424 fans | Vote

#410 : S.O.S.

 

 

Chuck, Serena, Blair, Dan, Jenny et Eric se retrouvent face à une crise quand un des membres de leurs familles est hospitalisé. Parallèlement, Nate essaie d'aider ses parents, le Capitaine et Anne, à mettre leur passé compliqué de côté et de se réconcilier. 

 

 

¤ Photos promo ¤

Popularité


3.25 - 4 votes

Titre VO
Gaslit

Titre VF
S.O.S.

Première diffusion
29.11.2010

Vidéos

Gossip Girl - 4x10 Gaslit

Gossip Girl - 4x10 Gaslit

  

GG | 4x10; Gaslit | Promo VOSTFR

GG | 4x10; Gaslit | Promo VOSTFR

  

Gossip Girl 4x10 Extended Promo

Gossip Girl 4x10 Extended Promo "Gaslit"

  

Gossip Girl 4x10 Canadian Promo

Gossip Girl 4x10 Canadian Promo "Gaslit" [HQ] (AUDIO FIXED)

  

Plus de détails

Scénario : Robert Hull & Joshua Safran

Réalisation : Tate Donovan

Personne ne sait ce qu’est devenue Serena après la fête de Chuck, où Juliet a finalement réussi à l’éloigner de tous ceux qui était proches d’elle, et à la droguer / kidnapper. Elle se réveille groggy dans une pièce bizarre, et appelle les secours, qui l’emmènent à l’hôpital.
Nate découvre des papiers pour sa mère, et en jetant un bref coup d’oeil voit que ceux sont des documents de divorce. Nate demande à Dan des conseils sur le divorce, puisque ses parents se sont séparés. Dan dit à Nate qu’il ne peut rien changer, et qu’il doit donc laisser les choses se passer. Dan reçoit un appel de Rufus qui lui dit que Serena est à l’hôpital. Dan file, et retrouve la famille, Blair, et Chuck qui attendent des nouvelles.
Rufus appelle Jenny et lui dit que ça ressemble à une overdose. Jenny ne sait pas que Juliet a kidnappé Serena, et pense donc que Serena a fait une overdose après les “méchancetés” d’elle, Juliet et Vanessa.
Dan est le seul à s’interroger. Il connait la nouvelle Serena, mais Blair et Lily disent qu’elle était comme ça avant. Et puisque Serena a fait une overdose d’antidépresseurs, les médecins suggèrent une cure de réhabilitation. Après avoir réfléchi, Lily décide, sans demander à Serena, de l’y envoyer.

Nate parle à sa mère du divorce. Il dit que son père a changé… mais elle ne veut rien entendre.
Serena est furieuse d’être enfermée. Eric et Lily pensent qu’ils font ce qui est mieux pour elle, et qu’elle refuse d’accepter la vérité quand elle dit qu’elle n’a pas avalé les pilules.
Jenny dit à Juliet qu’elle se sent coupable, et qu’elle veut tout avouer. Mais Juliet lui dit de ne rien dire, qu’elles ne sont pas responsables des actes de Serena. Jenny avale ses explications.
Vanessa appelle Juliet après avoir entendu la nouvelle. Mêmes explications que pour Jenny, et en plus Vanessa risque de perdre Dan pour toujours. Mais Vanessa dit à Rufus que Jenny était la source de tout. Jenny se défend en disant que Vanessa était aussi impliquée, et qu’elles ne voulaient pas que ça finisse comme ça. Rufus est furieux contre elle de toute façon.
Nate va en prison voir son père. Mais sa mère est déjà là… et après la visite, sa mère réalise que son père a changé, et qu’elle ne veut plus divorcer. Mais Nate découvre que son père pourrait sortir pour bonne conduite… il n’a donc peut être pas changé, et fait tout ça pour sortir.
Dan sort Serena de la désintox et l’emmène au loft pour prendre des vêtements et pour qu’ils puissent partir. Blair et Lily les arrêtent: Lily pense que Serena a besoin d’aide, et dit à Dan de ne pas s’en mêler. Mais Dan dit à Lily que tout ce dont Serena a besoin, c’est d’une mère pour parler. Lily pleure.
Gossip Girl envoie une photo de Serena qui sniffe de la drogue, envoyée par Juliet. Serena demande alors à retourner en cure, car elle ne se souvient pas de ça.
Juliet va voir Ben, elle lui dit que tout s’est passé comme prévu. Mais Ben est embêté par les drogues et l’hospitalisation. Juliet dit qu’elle avait besoin de faire ses propres plans. En partant, elle jette son passe visiteur.
Jenny essaie d’aller voir Juliet, elle découvre que son appartement est abandonné. Elle va alors voir Blair, et lui dit tout ce qui s’est passé: Juliet les a utilisées, elle et Vanessa, puis a quitté la ville.
Mais Juliet est maintenant payée par Lily, pour se taire.
Vanessa appelle sa mère, très loin de New York, pour lui dire qu’elle rentre à la maison.
Blair va voir Dan et lui dit que Juliet est responsable de l’overdose. Elle lui demande de l’aider à trouver Juliet, pour faire éclater la vérité et se venger. Dan accepte.

Gossip Girl : ah Thanksgivin, la plus belle fête de l'année, d'ailleurs je profite toujours de cette occasion pour remercier tous ceux qui m'envoient les secrets les plus croustillants. Au fait, n'oubliez pas de me garder une petite place à table, je serais de retour pour le desert.

Blair : je me réjouis d'aller faire les marchés de noël avec papa et Roman, de boire un bon vin chaud devant un feu de cheminée. Tu as sorti mon imperméable ?

Dorota : oui.

Blair : ça c'est le réversible, je t'ai demandé le doublé, tu veux que je gèle ?

Dorota : oui j'ai envi que vous geliez.

Blair : pourquoi n'es-tu pas contente pour moi. Pourtant tu sais à quel point j'aime Paris en automne.

Dorota : à cause de tout ce qui s'est passé avec monsieur Chuck et mademoiselle Serena. Je sais surtout que vous voulez partir pour faire l'autriche.

Blair : on dit faire l'autruche. Révise un peu les expressions Dorota et ce n'est absolument pas à cause d'eux que je pars. Enfin peut être un tout petit peu, je l'admets.

Dorota : ça va être le premier noël d'Ana, je vais lui faire découvrir nos traditions, mettre des guirlandes dans le sapin, attendre de voir briller la première étoile et tous les chants de noël.

Blair : est-ce qu'une de ces traditions est d'aller droit au but ?

Dorota : je vous ais préparé la fameuse tarte qu'Harold faisait pour Thanksgivin.

Blair : je ne crois pas qu'elle franchira les contrôles de sécurité.

Dorata : on pourrait peut être la déposer chez les Van Der Woodson avant d'aller à l'aéroport ?

Blair : Serena, c'est à cause d'elle que tout le monde m'a vu avec Chuck et que du coup j'ai perdu ma place à la fondation, c'est elle qui se terre chez Lily pour m'éviter. C'est à elle de m'apporter une tarte.

Dorota : oublions cette idée, je vais jeter la tarte à poubelle.

Blair : non ça ira, mais uniquement parce que j'ai toujours été attaché aux traditions, rien d'autre. Il y a un mot en polonnais pour casse pied.

Dorota : en tout cas moi je saisle dire en français "casse pied".

Chez Lily.

Eric : il y a des nouveaux membres dans la famille?

Rufus : on ne sait jamais avec nous. Ta mère voulais sortir le grand jeu cette année.

Eric : ça confirme qu'elle est dans le déni.

Rufus : des nouvelles de Serena ?

Eric : non, tous mes SMS sont restés sans réponse, à sa décharge la plupart d'entre eux étaient des émoticones furieux mais je comptais justement aller chez Blair aujourd'hui pour lui parler.

Lily : il n'en est pas question.

Rufus : qu'est-ce qui te prend, c'est Thanksgivin.

Lily : elle a laissé tomber la fac, elle refuse de répondre au téléphone, elle se comporte comme une petite fille capricieuse parce qu'elle veut me punir. Quand elle sera prête à assumer la responsabilité de ses actes on en reparlera, en attendant moi j'en ai marre d'être traitée comme ça ! Bravo pour cette table, c'est superbe, mais si tu rapprochais les deux bouquets ça serait encore plus joli.

Dans un magasin bio.

Dan : il n'y a pas de tarte à la citrouille ?

Vanessa : on est dans un magasin bio, on va forcément trouver. On a qu'à prendre une tarte avec une pâte sans gluten.

Dan : j'ai une tronche à cuisiner ça ? J'ai promis à mon père que je la ferais et tu sais qu'il adore les traditions.

Vanessa : t'as qu'à lui dire que désormais la nouvelle tradition est de ne pas mentir sur la provenance du désert.

Dan : ce qui serait cool c'est que ce soit toi qui l'informe. Il m'a dit qu'il t'avais invité mais que tu n'étais pas vraiment sure de venir.

Vanessa : en fait j'étais pas sure que t'ais envie que je vienne.

Dan : évidemment que j'en ai envi, sans toi j'aurais laisser Serena détruire mon amitié avec Nate.

Vanessa : l'amité c'est très important. J'ai appris ce qu'elle t'avait fait à la soirée de Chuck, tu lui as reparlé depuis ?

Dan : non et j'en ai pas l'intention et Nate non plus. En nous embrassant tous les deux elle s'est vraiment foutue de nous. Alors le mieux à faire c'est d'essayer de passer à autre chose.

Vanessa : et comment tu t'en sors?

Dan : pas super bien merci. D'ailleurs, je suis sur que ça m'aiderait beaucoup si t'étais là ce soir. Alors qu'est-ce que t'en dis ?

Vanessa : est-ce que j'ai le temps de repasser au loft ? J'ai une recette démentielle de tofu pour fourrer la dinde.

Dan : du tofu, comment est-ce que je pourrais dire non ?

Dans les rues de central parck.

Nate : je vais passer à la prison avant d'aller chez grand père, si ça te convient toujours.

Le capitaine : bien sûr, je suis impatient, tu viens seul ?

Nate : elle a besoin d'encore un peu de temps papa.

Le capitaine : bien, du temps moi j'en ai à revendre, souhaite lui de joyeuses fêtes pour moi.

Nate : elle viendra te voir je te le promets.

Le capitaine : ça me ferait tellement plaisir de passer du temps avec elle, j'aimerais avoir l'occasion de lui parler pour qu'elle se rende compte à quel point j'ai changé.

Nate : je lui ferais passer le message, à tout à l'heure.

Le capitaine : d'accord.

Nate : monsieur Stall.

M. Stall : Nathaniel, je suis venu déposer des papiers pour votre mère.

Nate : le jour de Thanksgivin !

M. Stall : oui, disons que c'est une affaire délicate.

Nate : l'ennui c'est qu'elle n'est pas là pour l'instant, elle est chez le coiffeur donc je vais lui remettre.

M. Stall : euh et bien d'accord, merci.

Nate : joyeuses fêtes.

M. Stall : à vous aussi.

Nate: au revoir.

Chez Lily.

Blair : qu'est-ce que tu fais là ?

Chuck : Thanksgivin, le seul jour de l'année où j'accepte de dinner avant 20h.

Blair : oh, évidemment oui, Thanksgivin.

Dorota : nous avons une tarte.

Chuck : j'aurais du demander à Lily si tu venais, je peux m'en aller si tu veux.

Blair : ne sois pas idiot, en plus je ne serais pas là ce soir, je prends l'avion, mais de toute façon il faut qu'on s'habitue à tomber l'un sur l'autre. Franchement si Bruce et Demi Moore y arrivent pourquoi pas nous.

Lily : oh Blair, Dorota, qu'est-ce qui vous ammène ?

Blair : l'envie de préserver les traditions. Je vais passer les fêtes de Thanksgivin avec papa et Roman à Paris, on a toujours passé ces vacances là ensemble donc euh, Serena est là ?

Lily : on croyait qu'elle était avec toi.

Blair : non, je ne l'ai pas vu depuis la soirée de Chuck. Elle n'est pas rentré à la maison ?

Eric : ok, là je suis inquiet.

Lily : Charles ?

Chuck : elle n'est pas à l'Empire.

Lily : mais alors où est-ce qu'elle est ?

Dans une chambre d'hôtel.

Les urgences : les urgences j'écoute.

Serena : je m'appelle Serena Van Der Woodson je ne sais pas où je suis ni comment j'ai attéri là, s'il vous plait aidez moi.

Devant chez Nate.

Dan : je viens de lire ton message, qu'est-ce qui ce passe ?

Nate : ma mère demande le divorce. Tout du moins elle essaie.

Dan : oh je suis désolé pour toi, ça craind.

Nate : qu'est-ce que je peux faire ? Comment je peux empêcher ça ?

Dan : tu peux pas. Ce n'est pas ce que tu as envie d'entendre, mais si on pouvait régler les problèmes de nos parents ça se serait, déjà qu'on arrive même pas à régler les notres.

Nate : c'est ça ton conseil ? Ne rien faire.

Dan : non mais si ça peut t'aider, mes parents sont bien plus heureux qu'avant. Je ne veux pas minimiser mais tu devais t'attendre à ce que ça arrive un jour ou l'autre non ?

Nate : pas vraiment, elle a surmonté tellement de choses. Il a détourné de l'argent, il s'est fait arrêté, il a tenté de disparaître et il a fini en tôle. Malgré tout cela elle est restée avec lui et maintenant elle veut divorcer. Le pire dans cette histoire c'est que je sens qu'il a profondément changé tu vois, j'aimerais qu'elle s'en rende compte.

Dan : alors bonne chance.

Nate : merci mon pote. En fait non, pas merci, ton conseil étais nul.

Dan : excuse-moi j'en ais pour une seconde. Allô, salut papa, ouais je suis devant chez Nate là mais Vanessa ne va pas tarder, il faut que je te prévienne, elle a fait un truc zarbi avec du tofu à la sauge.

Rufus : je n'aime pas faire ça au téléphone mais il faut que je te dise quelque chose mais il vaut mieux que ça reste dans la famille, en tout cas pour l'instant, Serena est à l'hôpital.

Dan : qu'est-ce qu'elle a, c'est grave ?

Rufus : on ne sait pas encore, on est à Sainte Margarett.

Dan : ok j'arrive, je ne suis pas loin.

A l'hôpital.

Une infirmière : vous ne pouvez pas pour l'instant.

Blair : je sais, je comprends, mais quand est-ce qu'on aura le droit de la voir c'est insupportable, on nous dit rien.

Une infirmière : un peu de patience, quelqu'un va venir vous voir d'accord.

Eric : on pourrait avoir des nouvelles quand même.

Blair : le plus vite possible s'il vous plait.

Chuck : Blair.

Rufus : ils m'ont répété ce qu'on savait déjà. Elle a appelé depuis une chambre d'hôtel dans le Quinn's et il y avait des pilules près d'elle.

Lily : qu'est-ce qu'on est censé faire ?

Rufus : pour commencer, être près d'elle quand elle se réveillera.

Lily : je vais aller me chercher un café.

Jenny : salut papa, tu vas bien ?

Rufus : chérie, je suis désolé de t'annoncer cette nouvelle mais Serena est à l'hôpital, c'est sans doute une overdose.

Jenny : quoi, c'est pas vrai ?

Rufus : on espère que ça va aller. Si ta mère n'y voit pas d'inconvénient, j'aimerais que tu viennes, je sais qu'avec Serena vous avez un passé compliqué mais là c'est différent.

Jenny : oui, oui évidemment bien sûr j arrive au plus vite. Euh papa, tu peux dire à Lily que je suis de tout coeur avec elle.

Rufus : je suis sur qu'elle sera très touchée.

Chez Lily.

Vanessa : coucou, il y a quelqu'un ?

Dorota : hello, hello.

Vanessa : Dorota ?

Dorota : chut.

Vanessa : qu'est-ce que vous faites là ?

Dorota : je garde le for.

Vanessa : pourquoi, ils sont passés où ?

Dorota : vous devriez appeler monsieur Humphrey.

Messagerie : ici Dan, laissez-moi un message.

A l'hôpital.

Chuck : je vais me renseigner auprès de mes médecins voir ce qu'ils peuvent faire.

Blair : merci.

Dan : bon où elle est, est-ce qu'elle va bien ? Qu'est-ce qui ce passe ?

Blair : elle a fait une overdose dans une chambre d'hôtel miteux toute seule. Pourquoi elle n'est pas venue me chercher ? Fâchée ou non, elle sait que je serais toujours là pour elle. Je sais pas ce que je ferais s'il lui arrivait quelque chose.

Dan : et les médecins qu'est-ce qu'ils disent ?

Blair : Rufus et Lily attendent de les voir. Quoi ?

Dan : overdose et chambre miteuse, non attends ça, ça ne ressemble pas du tout à Serena.

Blair : parfois j'oublie à quel point t'es nouveau dans le paysage Humphrey, tu l'as rencontré à l'époque où elle voulait prendre un nouveau départ, j'aimerais me tromper mais ça ressemble beaucoup à la Serena d'avant.

Dr Keller : monsieur Humphry, je suis le docteur Keller, elle a fait une overdose de médicaments mais elle n'est pas en danger. Nous l'avons mise sous perfusion mais son foie semble bien fonctionner.

Rufus : et maintenant?

Dr Keller : son état est stable donc dès qu'elle se réveillera on pourra signer sa décharge. Peut-être voudriez vous qu'on discute d'un endroit où elle pourrait faire sa convalescence ? Je crois savoir que votre famille connait bien le centre Ostroff.

Lily : oui mais ce n'est pas une toxicomane, elle n'a pas cherché à se faire du mal, tout ça est un malentendu idiot et comme vous l'avez dit vous même, elle est hors de danger.

Dr Keller : la quantité ingérée n'est pas ce qui m'inquiète le plus, en supplément des antalgiques et des somnifères, nous avons trouvé un autre genre de médicamment dans la chambre d'hôtel, un antidépresseur, lorsqu'il est pris en association avec d'autres substances, cela peut être fatal. Votre fille était-elle en dépression ?

Lily : non.

Rufus : euh en tout cas pas que nous sachions.

Dr Keller : je vous laisse en parler.

Lily : merci. Tu penses qu'elle aurait pu prendre un traitement sans nous le dire ?

Rufus : j'en sais rien.

Lily : oh non c'est du Serena tout craché, elle a du faire une foire de tous les diables, comme d'habitude sauf que là c'est allé trop loin.

Rufus : oui.

Lily : c'est tout.

Chez Nate.

Nate : c'est ça que tu cherches ? Ah moins que tu n'ais en réserve une nouvelle plus choquante à l'annoncer ?

Anne : tu l'as ouvert ?

Nate : tu ne vas pas me faire le coup de la mère outrée parce que j'ai été indiscret ? Tu ne lui laisses même pas une chance, après tout ce qu'il a traversé.

Anne : tout, ce qu'il a traversé, et moi qu'est-ce que je deviens dans tout ça ? Je suis désolée de te dire ça mais ton père nous a laissé tomber bien avant de se retrouver en prison.

Nate : mais il est là maintenant et il a changé

Anne : ce qui a changé c'est qu'il a purgé une bonne partie de sa peine et qu'il commence à entrevoir le bout du tunnel.

Nate : non pas du tout. Si tu lui avais parlé tu ne dirais pas ça alors s'il te plait, viens le voir avec moi. Tu crois pas que tu lui dois au moins ça ?

Anne : on doit être chez ton grand-père à 18h, tu verras ton père demain.

A l'hôpital.

Eric : on vous à vu parler avec le médecin, comment va-t-elle ?

Blair : on peut la voir ?

Rufus : d'après ce qu'on a compris Serena a besoin d'aide.

Dan : quel genre d'aide ?

Eric : attendez, les médecins pensent qu'elle l'a fait exprès c'est ça ?

Lily : non personne n'a dit ça.

Blair : mais ça serait possible ?

Dr Keller : vous avez pris une décision ?

Lily : non, nous devons réfléchir.

Dan : j'ai une idée idiote, pourquoi est-ce qu'on ne demanderait pas à Serena directement ?

Eric : elle voudra rentrer à la maison, ça je peux te le garantir.

Dr Keller : si vous pensez qu'elle a besoin d'un traitement sachez que nous avons le droit de la faire hospitaliser d'office.

Dan : vous délirez là, on ne peut pas la faire admettre de force, et si vous vous trompez ça sera irréversible.

Blair : mais si les médecins avaient raison et que ça se reproduisait ? Désolée de dire ça mais je m'inquiète pour elle. En plus ce n'est pas la première fois qu'un truc pareil lui arrive.

Rufus : c'est à toi de faire un choix, on te soutiendra quelque soit ta décision.

Eric : attendez.

Lily : et bien je veux ce qu'il y a de mieux pour elle et si la seule solution pour qu'elle s'en sorte est de la faire interner.

Eric : regardez !

La TV : la célèbre grande prêtresse des nuits newyorkaises, Serena Van Der Woodson vient d'être admise aux urgences de Sainte Margarett, c'est elle même qui a appelé les secours depuis une chambre d'hôtel dans le Quinn's.

Serena : je ne sais pas où je suis ni comment j'ai attéri là, s'il vous plait aidez moi.

Lily : oh, c'est quoi ça ?

La TV : plutôt habituée à faire la une de la presse à scandale.

Chuck : il y a déjà des gars régis devant l'hôpital, cet endroit va être envahi par les paparazzi dans moins de cinq minutes.

Dan : il faut vite la ramener à la maison pour qu'elle soit au calme.

Blair : non, je suis sur qu'ils sont déjà en train d'installer un campement devant l'appartement, elle n'a pas besoin de ça, elle a besoin d'un endroit sur et tranquille.

Une infirmière : madame Humphrey votre fille vient juste de se réveiller. Voulez vous la voir ?

Lily : d'accord pour Ostroff.

Dr Keller : et si elle refuse d'y aller, hospitalisation d'office ?

Lily : oui.

Dr Keller : d'accord.

Au centre Ostroff.

Eric : oua, elle est grande ta chambre. La mienne était beaucoup plus petite. Comment tu te sens ?

Serena : trahie, merci.

Lily : Serena, je sais que pour l'instant.

Serena : maman, arrête s'il te plait. Ta fille se retrouve toute seule, droguée dans une chambre d'hôtel loin d'ici et toi tu n'appelles pas la police, tu ne lui demandes pas si elle va bien ou ce qu'il s'est passé, tu l'as fait interner direct. Mais quel genre de mère fait ça ?

Lily : le genre de mère qui veut protéger sa fille.

Serena : tu penses réellement que ce genre d'endroit est ce qu'il y a de mieux pour moi ?

Lily : enfin Serena, tu crois que ça me fait plaisir de te savoir ici ? Pour moi ça aurait été plus facile de e ramener à la maison comme si de rien n'était, mais je suis très inquiète pour toi.

Serena : pourquoi tu l'as laissé me faire ça ?

Eric : mais parce que je t'aime. Quand j'étais dans ce centre moi aussi je voulais partir en tout cas la première fois.

Serena : je ne suis pas en plein déni Eric. C'est pas moi qui ait fait ça.

Eric : tu sais j'ai mis beaucoup de temps avant d'accepter mon état à moi aussi.

Dans les couloirs.

Dan : désolé de ne pas t'avoir prévenu, dès que je l'ai appris mon ....

Nate : non ne t'inquiètes pas c'est pas grave. Alors raconte moi.

Dan : elle a aucun souvenir de ce qui est arrivé. D'après ce qu'elle m'a dit, elle nous a pas embrassé à cette fête et elle ne comprend pas ce qu'il se passe. Et maintenant c'est ce truc. Tu ne crois pas qu'il y a peut-être un truc louche derrière tout ça ?

Nate : je crois surtout que tu préfèrerais que ce soit un truc louche. Bon faut que j'y aille, embrasse Serena pour moi quand tu l'as verra d'accord ?

Dan : ouais, ouais bien sûr.

Nate : j'ai beaucoup d'affection pour elle depuis toujours mais qu'elle en soit consciente ou non c'est sa façon de nous ramener vers elle et je ne veux plus retomber dans se panneau, ça vaut pour nous deux.

Chez Juliet.

Jenny : il faut qu'on parle.

Juliet : de mon concierge qui laisse entrer n'importe qui chez moi ?

Jenny : non je suis là pour Serena.

Juliet : son overdose ? Je ne savais pas qu'elle était si dépressive.

Jenny : elle ne l'était pas, c'est nous qui l'avons mise dans cet état en tournant tout le monde contre elle, Dan, Nate, Blair.

Juliet : on n'est pas responsable de ce que Serena a pu faire après cette soirée.

Jenny : peut être mais on doit quand même la mettre au courant et lui dire qu'on est désolé. Tu te rends compte que sa mère a décidé de la faire interner de force ? Serena doit savoir qu'elle n'est pas en train de devenir folle. Je vais la voir tout de suite.

Juliet : non attends, peut importe ce qu'on a fait à Serena, c'est pas nous qui l'avons forcé à boire et à se droguer. Si ça se trouve cet internement va vraiment l'aider et qui sait, peut-être que sans le savoir on a mis le doigt sur un problème qui aurait pu s'aggraver. Mais surtout promets moi de ne rien lui dire avant de m'en avoir parler.

Jenny : ok, je dois y aller.

Au centre Ostroff.

Serena : je vois que maman m'envoie l'artillerie lourde.

Dan : non ce n'est pas Lily qui m'envoie, d'autant qu'elle n'est pas trop fan de moi en ce moment. Qu'est-ce qui s'est passé ?

Serena : honnêtement, je ne sais pas mais je donnerais n'importe quoi pour le savoir, au moins ça me permettrais de donner une explication à tout le monde.

Dan : c'est quoi le dernier truc dont tu te rappelles ? Qu'est-ce que tu es sure de savoir ?

Serena : d'être venue à cette soirée pour te voir, c'est toi que je voulais embrasser, toi et seulement toi. C'est la dernière chose dont je sois vraiment certaine et qui ne m'a pas quittée depuis.

Dan : prends tes affaires.

Dans la rue.

Vanessa : ah j'allais t'appeler justement, tu as eu des nouvelles de Jenny ?

Juliet : elle est passée me voir et toi tu es où là ?

Vanessa : je suis en route pour le centre Ostroff, je viens d'avoir Dan.

Juliet : ah super figure toi que Jenny y va aussi avec l'intention de faire son meaculpa.

Vanessa : ça c'est pas idiot.

Juliet : bon je vais te répéter exactement ce que je lui ais dis avec une petite mise en garde. Nous ne sommes pas responsables de ce que Serena a fait cette nuit là. Si Jenny se la joue franc jeu ils lui pardonneront sans doute ses égarements, elle est de la famille mais pas toi. Tu risques de te les mettre à dos, Dan le premier, il utiliera ce prétexte pour se jeter dans les bras de Serena et cette fois il n'en bougera pas. Si Jenny veut payer pour quelque chose dont on est pas responsable alors qu'elle le fasse, mais elle tombera toute seule.

Au centre Ostroff.

Blair : ah, te voilà, je partais acheter de bonnes petites choses à manger pour Serena, tu viens avec moi ?

Chuck : oui bien sûr.

Blair : tu sais je suis contente qu'on arrive à être ensemble pour elle. Ca me rassure de savoir que dans les moments critiques on peut encore compter l'un sur l'autre.

Chuck : Blair.

Jenny : papa, je suis venue dès que j'ai pu.

Vanessa : désolée, j'ai été obligée de lui dire ce que t'a fait.

Jenny : ce que j'ai fais ? Quoi ?

Rufus : Vanessa t'a entendu raconter ton plan pour braquer tout le monde contre Serena, c'est pour ça que tu as fait le déplacement, pour admirer l'étendue des dégâts ? J'espère que tu es fière de toi.

Lily : c'est impossible, je n'arrive pas à y croire.

Rufus : qu'est-ce qu'il y a ?

Lily : c'est Serena, elle s'est enfuie.

A la prison.

Nate : je peux y aller ?

Le gardien : oui, un autre visiteur se joint à toi aujourd'hui. Je repasserais vous chercher.

Nate : maman.

Anne : comme tu n'es pas venu me rejoindre, j'ai beaucoup repensé à notre conversation. Je ne te fais aucune promesse mais je me dois d'écouter ce que ton père a à me dire avant de prendre une décision.

Nate : et d'où vient ce revirment ?

Anne : ton père et moi on a fait des tonnes d'erreurs mais tu es loin d'en être une. Si mon fils me demande de faire un effort, alors je dois essayer.

Nate : et le Thanksgivin de grand père ?

Anne : ça ne me déplait pas de le faire attendre, personne n'a jamais osé. De quoi j'ai l'air ?

Nate : t'es superbe.

Au loft.

Dan : prend des provisions, ce que tu trouveras pour le voyage, moi je vais chercher des vêtements et des affaires de toilette.

Serena : ok alors qu'est-ce que nous avons ? Des pommes, mais elles sont toutes molles et moisies, des céréales. Pas grand chose d'autre si ce n'est du lait périmé et du tofu si t'aimes ça, oui ce qui semble être le cas.

Dan : non c'était à Vanessa.

Serena : où est-ce qu'elle est ?

Dan : bonne question, on trouvera de quoi manger près de la gare routière. Un peu de respect, je te fais sortir en douce de ton asil de fou et toi tu te moques de mon plan. On est des fugitifs d'accord, donc on prend le car.

Serena : est-ce qu'on va vraiment faire ça ? S'enfuir comme des voleurs tous les deux.

Dan : non on ne s'enfuit pas puisqu'on n'est pas coupable. On quitte simplement la ville quelques jours pour s'aérer et se vider la tête c'est, c'est des vacances.

Serena : des vacances, j'adore ça. Hey, je te remercie d'avoir cru en moi.

Dan : comment faire autrement ?

Blair : vous voilà.

Lily : tous les deux en plus.

Dans la rue.

Rufus : je ne t'ai pas fait la moral tout à l'heure parce qu'il y avait tout le monde mais là tu vas y avoir droit.

Jenny : c'est vrai que j'ai essayé de piéger Serena à la soirée déguisée de Chuck mais j'étais pas seule et on n'a jamais voulu que ça se termine comme ça.

Rufus : on ?

Jenny : oui, moi Juliet et Vanessa, on était toutes les trois dans le coup.

Rufus : ce n'est pas ce que Vanessa m'a dit.

Jenny : quoi, tu lui fais plus confiance qu'à moi ?

Rufus : Jenny, je me fiche de connaitre ta part de responsabilité, que vous aillez été plusieurs ne change rien à la donne et je ne suis pas le père de Vanessa et de Juliet, je suis le tiens. Serena a falli mourir.

Jenny : oui je sais, je m'en veux tellement, c'était censé être une farce pour lui servir de leçon. Je n'aurais jamais du revenir à New York.

Rufus : au moins là dessus on est d'accord.

Jenny : ce qui veut dire que je n'ai plus aucune raison de rester.

Rufus : Jenny où est-ce que tu vas ?

Au loft.

Serena : pas la peine de me servir votre sermont tout prêt, je n'y retournerais pas.

Blair : même si c'est ce qu'il y a de mieux pour toi ?

Serena : tu n'as pas ton mot à dire, je suis dégoutée que tu sois de son côté.

Blair : Serena.

Serena : écoute, appelle qui tu veux, mais le seul moyen de m'y ramener ça sera la camisole de force.

Lily : Daniel, j'aimerais que tu restes là s'il te plait. Tu as le droit de ne pas approuver les décisions que je prends concernant l'avenir de ma fille, mais tu n'as pas le droit d'intervenir. Je suis sa mère et que ça te plaise ou non je la connais mieux que toi et j'ai été présente à certains moments de sa vie que tu ne peux même pas imaginer.

Dan : ah oui et je peux savoir lesquels ? Parce que tu point de vu de Serena j'ai l'impression d'avoir passé plus de temps avec elle que vous.

Lily : je t'aime beaucoup ça tu le sais, et tu as un grand coeur tout comme ton père et comme lui tu as tendance à ne voir que le bon côté des gens peut importe ce qu'ils font.

Dan : non pas toujours.

Lily : ce n'est plus la ravissante adolescente avec qui tu peux faire les quatres cent coups comme avant. C'est une jeune femme perturbée qui refuse d'admettre quelque chose de très grave. Alors à moins que tu ne veuilles l'aider à résoudre ses problèmes, je te demande de bien vouloir rester à l'écart pour me laisser faire.

Dan : avec tout lmon respect, peut être que je ne vois que le bon côté de Serena mais au moins c'est elle que je regarde et pas moi même.

Lily : et où est-ce que tu veux en venir ?

Dan : vous l'avez fait interner sans chercher à savoir, vous avez même pas essayé de lui parler. Pourquoi ?

Lily : je pense que j'ai peur de ce qu'elle pourrait dire. Ou peut être que c'est un appel au secours et que je suis la seule à ne pas l'avoir entendu.

Dan : et bah ça, ça on n'en sait rien mais si c'est le cas, il va falloir l'entendre et si c'est autre chose alors il faut vraiment qu'on découvre ce qui s'est passé. De toute façon le seul moyen de connaitre la vérité c'est de parler avec elle.

Dans la chambre.

Serena : qu'est-ce qui te fait croire que j'ai plus envie de te voir qu'elle ?

Blair : tu te rappelles quand j'avais mes problèmes et que je ne voulais jamais aller chez le docteur Cherman, toi tu m'accompagnais et tu venais devant son immeuble pour être sure que j'y entre et une heure plus tard tu étais là pour me racompagner sans poser de question, sans toi je n'aurais jamais pu aller mieux.

Serena : sauf que moi je n'ai pas besoin d'aller mieux, je vais très bien.

Blair : donc quoi, quelqu'un a pris une chambre d'hôtel avec ta carte de crédit et t'a fait avaler des pilules de force.

Serena : je sais de quoi ça a l'air.

Blair : c'est déjà ça, parce que ça a l'air

Serena : dingue, oui j'ai compris.

Gossip Girl : me revoilà mes chers amis, votre dinner a-t-il été aussi copieux que le miens ? J'espère que non parce que je vous ais apporté un beau dessert avec en prime une cerise sur le gateau.

Serena : maman, je suis désolée.

Gossip Girl : la reine des soirées les plus hipe de Manhatan a franchi la ligne blanche, aux dernières nouvelles elle est à Ostroff, on te souhaite bonne chance pour ta désintox Serena. A vue de nez, le chemin de la guérison va être long.

Serena : ramène moi au centre Ostroff.

Dan : salut.

Serena : et si j'ai aucun souvenir de ce qu'on voit sur la photo, ça veut dire qu'il y a pleins d'autres choses que j'ai pu oublier.

Dan : commence pas à congiter.

Serena : merci d'avoir été la seule personne à me faire confiance même si en fin de compte tu n'aurais pas du.

Dan : je n'ai pas eu tord de croire en toi, j'y crois toujours et pour toujours.

Eric : maman t'attend en bas. T'es prête ?

Dan : je te jure que j'ai cru vraiment bien faire, je suis désolé.

Rufus : viens, et si tu rentrais à l'appart avec nous, avec un peu de chance c'est là que ta soeur s'est réfugiée. On pourrait peut être finir par fêter ce Thanksgivin.

Dan : c'est gentil mais j'ai vraiment besoin de me retrouver seul.

Rufus : on sera là bas si tu changes d'avis.

En prison.

Ben : t'étais passé où ? J'ai cherché à te joindre.

Juliet : je te préparais une jolie petite surprise pour Thanksgivin.

Ben : qu'est-ce qui se passe ?

Juliet : on arrive enfin au but, la soirée de Chuck a dépassé nos attentes. Tout le monde s'est braqué contre elle, figure toi qu'elle n'est même plus à Colombia.

Ben : c'est, c'est génial mais pourquoi est-ce que tu ne m'as rien dis ?

Juliet : parce qu'on parle de Serena, elle finit toujours par s'en sortir alors cette fois je voulais être bien sure de la mettre K.O. une bonne fois pour toute. J'ai trouvé une solution pour que sa famille et ses amies la vois d'un autre oeil à tout jamais.

Ben : qu'est-ce que t'as fais ?

Juliet : ils l'ont faite hospitaliser de force suite à une overdose.

Ben : attends, me dis pas que tu l'as droguée ?

Juliet : c'est bon t'inquiète, elle n'en gardera aucune séquelle tout du moins sur le plan physique.

Ben : attend, ça, ça ne faisait pas partie du plan.

Juliet : et bah maintenant ça en fait partie. Mon soutien financier, mon appartement, Columbia, Nate, je me suis mouillée jusqu'au cou pour toi. S'il y avait une limite à ne pas franchir t'aurais mieux fait de me prévenir avant que je perde tout. Joyeux Thanksgivin mon frère.

Dans la limo de Chuck.

Blair : tu sais que je n'avais jamais été à Brooklyn avant que Serena ne rencontre Dan Humphrey, maintenant je le connais par coeur. J'ai loupé mon avion, il faut que j'appelle papa et Roman, ils vont s'inquiéter, je le ferais en rentrant, en même temps il sera trop tard, on devrait rentrer chez moi grignoter quelque chose pourquoi pas regarder un film Dorota m'a téléchargé plein de comédies musicales pour l'avion, ça me remonte le moral, je sais que tu adores Cyd Charisse.

Chuck : Blair.

Blair : je suis désolée, je suis complètement retournée après tout ce qui s'est passé aujourd'hui, la peur de perdre Serena pour toujours. Peut être qu'une partie de moi remet en question ce que je t'ai dis la semaine dernière.

Chuck : si je suis venu aujourd'hui c'est pour Serena. Je pense au contraire que tu avais raison. Il faut qu'on arrive à vivre l'un sans l'autre, qu'on arrive à trouver notre propre chemin sinon on continue à se torturer.

Blair : te voir n'est pas une torture.

Chuck : je ne suis pas encore prêt à être ton ami même si j'en ai très envie.

Blair : je suis désolée.

Chuck : pas moi, il faut juste que tu m'accordes un peu plus de temps.

Blair : joyeux Thanksgivin Chuck.

A la prison.

Le capitaine : pardon.

Juliet : non c'est moi.

Un gardien : voilà. Salut Juliet à la semaine prochaine.

Juliet : au revoir, en fait je vais m'absenter quelques temps.

Chez Juliet.

Jenny : Juliet ? Oh c'est pas vrai.

Dans la rue.

Anne : tu avais raison, je dois reconnaitre que ce n'est plus le même.

Nate : ouais.

Anne : et moi qui pensais qu'il voulait me voir parce qu'il mijotait un mauvais coup.

Nate : je suis bien content d'avoir insisté.

Anne : ça oui, tu peux être fier de toi, en tout cas moi je le suis. C'est grâce à toi que notre famille tient le coup.

Nate : merci de m'avoir écouté, on se voit chez grand-père, je vais dire au revoir à papa.

Anne : d'accord.

Nate : et lui annoncer la bonne nouvelle.

Anne : je t'envoie une voiture.

Nate : ok.

Cher Lily.

Rufus : ça va.

Lily : tu sais que quand j'étais plus jeune Thanksgivin était de loin ma fête préférée.

Rufus : en tout cas on va pas, on va pas mourir de faim.

Lily : ce qui compte c'est que Serena soit à l'abris pour l'instant. Tu as des nouvelles de Jenny ?

Rufus : j'ai reçu un message, elle est retournée chez sa mère.

Lily : oh d'accord.

Rufus : écoute Lily je suis pas sure d'avoir tout saisi mais je crois que Jenny est impliquée dans ce qui est arrivé à Serena.

Lily : tu sais, quoi qu'il ait pu se passer, Serena a fait ce qu'elle a fait et si quelqu'un doit endosser la responsabilité c'est moi. Mon rôle était d'élever ma fille pour qu'elle fasse les bons choix dans les moments difficiles de sa vie et j'ai échoué.

Rufus : pour l'éducation il n'y a pas de recette miracle et toi et moi on ne pourrait pas être plus différent dans notre façon de faire et pourtant on a tous les deux des filles instables, ouais... Et si on emballait ce dinner qu'on arrive jamais à faire et qu'on passait la fin de la soirée au centre Ostroff en famille.

Lily : oh qu'est-ce que c'est encore, oh j'ai juste une petite chose à règler, je te retrouve là bas d'accord ?

Rufus : ouais pas de soucis.

Chez Blair.

Blair : je ne sais plus encore quel moyen sadique je vais devoir inventer pour que tu comprennes le message. Je ne veux pas de toi ici.

Jenny : la fille qui était en photo sur Gossip Girl ce n'est pas Serena.

Blair : quoi ?

Jenny : c'est Juliet, on avait un plan pour que Serena se mette tout le monde à dos. La personne qui a ouvert le rideau sur Chuck et toi c'était moi.

Blair : toi ?

Jenny : et pendant ce temps là Juliet embrassait Dan et Nate, on s'était habillée comme Serena et ça je viens de le retrouver chez Juliet, c'est le loup qu'elle porte sur la photo.

Blair : c'est une histoire à dormir debout relayée par une menteuse.

Jenny : enfin dis moi pour quelle raison je serais venue me justifier. Que ça te plaise ou non tu me connais et tu sais que j'adore jouer avec le feu comme n'importe quelle fille mais j'ai jamais cherché à faire du mal à Serena, à l'inverse de Juliet. Elle nous a utilisé Vanessa et moi.

Blair : tu es prête à jouer les agents doubles ? Aide moi détruire Juliet.

Jenny : j'aimerais pouvoir, mais tu as eu raison de me banir de New York, je pensais être capable de changer mais il faut croire que non, la meilleure chose à faire pour moi c'est de partir et ne plus jamais revenir.

Blair : les fêtes de Thanksgivin sans Jenny Humphrey, ça va être d'un ennui mortel.

Jenny : Juliet a vidé son appartement, à mon avis elle a quitté la ville. Bonne chance.

Gossip Girl : pendant les fêtes, tous nos comportements sont dictés par les traditions et une fois qu'elles sont encrées il faut bien reconnait qu'il est difficile de s'y soustraire.

Dans une cafétéria.

Juliet : ponctuelle. J'aime bien ça.

Lily : ça ne pouvait pas attendre demain ?

Juliet : non désolée.

Lily : j'imagine que ça suffira pour protéger le passé de ma fille.

Juliet : comme nous en avons parlé la semaine dernière, tant que je suis sure de recevoir mon chèque tous les mois, le passé c'est le passé. Oh, et j'ai appris pour Serena, je suis sincèrement désolée mais au moins elle va pouvoir être aidée maintenant, c'est une bonne chose d'assumer les conséquences de ses actes. Joyeux Thanksgivin.

Gossip Girl : à certains moments de notre vie on se dit qu'il est temps de changer nos vieilles traditions.

A la prison.

Un gardien : ça fait plaisir de revoir ta mère, ça faisait un bail.

Nate : ouais.

Un gardien : en plus ça tombe bien.

Nate : ça tombe bien pourquoi ?

Un gardien : la conditionnelle de ton père, il sait que le comité de probation accorde beaucoup d'importance à l'équilibre familiale. Avec ta mère à ses côtés je suis sur qu'il va s'en sortir.

Nate : ouais, merci à la prochaine.

Gossip Girl : le seul soucis c'est que les traditions ne sont pas faites pour être changées.

Chez Chuck.

Chuck : je n'ai rien commandé. Ce n'est pas parce que nous ne pouvons pas être amis que ça doit nous empêcher de l'être. Blair.

Dans la rue.

Vanessa : allô maman, salut c'est moi, finalement je vais rentrer à la maison, tu peux venir me chercher, je prends le dernier train.

Au centre Ostroff.

Rufus : tu as pu faire ce que tu voulais.

Lily : oui.

Gossip Girl : il arrive parfois que nous fassions certaines choses sans même réaliser qu'il s'agit de traditions.

Lily : quoi qu'il se passe à partir de maintenant, on fera front toutes les deux d'accord ?

Serena : tiens mange !

Lily : c'est délicieux.

Gossip Girl : mais les plus belles traditions sont celles qui permettent aux gens de se rassembler, même dans les circonstances les plus improbables.

Au loft.

Dan : Vanessa ? Ah, Blair.

Blair : je te dois des excuses. Juliet est probablement derrière l'overdose de Serena et je veux qu'elle soit punie pour ce qu'elle a fait, j'ai besoin de toi pour l'obliger à cracher des aveux. Tu es partant ?

Dan : je rêve ou tu viens de dire que tu as besoin de moi ?

Blair : tu aimes Serena n'est-ce pas ? Donc ça nous fait un point commun. Tu ne crois pas que cette sorcière mérite une expédition punitive ?

Gossip Girl : un pour tous et tous pour un. Bisous bisous. Gossip Girl.

 

Kikavu ?

Au total, 122 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Cline5588 
02.03.2022 vers 12h

idrialcest 
01.12.2021 vers 17h

hosita 
27.08.2021 vers 01h

whistled15 
07.07.2021 vers 22h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

densi76 
24.05.2020 vers 14h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

cappie02 
elyxir 
loveseries 
Sosoasd 
Ne manque pas...

Participe au nouveau défi HypnoFanfics!
Défi HypnoFanfics 3 | Participer

Activité récente

[Jeu] La photo du mois 2
Aujourd'hui à 00:27

[Jeu] Synonyme
26.06.2022

Le Site
21.06.2022

Actualités
Nouveau sondage

Nouveau sondage
Un nouveau sondage a été publié sur le quartier concernant le reboot ! Plusieurs épisodes du reboot...

Gossip Girl est disponible en intégralité sur Amazon Prime Video

Gossip Girl est disponible en intégralité sur Amazon Prime Video
L'intégralité de la série Gossip Girl est disponible sur Amazon Prime Video depuis le 27 octobre....

Une bande-annonce et des affiches pour la nouvelle version de Gossip Girl

Une bande-annonce et des affiches pour la nouvelle version de Gossip Girl
Êtes-vous curieux de découvrir les nouveaux adolescents qui seront au coeur des rumeurs véhiculées...

Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok

Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok
Pour célébrer son arrivée sur le réseau social TikTok, Ed Westwick a fait une courte vidéo où il...

Jessica Szohr a accouché

Jessica Szohr a accouché
Jessica Szohr, l'actrice de la série Gossip Girl qui interprétait Vanessa, a accouché de son premier...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, Avant-hier à 19:12

Il n'est pas nécessaire de connaitre la série pour participer. Vous devez simplement faire travailler vos petites cellules grises.

quimper, Avant-hier à 19:13

Oups, pas le bon détectives. Désolé ! Mais on vous attends nombreux sur le quartier

sanct08, Avant-hier à 21:20

Hello, venez découvrir les résultats de la finale de l'animation sur Le Caméléon :=)

bloom74, Hier à 13:22

Il vous reste tout ce mardi pour venir participer à la SuperBattle sur le quartier The Boys. Venez nombreux. Merci.

mamynicky, Hier à 17:00

'Jour les 'tits loups ! Monk vous attend avec un nouveau sondage. Venez nous parler de vos phobies sur le forum.

Viens chatter !