424 fans | Vote

#411 : B & D en mission

 

 

Blair et Dan partent Road Trip à la recherche de Juliet mais vont tomber sur une ancienne connaissance... Pendant ce temps Juliet a d'autres plans, qui vont avoir une grave répercussion sur ... Lily.

Nate ne s'est plus très bien où il en est avec ses parents et essaye de gérer la situation au mieux.

 

¤ Photos promo ¤

Popularité


3.25 - 4 votes

Titre VO
The Townie

Titre VF
B & D en mission

Première diffusion
06.12.2010

Vidéos

Gossip Girl 4x11 Extended Promo

Gossip Girl 4x11 Extended Promo "The Townie" [HQ]

  

Gossip Girl | 4x11 ' The Townie ' Promo VOST [HD]

Gossip Girl | 4x11 ' The Townie ' Promo VOST [HD]

  

Plus de détails

Scénario : Amanda Lasher & Stephanie Savage

Réalisation : Joe Lazarov

Dans cet épisode Gossip Girl s04e11, on découvre ce qui est arrivé à Serena la nuit où elle s’est faite enlevée et droguée par Juliet. Dan et Blair enquêtent. Ils réussissent à découvrir que c’est Juliet qui a drogué Serena, mais la seule chose qu’ils ne comprennent pas, c’est pourquoi
Juliet a fait tout ça. Juliet ayant disparu, un indice sur Gossip Girl amène la paire à Cornwall, dans le Connecticut : c’est de là que vient Juliet, et c’est là que se trouve l’ancienne pension de Serena, Knightly.

Un indice de Gossip Girl les mène à une immense maison, où se passe une énorme fête avec des adolescents qui boivent, et qui prennent de la drogue. Et quelqu’un qu’ils connaissent : Damien Delgard. Blair et Dan l’interrogent, ils expliquent ce qui est arrivé à Serena, et Damien explique que Juliet lui a acheté une quantité importante de
drogue la semaine précédente. Blair et Dan ne savent toujours pas pourquoi elle a fait ça, donc Damien suggère d’aller à la source, car il connait son adresse. Mais Juliet les repère. Elle appelle alors Ben, qui lui dit de laisser Serena tranquille… mais elle dit qu’elle va terminer ce qui a été commencé, une fois pour toutes. Quand Dan et
Blair frappent à la porte, la mère de Juliet explique qu’elle n’est pas là. Ils l’attendent. La mère apprend que Damien est allé àKnightly, et elle dit qu’il doit connaitre son fils, Ben, qui y était professeur. Damien réalise donc le lien entre Serena et Juliet : il était en fait le “parrain” de Serena à l’école, et se souvient des rumeurs d’une relation entre elle et Ben. Une nuit, Damien avait vu Serena et Ben dans une auberge, et pense que c’est une preuve de leur relation. Mais en fait, Ben ramenait simplement Serena quand ils ont eu un pneu crevé. Ils se sont réfugiés à l’auberge pour téléphoner, et quand Serena a suggéré de prendre une chambre, Ben a refusé. Mais après le départ de Serena de la ville, il a été accusé. Un témoignage avec la signature de Serena et d’un témoin (Damien) raconte ce qui se serait passé. Ben veut se battre pour prouver son innocence, mais son avocat lui conseille un deal : il n’est pas sur la liste des délinquants sexuels, et il a une courte peine en prison. Il accepte, mais se sent trahi par son élève préféré.
Au final, Ben et Juliet voulaient donc se venger. Sauf que Serena n’a jamais rien signé.
Juliet va au centre voir Serena, prête à la violence. Mais quand Serena apprend que Ben est le frère de Juliet, et est en prison, elle est choquée. Elle explique qu’elle n’a jamais rien signé, elle a toujours adoré Ben. Serena finit par réaliser qui a pu faire tout ça : sa propre mère, Lily.
Les deux filles débarquent à une fête pour la direction de Bass Industries tenue chez Lily. Serena veur parler à sa mère, mais elle est trop occupée à faire des discours. Serena l’interrompt, et la traite de menteuse. Devant tout le monde : Dan, Blair, Chuck, Eric, Rufus, et Nate, elle demande à Lily pourquoi elle a envoyé Ben en prison, même si rien ne s’est passé. Lily explique que jamais Serena n’aurait été acceptée à Constance (une école très réputée) avec ses note de Knightly. Donc, quand Lily est allée voir ce qui se passait à Knightly, elle a entendu les rumeurs. Elle a donc utilisé cette information, dit à l’école qu’un professeur abusait de sa file. Lily dit qu’elle a fiat ça pour protéger Serena, et elle ne croit pas qu’il ne s’est rien passé.
Et Serena n’est pas la seule que Lily semble trahir. Elle et Chuck semblaient ensemble unis pour Bass Industries. Mais quand Chuck rappelle à Lily qu’il compte reprendre un jour les rênes de l’entreprise, elle tique. Rufus découvre pendant la fête que Lily a accepté de vendre ses parts.
Chuck défend Lily, il dit que parfois il faut prendre de dures décisions. C’est alors que Rufus intervient, et demande à Lily si elle a quelque chose à avouer à Chuck. Quand elle dit que non, il révèle que Lily va vendre, alors que Chuck lui fait confiance. Chuck semble alors décidé à aller voir son oncle, Jack Bass.

Gossip Girl : apperçus, Dan et Blair marchant dans les rues de l'Upper Est Side, un double expresso à la main. M:ais ce n'est pas la caféine qui leur donne ce débit de mitraillette, c'est leur mission

Dan : donc Juliet s'était habillée comme Serena à la soirée déguisée de Chuck pour essayer de pourrir ses rapports avec Nate et moi.

Blair : et elle a recruté Vanessa et Jenny pour s'occuper de moi.

Dan : ce qui est pathétique mais soyons réaliste, ce n'est qu'un samedi soir ordinaire.

Blair : quand on participe à un bal masqué, il faut toujours s'attendre à ce qu'un sosie mal intentionné essaye d'urusper votre identité.

Dan : mais ensuite, d'après Jenny, Juliet a posté une photo où elle s'est faite passer pour Serena en train de sniffer.

Blair : et pour cela, elle sera jugée par les hautes instances mais...

Dan : on a vu pire.

Blair : j'allais dire on a fait pire mais oui.

Dan : ok, ensuite Serena se réveille dans une chambre d'hôtel après avoir frôlé l'overdose.

Blair : et c'est à cet instant là que la Juliet expresse sort des rails pour foncer tout droit vers la quatrième dimension.

Dan : après ça nous avons Serena qui émerge, certaine de n'avoir rien fait.

Blair : mais une fois la photo de Gossip Girl en ligne, elle commence à douter d'elle même et elle se renvoie à Ostroff ce qui nous ramène au présent.

Dan : mais il manque le mobile. Franchement, Colin, Nate, le club Hamilton, rien de tout ça ne peut justifier que ça aille aussi loin.

Blair : et bien en tant que grande spécialiste de la nature humaine dans ce qu'elle a de plus complexe, je vais t'exposer ma théorie. Il n'y a qu'une seule chose qui oblige une personne à se conduire d'une telle façon et ça s'appelle la vengeance.

Dan : et de quoi elle se vengerait ?

Au centre Ostroff.

Eric : je sais que je me répète mais je suis vraiment fier de toi et maman aussi.

Serena : pourquoi elle n'est pas venue me le dire en personne alors ? En fait non, je ne veux même pas le savoir.

Eric : euh, Chuck et elle avait rendez-vous avec un journaliste du Post se matin pour brosser un portrait de la société Bass.

Serena : ah, rien que ça et pourquoi pas un flash au journal de 20h pendant qu'on y est.

Eric : serais tu en train d'insinuer qu'elle essaie de limiter les dégâts ?

Serena : bah oui c'est sa spécialité, d'aussi loin que remonte mes souvenirs d'enfance.

Eric : tu prêches un convaincu de longue date mais en même temps elle assume à 100%, la société Bass est une affaire familiale et que ça te plaise ou non, notre comportement affecte l'image de la société.

Serena : je sais que je l'ai mise dans une situation délicate.mais s'il te plait promets moi que tu ne la laisseras pas inventer n'importe quoi sur moi et sur ce que je suis en train de vivre, la laisse pas dire que je suis chez une tante à Miami comme quand tu étais ici.

Eric : ok, compte sur moi. Bien que le t-shirt de Miami Vice qu'on m'avait offert cette année là t'irait très bien.

Le docteur : Serena, Eric.

Eric : bonjour.

Le docteur : alors, vous avez pris votre décision ?

A l'accueil du centre Ostroff.

Blair : comment ça pas de visite ? Vous ne savez pas à qui vous avez à faire.

Dan : elle parle en son nom bien sur. Ecoutez je suis de la famille, je suis le frère de Serena, enfin son demi-frère pour être exact ce que j'essaie d'occulter vu qu'on est sorti ensemble et que c'était plutôt sérieux.

Blair : Humphrey, ils soignent des personnes qui présentent des symptômes bien moins grave que ça ici, tu veux te faire interner. Je vais lui téléphoner, je suis sure qu'on est sur la liste.

Eric : il n'y a pas de liste et son portable est enfermé dans un tiroir. En fait son médecin lui a recommandé de commencer sa thérapie par un isolement de 72h, ça inclut moi, ma mère et vous aussi.

Dan : non, mais Serena n'a rien à faire ici, Juliet l'a manipulé.

Blair : et on doit lui poser des questions.

Eric : quelque soient les évènements tordus qui l'ont conduit jusqu'ici, c'est trop tard, elle est là maintenant et elle va recevoir l'aide dont elle a besoin depuis longtemps, donc quoi que vous comptiez faire, faites le sans elle.

Chez Nate.

Nate : que d'invitations, tu vas être débordée.

Anne : oui, l'ennui c'est qu'elles sont toutes suivies d'un coup de fil de politesse me demandant si ton père sera présent et dans le cas de Lily qui organise une fête pour la société Bass j'ai reçu une carte disant qu'elle espère que je ne lui en veux pas.

Nate : woua, c'est drôle, j'ai toujours cru que les pestes se bonifiaient avec l'âge ou lorsqu'elle devenaient mère.

Anne : j'ai bien peut que ce soit le contraire.

Nate : ouais.

Anne : mais aucune fête au monde ne vaut une famille réunie.

Nate : ouais, justement.

Anne : dis moi ce qu'il se passe.

Nate : tu sais j'apprécie vraiment tout ce que tu fais pour papa et tu vois j'ai voulu m'assurer qu'il était digne de ta confiance donc j'ai appelé notre conseiller financier pour savoir s'il avait pris contact ou fait des plans pour sa sortie.

Anne : ne me dis pas qu'il a pris un aller simple pour les Caraïbes.

Nate : non mais il lui a demandé des conseils pour aller acheter une maison en banlieue.

Anne : pourquoi je ne suis pas au courant ?

Nate : il voulait t'en parler mais papa l'a supplié de ne rien dire, en fait tu n'aurais pas tardé à le savoir, il voulait que ce soit une surprise.

Anne : si seulement s'en était une, il a utilisé notre adresse pour sa liberté conditionnelle et ensuite mon argent pour se payer une maison, c'est lui tout craché.

Nate : je suis désolée maman. Je comprends que tu n'ais pas envie d'en repasser par là, je pensais vraiment qu'il avait changé.

Anne : moi aussi. J'appelle les avocats.

Nate : c'est moi qui t'es mis dans cette situation, c'est à moi d'aller lui parler.

Chez Blair.

Blair : on ne peut pas rester inactif pendant 3 jours, qui sait où Juliet va aller se cacher d'ici là ?

Dan : ouais, il faudrait qu'on en parle à mon père et Lily. Ce que Juliet a fait avec ces pilules c'est passible de prison.

Blair : police et parents, ça, ça ne m'étonne pas de toi Humphrey, il faut qu'on se débrouille pour voir Serena. La réceptioniste m'a vue mais peut être qu'avec une perruque.

Dan : quoi, c'est ça ton plan ? Déguisement et accent ?

Blair : je ne crois pas avoir parlé d'accent, tu sais en faire ?

Dan : non, écoute, bon Eric a raison, il faut laisser Serena hors du coup et qu'on tente de trouver Juliet tout seul.

Blair : et bien Colin est son cousin, on a qu'à le suivre, il a surement un sommet économique cette semaine.

Dan : Nate la connait.

Blair : les filles du club Hamilton la connaissaient déjà depuis un an avant qu'on la rencontre.

Dan : ou, il y a bien quelqu'un qui a l'air de tout savoir sur tout ce beau monde.

Blair : à part moi, qui ? Gossip Girl ? C'est pas un GPS ambulant Humphrey, tu ne peux pas lui demander où est Juliet et t'attendre à ce qu'elle t'indique la bonne direction.

Dan : mais toi tu peux peut être, réfléchis, c'est toi et Serena, c'est vous son fonds de commerce, pas Juliet et Serena a frôlé le pire, en plus elle doit être furieuse d'avoir reçu cette photo truquée. Est-ce qu'au moins elle le sait ?

Dans la rue.

Un passant : bonjour Juliet, content de te revoir, ça faisait longtemps.

Juliet : oui merci, c'est bon d'être chez soi.

Chez Blair.

Dan : c'est hypoer stressant, imagine qu'elle nous réponde pas et qu'on soit en train de perdre du temps bêtement ?

Blair : le temps n'a rien à voir là dedans, tant qu'on n'a pas localisé Juliet, on ne sait pas si on doit affréter uu jet ou si un pass de métro nous suffira.

Dan : c'est Gossip Girl.

Blair : ouvre-le. Là voilà, on l'a notre mission.

Gossip Girl : bouclez votre ceinture.

Dan : prête pour une virée ?

Gossip Girl : le tandem que personne n'attendait va tailler la route.

Au centre Ostroff.

Le docteur : Serena, aidez moi à comprendre, qu'est-ce qui vous contrarie ? Ce que vous avez fait ou le fait de ne pas vous en souvenir ?

Serena : les deux et aucun des deux. Si on vous montrait une photo de vous sur internet en train de vous droguer ça vous ferait quoi ?

Le docteur : je ne saurais pas quoi penser parce que je ne ferais jamais ça.

Serena : voilà c'est ça, sauf qu'avec moi il y a toujours un doute. J'ai peut être oublié que j'ai embrassé Dan et Nate ce soir là et trahi Blair mais, de toute façon ce ne serait pas la première fois que je sors avec deux garçons le même soir ou que je trahi ma meilleure amie. J'ai complètement perdu le contrôle, je ne savais plus comment faire machine arrière, donc j'ai du quitter New York et je me suis retrouvée à Cornwall dans le Connecticut pour essayer de reprendre un nouveau départ.

A Cornwall.

Blair : t'es à fond sur la champignion là ? Parce que je suis sure que si je courais à côté de la voiture j'irais plus vite que toi, enfin au moins il n'y a pas de radio, je n'aurais pas à subir tes horribles gouts musicaux, je pense qu'on aurait du tourner ici.

Dan : tu sais que tu es une passagère excécrable, je t'aurais bien passé le volant mais dommage, tu ne sais pas conduire.

Blair : je te rappelle que je t'ai proposé une voiture avec chauffeur de qualité, sièges confortables, champagne.

Dan : on est en mission là, on doit être prêt à prendre quelqu'un en filature à tout moment et bouger en vitesse s'il le faut.

Blair : en vitesse ? Tu plaisantes et en ce qui concerne la filature, une limousine rose avec jacuzzi passerait plus inaperçue que ce tas de féraille.

Dan : primo, mon père a troqué sa guitare fétiche pour cette voiture qui est une pièce de collection, secondo c'était ça ou le bus des Linlcoln Holkes qui est couverte de grafitis.

Blair : ça va on ne devrait plus être très loin. Je vais consulter le GPS. Oh, j'oubliais c'est moi le GPS. Bon en fait, sans rire, on est presque arrivé.

Chez Lily.

Lily : merci infiniment de votre temps.

Chuck : passer de bonnes fêtes.

Lily : et pour l'intérêt que votre journal porte pour notre société, au revoir. Enfin, c'était une vraie corvée.

Chuck : je me suis tellement forcé à sourir que j'en ai mal à la mâchoir. Un verre ?

Lily : s'il te plait, il est encore tôt mais on l'a bien mérité.

Chuck : Serena n'a été mentionée qu'une fois.

Lily : oui, et je n'ai pas menti comme je l'avais promis à Eric, elle est réellement épuisée tout comme moi.

Chuck : on a vraiment assuré, toi quand tu as dit à quel point tu étais fier de mon travail pour l'Empire.

Lily : et toi quand tu as évoqué tout ce que j'ai accompli pour la société.

Chuck : je pensais ce que je disais.

Lily : moi aussi.

Chuck : il y a quand même eu cette question délicate concernant mon éventuel retour à la tête de l'entreprise. Je t'ai trouvé un peu flottante à ce moment là.

Lily : en fait j'ai trouvé que cette question était déplacée, on n'y est pas encore et c'était complètement hors sujet.

Chuck : tu sais que j'ai l'intention de reprendre ma place un jour ou l'autre.

Lily : bien sûr, je n'ai jamais envisagé autre chose que de superviser de façon temporaire de comité jusqu'à ce que tu sois prêts à revenir. Il faut que j'aille me préparer pour la réception et le traiteur ne va pas tarder à arriver pour tout installer donc.

Chuck : à ce soir. Rufus.

Rufus : salut. Tu ne trouves pas qu'il est encore un peu tôt pour ça ? Ca s'est mal passé?

Lily : non au contraire, l'interview s'est très bien déroulée.

A Cornwell.

Blair : si cette maison appartient vraiment à la famille de Juliet c'est qu'elle est encore plus cinglée qu'on le croyait. Elle qui disait être pauvre.

Dan : bon, comment on va s'y prendre maintenant ? Imagine qu'elle soit là, c'est quoi le plan ? Non, mais franchement, on fait quoi, on débarque et on lui tire les cheveux ?

Blair : pour commencer. Oh, tout ça est très gracieux.

Dan : ça ne ressemble pas du tout à Juliet ce genre de fête, je ne crois pas qu'on soit chez elle.

Blair : en y repensant, Gossip Girl n'a jamais dit qu'elle habitait là. Donc elle nous guide peut être vers autre chose. Cherchons des indices ou quelqu'un qui va nous en donner.

Dan : Damien Dalgarde.

En prison.

Le capitaine : je ne comprends pas, qu'est-ce qui l'a fait changer d'avis.

Nate : j'ai appris pour la maison à Rhinbeck papa. Tu n'as même pas tenu deux semaines avant de dépenser son argent.

Le capitaine : c'est ce que tu penses ? Nate, ta mère et moi avons passé des vacances là bas au début de notre mariage, elle disait que c'était la maison de ses rêves. Quand j'ai vu l'annonce je me suis dis que c'était l'occasion idéale pour qu'on reparte tous les deux, pour qu'on réapprenne à vivre ensemble loin de nos soi disant meilleurs amis.

Nate : euh, excuse moi j'ai peut être...

Le capitaine : fait des conclusions trop hâtives, j'en ai bien peut oui.

Nate : tu avais raison, je crois que tout ça va être plus compliqué que je ne pensais. Je parlerais à maman.

Le capitaine : oh te fatigue pas, t'es certainement pas le seul à penser que je suis incapable de faire quelque chose de gentil. Je me suis fait des illusions, elle et moi seuls à la campagne, elle et moi à nouveau réunis, c'est fini depuis longtemps en fait.

Nate : ça veut dire quoi ? Qu'en sortant, si tu ne vas pas chez maman tu vas aller...

Le capitaine : dans un foyer ouais.

Nate : papa.

Le capitaine : Nate, quand on vient de passer deux longues années derrières les barreaux, le foyer de transition c'est pas si mal crois moi. Si tu veux rester un peu avec moi, j'ai le droit de regarder la TV, le match va commencer.

Nate : cool, d'accord.

A Cornwell.

Damien : alors comment va ta soeur ?

Dan : ça va, elle vit à Hudson maintenant.

Blair : c'est moi qui l'ais banni.

Dan : ouais mais c'était pour son bien. Ecoute, on n'est pas venu pour faire des mondanités donc euh.

Damien : ouais, moi non plus je travaille, le Connecticut est une mine d'or pour faire du business pendant les vacances, les internes rentrent chez leur parent et moi je n'ai plus qu'à me pointer.

Dan : les internes ?

Damien : ouais, de Nateley, j'y ai étudié.

Blair : attends tu parles du pensionnat ? Là où tu as rencontré Serena.

Damien : oui.

Blair : je n'avais jamais fait le rapprochement mais bien sûr quand Serena s'est enfuie, elle a été étudié à Nateley à Cronwell.

Dan : tu connais Juliet Scharp ?

Damien : oui, je l'ai même vu à New York il y a une semaine, mais quoi qu'il se passe, je refuse d'être impliqué.

Dan : si tu as vendu de la drogue à Juliet tu l'ais déjà.

Blair : ça a mal tourné, Serena s'est retrouvée à l'hôpital, d'après elle quelqu'un la forcé à avaler ces pilules.

Damien : elle va bien ?

Dan : ça va aller.

Damien : Juliet m'a passé une grosse commande c'est vrai, elle m'a acheté de la coke, de l'exta même de l'ether, je me suis dis qu'elle devait organiser une fête pour ses copines du club ou je sais pas.

Blair : de l'ether ?

Damien : ouais c'est un narcoleptique super puissant.

Dan : donc Serena est allée à l'interna avec Damien et Damien a vendu de la drogue à Juliet.

Blair : mais quelle est la connexion entre Juliet et Serena ?

Damien : on a qu'à dégoter son adresser et lui demander directement. C'est ici que j'ai rencontré Juliet, c'est une fille du coin. C'est quoi ce machin, un ouvre boîte ?

Dan : c'est une voiture anglaise, c'est quoi le problème ?

Blair : je lui avais pourtant bien dit de se garer loin de la maison pour que personne ne nous voit monter dedans.je monte devant.

Gossip Girl : il va falloir mettre les voiles Juliet. Ta planque commence à devenir un endroit très fréquenté.

Flash back.

Serena : tu laisses fondre le morceau de sucre, tu mets dans le verre, t'éteinds la flamme et tu bois. Ah monte le son, j'adore cette chanson !

Damien : Serena, si je te mets un B- ça va ?

Serena : je veux un A+.

Damien : je sais mais j'ai peur que ça soit un peu trop voyant si tu récoltes que de A en espagnol. Je pensais mettre en place une sorte de progression naturelle un peu comme si tu avais travaillé dur avec un professeur particulier.

Serena : oh, mais t'es mignon toi.

Chez les parents de Juliet.

Damien : madame Scharp, bonjour, nous sommes des amis de Juliet de New York, est-ce qu'elle est là ?

Mme Scharp : ah, euh non, non elle est sortie je l'ai envoyée faire quelques courses.

Damien : je vois, dans ce cas on repassera plus tard.

Blair : ou peut-être qu'on pourrait l'attendre à l'intérieur. On est impatient de la voir et la route a été fatiguante.

Mme Scharp : bien sûr, venez entrer. Je ne crois pas reconnaitre vos prénoms.

Blair : ah pardon, je suis Blair et voici Dan et Damien.

Damien : c'est gentil.

Mme Scharp : bon je vais faire un peu de thé, en attendant asseyez vous. Est-ce que vous êtes à Columbia avec Juliet ?

Blair : moi ausi, Dan est à la fac de New York et Damien est à l'école de la vie.

Damien : en fait moi j'ai rencontré Juliet ici, j'étais à Nateley.

Mme Scharp : ah alors j'imagine que vous connaissez Ben. C'était un super prof quoi qu'en ait pu dire.

Damien : je ne me rappelle pas d'un monsieur Scharp.

Mme Scharp : non, non son nom de famille est Donovan, c'est le nom de mon premier mari.

Dan : tu te souviens de lui ?

Damien : ouais, mais je ne savais pas que c'était le frère de Juliet.

Blair : bah si j'avais enseigné à Nateley moi non plus je n'aurais pas eu envi de présenter ma famille de plouc à la fête de l'école.

Damien : juste après le départ de Serena, il s'est fait viré pour avoir couché avec une élève, on a tous cru que c'était elle.

Mme Scharp : c'est du Earl Grey, vous aimez ?

Blair : en fait, on ne va pas pouvoir rester.

Au centre Ostroff.

Le docteur : donc vous fréquentez cette nouvelle école et rien ne change vraiment, les fêtes, les garçons.

Serena : oui mais là bas j'ai rencontré quelqu'un de différent.

Flash Back.

Serena : monsieur Donovan, bonjour si ça vous intrigue, non je n'ai pas l'intention de boire ces deux cafés toutes seules, en fait j'en ai pris un pour vous. C'est un double crème et il est sans sucre, j'ai remarqué que c'est ce que vous preniez à la cantine.

Ben : merci.

Serena : voilà, si ça ne vous ennui pas j'ai quelques questions à vous poser sur l'importance du naturalisme dans les poème de Sylvia Plath.

Ben : et bien c'est justement le sujet du prochain examen donc euh, si on s'asseyait.

Serena : merci.

Ben : c'est rien je t'en pris.

Au centre Ostroff.

Serena : ça m'a fait du bien d'être avec quelqu'un qui s'intéressait à moi pour de bonnes raisons et puis on a commencé à se voir de plus en plus souvent.

A Cornwell.

Damien : dès qu'une fête avait lieu tu pouvais être sur d'y croiser Serena et puis tout à coup, elle m'a plus mis le nez dehors. Elle lisait tout le temps, on aurait vraiment pu croire que Serena était devenue une fille sérieuse, concentrée sur ses études.

Dan : mais personne n'a cru ça, ils ont tous du penser qu'elle couchait avec le prof canon.

Blair : elle le faisait ?

Damien : j'ai toujours été du côté de Serena mais.

Blair : mais tu as vu quelque chose qui a confirmé la rumeur.

Damien : j'étais allé dinner avec ma tante dans une auberge de Pouximy. Au moment de partir, j'ai vu Serena devant la réception de l'hôtel avec son prof.

Flash Back.

Ben : je n'arrive pas à croire qu'on ait crevé par un temps pareil, tout ça pour la collection de McCartier à la bibliothèque de Vasal, franchement quel gâchi. Je pense que tu devrais te sécher et manger un morceau moi je vais m'occuper de la voiture.

Serena : non mais tu te fiches de moi, si tu repars sous cette pluie, tu vas te noyer.

Ben : le pneu ne va pas se réparer tout seul.

Serena : oui mais demain il aura arrêté de pleuvoir donc, je sais pas on pourrait prendre une chambre et...

Ben : Serena.

Serena : s'il te plait, fais pas comme si tu n'y avais jamais pensé.

Ben : la capacité de penser sans passer à l'acte est ce qui nous différencie des animaux.

Serena : arrête, tu ne vas pas t'en sortir comme ça. J'ai conscience de l'enjeu que ça représente pour toi bien sûr et pour moi aussi mais on ressent la même chose tous les deux et si tu me contredis c'est que t'es un menteur.

Ben : je ne suis pas un menteur parce que je ne vais pas te contredire. Je tiens beaucoup à toi Serena et c'est pour ça que je vais braver la tempête et réparer ce pneu pour que tu puisses dormir dans ton lit ce soir.

Au centre Ostroff.

Serena : je crois que c'est vraiment le seul mec qui m'ait jamais dit non. J'étais très amoureuse comme je ne l'ais jamais été jusqu'à maintenant. Après ça, je ne savais plus vraiment comment me conduire avec lui donc, nous, nous avons arrêté de nous voir.

Le docteur : j'imagine que ça a du vraiment être perturbant pour la fougeuse adolescente que vous étiez à l'époque. Mais aujourd'hui avec un peu de recul que pensez vous de tout ça ?

Serena : que Ben Donovan était génial.

En prison.

Ben : et beh, enfin tu réponds.

Juliet : qu'est-ce que tu veux ?

Ben : super humeur, maman t'as emmené faire les courses de noël ?

Juliet : non en fait il y a eu un changement de programme. Dan et Blair sont à Cornwell avec Damiel Delgarde.

Ben : avec Damien, mais pourquoi est-ce qu'il est avec eux ?

Juliet : bah étant donné que c'est lui qui m'a vendu les pilules que j'ai fais avaler à Serena, je crois que j'ai une petite idée.

Ben : écoute, je t'avais prévenu, en la droguant t'es allé beaucoup trop loin, la police on s'en fiche mais imagine qu'ils se pointent chez maman et qu'ils commencent à poser des questions.

Juliet : à mon avis c'est déjà fait et je suis presque sure qu'ils ont tout compris à l'heure qu'il est et c'est la raison pour laquelle je vais finir ce que j'ai commencé et pour de bon comme j'aurais du le faire depuis le début.

Ben : je peux savoir où tu es ? Est-ce que t'es à New York ? Juliet tu as déjà fait assez de dégâts, je ne veux plus que tu t'approches de Serena, si jamais tu lui fais du mal.

Juliet : quoi ? Tu vas venir m'en empêcher ?

Ben : et, il faut que je passe un autre appel s'il vous plait, laissez moi passer un coup de téléphone. Ecoutez d'accord tenez, vous le faite pour moi mais quelqu'un doit la prévenir Serena Van Der Woodson. Hey Archibald, je suis Ben, tu sais le frère de Juliet, il faut absolument que tu préviennes Serena, je pense qu'elle est en danger.

Nate : attends, attends, quoi ?

Un gardien : et s'il te plait. Éloigne toi de cette porte, tu ne peux pas lui parler.

Dan : salut ça va ?

Nate : dis moi tu as parlé à Serena récemment, elle ne répond pas au téléphone ?

Dan : on lui a confisqué, ça fait partie de sa thérapie.

Nate : oh, donc elle est toujours à Ostroff, au moins elle est en sécurité là bas.

Dan : comment ça en sécurité ?

Nate : je suis allé voir mon père et je suis tombé sur le frère de Juliet, Ben, il était dans tous ses états et il m'a dit que Serena était en danger.

Dan : attends, à cause de qui, Juliet ?

Nate : j'en sais rien, il n'a pas eu le temps de me le dire mais on devrait peut être aller vérifier. Tu peux toi ? Moi je suis trop loin.

Dan : non, je suis avec Blair et Damien dans le Connecticut, c'est une longue histoire mais retrouvons nous chez les Van Der Woodson, la vie de Serena n'a rien à craindre là où elle est mais il faut qu'on trouve Juliet.

Nate : ok, à tout à l'heure.

Au centre Ostroff.

Gossip Girl : oh, oh attention Serena, tu as une invitée surprise et tu vas sans doute avoir droit à un traitement de choc.

Dans la voiture.

Blair : bon je crois que j'ai compris, Serena a une liaison avec son prof, un parce que c'est Serena et deux parce que y'a rien d'autre à faire dans ce blaid. Puis elle se raisonne et s'en débarrasse comme les bottes de la dernière saison, ensuite il commence à la harceler et elle finit par porter plainte. Tu devrais te méfier Humphrey.

Dan : ouais, les similitudes sont frappantes.

Blair : inspiration littéraire jamais réalisée, quif quif, provincial t'es de Brooklyn donc quif quif, tout sacrifier pour devenir le petit chien de Serena quif quif. Te voile pas la face Humphrey, tu es pratiquement la copie conforme de monsieur Donovan.

Dan : oui sauf que dans son cas c'est une histoire à sens unique, Serena est venue à la soirée de Chuck parce qu'elle m'avait choisi.

Blair : oui, c'était flagrant ce matin au centre Ostroff, on sentait qu'elle mourait d'envi d'être dans tes bras.

Dan : pour ta gouverne, je n'ai rien sacrifié pour être avec Serena.

Blair : non bien sûr mise à part ton temps Humphrey et ta dignité. Tu me sers bien de chauffeur là non ? Et je me demandais, depuis quand tu n'as pas écrit quelque chose ? Et gribouiller D aime S toutes les nuits sur ton journal, ça compte pas.

Au centre Ostroff.

Serena : et la photo de moi sur Gossip Girl c'était toi aussi.

Juliet : oui madame, je me suis habillée comme toi et j'ai fait la fête comme une gamine écervelée.

Serena : et ensuite tu m'as laissée pour morte dans une chambre d'hôtel miteuse, mais pourquoi ? Parce que Nate, ou Colin ?

Juliet : non, espèce de petite imbécile, parce que t'as détruit la vie de mon frère.

Serena : qui est ton frère ?

Juliet : Ben Donovan.

Serena : Ben est ton frère ? Je ne lui ai rien fait de mal.

Flash Back.

L'avocat : vous êtes accusé de détournement de mineur et d'enlèvement de mineur hors de notre Etat.

Ben : mais il ne s'est rien passé.

L'avocat : la fille a signé une déposition qui dit le contraire.

Ben : je ne peux pas croire que Serena ait fait ça. Bon dans ce cas je prouverais mon innocence au procès, c'est sa parole contre la mienne.

L'avocat : je vous déconseille d'aller jusqu'au procès, un témoin vous a vu tous les deux dans cette auberge. Vous avez quitté le campus avec une étudiante mineure pour aller dans un autre Etat.

Ben : on allait voir une expo.

L'avocat : je sais, la pilule est dur à avaler, mais la famille ne tient pas non plus à ce que l'histoire s'ébruite. Donc ils ont fait pression sur le procureur pour trouver un accord.

Mme Scharp : ils peuvent faire ça ?

Ben : Serena est issue d'une famille très influente.

Juliet : et non on est personne.

L'avocat: un arrangement permet de garder l'affaire hors des registres et votre nom ne figurera pas sur la liste des délinquants sexuels, vous pourrez prendre un nouveau départ.

Ben : après avoir purgé une peine pour un délit que je n'ai pas commis.

L'avocat: je suis navré Ben.

Au centre Ostroff.

Juliet : grâce à toi mon frère est en train de purger une peine de cinq ans.

Serena : je te jure que je n'ai jamais accusé Ben de quoi que ce soit. Il a toujours été correct avec moi.

Juliet : j'ai pourtant vu ta déposition.

Serena : j'ai signé aucun papier.

Juliet : alors c'était qui ?

A la soirée de Lily.

Un homme : Lily, bravo pour cette réception.

Lily : merci.

L'homme : bon dites moi franchement, comment se porte Serena ?

Lily : oh, elle va bien, elle a juste besoin de repos, si ça ne tenait qu'à moi elle serait à Canyon Ranch à l'heure qu'il est mais c'est complet.

Eric : en fait ma soeur a besoin d'un peu plus qu'un massage pour aller mieux, mais elle est en bonne voie de guérison. Pardonne moi mais c'est ce que Serena aurait aimé que tu dises.

Lily : Eric, quelque part entre le mensonge et la vérité absolue il y a ce que l'on appelle le sens des convenances. Devenir un adulte c'est savoir faire cette distinction.

Nate : maman.

Anne : oh, chéri ça va ?

Nate : Lily t'as invité, maintenant que tu veux redivorcer ? Ecoute j'ai mal compris, la maison que papa voulait, elle est dans le patelin où vous avez passé vos premières vacances et il voulait te faire la surprise.

Anne : j'ai bien peur que ça ne change rien.

Nate : mais ce n'est pas sa faute et maintenant il va devoir aller dans un foyer de transition.

Anne : je suis désolée Nate, c'était perdu d'avance, on s'est fait des illusions c'est tout.

Une femme : bonsoir Anne.

Anne : pour être honnête, j'ai besoin de cette vie, elle me comble plus que ton père. Oh, comment vas tu ?

Une femme : ça va.

Anne : tu portes un de tes modèles ? C'est absolument divin.

Une femme : je te remercie.

Anne : vient j'ai pleins de trucs à te raconter.

Chuck : bonsoir, au nom de l'entreprise Bass je tenais à vous souhaiter de joyeuses fêtes à tous, j'aimerais également remercier ma belle mère pour le magnifique travail qu'elle a accompli.

Nate : Serena, qu'est-ce qu'elle fait ici ?

Serena : t'inquiète pas c'est moi qui lui ais demandé de venir, attends moi ici je vais parler à ma mère.

Lily : quand Charles Bass m'a demandé de reprendre les rennes j'ai eu très peur...

Juliet : Serena t'expliquera.

Lily : mais c'est mon beau fils et j'essaie toujours de faire au mieux pour ma famille, c'est la seule chose qui soit vraiment sacrée à mes yeux. Oh Serena, quelle merveilleuse surprise. Ca ne va pas ?

Serena : il faut que je te parle.

Lily : d'accord, mais faisons deux trois photos avant, souriez.

Blair : qu'est-ce qui se passe ?

Eric : j'en sais rien mais je ne me sens pas très à l'aise tout à coup et pas seulement parce que je le vois. Tu es venue recruter une nouvelle pucelle pour passer de la drogue ?

Damien : j'ai envi de dire, pourquoi, tu veux le job ? Mais je préfère partir, merci de m'avoir reconduit jusqu'ici.

Dan : merci pour ton aide.

Serena : arrêtons cette comédie. Bonsoir à tous je suis Serena, je suis la fille de Lily, j'aurais pas du être là ce soir parce qu'en fait j'étais hospitalisée au centre Ostroff, si j'avais laissé faire ma mère elle vous aurait surement dit que j'étais à Canyon Ranch tout ça parce qu'avoir une fille dans un établissement psychiatrique menace son image soigneusement entretenue, elle veut que vous pensiez que c'est l'hôtesse parfaite, la mère idéale et l'épouse irréprochable mais en réalité ce n'est qu'une menteuse égoiste qui détruit tout ceux qui se dresse sur sa route.

Gossip Girl : il va falloir user de tous vos charmes Lily parce que votre parfaite réception vient de se transformer en parfaite tragédie.

Lily : je suis vraiment navrée, j'ai dis à Serena qu'elle ne pourrait pas prendre le jet de la société pour noël et apparemment elle l'a pris plus mal que je ne l'aurais cru. Vas voir ce qu'il se passe avec ta soeur.

Un homme : s'il vous plait Rufus, essayez de reprendre la situation en main, tâchons d'éviter d'autres mauvaises surprises avant la vente de la société, vous êtes au courant n'est-ce pas ?

Rufus : oui, oui bien sûr pardonnez moi, la semaine a été plutôt rude.

Nate : je ne sais pas ce qu'il se trame mais c'est Serena qui a amené Juliet ce soir.

Blair : je t'interdis de faire un pas de plus vers elle ! A moins que tu es envie d'aller en prison et de finir tes jours sur le trottoir.

Serena : B c'est bon, Juliet et moi on a parlé et ce n'est plus elle le problème, c'est ma mère.

Blair : oh c'est clair, elle a encore drogué Serena. Dan fait une liste de tout ce que Damien a vendu à Juliet et toi regarde la liste et trouve quelle drogue a pour effet de faire aveuglément confiance aux psychopates et toi appelles la police !

Serena : arrêtes, personne ici ne va appelerla police. Je sais très bien tout ce que Juliet a fait et rien ne pourra l'excuser. Mais les Van Der Woodson ne mettront plus aucun membre de cette famille en prison. Juliet je vais trouver un moyen pour libérer Ben, je te le promets, tu peux partir si tu veux.

Blair : quoi, quoi ? Non, on ne peut pas la laisser partir comme ça, ça fait des mois qu'elle cherche à te détruire, il est hors de question qu'elle s'en tire aussi facilement.

Dan : je suis d'accord avec Blair.

Juliet : je vous promets que je ne ferais plus jamais rien qui puisse nuire à Serena ou à quiconque d'ailleurs.

Nate : et voilà qui est rassurant.

Juliet : je suis désolée.

Blair : je viens de passer la journée dans une sorte de voiture avec Dan Humphrey pour tenter de capturer cette fille et toi tu la laisses partir.

Eric : bon moi j'aimerais bien qu'on m'explique, je ne comprends rien.

Serena : ok, écoutez, je vais tout vous expliquer ne vous inquiétez pas mais il faut que je parle à ma mère avant.

Lily : toutes mes excuses Charles, j'ai bien peur que mes enfants bilogiques ne comprennent pas qu'il y ait un temps pour les affaires et un autre pour aver son linge sale en famille.

Serena : c'est donc ça que Ben Donovan était pour toi, du linge sale ?

Rufus : qui est Ben Donovan ?

Serena : c'était un de mes profs à l'internat, maman l'a accusé à tord de détournement de mineur ce qui a eu pour résultat de mettre un innocent derrière les barreaux.

Lily : c'est ton traitement à Ostroff qui te rend aussi agressive ? Tu me fais une scène en plublic, tu m'accuses d'être une menteuse ?

Serena : Juliet est la soeur de Ben, elle m'a tout raconté. Alors s'il te plait plus de mensonges et dis moi tout.

Lily : tu voulais rentrer à la maison et moi aussi je voulais que tu reviennes mais quand Constance a vu ton dossier de Nateley ils n'ont pas voulu te reprendre ainsi que tous les autres lycée digne de ce nom. Et j'ai commencé à m'inquiété pour ton avenir donc je suis allé à Nateley et je me suis entretenue avec le directeur.

Serena : ça ne m'étonne pas.

Lily : quand j'étais sur le campus, j'ai entendu des bruits qui couraient à ton propos, des filles disaient que tu avais passé la nuit dans une auberge avec un de tes professeur.

Serena : c'était des commérages.

Lily : des commérages que je pouvais tourner à notre avantage, j'ai fait part de mon inquiétude au directeur en lui disant que l'un de ses professeurs avait une liaison inopportune avec une enfant mineure.

Serena : donc tu as envoyé Ben en prison pour que je puisse aller à Constance ?

Lily : non, bien sûr que non, mais après mon départ, l'internat a alerté les autorités et je ne savais pas ce que j'avais déclenché comme action jusqu'à ce que le procureur me contacte et là j'ai compris que c'était trop tard.

Serena : trop tard pour dire la vérité donc tu as décidé d'envoyé un innocent en prison, tout ça pour pouvoir sauver les apparences ?

Lily : non, j'ai fait ça pour toi, je l'ai fait pour ton avenir et ce n'était pas comme si ce Donovan n'était pas coupable, il n'aurait jamais du avoir une liaison avec son étudiante.

Serena : mais il n'a rien fait du tout, il ne s'est rien passé entre nous.

Lily : Serena, tu n'as pas à protéger cet homme.

Serena : je n'ai pas besoin de le protéger, il ne m'a pas touché maman, t'as envoyé un innocent en prison.

Chuck : écoutez, tous ceux qui sont là ont un jour franchit la ligne pour protéger quelqu'un qu'ils aimaient et parfois il y a des dommages collatéreaux.

Rufus : oui mais ce n'est pas facile d'être celui qui les subit. Je pense qu'il est temps de jouer carte sur table. Lily tu n'as rien d'important à dire à Chuck ?

Lily : et bien si j'avais voulu dire quelque chose à Chuck, je l'aurais déjà fait.

Rufus : Lily a prévu de vendre la société.

Lily : tout ça est très compliqué, je vais d'abord en parler au comité.

Chuck : je t'ais fais confience, je t'ai confié la société de mon père, je veux la récupérer immédiatement.

Lily : tu crois vraiment que le comité va te laisser prendre la tête de la société alors que tu viens de disparaitre pendant 3 mois ? Ton instabilité est ce qui m'a conduit à prendre la tête de l'entreprise.

Chuck : je ne te laisserais pas faire ça Lily.

Lily : Serena, je suis vraiment désolée je t'en pris crois moi, tu dois me croire.

Serena : je ne te dis plus rien à partir de maintenant.

Lily : je te jure que je ne voulais blesser personne, je pensais sincèrement bien faire.

Rufus : je suis navré Lily, je ne crois pas être encore capable de te croire.

Gossip Girl : selon le dicton, on récolte ce que l'on sème alors mettez vous vite au travail Lily parce que vous allez avoir une récolte d'enfer cette année.

Une semaine plus tard, à l'Empire.

Dan : tu vois je t'avais dis que c'était bien meilleur quand on cuisinait soi même.

Nate : ouais, mais maintenant on va arrêter de se la jouer classe moyenne et Blair vous nous appeler une femme de ménage pour tout ranger.

Blair : hors de question, j'ai fourré ma main dans les fesses d'une dinde, à vous de jouer maintenant.

Chuck : moi j'ai fais ma part du boulot vu que j'ai trouvé, bon je vous laisse la Nouvelle Zélande et le soleil m'attendent sans oublier bien sûr les jolies zéonélandaises.

Dan : bon bah je vais débarrasser, c'est pas comme si j'avais fait les courses, mis la table et superviser la cuisson.

Nate : d'accord. C'est Lily ?

Serena : par procuration, elle est à Montecito donc là c'est Cece qui la remplace. Rufus va la rejoindre ?

Rufus : ouais, mais il va y aller en voiture de son côté. Je crois qu'il a besoin de prendre du recul.

Blair : c'est incoyable ce que les Humphrey aiment les virées en voiture.

Serena : vu que maman n'a pas l'intention de sortir Ben de prison, il faut que je retrouve le juge donc, son nom est dans la déposition, je crois qu'il est dans le nord de l'Etat donc moi aussi je vais m'offrir une virée en voiture. Tu veux pas venir avec moi ?

Dan : euh, pour combien de jours ?

Serena : bah il faut que je sois rentrée pour la reprise des cours, j'ai appelé la doyenne pour lui dire que je tenais à continuer mes études, elle n'a pas vraiment sauté de joie mais elle a accepté de me réintégrer.

Chuck : au revoir les amis, Dan, on se voit pour le nouvel an.

Nate : attends, je te raccompagne. Tiens.

Blair : la Nouvelle Zélande, c'est pas tout près de l'Australie ça ?

Chuck : tu sais que j'aime la chaleur.

Blair : tu ne vas pas en manquer si tu décides à faire un pacte avec le diable. Jack ne t'aidera jamais tu sais.

Chuck : peut-être mais un ennemi commun crée des alliances inattendues. Tu es prêt ? Joyeuses fêtes Blair.

Serena : Dan, excuse moi de t'avoir mis devant le fait accompli comme ça, je t'ai même pas demandé si tu avais déjà des plans pour les vacances

Dan : oh non j'ai rien prévu de spécial, en fait je pensais profiter de toi au maximum, aller voir quelques films, me mettre à l'écriture.

Serena : bah alors pourquoi est-ce que tu ne viendrais pas avec moi, tu pourras écrire, aller, je suis sur que ça va être génial, on sera que tous les deux, on mettra la musique à fond, on mangera sur les aires d'autoroute, on pourrais un petit peu de tourisme aussi. Qu'est-ce que tu en dis, je pense que ça nous fera du bien.

Dan : plus que si tu partais toute seule ? J'adorerais venir avec toi mais je pense que ce voyage tu dois le faire en solitaire.

Serena : j'ai fait tellement d'efforts pour prouver à tout le monde que j'avais changé, mais je pense que celle qui en doutait le plus c'était moi. Je vais travailler là dessus.

Dan : et tu vas réussir j'en suis certain, t'es la meilleure. Sois prudente.

Gossip Girl : quand on renonce à une chose à laquelle on tient vraiment, on espère que la vie nous récompensera d'avoir faire un choix aussi altruiste.

Dans la rue.

Nate : salut papa, ça va ?

Le capitaine : j'ai fais quelques recherches sur les foyers de transition possibles et certains ne sont pas trop mal. Ce ne sont pas des palaces mais quand tu sors de prison tu relativises.

Nate : et l'Empire ça te conviendrait ?

Le capitaine : c'est à dire ?

Nate : j'ai parlé au contrôleur judiciaire, je lui ais donné mon adresse, celle qui te servira pour tes rapports, je ne veux pas que tu sois dans un foyer.

Le capitaine : merci Nate, ça représente beaucoup pour moi.

Nate : je viens de faire les magasins et je t'ai acheté quelques vêtements, je sais que t'es enfermé depuis un bout de temps mais le orange ça ne se fait plus du tout.

Gossip Girl : cependant ce n'est pas toujours le destin qui nous offre un cadeau. Il arrive parfois que ce soit quelqu'un de proche.

A l'Empire

Blair : qu'est-ce que tu fais encore là, tu n'étais pas censé vivre ton rêve en partant dans un vraie voiture avec Serena ?

Dan ; non je préfère rester là pour vivre mon cauchemar pris au piège dans la ville avec Blair Waldorf pour seule compagnie.

Blair : Nate est là, si tu veux on peut faire des visites alternées, mais c'est moi qui commence.

Dan : Nate est avec son grand-père.

Blair : alors Eric ?

Dan : a Stast avec Eliott. S'il te plait arrête toi là, je peux t'assurer qu'il ne reste que moi. Promis je ne t'appellerais pas, je vais être occupé à écrire, à transformer la chambre de Vanessa en bureau et à aller voir Nénette au forum du film.

Blair : j'ai prévu d'aller voir Nénette au forum du cinéma.

Dan : tu aimes les documentaires sur les orangs outan ?

Blair : Nénette est une source d'inspiration, tu sais que l'été dernier j'allais au jardin des plantes tout le temps, simplement pour la voir. Si nous avons le malheur de nous croiser là bas, ne t'assieds pas à côté de moi.

Dan : ça ne me viendrait pas à l'esprit, aller finissons la vaisselle qu'on puisse rentrer, d'accord ?

Blair : je fais la vaisselle, toi tu essuies, c'est plus prudent comme ça.

Dan : dit elle en s'apprétant à utiliser ce qui à tout l'air d'être une bouteille de shampoing.

Blair : tu ne peux pas utiliser n'importe quoi comme produit pour laver les verres à vin si précieux. Suis mon exemple Humphrey ça ne te fera pas de mal.

En prison.

Ben : j'aimerais bien comprendre ce qui se passe, ma mère et ma soeur sont absente donc qui peut venir me voir ? Serena, qu'est-ce que tu fais là ?

Serena : il fallait que je te vois.

Ben : je sais pas quoi dire.

Serena : moi non plus mais je crois que c'est à moi de commencer.

Gossip Girl : si vous aimez quelqu'un, libérez-le de ses chaînes. Bisous, bisous Gossip Girl.

Kikavu ?

Au total, 122 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Cline5588 
02.03.2022 vers 12h

idrialcest 
01.12.2021 vers 17h

hosita 
27.08.2021 vers 01h

whistled15 
07.07.2021 vers 22h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

densi76 
24.05.2020 vers 15h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

cappie02 
elyxir 
loveseries 
prune 
Sosoasd 
Ne manque pas...

Participe au nouveau défi HypnoFanfics!
Défi HypnoFanfics 3 | Participer

Activité récente

[Jeu] La photo du mois 2
Aujourd'hui à 00:27

[Jeu] Synonyme
26.06.2022

Le Site
21.06.2022

Actualités
Nouveau sondage

Nouveau sondage
Un nouveau sondage a été publié sur le quartier concernant le reboot ! Plusieurs épisodes du reboot...

Gossip Girl est disponible en intégralité sur Amazon Prime Video

Gossip Girl est disponible en intégralité sur Amazon Prime Video
L'intégralité de la série Gossip Girl est disponible sur Amazon Prime Video depuis le 27 octobre....

Une bande-annonce et des affiches pour la nouvelle version de Gossip Girl

Une bande-annonce et des affiches pour la nouvelle version de Gossip Girl
Êtes-vous curieux de découvrir les nouveaux adolescents qui seront au coeur des rumeurs véhiculées...

Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok

Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok
Pour célébrer son arrivée sur le réseau social TikTok, Ed Westwick a fait une courte vidéo où il...

Jessica Szohr a accouché

Jessica Szohr a accouché
Jessica Szohr, l'actrice de la série Gossip Girl qui interprétait Vanessa, a accouché de son premier...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, Avant-hier à 19:12

Il n'est pas nécessaire de connaitre la série pour participer. Vous devez simplement faire travailler vos petites cellules grises.

quimper, Avant-hier à 19:13

Oups, pas le bon détectives. Désolé ! Mais on vous attends nombreux sur le quartier

sanct08, Avant-hier à 21:20

Hello, venez découvrir les résultats de la finale de l'animation sur Le Caméléon :=)

bloom74, Hier à 13:22

Il vous reste tout ce mardi pour venir participer à la SuperBattle sur le quartier The Boys. Venez nombreux. Merci.

mamynicky, Hier à 17:00

'Jour les 'tits loups ! Monk vous attend avec un nouveau sondage. Venez nous parler de vos phobies sur le forum.

Viens chatter !