, I knew you would forgive me in time, but if my company had lost the market because of you, I'd never forgive me.

Blair: I hope so.

Gossip Girl: We do not have it said, but in the life of every girl, there comes a moment when she realizes that her mother might be more disturbed it.


Serena: You're still there?

Dan: Yeah, I could not leave without you bring something from the buffet. And you say I'm sorry to have judged.

Serena: I'm sorry for giving you reasons to do so. And if you invite me again to come out?

Dan: And if you really came?

Serena: Ok, no drama, no disruption, I promise.

Dan: You promise? No! That means it'll never happen.

Serena: Ok, quick! I withdraw, I de-promise.

Dan: Friday, 20 hours ...

Blair: I think we can accept these conditions but you can not wear these shoes. Neither this cup.

Serena: Blair. Ok, more.

Dan: Daccord.

Serena: You were right.

Blair: I know.

Serena: When I got this call, I should have known that you had nothing to do with it. And I should never have to push yourself to do all that first.

Blair: Well, I'm glad that thou hast pushed. It turned out to be a very important day for me. I just thought it'd be funnier.

Serena: I know, me too. You know what? Who says it can no longer be? Go. Go.

Gossip Girl: S. and B. committing a crime of fashion. Who does not like to buy with five fingers? Especially if one of the fingers is the middle one.


Eleanor: Where are my clothes?


Gossip Girl: Everyone knows you can not choose your family, but we can choose our friends and in a world governed by the origins and bank accounts, it is to have a friend.

Serena: Repeat it, one, two ... One, two, three ...

Gossip Girl: Although the "best friends for life" can put you in the end, one can not deny that we'd all be a little less rich without them. And Serena and Blair, they are the "best" better than anyone. No,
these are not tears in my eyes, it's just an allergy. Without you I am nothing. Gossip Girl.

Kikavu ?

Au total, 128 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Miniheart 
07.03.2020 vers 10h

Audreyann 
03.02.2020 vers 18h

melanie91 
05.12.2019 vers 18h

Mathry02 
09.07.2019 vers 17h

noemie3 
01.06.2019 vers 23h

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

elyxir  (23.02.2018 à 16:48)

Tu as bien avancé dis donc stephe ! 

Je ne pensais pas non plus que Carter débarquait si tôt, pour mettre la pagaille en plus, bravo ;)

stephe  (22.02.2018 à 21:58)

Un épisode plutôt sympa où on approfondit un peu plus les choses avec un Chuck qui sauve son pote Nate ! Première apparition de Sebastian Stan, je ne pensais pas si tôt !!  

Dan & Serena flirtent, Serena est vraiment sous le charme et est adorable! Avec Blair, c'est plus compliqué, mais elles arrivent à parler à coeur ouvert, et c'est plutôt sympa.

 

Contributeurs

Merci aux 6 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Leighton Meester enceinte

Leighton Meester enceinte
Leighton Meester est enceinte de son deuxième enfant. En effet, le couple qu'elle forme avec Adam...

Sondage - En plein confinement

Sondage - En plein confinement
Hé oui, dans l'Upper East Side aussi il y a eu ordre de rester confiné, dans la mesure du...

Calendrier d'avril

Calendrier d'avril
Un magnifique calendrier sur Blake Lively nous as été généreusement livré par azerty29. Un grand...

La générosité de Blake Lively

La générosité de Blake Lively
Pour aider les plus démunis à faire face au coronavirus, Blake Lively et son mari Ryan Reynolds,...

Gossip Girl 2.0 : de nouveaux noms

Gossip Girl 2.0 : de nouveaux noms
Le casting de Gossip Girl 2.0 se peaufine et quatre nouveaux noms d'acteurs sont dévoilés. La...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Luna25, Aujourd'hui à 00:08

Nouveau sondage et nouveauté dans les forums du quartier Reign !

Luna25, Aujourd'hui à 00:09

2 personnages coutumiers de la survie en milieu hostile s'opposent dans le duel du quartier Reign

mnoandco, Aujourd'hui à 08:03

Hello, vous regardez Blacklist? Les HypnoAwards de la saison 6 ont débuté et vous avez encore la possibilité de voter à toutes les catégories...

mnoandco, Aujourd'hui à 08:04

Merci

Emilie1905, Aujourd'hui à 11:04

La semaine 3 de l'animation sur Wynonna Earp est lancée

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News