VOTE | 412 fans

#116 : B ou la revanche d'une brune

Réalisé par: Janice Cooke
Ecrit par: Paul Sciarrotta


Georgina annonce à Serena qu'elle se prépare à révéler des informations compromettantes sur le passé de Serena à tout le monde. Blair et Jenny se lancent des rumeurs outrageuses l'une sur l'autre à travers le blog de Gossip Girl. Dan surprend le petit ami de Jenny entrain de la tromper.

**Accès aux captures**



Popularité


3.6 - 5 votes

Titre VO
All about my brother

Titre VF
B ou la revanche d'une brune

Première diffusion
05.05.2008

Première diffusion en France
08.11.2008

Vidéos

Promo

Promo

  

Photos promo

Georgina

Georgina

Blair Waldorf toise sa rivale du regard

Blair Waldorf toise sa rivale du regard

Jenny et Blair s'affrontent pour le règne

Jenny et Blair s'affrontent pour le règne

Jenny et Blair : qui gagnera ?

Jenny et Blair : qui gagnera ?

Serena en soirée

Serena en soirée

Dan se pose des questions sur sa petite amie

Dan se pose des questions sur sa petite amie

Serena affronte Georgina

Serena affronte Georgina

Serena et Dan, tout va bien ?

Serena et Dan, tout va bien ?

Serena et Blair

Serena et Blair

Jenny, le conte de fée prend fin ?

Jenny, le conte de fée prend fin ?

Sur les marches

Sur les marches

Blair

Blair

Jenny et son nouveau petit ami

Jenny et son nouveau petit ami

Jenny

Jenny

Jenny, très sûre d'elle

Jenny, très sûre d'elle

Plus de détails

Deux semaines se sont passées depuis les évènements de l'épisode précédent.

Jenny et Blair sont toujours en rivalités. Alors qu'elles sont assises avec leur "amies" sur les marches du Met, Jenny parle de la soirée qu'elle organise chez Asher. Blair n'y est évidemment pas invitée. Deux groupes distincts se forment : Jenny avec Elise, Hazel et Penelope et Blair avec Isobel et Nelly d'un autre côté. 

Georgina, qui se fait toujours passer pour Sarah, est aux côtés de Vanessa qui lui explique comment découvrir New York. Dan arrive et Sarah exprime qu'elle souhaiterait rencontrer Serena. Dan appelle celle-ci pour lui donner rendez-vous mais elle ne peut pas ce soir, elle a un dîner familial de prévu. 

Eric est au courant de la liaison d'Asher et Jenny via Gossip Girl, il essaye de la mettre en garde mais Jenny prend ça pour de la jalousie et ne l'écoute pas. 

Dan se fait du soucis pour sa petite soeur, il en parle à Serena qui lui conseille de lâcher un peu de lest et d'essayer d'apprendre à connaître son petit ami. Il sort de l'école pour le suivre et lui parler mais le surprend en train d'embrasser un autre garçon. 

Rufus est démunit face aux multiples mensonges de sa fille, il va donc voir Lily pour avoir quelques conseils maternels. 

Dan confronte Asher sur ce qu'il a vu un peu plus tôt mais Asher ne lâche pas le morceau, Jenny arrive à ce moment-là et demande ce qu'il se passe. Alors que Dan souhaite dire la vérité, Asher le prend de court et Jenny s'en prend à Dan, comme quoi il ne la laisse pas grandir et d'autres choses... Dan retourne donc en parler à Serena qui est en discussion avec Blair. Blair est évidemment très intéressée par les doutes qu'il a concernant Asher. 

Rufus continue de suivre Lily dans sa journée, ils discutent de leurs enfants. Dans un magasin de robe de mariée, Lily essaye sa robe ce qui retourne complètement Rufus, pas totalement guerrit de leur rupture. Lily s'excuse d'avoir été si maladroite. 

La rumeur enfle après un post de Gossip Girl qui révèle (sans preuve) qu'Asher est gay. Jenny dément et prétend avoir eu des préliminaires avec lui. 

Serena reçoit un nouveau présent de la part de Georgina, celui-ci est une vidéo de la soirée au mariage de Shepperd. On l'entend parler comme quoi elle a fait une bêtise (avec Nate vraissemblablement) et après on entend des bruits, faisant comprendre qu'elle a une relation sexuelle avec Georgina et un autre homme. 

Blair demand eà Dan s'il est l'auteur du tweet à Gossip Girl, elle comprend que oui. Elle souhaite donner des preuves à Gossip Girl mais Dan ne veut pas aller aussi loin.

Jenny, en plein doute, va voir Asher pour lui demander ce qu'il en est vraiment. Il lui dit alors que c'est un marché entre eux depuis le départ, il la fait monter sur l'échelle sociale et lui permet d'organiser une fête chez lui, et elle lui permet de cacher ses préférences sexuelles. Jenny finit par être d'accord avec ça, ils conviennent de dire qu'ils ont couché ensemble pour faire taire les rumeurs. 

Georgina s'invite chez les Waldorf et prend Serena complètement au dépourvu mais il est trop tard pour faire machine arrière. Georgina mange donc avec eux. Pendant le repas, elle applaudit Eric pour s'être trouvé un petit ami aussi charmant. Lily est choquée, Serena est furieuse après son ancienne amie.

Serena va voir Eric, elle lui dit que peu importe avec qui il est, tout ce qui lui importe c'est son bonheur et qu'elle ne le juge pas. 

Jenny veut partir pour sa soirée, pour cela elle dit à son père qu'elle va a une répétition de la chorale mais il n'est pas dupe et ouvre le sac qu'elle transporte. Une robe de soirée s'y trouve. Il lui demande de ne pas se rendre à une soirée mais Jenny lui dit qu'elle ne pas le choix, qu'elle en est l'hôtesse. 

Blair s'est inscrustée à la fête de Jenny. Elle a récolté des preuves mais ne tient pas spécialement à les faire passer à Gossip Girl parce que cela concerne Eric. Seulement, Eric se rend lui aussi à la soirée et confronte, devant tout le monde, Asher concernant leur relation. Asher nie les faits et Eric autorise donc Blair a tout poster sur Gossip Girl. Jenny est dévastée.

De retour chez lui, Eric voit sa mère, celle-ci s'esxcuse pour sa réaction et souhaite le meilleur pour lui. Ils s'enlacent.

Jenny rentre chez elle également... Et s'excuse auprès de son père.

Serena elle rencontre Georgina/Sarah, qui bloque toute manoeuvre où elle souhaiterait dire la vérité à Dan. Ne sachant plus quoi faire, elle se rend chez Blair en pleurs. Blair est très inquiète de la voir dans cet état. Serena finit par lui dire la vérité, elle a tué quelqu'un. 

Gossip Girl : aperçue, Jenny Humphrey patauger dans la fontaine du musé à la recherche de pièce de monnaie. Blair Waldorf lundi soir faire bien plus que de l’œil au videur d’un pub irlandais de la 8ème avenue. On dirait que la guerre entre la reine B et la petite Jenny s’est étendu des rues de Manhattan à la toile mondiale. Qui m’envoie ces commérages de bas étages ? J’ai ma petite idée.

Blair : un joli sous neuf pour ta collection.

Jenny : tu manges des fruits maintenant ? Tu es dégoutée du yaourt ?

Blair : alors les filles on fait quoi ce soir ?

Pénélope : bah les parents d’Asher sont à Cannes donc avec Jenny, il organise une petite fête chez lui.

Jenny : c’est une soirée intime on n’a invité que nos amis proches. Désolée Blair.

Nelly : elle peut prendre ma place.

Jenny : les invitations sont strictement personnelles. Elle est nouvelle dans le groupe.

Blair : il y a peut être ton nom sur les invitations mais ça ne veut pas dire que c’est toi qui reçoit.

Jenny : oh alors pourquoi le coorganisateur m’appelle ? Excusez-moi les filles. Salut papa tu ne tombes pas très bien là, qu’est-ce qu’il y a.

Rufus : dis moi à quelle heure tu rentres ce soir ? J’ai prévu de te cuisiner ton plat préféré. On mange vers 8h ?

Jenny : oh mais j’ai répète avec la choral ce soir on n’en avait parlé tu m’as dis que j’avais été sage et que je pouvais y aller.

Rufus : ah oui c’est vrai, bon bah ce n’est pas grave on attendra que tu sois rentrée à la maison, ça va te donner faim de chanter.

Jenny : oui mais il y a à manger au local et à mon avis ça se terminera tard alors peut être plutôt demain soir. Aller salut je t’adore.

Rufus : oui moi aussi.

Jenny : désolée, une urgence avec les fleurs. Oh, et j’ai le plaisir de vous annoncer que tous les garçons de l’équipe de Unity seront là.

Blair : comment Jenny Humphrey a pu prendre le pouvoir comme ça ?

Isa : en faisant comme toutes les autres.

Nelly : en pêchant un gros poisson.

Dans la rue.

Serena : oh bah c’est quoi cette tête ? Tu es triste que maman en t’ai pas laissé partir pour l’enterrement de vie de jeune garçon de Bart à Monte Carlos ?

Eric : non ça va j’aime autant laisser Bart, Chuck et le prince Albert s’amuser entre eux. Euh dit comme ça, ça fait bizarre. Gossip Girl, Jenny serait sorti d’un grand magasin avec des étiquettes de fringue d’un grand créateur volé plein les poches.

Serena : toutes ces rumeurs c’est vraiment débile.

Eric : comme celles qui soutient que c’est moi Gossip Girl.

Serena : à une époque c’était tout à fait crédible. Tu l’as dit tout même si. Si c’était logique, oh attend c’est Chuck.

Eric : j’ai un truc à faire avant les cours, dis lui bonjour de ma part.

Serena : on dine avec maman ce soir n’oublie pas.

Eric : ouais.

Serena : salut Chuck. Oui je te remercie ça va. Ca va faire deux semaines que je n’ai pas de nouvelles de Georgina et si tu arrêtes de m’appeler je serais enfin débarrassée de tous mes démons. A plus tard.

Dans un café.

Vanessa : tu peux lire tous les guides que tu veux mais c’est en se baladant qu’on découvre New York.

Georgina : je sais mais dès que je descends dans le métro c’est l’enfer en deux secondes je suis paumée.

Vanessa : oublie le métro, marcher c’est ce qu’il y a de mieux ici, tu n’es plus à Portland.

Georgina : sérieux Dan et toi vous êtes trop cool de bien vouloir vous occuper de moi. Sans vous je serais complètement perdue ici, enfin encore plus perdue si c’est possible.

Vanessa : un allongé à emporter ?

Dan : ouais s’il te plait. Salut Sarah, au fait je suis désolé de vous avoir saoulé avec mes histoires hier.

Vanessa : il a tendance à parler pour ne rien dire tu verras.

Dan : ouais.

Georgina : oh ça ne fait rien. Je sais écouter les gens tu verras. Alors il y a du nouveau ?

Dan : euh non pas de changement, Jenny et son copain sont toujours inséparables et plus ça va plus elle est insupportable.

Vanessa : ça va lâche-la un peu, Asher est son premier amour.

Dan : ce n’est qu’un flirt ça n’a rien à voir avec l’amour.

Georgina : oui mais pour une fille de 15 ans il n’y a presque pas de différence.

Vanessa : et toi tu ne t’es jamais enflammé comme ça ?

Dan : c’est légèrement différent moi je suis.

Vanessa : tu genre à t’enflammer en deux secondes à une fête d’anniversaire.

Dan : ouais mais ensuite il y a eu 2 ans d’obsession totale.

Georgina : au fait ça va mieux avec, elle s’appelle Serena c’est ça ?

Dan : oui c’est ça très bonne mémoire, les choses se sont arrangées ça va bien mieux.

Georgina : génial. Peut être je ne sais pas c’est tellement dur de se faire des amis quand on débarque, ça me ferait plaisir que tu nous présentes.

Dan : ouais tu vas lui plaire c’est sur. Elle aime tout le monde, enfin tu ne vas pas lui plaire parce qu’elle aime tout le monde. Ah je parle trop. Ce soir ça te va ?

Georgina : oui ça marche parfait.

Dan : bien à ce soir.

Dans la cour du lycée.

Eric : salut Jenny je peux te parler ?

Jenny : ouais ça va il y a un problème ?

Eric : j’allais te poser la même question, je t’envoie des mails, je te laisse des messages et tu ne me réponds jamais.

Jenny : euh désolé, j’ai du mal à tout faire en ce moment entre les cours et la chorale, les mondanités et mon nouveau copain.

Eric : ouais Asher c’est ça ?

Jenny : ouais il est trop drôle, beau brillant parfait quoi et en plus il a l’air de vraiment tenir à moi.

Eric : c’est qu’il a du gout alors mais, enfin je ne sais pas tu le connais à peine.

Jenny : oh c’est adorable tu fais ton protecteur.

Eric : non ce n’est pas ça enfin s’il y a de ça, je n’ai rien contre lui mais je ne sais pas, il ne me donne pas l’impression d’être celui qu’il te faut.

Jenny : ah non mais attends ce n’est pas vrai, tu as un faible pour moi ?

Eric : non pas du tout j’essaie seulement.

Jenny : ne te sens pas gêné ça va c’est trop chou et je m’y attendais un petit peu. Je suis super flattée sauf que moi je suis amoureuse d’Asher. Il faut que j’y aille mais on s’appelle.

Dans les couloirs du lycée.

Serena : ah t’es là, t’es en retard.

Dan : ouais je sais, pour me faire pardonner j’ai un truc à te proposer, tu as quoi de prévu ce soir ?

Serena : si c’est cool hier, le programme est tout sauf marrant. Je suis restée 4h avec mon prof de soutien après les cours.

Dan : et ce prof il est mignon ?

Serena : canon si on aime les poils dans les oreilles. C’est atroce, je n’utiliserais pas les notes du test où Chuck m’a fait remplacer du coup je dois réviser tous les soirs, je ne peux pas me laisser distraire par ça.

Dan : il y a un temps pour travailler et un temps pour s’amuser alors si on dinait avec Sarah ce soir ?

Serena : ah encore, elle c’est le nouvel amour de ta vie ou quoi ?

Dan : c’est ça, non sérieusement elle vient d’arriver à New-York, elle veut de te rencontrer.

Serena : bah Chuck et Bart sont à l’étranger alors ce soir je dine avec mon frère et ma mère dans notre suite je suis désolée. Demain plutôt.

Dan : désolé il y a ma sœur là et l’autre avec sa langue je n’aime pas beaucoup.

Serena : mais lâche-le le pauvre tu es sur son dos depuis le début, donne-lui au moins une chance avant de le juger, il pourrait bien te surprendre comme l’a fait une certaine S.

Dan : tu as toujours raison comment ça se fait ?

Serena : c’est facile quand l’autre a toujours tord. Aller tu as le temps avant que ça sonne, profite-en pour aller faire sa connaissance vas le voir.

Dan : ok d’accord j’y vais.

Serena : super.

Gossip Girl : parfois quand on est trop occupé à répandre les rumeurs les plus scandaleuses, on peut passer à côté de ce qui est encore plus scandaleux, la vérité. Mais ce qui est encore bien plus choquant que la vérité ce sont les mensonges que les gens inventent pour la dissimuler.

Devant le Palace Hôtel.

Lily : pour le placement des invités au diner, n’oubliez pas de placer monsieur Spitzeur et ses enfants aussi loin de la table de ma fille que possible, merci. Quoi d’autre au programme aujourd’hui ?

Rufus : peut-être moi. Tu peux peut être faire un effort pour me caser entre le gâteau et le chocolat.

Lily : ça m’étonnerait, ça prend un temps fou de choisir un gâteau. Mais qu’est-ce que tu fais ici ?

Rufus : j’ai besoin de te parler de quelque chose.

Lily : Rufus, j’ai une tonne de choses à faire aujourd’hui désolée.

Rufus : j’ai un problème avec Jenny. Alison est partie faire un séminaire et j’ai besoin de l’avis d’une mère sur la question je suis complètement dépassé.

Lily : aller, monte avec moi on en parlera dans la voiture.

Dans la cour du lycée.

Dan : salut Asher ça va ? Tu as 2 minutes ?

Asher : ouais mais 2 minutes, je dois déjeuner avec Jenny.

Dan : bah voilà j’ai un truc à te dire et je n’ai pas 36 façons de m’y prendre alors bah voilà je te le dit, je t’ai vu ce matin.

Asher : tu m’as vu faire quoi ?

Dan : ouais je t’ai vu embrasser ton petit copain.

Asher : tu confonds avec un autre mec.

Dan : c’est bon je ne suis pas aveugle c’était toi je t’ai vu.

Asher : tu me traites de folle ou quoi ?

Dan : non ce n’est pas du tout ce que j’ai dit.

Asher : tu veux que je te dise quel genre de folle je suis ? Je suis le genre de folle qui va dépuceler ta petite sœur chérie ce soir.

Dan : qu’est-ce que tu as dit là ?

Asher : lâche-moi.

Jenny : ça ne va pas ou quoi ? Arrêtez !

Dan : j’ai un truc à te dire, tu viens avec moi.

Jenny : c’est bon ce que tu as à me dire, tu peux le dire devant mon copain.

Dan : bon d’accord c’est toi qui vois. Ton prince charmant n’est pas honnête avec toi.

Asher : je ne voulais pas te le dire avant ce soir. Mais voilà, ce week-end je voulais t’inviter chez nous à la campagne. Ton frère a pété un câble parce qu’il trouve qu’on va un peu vite.

Jenny : ça te ferait mal de me laisser vivre pour une fois ?

Dan : Jenny, tu ne comprends pas ce n’est pas avec ce mec.

Jenny : si au contraire je comprends très bien que tu ne l’aimes pas parce qu’il a tout ce que tu rêverais d’avoir, de la classe, des relations, un physique, ses entrées à Dartmouth mais laisse tomber la jalousie avec un look pareil tu n’en as pas les moyens.

Sur les marches.

Serena : ce n’est qu’une petite soirée parmi d’autres et puis qu’est-ce que ça peut te faire ? Tu ne supportes pas Asher.

Blair : S, je déteste aussi la collection printemps de chez Bendel mais ça ne veut pas dire pour autant que j’aie envi de voir Jenny Humphrey la porter.

Serena : touché.

Blair : ça te dit qu’on fasse une soirée entre fille.

Serena : ah non je ne peux pas désolée, je dine en famille.

Blair : laisse-moi te rappeler la petite promesse que tu m’as faite, non ne va pas en France je m’occuperais de toi je te le jure.

Serena : je suis désolée j’ai été un peu distante mais ça ira beaucoup mieux c’est promis.

Blair : ce n’est pas pour tout de suite apparemment.

Dan : coucou.

Serena : coucou, bah ça ne va pas ? Tu as l’air stressé, enfin plus que d’habitude.

Dan : je m’inquiète toujours pour Jenny.

Blair : ah bon ? Parce qu’elle est égoïste, narcissique, arriviste et sans scrupule.

Dan : non ça m’inquiéterait presque moins si ce n’était que ça mais le problème c’est plutôt avec qui elle est, je n’arrive pas à lui parler, j’ai essayé de lui dire, rien à faire elle m’a envoyé balader et là, elle m’a reproché mon look.

Blair : je l’ai peut-être sous estimée au fond.

Serena : toutes les filles ont une période comme ça, on passe toute par là, apparemment il y en a même certaine chez qui ça s’éternise.

Blair : en ce moment ta sœur se préoccupe de 3 choses uniquement : ses copines, les garçons et Gossip Girl.

Serena : elle a raison ne t’en fait pas. Si ça ne vient pas d’eux, elle n’écoutera pas ce qu’on lui dit.

Dans un magasin de robe de mariée.

Rufus : merci beaucoup, je lui ais interdit de voir Asher et elle l’appelle, je lui confisque son portable et chate avec lui. Comment tu veux les empêcher de grandir trop vite s’ils peuvent continuer à communiquer du fin fond de leur chambre ?

Lily : on ne peut rien empêcher du tout. Quoi que tu fasses ta petite fille va grandir.

Rufus : j’ai fouillé dans ses mails.

Lily : oui enfin c’est bien de respecter leur intimité mais il faut aussi savoir les protéger malgré eux, en plus s’ils te mentent tu a toutes les excuses. Elle t’a menti ?

Rufus : oui effrontément, je crois que tu as vécu la même chose avec Serena.

Lily : oui sauf que si elle m’avait fait seulement  voir ce que ta petite Jenny te fait voir, je n’aurais beaucoup moins de cheveux blancs aujourd’hui.

Rufus : c’est tellement plus facile avec Dan.

Lily : éduquer une fille c’est très différent, Serena pouvait être un vrai monstre, ça durait des semaines et un jour sans raison elle redevenait ma petite fille chérie.

Rufus : j’attends que ça se passe et puis c’est tout.

Lily : oui c’est ce qu’il y a de plus dur, attendre et espérer que tu l’as éduquée correctement. Elle te reviendra. Oh celui-ci est.

Rufus : oui il est magnifique.

Le vendeur : c’est notre plus belle pièce.

Rufus : attendez je, tu permets ?

Lily : monsieur Ingram c’est un bijou sublime, vous vous êtes surpassé.

Au lycée.

Gossip Girl : aperçu, Asher Hornsby, avant les cours, lèvres contre lèvres mais pas avec sa petite amie, parfois les hommes ne préfèrent pas les blondes petite Jenny, ils préfèrent les hommes.

Une élève : je crois que c’est vraiment la guerre cette fois.

Gossip Girl : encore un échange de tire d’artillerie entre B et Jenny ? J’en ai assez de servir de support à leur petite guéguerre. Ceci est la dernière info que je relaie sans avoir de preuve.

Isa : Gossip Girl va enfin se reprendre en main. Ce n’est pas trop tôt.

Pénélope : oui son blog commençait à devenir n’importe quoi.

Jenny : c’est un coup bas.

Blair : ce n’est pas moi, malheureusement.

Dans la cour.

Serena : allô.

Luc : mademoiselle Van Der Woodson ? Ici Luc de la réception, vous vouliez qu’on vous appelle avant de vous livrer votre courrier.

Serena : il y a quelque chose pour moi ?

Luc : oui un recommandé de la part d’une certaine Georgina Sparks. Allô vous êtes toujours là ?

Serena : oui gardez-le moi je passerais le prendre après les cours et ne le remettez à personne d’autre.

Luc : entendu.

Serena : merci Luc.

Dan : un problème ?

Serena : non ce n’est rien enfin c’est rien, bon aller ciao, je t’appelle.

Dan : salut, heu.

Serena : salut B.

Blair : Dan Humphrey je te cherchais même si ça me fait mal de l’admettre. Tu es très vilain.

Dan : je suis, de quoi tu parles ?

Blair : des coucheries, l’alcool, la drogue, d’accord c’est le jeu mais ça va très loin de faire passer le copain de sa sœur pour gay où le gentil Dan tout propre sur lui a été cherché ça ?

Dan : je n’ai rien inventé, ce n’est pas mon genre.

Blair : ce n’est pas vrai ? Qu’est-ce que tu as découvert ? Dis-le-moi.

Dan : j’ai aperçu Asher en train d’embrasser un garçon.

Blair : non alors c’est vrai ? Il embrassait qui ?

Dan : je ne l’ai pas vu, je n’en sais rien et puis qu’est-ce que ça peut faire ?

Blair : en ce moment Gossip Girl a la crédibilité d’une Paris Hilton après 3 tournées de cosmopilitains, mais si je peux prouver qu’Asher et ce garçon c’est plus qu’une rumeur, Jenny et lui vont rompre. C’est ce que tu veux au final ?

Dan : bah oui je crois que oui.

Blair : Asher se sert de ta petite sœur pour se couvrir, c’est ton devoir de frère d’empêcher qu’elle finisse comme cette pauvre Katie Holmes.

Dan : tu fais ça dans son intérêt pour l’aider ?

Blair : on s’en fiche des motivations des uns et des autres si le but est le même.

Dan : non B, la différence c’est que pour moi ce n’est pas un jeu, je ne veux pas qu’elle souffre.

Blair : bah alors tu aurais du réfléchir avant d’apprendre que tout Manhattan que le copain de ta sœur est gay.

Dan : non je ne veux pas, je laisse tomber débrouille toi.

Blair : bon c‘est toi qui vois.

Dans le magasin de robe de mariée.

Lily : Rufus quand même qu’est-ce qui t’a pris ? Tu lui as organisé une fête surprise et tu as fait faire son portrait sur le gâteau avec un diadème.

Rufus : sur le moment je trouvais ça génial.

Lily : bah en 1980 les jeans délavés à la cire aussi on a trouvé ça génial sur le moment. Quoi qu’est-ce qu’il y a ? Ca fait trop euh pas assez tu trouves ?

Rufus : non, non ce n’est pas la robe c’est te voir dedans.

Lily : je suis désolée, je croyais, je ne voulais pas te, on est venu en amis.

Rufus : oui on est ami, mais dans cette robe.

Au lycée.

Pénélope : rien de nouveau sur Gossip Girl depuis 3 heures, elle doit vraiment vérifier ses tuyaux maintenant.

Serena : salut Jenny, désolée je suis pressée mais amuse-toi bien à la fête de ce soir.

Pénélope : je suis sure qu’elle a rencard avec ton frère dans un placard à balais.

Jenny : je n’y crois pas tu ne penses qu’à ça !

Une fille : et toi tu penses à quoi Jenny ?

Pénélope : oui toi et Asher jusqu’où vous êtes allé ?

Jenny : jusqu’où il faut.

Pénélope : ah ça veut tout dire une réponse aussi vague.

Une fille : mais peut être que les filles ce n’est pas son truc.

Jenny : alors pourquoi on est passé sous la ceinture ?

Une autre fille : ce n’est pas vrai ? Tous les deux ?

Jenny : non que lui.

Une fille : bien jouée, continues un peu à le faire mariner.

Chez Blair.

Blair : il ne savait pas où faire les boutiques celui qui a dit que l’argent ne fait pas de bonheur. Finalement je vais peut-être devoir m’habiller pour sortir ce soir. Vous l’avez ?

Nelly : heureusement pour toi Isabel connait 5 façons de s’introduire dans le vestiaire des mecs d’Unity et 6 façons d’en sortir.

Isa : Asher prend une douche anormalement longue après l’entrainement.

Nelly : il n’y a peut être pas qu’avec sa cross qu’il aime jouer.

Isa : pourquoi tu voulais son portable au fait ?

Blair : avant on disait couramment que les yeux des hommes étaient le reflet de leur âme. Tout envoyer à Blair Waldorf. C’était avant les portables et internet.

Chez Asher.

Jenny : salut.

Asher : je ne t’attendais pas si tôt. On a 2 bonnes heures avant le début de la fête.

Jenny : ouais bah il peut se passer pleins de trucs en deux heures.

Asher : Jenny, tu fais quoi là ?

Jenny : quoi ça ne va pas ?

Asher : si ça va très bien mais c’est quoi ce plan que tu me fais ? Tu n’es pas contente, ça ne te convient plus cette, j’ai respecté le marché je crois.

Jenny : quel marché ?

Asher : tu es Jenny Humphrey de Brooklyn. Tu as besoin d’un statut social, de relations, de ressources et je t’apporte tout ça.

Jenny : et moi je t’apporte quoi ?

Asher : on a vraiment besoin de continuer à parler de ça ?

Jenny : oui, oui, oui bien sûr je veux dire enfin, Gossip Girl avait raison ?

Asher : tu t’es vraiment imaginé qu’un mec comme moi pouvait sortir avec une fille comme toi ?

Jenny : tu étais tellement gentil.

Asher : il n’y a pas de raison que ça change. Je vais continuer à être gentil.

Jenny : Asher.

Asher : réfléchie bien, ce soir c’est ton soir, tu vas recevoir en plein cœur de Manhattan. Je te fais un beau cadeau là, Blair et les autres vont être folles que tu leur voles la vedette.

Jenny : je sais merci.

Asher : c’est un plaisir. Si tu tiens à me remercier, il y a quelque chose que tu peux faire. Je crois qu’il vaudrait mieux pour toi comme pour moi qu’on fasse taire ces rumeurs une bonne fois pour toute.

Jenny : comment tu veux t’y prendre ?

Chez Serena.

Lily : où tu t’en vas comme ça ?

Serena : c’est une urgence, je t’expliquerais plus tard.

Lily : quand on invite une amie à un diner soi disant en famille, c’est la moindre des choses d’y assister. Tu te souviens que j’ai toujours adoré avec Georgina avec nous.

Georgina : j’ai croisé Lily en bas. Ou tu es trop vilaine tu as oublié de la prévenir pour ce soir. Tu as reçu mon petit cadeau ?

Au loft.

Gossip Girl : flash info on a entend Asher Hornsby se venter d’être passé à la vitesse supérieure hier avec la petite Jenny.

Dan : c’est vrai ce qu’elle raconte ?

Jenny : c’est privé.

Dan : c’est sur le net.

Jenny : ce n’est pas un raison, il n’y a que moi que ça regarde et depuis quand tu lis les flashs de Gossip Girl c’est nouveau ?

Dan : depuis que tu es le sujet principal du blog. Je suis ton frère tu n’as que 15ans peut être que ça ne te plait pas mais ça me regarde.

Jenny : bon d’accord c’est faux. Tu es content ? Il faut que tout le monde croit que c’est vrai alors tu n’en parles pas d’accord ?

Dan : je ne comprends pas, tu veux que tes amis croient que tu couches avec un mec gay ?

Jenny : tu avales tout ce qu’il y a sur le blog de Gossip Girl ?

Dan : je l’ai vu Jenny. J’ai vu Asher.

Jenny : c’est toi qui as envoyé l’info à Gossip Girl.

Dan : oui je suis vraiment désolé, j’ai essayé de te parler mais tu m’as envoyé balader, c’était le seul moyen.

Jenny : bah j’étais au courant depuis le début.

Dan : alors tu l’as laissé se servir de toi ?

Jenny : c’est peut être moi qui me suis servie de lui. Tu n’y avais pas pensé ?

Dan : je me demande si ce n’est pas pire.

Jenny : tu es obligé de toujours juger tout le monde sans savoir.

Dan : non ce n’est pas ça.

Jenny : tu te crois différent des autres, tu te crois mieux ? Et bah réveille-toi Dan parce que si t’envoies des infos à Gossip Girl tu es dans le même sac que les autres. Dégages de ma chambre.

Chez Serena.

Serena : tu tombes mal je suis désolée B.

Blair : c’est important.

Serena : je sais que je t’avais promis d’être plus disponible mais ça va devoir attendre.

Blair : mais ça ne peut pas attendre.

Serena : désolé, c’était B.

Georgina : oh comment va blanche neige ?

Eric : elle n’est plus si blanche que ça, tu as entendu.

Serena : Eric !

Eric : quoi ?

Lily : alors Georgina, qu’est-ce qui t’amène à New York ?

Georgina : oh j’avais envi de passer un peu de temps ici.

Serena : elle était partie en pension en Suisse.

Lily : tes parents doivent être ravis de te voir.

Georgina : oh ils viennent de s’installer définitivement à la campagne et moi j’ai préféré rester en ville près de mes amis et vous comment ça va ? Vous et le somptueux caillou que vous avez au doigt est au centre de toutes les discussions.

Lily : apparemment, monsieur Bass et moi nous sommes très, nous sommes ravis.

Georgina : ça se voit. Vous avez tous l’air heureux. Je veux dire il doit y avoir de l’amour dans l’air à New York, vous êtes fiancée, Serena roucoule avec Dan, Eric s’est trouvé un petit copain.

Eric : excuse-moi ?

Lily : euh pardon j’ai du mal comprendre.

Georgina : Serena ne vous a pas présenté Dan ?

Lily : un petit copain ?

Georgina : oh vous parlez d’Eric. Vous ne saviez pas qu’il sortait avec quelqu’un ? Oh je ne savais pas que c’était un secret, je les ais vu s’embrasser devant Saint Jude ce matin en pleine rue. Oh bah c’est quoi cet air ? Ne sois pas gêné Eric, il est classe beau gosse franchement bien joué.

Serena : c’est bon Georgina arrête les frais s’il te plait. Ce n’est pas drôle.

Georgina : je ne voulais pas. Vous croyiez, vous n’étiez pas au courant ?

Lily : non c’est absurde ce que tu dis parce que sinon cela voudrait dire qu’Eric est alors que non, je sais que non. Eric ? Ce n’est pas vrai.

Serena : Eric ! Super maman, bravo. Comment tu as osé ?

Au loft.

Jenny : Dan est parti avec Vanessa et moi je vais à la chorale comme on a dit, à plus tard.

Rufus : attend un peu. Où est-ce que tu va te changer ?

Jenny : on ne met pas d’uniforme pour répéter.

Rufus : bon à moins qu’Asher ait embauché la chorale pour sa fête, tu vas devoir t’expliquer.

Jenny : comment tu sais pour la fête ?

Rufus : j’en sais beaucoup plus que tu ne le crois. Jolie robe.

Jenny : je voulais passer une soirée avec mes amies. Qu’est-ce que je pouvais faire d’autre ?

Rufus : me demander la permission.

Jenny : je suis sure que tu aurais dit non.

Rufus : probablement mais ce n’est pas une raison pour mentir.

Jenny : tu ne comprends pas ce soir c’est moi qui reçoit. C’est ma soirée.

Rufus : plus maintenant, il faut que tu dises à Asher que tu ne viendras pas.

Jenny : c’est trop tard, je ne peux pas annuler, tous mes amis.

Rufus : fait ce que je te dis.

Jenny : j’ai promis.

Rufus : tu avais fait beaucoup d’effort mais tu vas devoir tout recommencer. Je n’ai plus confiance.

Jenny : j’y vais, tu ne peux pas m’en empêcher.

Rufus : Jenny, si tu passes cette porte je te jure que.

Jenny : que quoi ? Quoi, qu’est-ce que tu peux y faire papa, tu vas mettre barreaux à ma fenêtre, tu va me ligoter à une chaine ? Je ne suis plus une petite fille papa. J’ai le droit de faire ce que je veux maintenant.

Rufus : tu as déjà perdu ma confiance. Tu as envi de perdre mon respect aussi ?

Jenny : je suis désolée.

Chez Serena.

Eric : ouais d’accord.

Serena : Eric, c’est moi.

Eric : salut.

Serena : tu étais avec qui ?

Eric : Chuck.

Serena : quoi tu as appelé Chuck ?

Eric : ouais je parle régulièrement avec lui. Il a se défauts mais lui il ne juge pas.

Serena : je suis ta sœur, je suis là tu sais. Tu peux tout me dire.

Eric : je voulais te le dire mais c’est le genre de truc qu’on ne peut pas balancer sur le chemin du lycée, je voulais attendre que ce soit le bon moment.

Serena : oui un diner avec Georgina c’est tout sauf l’idéal, je suis désolée qu’elle soit là et je m’en veux. Je suis revenue pour toi et je n’ai pas été à la hauteur, je ne me suis pas occupée de toi.

Eric : ça va ce n’est pas comme avant, je vais mieux vraiment.

Serena : et bah maintenant je suis là.

Eric : quand j’étais au centre Ostroff, j’ai rencontré un garçon, on était dans le même état tous les deux et maintenant ce gars sort avec Jenny.

Serena : attend, c’était toi ce matin, c’est toi qu’Asher a embrassé ? Ce n’est surement pas comme ça que tu voulais que ça se passe.

Eric : oui enfin ce n’est peut être pas si mal que ça soit arrivé.

Serena : je suis si fière de toi. Je t’aime et je me fiche que tu fais ou d’avec qui tu es, de qui embrasse mon frère devant tout le monde. Le gens qui t’aiment vraiment ne te lâcheront pas, ils seront toujours là.

Eric : ouais, je crois que je vais passer à la fête d’Asher, il y a encore une personne à qui il faut que je parle.

A la fête.

Une fille : je n’y crois pas B s’est incrustée, elle n’est pas invitée.

Isa : oh cette robe c’est.

Blair : je sais.

Nelly : Jenny va être folle.

Blair : retenez bien la leçon les filles. Il faut absolument se montrer aux fêtes auxquelles on n’a pas été invitée. Où est le maitre de maison, j’ai quelque chose pour lui.

Dans un restaurant.

Serena : ah super tu es encore là, je suis tellement contente de te voir. Ça va ?

Dan : moi aussi je suis content de te voir. Je vais te présenter Sarah.

Serena : oh je suis désolée mais je n’ai vraiment  pas la tête à ça.

Dan : elle est là alors. Sarah je te présente Serena et c’est Sarah.

Georgina : salut enchantée Serena, je suis trop contente qu’on se rencontre enfin. On a, Dan disait que tu étais super mignonne mais il était encore loin de la vérité.

Serena : Dan, je peux te parler s’il te plait.

Georgina : oh non attendez ne vous sauvez pas, Vanessa allait prendre sa pause et nous montrer un de ses documentaire. Moi aussi je fais des films enfin j’essaie. D’ailleurs j’ai apporté un de mes courts métrages je voulais te demander ce que tu en pensais. Tu peux peut être le regarder aussi et me donner ton avis.

Vanessa : je vais chercher mon ordi, ne bougez pas.

Serena : Dan, tu peux aller me commander un café ? S’il te plait.

Dan : d’accord/

Serena : qu’est-ce que tu fais, tu n’es pas bien d’avoir apporté ça ?

Georgina : oh c’est bon lâche toi, j’ai envi de m’amuser. Comme au bon vieux temps quand on se mettant dans la peau d’une autre pour oublier nos malheurs, Zletnava et Slavana.

Serena : ce temps là c’est terminé. Je ne sais comment tu as filmé ça mais ne me demande pas à jouer à ce petit jeu avec toi.

Georgina : ce n’est qu’un jeu innocent entre amis.

Serena : on n’est pas amies.

Georgina : je crois que si. Si parce que si tu me traites en ennemie, Dan verra ça et si ça ne le fait pas fuir de te voir te faire peloter de toute façon ce qui se passe après le fera partir en courant.

Dan : ça va qu’est-ce qu’on a raté ?

Serena : rien, c’est comme si on se connaissait depuis toujours toutes les deux.

Dan : oh super.

Serena : pour l’ordi c’est bon on n’en a plus besoin, merci.

Georgina : je fais ma timide désolée. Je n’ai plus envie de le montrer peut être une autre fois.

Vanessa : d’accord.

A la soirée.

Pénélope : alors ça s’est passé comme tu l’avais espéré.

Une fille : parce que y’en a c’était trop nul la première fois.

Pénélope : et toi tu peux parler.

Jenny : ouais c’était bien, Asher m’a vraiment mise en confiance.

Une fille : tu as trop, trop de chance tu sais ?

Jenny : ouais je sais.

Une autre fille : les filles, B vient d’arriver.

Jenny : qu’est-ce qu’elle fait là, elle n’est pas invitée.

Blair : il faut qu’on parle.

Asher : je vous rejoints dans 2 minutes.

Blair : tu veux peut être le récupérer ?

Asher : quoi que tu penses avoir découvert là dedans ce n’est pas ce que tu crois.

Blair : j’ai du flair pour ce genre de chose et d’après les photos ça a l’air d’aller un peu plus loin que de l’amitié.

Asher : qu’est-ce que tu veux en faire ?

Blair  et bien heureusement pour toi ton copain est quelqu’un que j’aime beaucoup sinon je les aurais utilisés contre toi et Jenny depuis longtemps. Dommage que tu ne tiennes pas à lui autant que moi.

Eric : c’est bon Blair, je sais quoi lui dire.

Asher : qu’est-ce qu’il fait ici celui là ?

Jenny : qu’’est-ce qu’elle fait ici ?

Eric : tu lui dis ou je le fais à ta place ?

Asher : je lui dis quoi, je n’ai rien à dire.

Eric : Gossip Girl a raison. Asher a embrassé un garçon ce matin, c’était moi.

Asher : il ment, dit leur Jenny j’étais avec toi toute la matinée.

Jenny : oui Asher a raison. J’étais avec lui ce matin c’est Eric qui ment.

Eric : ah ouais alors qu’est-ce que je fais ici, pourquoi j’aurais pris la peine de venir le dire devant tout le monde si ce n’étais pas vrai ? Je suis gay et toi aussi Asher.

Asher : sortez-moi cette follasse tout de suite.

Eric : tu peux y aller, envoie tout.

Blair : tout envoyer à Gossip Girl.

Asher : ce n’est pas vrai qu’est-ce que tu as fait ?

Blair : tu verras.

Chez Lily.

Lily : quel genre de mère ne s’aperçoit pas que son fil et gay ?

Rufus : ce sont parfois ceux qu’on pense connaitre par cœur qui peuvent le plus nous surprendre.

Lily : les choses que j’ai dites, ma réaction c’est, ce n’est pas ce qu’on devrait pouvoir attendre d’une maman dans ces moments là, et s’il refaisait une tentative ?

Rufus : je sais que tu l’aimes et il le sait surement aussi. Il faut que tu le lui rappelles.

Lily : oui mais si jamais ça ne suffit pas ?

Rufus : l’amour c’est tout ce qu’on peut donner.

Lily : et toi comment ça va ? Tu vas faire quoi pour Jenny ?

Rufus : je vais simplement attendre qu’elle revienne. Ensuite je lui passerais un savon et elle sera privée de sort jusqu’à 26ans.

Lily : on forme quand même une sacrée équipe.

Rufus : depuis toujours. Bonne chance, bonne chance pour tout. Je suis sur que tu feras une ravissante mariée.

Lily : merci, bonne chance à toi aussi.

A la soirée.

Gossip Girl : bilan du week-end, un baiser unisexe n’avait pas fait autant de bruit depuis celui de Britney et Madona. Finalement la petite Jenny n’a pas joué avec sa vertu mais avec la vérité. Asher est gay et j’ai des photos et des texto pour le prouver.

Blair : il y en a un qui va devoir se faire oublier quelques temps.

Isa : prenez vos affaires les filles on s’en va.

Jenny : non, attendez. Vous pouvez rester, on peut encore s’amuser.

Une fille : ce genre de révélation ça pourrit un peu l’ambiance.

Pénélope : je vais faire un truc qui ne me ressemble pas et t’accorder le bénéfice du doute, disons que Gossip Girl s’est trompée.

Une fille : est-ce que oui ou non tu as couché avec Asher ?

Jenny : j’ai peut être exagéré un peu.

Pénélope : ça arrive de sortir avec un mec gay mais mentir à ses copines sur sa première expérience c’est impardonnable.

Isa : quand je pense que j’ai failli te proposer qu’on mette des robes assorties ce soir.

Nelly : tu es marquée du M de la honte maintenant.

Une fille : M comment menteuse.

Une autre fille : bon, on fait quoi ce soir ?

Blair : vous pouvez faire ce que vous voulez. En ce qui me concerne je vais me coucher. Mais demain soir on dine au Wevly et on 151 si ça vous tente.

Isa : génial.

Blair : je dirai à Dorota de vous envoyez votre itinéraire.

Gossip Girl : ne sois pas triste petite Jenny. Demain est un autre jour et la vie continue, entre garçons en ce qui concerne ton petit ami.

Chez Serena.

Lily : Eric, j’ai préparé du thé, il n’est peut être plus très chaud maintenant bon écoute ma réaction tout à l’heure.

Eric : ça va maman.

Lily : non ça ne va pas. J’ai été tellement surprise, le choc a été. Je crois que je n’étais pas prête à l’entendre.

Eric : moi non plus je n’étais pas prêt  à ce que tu l’entendes. Je comprends que tu ais besoin de temps.

Lily : puisque tu te montres aussi honnête, je vais essayer d’en faire entend. J’ai peur pour toi, la vie est bien assez dure comme ça tu sais, je veux que mes enfants soient heureux et je m’inquiète pour ta sécurité et pour ton bonheur.

Eric : j’ai 100 fois plus de chance de vivre heureux si j’arrête de me cacher.

Lily : je sais mon chéri. Je veux que tu connaisses l’amour, le grand amour quelque soit l’heureux élu. L’amour c’est ce qu’il y a de plus beau.

Eric : et tu sais de quoi tu parles, ça fait 4 fois et ça marche encore.

Gossip Girl : et oui la vérité finit toujours par éclater, ce n’est qu’une question de temps et quand elle éclate elle peut nous libérer ou mettre fin à tout ce pourquoi on s’est battu.

Chez Blair.

Blair : la soirée de rêve tourne au cauchemar. Et bien le phœnix renait de ses cendres bravo petite Jenny.

Jenny : je suis venue te le dire en personne. Tu as gagné.

Blair : oh mais ma chérie, la partie vient de commencer.

Jenny : non, j’arrête de jouer, c’est terminé, avec toi le groupe, c’est terminé. Je lâche l’affaire.

Blair : pour une soirée ratée ? Tu baisses les armes comme ça.

Jenny : j’ai menti, j’ai volé, j’ai été odieuse, j’ai perdu le respect de ma famille et tout ça pour quoi ? Pour devenir comme toi ? Un jour tu m’as demandé si je pensais que ça valait le coup et bah la réponse c’est non.

Blair : j’ai essayé de te prévenir. Il y a un prix à payer. J’ai toujours su que tu n’en aurais pas les moyens.

Jenny : ouais tu avais raison.

Blair : mais tu t’es pas mal défendue. Pour ton âge je veux dire.

Jenny : merci.

Blair : tu ne t’attends pas à un câlin là ?

Jenny : je n’attends plus rien de toi maintenant.

Dans la rue.

Dan : alors tu ne l’as trouve pas super cool ?

Serena : je suis désolée mais elle dégage un truc que je n’aime pas du tout.

Dan : au début c’était pareil pour Vanessa et maintenant vous êtes devenues copines.

Serena : là c’est différent.

Dan : je ne comprends pas pourquoi tu es comme ça, tu es.

Serena : je suis comment ?

Dan : jalouse, il n’y a aucune raison de psychoter, elle est ravie que les choses aillent mieux entre toi et moi.

Serena : attends, tu lui as parlé de nos problèmes ?

Dan : oui parce qu’elle était prête à écouter et elle a été de très bons conseils en plus.

Serena : regarde-moi, je t’aime tu le sais, alors fait moi confiance sur ce coup là. Ne te fies pas aux apparences.

Dan : mais tu la connais depuis deux heures. Tu as beaucoup vu Chuck, tu as beaucoup fait la fête, tu m’as évité, tu m’as carrément menti et là tu me dis à qui je dois faire confiance ou pas ? Ca commence à être dur de te suivre. Tu sais on rentre tous sur Brooklyn là alors j’en sais rien si tu veux te trouver un taxi vaut mieux que tu le choppes ici.

Serena : Dan non s’il te plait, je veux te parler.

Dan : alors parle.

Vanessa : Dan, je vais y aller là.

Dan : non attends, j’arrive s’il te plait 2 secondes.

Georgina : je crois que j’ai oublié un truc à l’intérieur. Je vous rejoints d’accord ? J’arrive.

Georgina : c’était trop marrant, tu t’es bien amusé ?

Serena : qu’est-ce que tu veux de moi ?

Georgina : je veux que tout soit comme avant tout simplement, comme avant la soirée, la nuit où les choses ont dérapées, on était de vraies amies et je veux que ça recommence.

Serena : pourquoi je voudrais être amie avec une fille comme toi ? Tu me fais chanter, tu forces mon frère à faire son coming out pendant qu’on est à table.

Georgina : Eric c’était une erreur, j’ai fais une boulette. Je ne voulais pas lui faire de mal.

Serena : non je ne te crois pas Georgina, je ne te crois pas ni pour Eric ni pour le reste.

Georgina : tu as peut être raison, j’ai peut être fait exprès de tout balancer, parce que c’est facile, parce que je sais des choses sur toi, sur ta famille et même sur ton petit ami, je sais tout bien avant toi. Oh un taxi allez hop au lit. Je te souhaite une bonne nuit. Attendez-moi, j’arrive.

Au loft.

Gossip Girl : parfois la vérité sort toute seule sans qu’on le veuille.

Rufus : colère, changé, confiance, fille. Tu as peut être besoin de parler.

Dan : qui aurait cru que ce jeu aurait des vertus thérapeutiques. Allez à toi et pour moi encore un mot compte triple.

Gossip Girl : d’autres fois la vérité peut sauter aux yeux sans qu’un seul mot ne soit prononcé.

Jenny : papa, tu crois que je peux venir m’asseoir avec vous ?

Rufus : chérie, tu auras toujours ta place ici.

Dan : en plus il perd, il est complètement à la rue,  il aurait bien besoin de ton aide.

Jenny : je suis désolée papa. Je suis désolée pour tout ce que j’ai fait.

Chez Blair.

Gossip Girl : mais d’autres fois encore, et c’est ce qu’il peut arriver de pire, dire enfin la vérité ne nous libère pas mais nous entraine pour toujours.

Blair : qu’est-ce que tu fais ici ? Il est tard. Pourquoi tu pleures ? Qu’est-ce qui ne va pas, qu’est-ce qui se passe ? Dis-moi ?

Serena : je ne peux pas.

Blair : bien sur que si. Vas-y.

Serena : non même toi je ne peux pas te le dire, je dois rien dire, rien à qui que ce soit.

Blair : je ne suis pas qui que ce soit, c’est moi. Tu peux tout me dire S.

Serena : non pas ça parce que sinon après tu feras partie du truc et je ne veux pas t’embarquer là dedans.

Blair : mais enfin qu’est-ce que tu as, tu commences à me faire peur. Tu es comme ma sœur, c’est toi ma famille, tes problèmes sont les miens. Quoi que tu dises, quoi que tu ais fait je ne te laisserais pas tomber c’est juré. Je t’aimerais toujours. Qu’est-ce qui a ?

Serena : j’ai tué quelqu’un.

PREVIOUSLY

Jenny. meeting Asher, : What's the one thing that no one in our group has? I mean, not even Blair? A boyfriend.

Jenny: I met this really nice guy, and I'm supposed to meet him in the park for lunch tomorrow.

Rufus: ...You're not old enough to date.

Asher, at the door: Name's Asher, and I do go to Unity.

Lily, cooking with Rufus: He's been staying at the Ostroff Center.

Rufus: It's depression? Is it bad?

Lily: Bad enough to try to kill himself...


Constance Billard

Serena: Oh my God, Georgina. What are you doing here?

Georgina: Well, I told you I was coming. Didn't you get my gifts?

Chuck: What's Georgina got on you? Dan I understand. What's so bad you can't even tell me?

Georgina: So... tell me about Dan.

Serena: Dan of all people cannot know Georgie.


Central Park

Georgina: Um, I'm Sarah.

Dan: Nice to meet you, Sarah.

Gossip Girl: "And who am I? That's a secret I'll never tell. You know you love me. XOXO, Gossip Girl."


MOMA Steps

Gossip Girl: "Spotted: Jenny Humphrey wading in the Met fountain, fishing for change... Blair Waldorf, seen dallying with an off-duty doorman at the Blarney Stone on a Monday night. It looks like the battle Between the Queen B and Little J has moved from the streets to the blogs. Who's sending this debasing dish? I have a feeling..."

Blair: A nice, shiny dime to add to your collection?

Jenny: Why the fruit cup, B? Lost your taste for yogurt?

Blair: ... So what are we doing tonight?

Penelope: Asher's parents are in Cannes, so he and Jenny are throwing a party at his house.

Jenny: It's a really small get-together with just our closest friends. Sorry, Blair.

Nelly Yuki: Blair can take my place.

Jenny, to Nelly Yuki: Invitations are nontransferable. (to Blair) She's new to the group.

Blair: Just because your name's on the invite doesn't make you a hostess.

Jenny, answering phone: Oh? Then why is the party planner calling me? Excuse me, girls.


Aside

Jenny: Hey Dad? I'm kinda busy. What's up?

Rufus, reading her evite from her laptop: I was just wondering what time you want me to serve your favorite home-cooked meal tonight. Maybe around eight?

Jenny: Oh, um, I have that choir thing. Remember, I talked to you about it, and you said I could go 'cause I've been good?

Rufus: Oh, right. Well, maybe we could wait to eat till after you got home then. You're gonna be hungry after all that singing.

Jenny, hanging up: Yeah, well, I mean, they have food there, and it's probably gonna go pretty late. So, um... tomorrow? 'Kay, love you.

Rufus: Love you, too...


Steps

Jenny: Sorry. Floral emergency. Oh, and you will be happy to know that the entire Unity Lacrosse team RSVP'd.

Penelope: Oh my God, it's Asher.

Jenny, dragging the girls off: Let's go say hi.

Blair: How did little Jenny Humphrey become the next Brooke Astor?

Isabel: The same way they all do.

Nelly Yuki: Marry up.


Walking to school from the Palace

Serena: Hey, why the long face? Are you still sad Mom wouldn't let you go to Monte Carlo for the bachelor party?

Eric: No, I'm fine, I figured I'd let Bart, Chuck and Prince Albert have their fun... Oh, that didn't come out like I meant it. (Checking phone) Um... Gossip Girl. Looks like Jenny's been spotted at Gap sewing Stella McCartney labels into pocket tees.

Serena: These rumors are getting to be ridiculous.

Eric: Oh, like the one where I'm Gossip Girl?

Serena: Hey, it made sense at the time.

Eric: It never made any sense.

Serena: Yeah, it did!

Eric: No, it didn't.

Serena, phone ringing: Wait, hold on. It's Chuck.

Eric: I have something to do before school starts, but tell him I say hi?

Serena: Okay. Don't forget about dinner tonight.

Eric: Yeah.

Serena: Salut, Chuck. Yes, I'm still fine. I haven't heard from Georgina in two weeks. So if you'd stop calling me, I'd finally be rid of all of my monsters. Bye.


Coffeeshop

Vanessa: You can read about it all day long, but you have to walk the city to know it.

Georgina: Okay, but look, anything is better than getting lost on the train every day.

Vanessa: Subway. Click those heels all you want, you're not in Portland anymore.

Georgina: Seriously, you and Dan are so sweet to adopt me. I-I'd be a mess without you guys. Well, more of a mess than I already am.

Vanessa: Red-eye to go?

Dan, in a hurry: Yes, please. Thank you. Hey, Sarah. Sorry for talking your ear off the other night, guys.

Vanessa: He tends to ramble, as you'll get to know.

Dan: Yeah.

Georgina: Well, I'm a good listener, as he'll get to know. Are there any new developments?

Dan: Uh, no. No, more of the same. Jenny and her boyfriend are still inseparable, and she's even more insufferable.

Vanessa: Give her a break. Asher's her first love.

Dan: It's infatuation. It's not love.

Georgina: Yeah, but to a fifteen-year-old girl, I mean, there really isn't a difference.

Vanessa: And how long did it take you, Dan?

Dan: Um, that's a little different, Vanessa. It took me...

Vanessa: Uh, one glance at a ninth grade birthday party?

Dan: Yes, but two years to obsess over it.

Georgina: So things are better with...Serena?

Dan: Serena. Yeah. Yeah, good memory. Right. Things are finally back to normal.

Georgina: Good. Well, I mean... You know, it's tough making friends in a new city. It'd be really nice to meet her.

Dan: Yeah, Serena would love you. She loves everybody. Not that she would only like you Because she doesn't discriminate. Um... ahem. See what she meant about that rambling thing? How's tonight?

Georgina: Tonight would be perfect.

Dan: Good. See you.


Constance Billard

(Asher and Jenny mack, while the girls watch. Eric is in the shadows. When Asher leaves, the girls all giggle and squeal, and Eric approaches.)

Jenny: ...Oh, my God! He's so cute!

Eric: Hey, can I talk to you for a minute?

Jenny: Sure. Is something wrong?

Eric: That's what I was gonna ask you. Where have you been lately? You haven't returned any of my calls.

Jenny: Sorry. It's been harder than I thought to keep up with schoolwork, and the new spring social calendar, and my new boyfriend...

Eric: Yeah. Asher, right?

Jenny: Yeah. He's cute and smart and basically perfect, and the best part is I think he really likes me.

Eric: Well, then he has good taste. But... how well do you actually know him?

Jenny: Oh, that's so sweet. You're being protective.

Eric: No, I'm not. But... yes. Yes, I am. I've got nothing against him. I just... Something about him makes me feel maybe he's not the right guy for you.

Jenny: Oh my God. Wait. Do you have a crush on me or something?

Eric: No, I don't. I just want ...

Jenny, running off: Don't be embarrassed. It's cute. I mean, and not so unexpected, actually. I'm flattered. It's just... My heart belongs to Asher. I actually gotta go, but, um, text me, 'kay?

Eric: Oh. Bye.


Constance Billard

Serena, kissing Dan: What? You're here! Mmm, and you're late.

Dan: I know. I come bearing apologies and an invitation. What are you up to tonight?

Serena: I know what I'm not up to. Having fun. The SAT tutor was over for four hours last night.

Dan: Mm. So this tutor, is he... Is he cute?

Serena: Mm, well, if hair in the ear is your thing... I hate that since I'm not gonna use the score Chuck bought for me, I have to study every night. I can't even be distracted by ... that... Mmm. That.

Dan, kissing her: I see your point. So then how about, um, dinner tonight with Sarah instead?

Serena: Oh, Sarah again. What is she, your new girlfriend or something?

Dan: Yeah. Just kidding. But she's new in town, and she does want to meet you.

Serena: Well, since Bart and Chuck are out of town, I already agreed to a quiet family dinner in our old suite. I'm sorry. What about tomorrow?

Dan, distracted by Jenny and Asher making out in the courtyard: ...No, my... My sister and tongue. The two things that don't go together so well.

Serena: Oh! Lighten up. You have been down on him since the beginning. Give him a chance and then judge. Maybe he'll surprise you, like I did.

Dan: How are you always so right?

Serena: It's easy when you're always wrong. Hey, you got first period free. Why don't you go get to know him? Go!

Dan: Okay. Okay. All right, okay.

(Stalker Georgina watches from across the street as Dan leaves Constance, texting her that Serena can't do dinner. They both spot Asher making out with a St. Jude's boy. Dan hides once Asher kisses him and heads toward his own school, and the other boy vanishes, but Georgina saw them both.)

Gossip Girl: "And the only thing more shocking than the truth ... are the lies people tell to cover it up."


Outside the Palace, heading toward the towncar

Lily, to Claudette: When you revise the seating chart, don't forget to place Mr. Spitzer as far away from Serena's table as possible. Thank you. Ugh. What is not on the schedule today?

Rufus: I don't think I am. Maybe you could fit me in between Preston Bailey and Sylvia Weinstock?

Lily: Well, good luck fitting anything between those two. What... What are you doing here?

Rufus: Well, believe it or not, I'm here to see you.

Lily: Well, I have a laundry list of things to do today...

Rufus: -- It's about Jenny. Alison's away on an artists' retreat, and I could really use a mother's advice. I think I might be in over my head.

Lily: I suppose we could talk about it on the way.


Unity Courtyard

(Asher's messing around with his lacrosse buddies as Dan approaches.)

Dan: Hey, Asher. How's it going? You got a minute?

Asher: Yeah. Uh, but just a minute. Jenny and I have a lunch date.

Dan: Well, look, there's no easy way to say this, honestly, so I'm just gonna... I'm just gonna say it. I-I, uh, saw you this morning.

Asher: Saw me what?

Dan: I saw you... you know, I saw you kissing that guy.

Asher: You got the wrong person.

Dan: Come on, man. I-I-I don't think I do.

Asher: Are you calling me queer?

Dan: That's... not at all what I said.

Asher, getting in his face: You wanna know how queer I am? I'm so queer, I'm gonna pop your sister's cherry tonight.

Dan, attacking: Hey! What'd you say?!

Jenny, appearing: What are you doing? Stop it!

Dan: Jenny, I need to talk to you in private.

Jenny: Well, anything you have to say to me, you can say in front of my boyfriend.

Dan: Okay. All right, fine. Your boyfriend is not being honest with you.

Asher: I wasn't gonna tell you yet, but I... Wanted to invite you to the country house this weekend. Your brother thought we were moving too fast and got upset.

Jenny: Dan, can't you just let me be happy for once?

Dan: Jenny, I want you to be happy. Just not with a guy who--

Jenny: Yeah, I understand that you're threatened by him, because clearly he's everything you wanna be. He's good-looking and worldly, a legacy at Dartmouth. But even you should know that jealousy clashes with LL Bean pants.


Lunch on the steps

Serena: It's a snub from one party, B. Plus what's the big deal anyway? You don't even like Asher.

Blair: I didn't like last season's Louis Vuitton patchwork bag either, but that doesn't mean I want to see it all over town on Jenny Humphrey's arm.

Serena: Touché.

Blair: What do you say we have a girls' night out tonight?

Serena: Oh, I'm sorry. I can't. I have dinner with the family.

Blair: Let me remind you of a little promise you made. "Don't go to France. I'll be there for you."

Serena: I'm really sorry I've been distant, but things will be better soon, I promise.

Blair: Obviously starting tomorrow...

(Dan comes running over and kisses her, looking distraught.)

Dan: Hey.

Serena: Hey. What's wrong? You look stressed, even for you.

Dan: I'm still worried about Jenny.

Blair: You mean because she's self-obsessed, self-serving, self-centered, self...

Dan: No. No, I wish it was about her and her ... self ... But it's more about who she's with. I can't get through to her. I tried, and she just completely blew me off. And she dissed my pants.

Blair: Maybe I underestimated her.

Serena: She's just going through a phase. We all went through it. (To Blair) ...And apparently, some of us still are in it...

Blair: All that matters to someone like Jenny right now are the four Gs: Guys, Girlfriends and Gossip Girl.

Serena: It's true. Don't feel bad. Unless it's coming from one of them, she's not gonna hear it.

(Dan has a horrible plan.)


Jewelry store

Man, offering white wine: Here we go.

Rufus: Ah, thank you. I tell her she can't see Asher, she calls him. I take away her phone, they're on iChat. How do you keep them from growing up when they can have a full relationship from the confines of their own bedrooms?

Lily: Well, the answer is you can't. She's gonna grow up no matter what.

Rufus: I read her e-mail.

Lily: Well, you can't be too concerned about their privacy when their well-being is at stake, especially if you think they're lying to you. Was she?

Rufus: Right to my face. I know Serena went through a similar phase...

Lily: Well, if Serena's indiscretions were as PG as Jenny's, I wouldn't have needed the Botox.

Rufus: Dan was so much easier.

Lily: Well, raising girls is different. Serena would be a horrible monster for a hundred days, and then on the hundred and first, she'd be my little girl again.

Rufus: So I just wait and hope, huh?

Lily: Well, that's the hardest part. You have to trust that you've done your job. She'll come back to you. (Distracting herself with a diamond bracelet) That's...

Rufus: It's perfect.

Lily: Beautiful.

Man: It's my finest piece.

Rufus, putting it on her: Here. Let me.

Lily: Mark Ingram, it's beautiful. You've outdone yourself. Oh, wow.


Constance Billard

The girls make their way down the hall, reading Gossip Girl.

Gossip Girl: "This just in: Asher Hornsby spotted locking lips before class... But not with his girlfriend. Looks like gentlemen don't prefer blondes, Little J. They prefer other gentlemen."

Hazel, laughing: Now you know how Vanessa Hudgens feels.

Gossip Girl: "Is this just another round of blanks fired between B and Little J? I'm tired of being the bearer of bad grudges. This is the last item that goes to press without proof."

Isabel: I'm so glad Gossip Girl finally got her balls back.

Penelope: Yeah, she was totally turning into the new Page Six.

(Blair runs into them coming the other way.)

Jenny: Low blow.

Blair: Wasn't me. Wish it was!


Constance Courtyard

Serena, answering phone: Hello?

Luke: Miss van der Woodsen? It's Luke from the concierge's desk. You asked that we call first before delivering anything upstairs?

Serena: Is there something for me?

Luke: Yes, a package from a Miss Georgina Sparks... Hello? Did I lose you?

Serena: Uh, no. Uh, just keep it there. I'll pick it up right after school. And don't let it out of your sight.

Luke: Of course.

Serena: Thank you.

Dan, appearing: What was that about?

Serena, distracted: Nothing. It's just this... Nothing. I'll see you later, okay? Bye.

Dan: Bye. Hey...

Serena, leaving: Hey, B.

(Serena leaves and Blair confronts Dan.)

Blair: Dan Humphrey. Just who I hate to admit I was looking for. You're dirty!

Dan: Wha... Uh, what are you talking about?

Blair: Cheating, drinking, drugs, It's all fair game. But outing your sister's boyfriend is dark. How did squeaky-clean Humphrey even come up with that?

Dan: I didn't come up with anything.

Blair: Oh my God, you know something. Spill it.

Dan: Yeah, I might have seen Asher kissing another guy.

Blair: So it's true? Who was he kissing?

Dan: I don't know. I don't... I don't know. I couldn't see. But what does that even matter?

Blair: Right now Gossip Girl's credibility is the same as Tinsley Mortimer's after a few martinis. But if I can prove that his duplicity is more than just a rumor, then they'll break up. That's what you want, isn't it?

Dan: Well yeah, I guess. Yeah...

Blair: Asher's just using your sister as a cover. It's your brotherly duty to save her from becoming the next Katie Holmes.

Dan: And you're in this to help Jenny?

Blair: Motive is irrelevant as long as our endgame is the same.

Dan: No, Blair, this is not a game to me, okay? I don't want her to get hurt.

Blair: Well, you should've thought that through before you told all of Manhattan that Jenny's a glorified hag.

Dan, leaving in a huff: You know what? I... You're on your own. I'm done.

Blair: Suit yourself.


Bridal shop

(Lily tries on dresses behind the curtain.)

Lily: Really, Rufus. What were you thinking? You threw her a surprise birthday party and had her face painted on a cake? With a tiara?

Rufus: It seemed like a good idea at the time.

Lily: Yeah, well, so did flannel and acid-washed jeans, but they weren't flattering either.

(The curtains open on Lily, looking ravishing; Rufus stares.)

Lily: What is it? Is it too much?

(He's still gaping.)

Lily: Uh, is it not enough?

Rufus: It's not the dress. It's you in it.

Lily: I'm sorry. I thought... I didn't mean... We're here as friends, right?

Rufus: No, we are friends. It's just how you look.


Constance hallway

Penelope: Nothing new on Gossip Girl for three hours. Guess she wasn't kidding about her new standards.

Serena, twirling Jenny around: Hey, Jenny! Sorry I can't chat, but have so much fun at your party tonight!

Penelope: She's totally running to a booty call with your brother.

Jenny: I cannot believe you just went there.

Hazel: And where have you gone, Little J?

Penelope: Yeah, you and Asher...

Jenny: Far enough.

Hazel: Playing coy only means one thing.

Isabel: Maybe Asher doesn't like girls.

Jenny: Is that why we went to third?

Elise: You went to third?

Jenny: No, he did.

Hazel: Well done. Make him work for it.


Waldorf apartment

(Blair, Nelly Yuki and Iz toss their purchases onto Blair's bed.)

Blair: Whoever said that money doesn't buy happiness didn't know where to shop. Lucky for me, I may have to go out tonight after all. Did you get it?

Nelly Yuki: Lucky for you, Iz knows five ways to sneak into the Unity boys' locker room, and six to sneak out.

Isabel, handing over Asher's phone: Asher takes an abnormally long shower after practice.

Nelly Yuki: Maybe his lacrosse stick isn't the only thing he likes to play with!

Isabel: Why'd you want his phone so badly anyway?

Blair: It was once said that a person's eyes are the windows to their soul. That was before people had cell phones.

(Blair downloads all of Asher's emails onto her laptop.)


Hornsby Residence

Jenny, coming up the stairs: Hey...

Asher, working on his laptop: This is a surprise. Party's not for a couple hours.

Jenny, climbing onto him: Yeah, well, a lot can happen in a couple hours.

Asher, laughing nervously: Uh, Jenny. What are you doing?

Jenny: What's wrong?

Asher: It... Nothing's wrong. This... It just isn't what we do. Are you suddenly ... not happy? I... I'm holding up my end of the bargain.

Jenny: What bargain?

Asher: You're Jenny Humphrey, from Brooklyn. You need status, access, resources. I give that to you.

Jenny: What do I give you?

Asher: Do we really need to talk about this?

Jenny: Yeah. Yeah, yeah, we do. So what was on Gossip Girl's true?

Asher: Do you really think someone like me would just date someone like you?

Jenny: But you've been so nice.

Asher: And I'll keep being nice. Nothing has to change, okay?

Jenny: Asher...

Asher: Come on, Jenny. Tonight you're hosting your first Upper East Side party. That's something that Blair and those girls can never take away from you.

Jenny: I know. Thank you.

Asher: You're welcome. And... There is something you can do to show your thanks. I think it would be better for both of us if we put those rumors to rest once and for all.

Jenny: What do you want me to do?


Palace

(Serena opens the package: a USB drive on an ivory ribbon, with a note from G: "memories fade, video is forever!")

Georgina: "If you put the camera here, she'll never know..."

Man: "Are you sure she's gonna be down for this?"

Georgina: "It's Serena. She goes down for anything."

(Serena enters.)

Georgina: "Hey, baby! So how's the new Mr. And Mrs. Shepherd?"

Serena: "I just did something so stupid..."

(Fast-forward.)

Serena: "It's hot. I'm too hot."

Man: "You are too hot."

(Serena or Georgina -- or both -- moaning; the man joins in. Serena slaps her laptop closed and hides the USB drive, then runs to the living room ... Where Lily was just heading up to find her, quite angry.)

Lily: Where do you think you're going?

Serena: I can't talk right now, Mom. I'll explain later.

Lily: If you invite an old friend to our quiet family dinner, I expect you to stay and eat. (G appears) You know how I always loved when Georgina came around.

Georgina, kissing her cheek: I ran into Lily in the lobby. You totally forgot to tell her I was coming over for dinner! Did you get my present?


DUMBO

(Jenny tries on clothes and reads about herself on GG.)

Gossip Girl: "Breaking news! Asher Hornsby overheard bragging that Little J swiped her V card at his register."

Dan, running in with his phone: Jenny, is this true?

Jenny: It's private.

Dan: It's on the internet.

Jenny: Yeah, well, it's none of your business. And since when did you start reading Gossip Girl blasts anyway?

Dan: Since you became the subject of them. You're fifteen years old, and I'm your big brother. It is my business.

Jenny: Well, it's not true. You happy?

Dan: Oh. W...

Jenny: You can't tell anyone, though. Everyone has to believe it.

Dan: Wha... Are you saying that you actually want your friends to think that you're sleeping with a guy who's gay?

Jenny: Do you believe everything you read?

Dan: I didn't read it. I saw it.

Jenny: So you were the one who sent the tip?

Dan: Yeah, I'm... Look, I'm sorry, but I tried to tell you. You wouldn't listen to me. I needed to get your attention somehow.

Jenny: Well, I knew about him the whole time.

Dan: So... So you let him use you?

Jenny: Well, maybe I was using him. Did you ever think of that?

Dan: I don't know which is worse.

Jenny: For once in your life, could you just stop judging everyone?

Dan: No, I'm not. I'm...

Jenny: You think that you're so different and so good? Well guess what, Dan? The minute that you start sending tips to Gossip Girl, you're in the game with the rest of us. Get out of my room.


Palace

Serena, answering phone: Hey... B, now's not a good time.

Blair, reading about Eric in Asher's emails: It's important.

Serena, ringing off: Look, I know I told you I'd be more available, but I just can't right now.

Blair: But it can't wait!

Serena, returning to dinner: Sorry. It was just Blair.

Georgina: Oh. How is Snow White?

Eric: Uh, Snow Not-So-White. Did you hear that she and...

Serena: --Eric.

Lily: So Georgina, what brings you back to New York?

Georgina: Oh, I just had some time to kill.

Serena: She went to boarding school in Switzerland.

Lily: Oh, your parents must be happy you're back.

Georgina: Oh, no. Actually, they've moved to the country full-time. I'm just in the city to catch up with some old friends. What about you? You and that gorgeous Tiffany rock seem to be the talk of the city.

Lily: Thank you. Mr. Bass and I are very, um, happy.

Georgina: You look it. You all do. I mean, there must be love in the New York air. You're engaged, Serena's found a new guy, Eric found himself a boyfriend...

Eric: Excuse me?

Georgina: Oh, I...

Lily: I'm sorry. I don't think I heard you right.

Georgina: What? You haven't met Serena's new guy?

Lily: A... boyfriend?

Georgina: Oh. You mean Eric. You didn't know he was dating someone? I... didn't think it was a secret, I mean, I saw them kissing in front of St. Jude's this morning for all the world to see...

(Eric is sad.)

Georgina: Well, don't look so embarrassed, E, he is a hot piece! Well done.

Serena: Please, Georgina. It's not funny, okay?

Georgina: You... You didn't know Eric was dating a boy.

Lily: This doesn't make any sense, because that would mean ... that Eric is... And he's not. He's just not.

(Eric looks down.)

Lily: Are you?

(Eric tries to speak.)

Lily: Oh God.

(Eric runs off to his bedroom to call Chuck.)

Serena: Eric. Great, Mom. That's just great. (To Georgina) How dare you?


DUMBO

Jenny, heading out the door: Dan went out with Vanessa, and I'm going to choir practice like we talked about. Don't wait up.

Rufus: Not so fast. Where were you gonna change your clothes?

Jenny: We don't wear a uniform for rehearsal.

Rufus: Well, unless the choir is entertainment at Asher's party, you have some explaining to do.

Jenny: How'd you know about the party?

Rufus, pulling a dress from her bag: I know a lot more than you think I do. Nice dress.

Jenny: I wanted one night out, okay? What was I supposed to do?

Rufus: Ask my permission?

Jenny: Well, you would've said no.

Rufus: You're probably right, but that's no excuse to lie to me.

Jenny: Dad, you don't understand. I'm throwing this party!

Rufus: Not anymore you're not. You need to call Asher and tell him you're not coming.

Jenny: I can't. All my friends...

Rufus: You heard me.

Jenny: I promised!

Rufus: All that good behavior from the past few weeks just got wiped out from that lie.

Jenny: You can't stop me, all right?

Rufus: Jenny, if you walk out that door...

Jenny: You'll what?! What, Dad? What are you gonna do? Are you gonna put bars on my window? Or chain me to the kitchen counter? I'm not your... I'm not a little girl anymore. You can't make me do anything.

Rufus: You've already lost my trust. You really wanna lose my respect, too?

Jenny, leaving: I'm sorry.


Eric's Room

Eric, on the phone: Yeah. Okay.

Serena, knocking: Hey, it's me.

Eric: Bye.

Serena: Who are you talking to?

Eric: Chuck.

Serena: What, you called Chuck?

Eric: Yeah. I've been talking to him a lot lately. Guy's got his faults, but he's never judged me.

Serena: I'm your sister. We're us. You can tell me anything.

Eric: I wanted to, but it... It's not the type of thing you blurt out on the way to school. I was waiting for the right time.

Serena: Dinner with Georgina definitely wasn't, at all. I'm sorry about her... About me. I came back for you, And then I abandoned you all over again.

Eric: This isn't like before. I'm fine, really.

Serena: Well, I'm here now.

Eric: When I was at Ostroff, I met this guy. We were going through a lot of the same stuff. And now that guy is dating Jenny.

Serena: Wait, you're the mystery guy that Asher was spotted kissing? I know this isn't how you wanted this to happen.

Eric, awesomely: Yeah, I guess the important thing is that it's happening.

Serena, embracing him: ...I'm so proud of you. I love you, no matter what you do, who you like, whose boyfriend kisses you. The people who care about you will always stand by your side, okay?

Eric: Yeah. I think I'm gonna drop by Asher's party. There's one more person I have to talk to.


Hornsby Residence

Elise: Oh my God, Blair crashed Jenny's party.

Isabel: You look...

Blair: I know.

Hazel: Jenny's gonna freak.

Blair: Watch and learn, ladies. The most important parties to attend are the ones you're not invited to. Where's the host? I have something for him.


Coffeeshop

Serena, kissing Dan: Oh, thank God you're here. I'm so happy to see you.

Dan: Hey. I'm happy to see you, too. You can meet Sarah.

Serena: Oh, I'd love to, but now is really not a good time.

Dan: Well, she's here, so, uh... Sarah, Serena. Serena, Sarah.

Georgina: Hi. I'm Sarah. It is so nice to finally meet you. (Offering her hand; Serena finally shakes it) Wow. I mean... Dan told me you were pretty, but he didn't do you justice.

Serena: Dan, can we talk in private, please?

Georgina: Hey, no, no, no. Wait. Don't go. Vanessa was just about to show me one of her movies. I'm a filmmaker, too, of sorts. Actually, i brought one of my short films. I was hoping to get your opinion. Maybe you wanna see it, too, and tell me what you think?

Vanessa: I'll go get my laptop.

Serena: Dan, would you get me a coffee? (Sharply) Please?

Dan: ...Yeah.

Serena, alone with G: What the hell are you doing, Georgina? Put that away.

Georgina: Aw, come on. I'm just having a little fun. Remember? Like old times. You and me pretending to be different people... Svetlana and Savannah...

Serena: This is not a game. I don't know how you even filmed that, but I'm not playing with you this time.

Georgina: It's just a friendly game.

Serena: But we're not friends.

Georgina, stroking her hair: Oh, I think we are. You see, because with me as your enemy, Dan sees this. And if the heavy petting doesn't send him running, well, I'll bet what happened after will.

Dan, returning with V: Hey. What'd we miss?

Serena: Nothing. It's like Sarah and I have known each other for years.

Dan: Oh. Great.

Serena: We don't need the laptop anymore. Thanks.

Georgina, to V's questioning look: No, I got a little shy about showing it. Maybe next time?

Vanessa: Okay...


Hornsby Residence

Penelope: So was it as special as you hoped it would be?

Hazel: Cause yours totally wasn't.

Penelope: And yours was?

Jenny: I mean, yeah. Asher made me feel really safe.

Hazel: You are so lucky.

Jenny: I know.

Elise, appearing: You guys, Blair is here.

Jenny: What is she doing here? She wasn't invited.

Blair, tapping Asher on the shoulder with his phone: We need to talk.

Asher: Give us a moment, guys.

Blair: I thought you might want this back.

Asher: Whatever you found, it's not what it looks like.

Blair: It's always "what it looks like." And judging by the texts and photos, it "looks like" a little more than friendship.

Asher: What are you going to do with them?

Blair: Well, lucky for you, your friend is someone I actually care about, or I would've used them against you and Jenny already. Too bad you don't care about him the same way.

Eric, arriving: It's okay, Blair. I can handle this.

Asher: What's he doing here?

Jenny, appearing: What is she doing here?

Eric: Are you gonna tell her, or am I?

Asher: There's nothing to tell.

Eric: Gossip Girl was right. Asher was kissing someone this morning. Me.

Asher: He's totally lying. Tell him, Jenny. I was with you all morning.

Jenny: Yeah. Asher's right. I was with him. Eric's lying.

Eric: Why would I stand here in front of everyone we know, and tell them if it wasn't true? I'm gay. And so are you.

Asher: Get this faggot out of here!

Eric, sad and disgusted, leaves: Go ahead and do it.

(Blair sends all of their correspondence to Gossip Girl.)

Asher: What did you just do?

Blair, handing back his phone: You'll see...

(Lily drinks tea on her couch, on the phone with Rufus.)

Lily: What kind of mother does not know that her son is gay?

Rufus: The people you know best are the ones most capable of surprising you.

Lily: The things that I said, the way I acted... It was not my finest maternal moment. What if he does something again?

Rufus: I know how much you love him. So does he. You just need to remind him of that.

Lily: But what if it's not enough?

Rufus: Most of the time, it's all we've got.

Lily: And what about you? What are you gonna do?

Rufus: I'm gonna wait for my daughter to come to me... And then I'm gonna ground her until she's twenty-five.

Lily: Ah, we make quite the team, huh?

Rufus: Always did. ...Good luck, Lil. With everything. I'm sure you'll make a beautiful bride.

Lily: Mm, thank you. Good night, Rufus.

Gossip Girl: "Weekend update: A same-sex kiss hasn't caused this much controversy since Britney and Madonna. Looks like Little J didn't spread her legs after all. She spread lies instead. Asher is gay, and I have the correspondence to prove it."


Hornsby Residence

Blair: Looks like someone needs a semester in France.

Penelope: Get your things, girls. We're leaving.

Jenny: Guys, we can still have fun. Don't leave.

Hazel: It's kind of hard to party after the gay bomb drops.

Penelope: I'm gonna do something out of character, and give you the benefit of the doubt. Tell us Gossip Girl is wrong.

Hazel: Did you or did you not sleep with Asher?

Jenny: I... may have exaggerated a little bit.

Penelope: Dating a gay guy is an honest mistake, but lying to your girlfriends about sex is unforgivable.

Isabel: To think, I almost asked you to wear a matching dress tonight.

Nelly Yuki: You're branded now with the L word.

Elise: "Liar."

Penelope: So what are we doing tonight?

Blair: "We" are doing nothing. I, however, am going home.

Penelope: But, um...

Blair: Tomorrow, dinner at the Waverly and then to 151 for drinks?

Penelope: Yeah.

Blair: I'll have Dorota Blackberry everyone an itinerary.

Gossip Girl: "Don't look so sad, Little J. The sun'll come out tomorrow. Even though your boyfriend did today."


Palace

Lily, calling out to Eric: Hey, um, I made... Uh, some tea. Um, it's probably iced now, but, um... Look. My reaction earlier...

Eric: It's okay, Mom.

Lily: No, it's not okay. You just caught me off guard. I guess I ... I just wasn't ready.

Eric: Well, I wasn't ready either, so... It's okay if you need time.

Lily: Well... Since you're being so honest, I'm gonna, um, try as well, okay? I'm scared. And life is tough enough as it is, you know? I want... I want the best for you. And, um... I'm worried for your safety. And your happiness.

Eric: I have a better chance of being happy if I'm honest.

Lily: I know that, and I want you to know what love is. Whoever you're with. Bbecause it's pretty great.

Eric: You would know, right? Fourth time's the charm.

Gossip Girl: "Ah, yes, The truth always comes out. It's one of the fundamental rules of time. And when it comes out, it can set you free... Or end everything you fought so hard for."


Waldorf House

Blair, reading Gossip Girl as Jenny enters: My, my. If it isn't Little J, risen from the ashes.

Jenny: I came to tell you in person. You win.

Blair: Oh sweetie, we just started to play!

Jenny: No, you don't understand. I'm done. With you, with them, with all of it.

Blair: Just like that, you wave the white flag?

Jenny: I lied, and I stole, and I lost the respect of my family... for what? So I can be like you? You asked me before if it was all worth it. My answer is, it's not.

Blair: I tried to warn you... There's a price to pay. I always knew a girl like you couldn't afford it.

Jenny: Well, you were right.

Blair: Well, you put up a good fight... For a freshman.

Jenny: Thanks.

Blair: I hope you don't expect a hug.

Jenny: I don't expect anything anymore.

(She leaves, totally defeated; Blair is sad for her.)


Outside coffeeshop

Dan: So she's great, right? What do you think?

Serena: Honestly, there's something I don't really like about her.

Dan: Okay, but you had your doubts about Vanessa in the beginning, and now you guys are friends...

Serena: This is different.

Dan: I don't understand why you... You're...

Serena: Why I'm what?

Dan: Jealous. There's no reason to be. She, she actually wanted us to patch things up.

Serena: What, you told her about our problems?

Dan: Yes, because she wanted to listen to them, and she had good advice, too.

Serena: Look at me. I love you, okay? You just have to take my word for it. Do not trust her.

Dan: But you just met her. I... You know, you've been hanging out with Chuck, and you've been partying, and avoiding me, and lying, and you're trying to tell me who I can and cannot trust? I-I don't understand that at all. You know, we... We all live in Brooklyn, so... I don't know. If you need to catch a cab, I think you should do that here.

Serena: Dan, don't. I want to talk.

Dan: Then talk!

Vanessa: I'm gonna get going...

Dan: Hey, just hold on. One... One second.

Georgina: I forgot something inside. I'll catch up with you guys? (Dan and V walk away, Georgina runs up to Serena) Well, I had fun. How about you?

Serena: What do you want from me?

Georgina: I want things to go back to how they were before that night, before things got so screwed up. We were such good friends, and now we can be again.

Serena: Why would I want to be friends with somebody who blackmails me? Who outs my little brother at the dinner table?

Georgina: Eric was an honest mistake. I would never hurt him.

Serena: No, I don't believe you. I don't believe you about Eric, about anything.

Georgina: Maybe you're right. Maybe I did it on purpose. Because I can, because I know things about you, about your family, about your boyfriend, and I know them before you do. Oh look, cab. (Scary) You get home safe. (Catches up with V and Lonelyboy) Hold up, guys! I'm coming.


DUMBO

Gossip Girl: "Another way the truth comes out: When you don't even mean it to..."

Rufus, reading Dan's Scrabble words: "Angry, Change, Trust, Girl." Somethin' you wanna talk about?

Dan: Who would have thought Scrabble could be so therapeutic? That last one was a triple word score...

Gossip Girl, as Jenny enters: "Or when, without saying a word, it's still loud and clear."

Jenny: Dad? Do you think it'd be okay if I joined you?

Rufus: You know there's always room for you here.

Dan: Yeah, and Dad's totally losing, so he could use your help.

Jenny, curling up in his arms: Dad, I'm sorry. I'm sorry about everything.


Waldorf House

Gossip Girl, as Serena enters looking rough: "But the worst thing the truth can do is, when you finally tell it, it doesn't set you free, but locks you away forever."

Serena: ...Blair?

Blair: Serena, what are you doing here? It's late. Oh my God, what happened? What's wrong? Talk to me.

Serena: I can't.

Blair: Of course you can.

Serena: No. No, B, this is the one thing I can't tell you. I can't tell anyone.

Blair: I'm not "anyone," I'm me. You can tell me anything.

Serena: No, I can't. Because then that'd make you a part of it, and you can't be a part of this.

Blair: What are you talking about? You're starting to scare me. Hey, hey, hey. We're sisters. You're my family. What is you, is me. There's nothing that you could ever say to make me let go. I love you. What is it?

Serena: I killed someone.

END OF EPISODE

Kikavu ?

Au total, 124 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Mathry02 
29.03.2020 vers 20h

Miniheart 
07.03.2020 vers 10h

Audreyann 
03.02.2020 vers 18h

melanie91 
08.12.2019 vers 17h

noemie3 
01.06.2019 vers 23h

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Leighton Meester enceinte

Leighton Meester enceinte
Leighton Meester est enceinte de son deuxième enfant. En effet, le couple qu'elle forme avec Adam...

Sondage - En plein confinement

Sondage - En plein confinement
Hé oui, dans l'Upper East Side aussi il y a eu ordre de rester confiné, dans la mesure du...

Calendrier d'avril

Calendrier d'avril
Un magnifique calendrier sur Blake Lively nous as été généreusement livré par azerty29. Un grand...

La générosité de Blake Lively

La générosité de Blake Lively
Pour aider les plus démunis à faire face au coronavirus, Blake Lively et son mari Ryan Reynolds,...

Gossip Girl 2.0 : de nouveaux noms

Gossip Girl 2.0 : de nouveaux noms
Le casting de Gossip Girl 2.0 se peaufine et quatre nouveaux noms d'acteurs sont dévoilés. La...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Luna25, Aujourd'hui à 00:08

Nouveau sondage et nouveauté dans les forums du quartier Reign !

Luna25, Aujourd'hui à 00:09

2 personnages coutumiers de la survie en milieu hostile s'opposent dans le duel du quartier Reign

mnoandco, Aujourd'hui à 08:03

Hello, vous regardez Blacklist? Les HypnoAwards de la saison 6 ont débuté et vous avez encore la possibilité de voter à toutes les catégories...

mnoandco, Aujourd'hui à 08:04

Merci

Emilie1905, Aujourd'hui à 11:04

La semaine 3 de l'animation sur Wynonna Earp est lancée

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News