VOTE | 399 fans

#114 : B contre J

Réalisé par: J. Miller Tobin
Ecrit par: KJ Steinberg


Blair est de retour au lycée, hésitante et nerveuse depuis qu'elle a été détrôné de son titre de Queen B. Serena s'accommode difficilement à sa nouvelle vie de famille, et en particulier à son nouveau demi-frère, Chuck. Elle reçoit également des colis anonymes. De son coté, Jenny se rend compte que sa nouvelle notoriété a un prix.

**Accès aux captures**


Popularité


2.67 - 3 votes

Titre VO
The Blair Bitch Project

Titre VF
B contre J

Première diffusion
21.04.2008

Première diffusion en France
01.11.2008

Vidéos

Promo

Promo

  

Extrait #1 - Serena/Chuck (VO)

Extrait #1 - Serena/Chuck (VO)

  

Photos promo

Serena avec Chuck en arrière plan

Serena avec Chuck en arrière plan

Jenny et Nate

Jenny et Nate

Serena au téléphone

Serena au téléphone

Chuck sort de sa limousine

Chuck sort de sa limousine

Blair s'enfuit face à ses anciennes amies

Blair s'enfuit face à ses anciennes amies

Jenny bien entourée

Jenny bien entourée

Jenny et ses nouvelles amies

Jenny et ses nouvelles amies

Blair et Serena

Blair et Serena

Serena et Nate

Serena et Nate

Serena et Dan, très amoureux

Serena et Dan, très amoureux

Chuck épie Blair

Chuck épie Blair

Chuck semble inquiet pour Blair

Chuck semble inquiet pour Blair

Chuck

Chuck

Jenny

Jenny

Chuck semble attendre quelqu'un

Chuck semble attendre quelqu'un

Serena essaye de convaincre Blair de relever la tête

Serena essaye de convaincre Blair de relever la tête

Blair se cache

Blair se cache

Chuck Bass - Ed Westwick

Chuck Bass - Ed Westwick

Bart Bass

Bart Bass

Bart, Chuck et Eric

Bart, Chuck et Eric

Jenny Humprey - Taylor Momsen

Jenny Humprey - Taylor Momsen

Chuc et Eric, les futurs frères

Chuc et Eric, les futurs frères

Chuck et Eric traînent ensemble

Chuck et Eric traînent ensemble

Chuck et Eric

Chuck et Eric

Bart et Lily au restaurant

Bart et Lily au restaurant

La nouvelle famille Bart-Van Der Woodsen

La nouvelle famille Bart-Van Der Woodsen

Serena et Dan s'embrassent

Serena et Dan s'embrassent

Constance Billard

Constance Billard

Nate et Dan

Nate et Dan

Serena et Blair devant l'école

Serena et Blair devant l'école

Chuck et Nate

Chuck et Nate

Blair est victime de Little J

Blair est victime de Little J

Serena Van Der Woodsen

Serena Van Der Woodsen

Plus de détails

L'épisode commence avec Blair qui se réveille d'un terrible cauchemar où Nate l'appelait Jenny... Dorota la réveille donc brusquement, lui annonce que les vacances sont finies et qu'il faut retourner au lycée ! 

Serena est en train de se préparer, elle frappe à la porte de sa salle de bain et somme Chuck d'en sortir mais pas de réponse. Elle ouvre donc la porte et le voit en train de fumer un joint. Serena n'en peut plus. 

Jenny, Isabel, Penelope et Hazel sont toutes les quatre en train de discuter de la soirée de Jenny le lendemain soir pour son anniversaire. Elles ont l'intention de se rendre au Socialista. Jenny semble inquiète de savoir comment elle va faire pour payer.

Les Bass et Van Der Woodsen partagent un petit déjeuner ensemble. Serena demande à Chuck de ne pas présenter de mauvaises fréquentations à son petit frère. Eric semble être sous le charme du jeune Bass et commence à traîner un peu trop souvent avec lui au goût de sa soeur. Bart demande à son fils d'être son témoin pour le mariage. Chuck est honoré. Serena reçoit un colis, elle l'ouvre devant tout le monde et y découvre des menottes et des DVD de films pornographiques, elle remercie froidement Chuck pour l'attention. Chucsk dit que cela ne vient pas de lui mais personne ne le croit.

Serena et Blair font route ensemble pour aller à l'école. Blair semble très stressée mais Serena lui dit qu'il s'est passé plein de choses depuis trois semaines que le scandale autour de Blair a éclaté. Elle la persuade que les gens auront oublié.... Ce qui n'est malheureusement pas le cas, à peine arrivées au lycée, tout le monde regarde Blair, et Jenny et sa bande n'hésitent pas à lui renverser du yaourt sur la tête. 

Nate a vu toute la scène, il va voir Jenny et lui dit de se méfier. Hazel, Penelope et Isabel ont rapidement tourné le dos à Blair dès qu'elle a été détrôné et il a peur que la même chose lui arrive à elle. Jenny le rassure.

En revenant vers ses "amies", Jenny se fait accoster par Penelope, qui est amoureuse de Nate depuis longtemps. Elle lui demande de lui arranger un coup. Elles parlent de la soirée du soir même et Penelope dit à Jenny que pour réserver une table rapidement, il faut donner un peu d'argent à l'accueil et ça marche à tous les coups. Jenny n'ayant pas les moyens de payer, dit avoir une autre idée en tête.

Jenny va voir Blair et l'invite à la soirée, à la plus grande surprise de cette dernière. Serena accepte pour Blair.

Serena et Dan traînent dans la chambre de celle-ci. Chuck vient les interrompre pour leur dire que le repas est servit. Dan compte s'en aller mais Chuck l'avertit avoir fait mettre un couvert en plus pour lui.

Chez Butter, Blair est présente à la soirée mais personne d'autre ne vient. On voit donc Jenny et les autres chez Hazel en train de rigoler en imaginant Blair toute seule. Ce n'est qu'un répit pour Jenny puisque les autres parlent de la robe qu'elles mettront pour son anniversaire et Jenny ne sait pas du tout ce qu'elle pourra se mettre. Elle s'éclipse et visite un peu la maison de Hazel, elle trouve alors une robe Valentino magnifique. Elle fait le grosse erreur de la voler.

Blair ne compte pas se laisser faire, elle appelle de donc Rufus afin de plannifier une fête surprise pour le lendemain chez lui.

Le lendemain, Jenny amène la robe volée dans un dépot-vente en échange d'une autre robe. 

A l'école, Serena se voit offrir une livraison de champagne. Elle commence à en avoir marre de Chuck et de ses enfantillages.

Jenny rejoint ses copines... Mais celles-ci parlent du vol de la robe de Hazel. La mère d'Hazel pense que c'est sa bonne et compte bien la virer. Jenny se sent très mal. Elle retourne donc au dépot-vente dans l'espoir de récupérer la robe, elle ne s'imaginait pas qu'elle valait aussi cher. Betty, la dame qui s'en occupe, refuse de la rendre sauf si elle lui donne 8000$. Jenny ne sait pas quoi faire et en désespoir de cause, appelle Nate pour lui demander de l'aider. Nate lui pose des questions alors Jenny raccroche.

Lily confronte sa fille au sujet du champagne qu'elle a reçu à l'école. Serena lui dit que ce n'est pas de sa faute, que c'est Chuck. Bart arrive sur cet entre fait. Il décide d'avoir une conversation avec son fils.

Jenny rentre chez elle après avoir mit la robe Valentino sur elle afin de la récupérer. Le hic c'est que toutes les filles (y comprit Blair) sont là pour lui sauter son anniversaire. Jenny est très choquée de les voir et panique. Elle se rend donc dans sa chambre ou son père la rejoint. Jenny lui demande de l'aider à retirer la robe mais ils n'y arrivent pas. Les filles arrivent et voient Jenny avec la robe de la mère d'Hazel. Blair a eu ce qu'elle voulait, elle s'éclipse en disant à Penelope, Hazel et Isabel de venir la rejoindre au club.

Serena et Dan sont ensemble. Nate vient les voir et demande à Dan si Jenny a des problèmes en ce moment... Dan paraît inquiet pour sa petite soeur.

Jenny est seule, toutes les filles sont parties, il ne reste que son père. Rufus lui demande alors ce qu'il s'est passé et Jenny lui explique. Elle lui explique qu'elle a tout vendu, ses bijoux, sa machine à coudre... pour pouvoir suivre le train de vie de ses copines mais que ça n'a pas suffit. Rufus lui dit qu'elle peut faire autrement mais Jenny pleure et dit que la seule autre façon c'est de ne plus avoir d'amis.

Serena rejoint son frère afin de rentrer dans la suite. Eric lui fait passer une lettre de la part de Chuck, elle l'aurait reçu le matin même par un livreur. Serena l'ouvre et y découvre un sachet de cocaïne. Elle va confronter Chuck mais celui-ci lui dit qu'elle ne sera plus embêtée par lui, son père l'a viré.

Blair attend les filles au club. Elles finissent par arriver et Blair semble avoir retrouvé son trône. Mais c'est sans compter sur Jenny, qui ne veut pas se laisser faire et qui demande un service à Nate. Elle arrive donc avec lui à son bras et le présente à Penelope. Qui gagnera entre Blair et Jenny ?

Serena reçoit une dernière enveloppe où est marqué :

"J'espère que tes cadeaux t'ont plus -G-".

Serena panique et va voir Chuck. Chuck l'invite à boire un verre. 

EPISODE  1x14

« B contre J »

 

 

______________________________

 

 

[Dans le rêve de Blair – Dans les rues de New-York]

 

Blair : Chat ! Chat ! Chat ! Chat ! Chat !

Nate (arrivant) : Tu n’as pas de chat, Jenny.

Blair : Je m’appelle Blair.

Nate : Tu n’as plus personne.

Blair : Mais je suis Blair ! Je suis Blair !

Dorota (voix-off): Mademoiselle Blair ? Mademoiselle ?

 

[Dans la chambre de Blair]

 

Dorota : Mademoiselle ?

Gossip Girl : Réveillez-vous petits privilégiés de Manhattan ! Les vacances sont terminées et je suis en manque de ragots. Bronzette à Capri ou bain de minuit en Croatie ? Hmm, je veux tous les détails !

Blair (Dorota ouvrant les rideaux) : Ouch ! Qu’est-ce-qui se passe ?

Dorota : Vous avez fait un cauchemar et vous avez dormi avec vos chocolats !

Blair : Oh, mes chocolats ! Mon seul ami.

Gossip Girl : Quelqu’un sait où se cache B. depuis qu’elle a perdu son trône ? Je me demande bien où la reine déchue a pu passer ses vacances !

Dorota : Il faut se lever maintenant ! Les vacances sont terminées.

Blair : Je ne vais pas y arriver Dorota ! Je ne me sens pas très bien.

Dorota : Serena doit passer vous prendre.

Blair : Dis-lui que je reste au lit. Et cache tous mes miroirs, j’ai décidé de faire le deuil de mon ancienne vie.

 

______________________________

 

[Dans la chambre de Serena]

 

Serena (frappant à la porte de la salle de bain): Chuck ! J’en ai marre là ! Je veux que tu dégages ! Je te rappelle que c’est ma salle de bain. Je suis en retard ! Et je déteste l’idée que tu fouilles dans mes affaires ! Chuck !

 

[Dans la salle de bain de Serena]

 

Serena (entrant) : Qu’est-ce-que tu fais ?

Chuck (de l'eau coulant sous la douche): Soyez sympas les filles, ma sœur veut prendre une douche ! Faites-lui de la place. (la douche étant vide) Ca va, c’était pour rire.

Serena : Mais je rêve ou tu es en train de t’en griller une dans ma salle de bain !

Chuck : Si j’avais fait ça dans la mienne, je me serais fait choper par les autorités, sœurette !

Serena : Oh, d’accord. On va mettre les choses au clair. Ce n’est pas parce que nos parents vivent sous le même toit que ça fait de moi ta sœur. On n’a rien en commun, et certainement pas notre ADN ! Rien que l’idée ça me donne la nausée.

Chuck : Alors dans ce cas, je te conseille de désinfecter tes serviettes.

Serena : Okay, c’est bon. Est-ce-que je peux prendre ma douche ? (Chuck reprenant son pétard) Ca suffit, tire-toi ! (Chuck se réinstallant) Bon, très bien ! C’est pas grave, laisse tomber. (sortant)

 

______________________________

 

[Dans les rues de New-York]

 

Isabel (rire) : L’année prochaine on partira aux Maldives ! Le ski c’est bien de trop dangereux.

Penelope : Tu parles, tu t’es cassé le bras dans mon spa ! (rire)

Jenny : Oh, tiens Hazel ! (lui redonnant son bracelet) Merci de me l’avoir prêté !

Hazel : Qu’est-ce-que c’est ?

Jenny : Le bracelet que je t’ai emprunté dans la semaine.

Hazel : Ah oui ! Tu sais, je ne me serais même pas rendue compte si tu l’avais gardé.

Penelope : Alors les filles, demain c’est le grand soir ! Grosse fiesta pour Jenny au Socialista.

Jenny : Ah, ça va être mon meilleur anniversaire ! J’ai entendu dire que leur morito était extra.

Isabel : Attends de poser tes lèvres sur un de leur mini-cubain !

Jenny : Oh non, je…

Penelope : C’est un sandwich ! (rire)

Jenny : Ah !

Penelope : Alors, qui met quoi ?

Hazel : Ma pochette fait Rincamo et n’importe quelle robe digne d’aller avec !

Penelope : Oh ! Et toi, Jenny ?

Jenny : Moi, j’ai fait mettre des robes de côté chez Bendel.

Isabel : Distributeur en vue ! Tu voulais tirer de l’argent pour rembourser Penelope pour le brunch.

Jenny : Oh oui, je te dois 120, c’est ça ?

Penelope : Oui, mais je n’ai pas envie de m’arrêter là. Tu iras au prochain.

 

______________________________

 

[Dans l’escalier des Bass & Van Der Woodsen]

 

Serena (descedant avec Chuck - Eric étant aux aguets): Qu’est-ce-que tu fais ?

Eric : J’ai peur de tomber sur le valet de chambre ! Il a essayé de me mettre mes chaussettes ce matin. Le personnel est très intentionné chez toi !

Chuck : T’as rien vu, je ne t’ai pas encore présenté Braguita !

 

[Dans le salon des Bass & Van Der Woodsen]

 

Serena : Non ! Non, non, non ! Tu ne vas pas lui présenter Braguita, il n’a que 14 ans ! Evite de croiser cette fille.

Chuck : Est-ce-que par hasard tu aurais perdu ton sens de l’humour ?

Serena : Non !

 

[Dans le living-room des Bass & Van Der Woodsen]

 

Chuck (arrivant avec Serena & Eric) : Bonjour papa !

Bart : Bonjour les enfants!

Chuck (Lily portant des lunettes de soleil): Et comment se porte notre mystérieuse star, aujourd’hui ?

Lily : Oh, j’ai une migraine atroce ! J’ai eu une conversation épuisante avec les organisateurs du mariage ce matin.

Chuck : Moi je trouve que les contrariétés vous vont très bien.

Lily : C’est très gentil mais je n’en crois pas un mot. Alors, vous êtes prêts à reprendre les chemins de l’école ? Chérie, tu n’as pas eu envie de te doucher ce matin ?

Serena : J’ai rendez-vous avec B.. Eric ?

Chuck : Vas-y ! On prendra la limo. (Serena partant)

Bart: En tant que témoin, je compte sur toi pour ne pas faire trop de vagues au mariage.

Chuck : Moi, ton témoin ? Tu me fais un grand honneur. (levant son verre de jus d’orange) A la famille !

 

______________________________

 

[Dans la cuisine des Humphrey]

 

Dan : Je suis rentré direct de l’aéroport pour emmener Jenny à l’école et elle est déjà partie !

Rufus : Elle a dormi chez Hazel hier soir.

Dan : Tiens, qui est Hazel ?

Rufus : Sa nouvelle copine, la fille avec qui elle est partie à Aspen.

Dan : Ouais, j’étais surpris que tu l’autorise à y aller alors que maman l’attendait.

Rufus : Ta mère était très compréhensive. Et puis Jenny était entre de bonnes mains, je lui ai parlé tous les jours. Je l’ai même eu deux fois depuis l’avion privé !

Dan : L’avion privé ?

Rufus : Disons que c’était une avance sur son cadeau d’anniversaire.

Dan : T’as participé aux frais ?

Rufus : Je lui ai donné de l’argent de poche. Ca fait longtemps que je n’ai pas vu Jenny aussi bien ! Bon, quand tu auras fini de lever ton sourcil désapprobateur, deux choses : Primo, je n’ai pas la moindre idée de ce que Jenny a envie de faire pour son anniv’ !

Dan : Je tâterais le terrain.

Rufus : Bien ! Et deuzio, qu’est-ce-que tu fous encore là ?

Dan (regardant l’horloge) : Merci ! (partant)

 

______________________________

 

[Dans les rues de New-York]

 

Serena : Au moins toi tu t’es réveillée de ton cauchemar. Moi, je vis avec jour et nuit ! Heureusement, j’ai un plan avec Dan ce soir. Enfin un peu de simplicité dans ma vie ! (Blair s’arrêtant) B., qu’est-ce-que tu fais ?

Blair : J’envisage très sérieusement une scolarité à domicile.

Serena : Ecoute, je sais que tu penses que tout le monde va avoir les yeux rivés sur toi, mais ton scandale vieux de trois semaines n’intéresse plus personne ! Il y a eu du super lourd depuis, t’es pas au courant ?

Blair : Et comment je serais au courant ? Par Dorota ?

Serena : Alors crois-le ou non mais à force d’acharnement, Mia a été admise dans la bande de Brodie Gainer ! Eurk ! (rire) Oh, et le père de Coni a fait rapatrier toute la famille en Israël. C’est dingue, hein ! Et pour finir en beauté, Serena Van Der Woodsen, la fêtarde repentie, vient tout juste d’emménager avec Chuck Bass !

Blair : Donc tu crois vraiment qu’ils sont déjà passés à autre chose ?

Serena (tendant sa main pour lui prendre ses lunettes de soleil) : Allez ! (Blair lui donnant ses lunettes de soleil) Attends, ça aussi ! (Serena lui enlevant son voile sur la tête - rire)

 

[Devant Constance]

 

Elève de Constance (1) : C’est impossible !

Elève de Constance (2) : Je l’ai vu, je te jure !

 

Hazel : Je suis déjà nostalgique !

 

Serena (arrivant avec Blair - tous les élèves regardant Blair -  Blair se sentant mal à l’aise) : Tout va bien.

Elève de Constance (4) : Regarde !

Elève de Constance (5) : C’est pas vrai !

Gossip Girl : La révolution française a eu son pain.

Serena (Blair hésitant) : Allez, on y va.

Gossip Girl: La révolution américaine a eu son thé. Quant à celle provoquée par Blair Waldorf, elle a été saluée par un lancer de yaourt ! (Blair recevant du yaourt sur les cheveux par Jenny) Les petits cuillères en argent peuvent devenir des armes redoutables. (Blair et Serena partant)

 

Penelope (rire) : Elle va chialer !

Hazel (rire) : J’ai adoré !

 

[Dans la cour de Constance]

 

Penelope (Jenny arrivant) : Hey !

Hazel : Ca va ?

 

Nate (l’interpellant): Jenny, je peux te parler une petite seconde?

 

Jenny : Je vous retrouve toute à l’heure ! (partant)

 

Nate (Jenny arrivant) : C’est vrai, j’ai dit à Blair que c’était toi qui m’avait tout balancé pour elle et Chuck, et j’imagine qu’elle a dû te le faire payer très cher. Mais tu ne sais pas à qui tu as à faire !

Jenny : J’ai pas peur de Blair, tu sais.

Nate : Non, je ne te parle pas d’elle, je te parle des filles avec qui tu traines. Elles sont amies avec Blair depuis toujours et regarde ce qu’elles lui font subir. Si tu fais un pas de travers, je t’assure qu’elles ne te feront pas de cadeau.

Jenny : Je ferais en sorte que ça n’arrive pas.

Nate : Tu ne comprends pas ce que… En fait, t’es pas comme ces filles, Jenny.

Jenny : C’est bizarre que tu dises ça. Vu que ce sont mes amies, on a forcément quelque chose en commun !

Nate : Okay ! En tout cas, une chose est sûre, tu vises bien ! (partant)

 

[Sur les marches de Constance]

 

Serena : Je sais que ce n’est pas facile pour toi, mais il ne faut pas te laisser abattre. Tu es une Waldorf, n’oublie pas !

Blair : T’as raison, c’est vrai ! On est sur mon territoire et je n’hésiterais pas à me battre pour le garder. Enfin, ce ne serait pas du luxe si on avait 2 ou 3 personnes supplémentaires dans notre camp. (regardant autour d’elle) Il n’y a que de vieux croutons et des gamins et… Eurk, il y a Chuck et un mini-Chuck blondinet ! Pff !

 

Chuck (avec Eric) : Viens avec moi, je vais te présenter…

 

Serena : Il fait tout pour me torturer !

Blair (regardant ailleurs): C’est pas vrai, j’en crois pas mes yeux !

Serena : C’est fou !

Blair : Qu’est-ce-que Jenny s’imagine ? Qu’elle est autre chose que leur larbin de service ?

 

Jenny (arrivant) : Salut !

Penelope & Isabel: Salut !

Hazel : Salut !

Penelope : Alors, depuis quand Nate Archibald fait-il des confidences à Jenny Humphrey, hein ?

Jenny : Pourquoi, qu’est-ce qu’il y a ? Vous ne l’aimez pas ?

Elise : Au contraire, Penelope est raide dingue amoureuse de lui depuis la fin du XXème siècle !

Hazel : Vous que vous avez l’air très intimes, tu peux peut-être arranger le coup ?

Jenny : Oui, pourquoi pas !

 

Blair : Elles vont quoi ?

Serena : Elles vont diner avec Jenny pour son anniversaire, demain soir, et elles ont réservé au Socialista.

Blair : Alors ça veut dire que Jenny Humphrey figure officiellement sur la liste A ! Mais comment tu sais ça, toi ?

Serena : Parce qu’elles m’ont invité, mais j’ai décliné par respect pour toi ! Je me suis dit que j’aurais surement l’occasion de fêter ça avec Dan et le reste de la famille.

Blair : Pourquoi il n’y a jamais le moindre conflit avec toi ?

Serena : Parce que je suis gentille, tu devrais essayer ! Entraîne-toi ! Fais-moi un compliment ! Allez, dis-moi que j’ai de beaux cheveux.

Blair : Désolée mais tes cheveux sont super crades. T’as oublié de prendre une douche ?

Serena : B., je te dis ça en toute amitié mais c’est parce que tu es une vraie garce que tu te retrouves avec du yaourt sur la tête, alors essaye d’être sympa, discrète… et tu verras que ça va tout changer ! T’es la reine B., t’inquiète pas, tout va rentrer dans l’ordre.

 

Hazel : Faut que j’y aille j’ai rendez-vous ! Mais on a pas un diner de prévu, ce soir ?

Penelope : Oui, chez Butter à 7 heures.

Jenny : Oh, je ne sais pas si je vais pouvoir.

Penelope : Pourquoi, qu’est-ce que tu fais ?

Elise : Est-ce qu’on a une réservation ?

Jenny : Oui c’est vrai, dans ce genre de restau’ il faut réserver un mois à l’avance !

Penelope : Pas si tu glisses un billet de 100 au maitre d’hôtel ! Tu n’auras qu’à t’en charger, on sera quitte comme ça.

Jenny : Tu sais, j’ai une meilleure idée ! (s'éloignant)

 

Blair (voyant Jenny s’approcher): Qu’est-ce qu’elle me veut celle-là ?

Serena : Elle t’offre une occasion de tester ta gentillesse. Allez !

Blair : Non.

Serena : Si !

Jenny (arrivant): Serena, je sais que tu fais un truc avec Dan ce soir mais, Blair, on va toutes chez Butter et je voulais savoir si ça te branchais de venir avec nous ?

Serena : C’est une super idée ! Oui, Butter !

Jenny : Alors on se voit ce soir ! (partant)

Serena : Bravo !

Blair : Très fort !

Serena : Merci !

 

______________________________

 

[Dans la chambre de Serena]

 

Dan : Tétais déjà aussi belle hier ? Je te trouve de plus en plus « ah » !

Serena : Tu sais que tu me plais aussi, et puis j’adore l’odeur de ton savon.

Dan : Tu ne ferais pas une fixette sur ton histoire de douche avec Chuck ?

Serena : Non !

Dan : Tant mieux ! (rire)

Chuck (arrivant) : Dan !

Dan : Chuck ! Comment ça va ?

Chuck : Très bien ! J’adore être entouré de ma famille.

Serena : Tu veux bien aller droit au but ! Dis le truc dégueu’ que tu as en tête et laisse-nous tranquilles.

Chuck : Le traiteur du mariage va nous offrir une dégustation. Tout le monde nous attend dans le salon.

Dan : Okay, message reçu ! (se préparant pour partir)

Chuck : Non, reste ! J’ai demandé à ce qu’on rajoute un couvert pour toi. (partant)

 

[Dans le salon des Bass & Van Der Woodsen]

 

Le traiteur (arrivant avec un serveur - offrant une assiette à Lily): Voilà, Madame !

Chuck : J’ai une légère préférence pour les pâtes à la chataigne.

Lily : Oui, le foie gras est un petit peu trop riche.

Dan : En ce qui me concerne, je vote sans hésitation pour le chevreau grand bonheur.

Serena : C’est du chevreuil !

Dan : Chevreuil ! Oui, évidemment, bien sûr !

Serviteur (arrivant – donnant un colis à Serena) : Mademoiselle !

Serena : Ah, c’est pour moi ? Merci ! (serviteur partant)

Eric : Ca vient de qui ?

Serena : Je n’en sais rien, mais c’est (lisant sur le colis) « A ouvrir tout de suite » ! Il faut que je le mette au frais ?

Dan : Non, ça ne vient pas de moi. Je ne sais pas.

Lily : Oh, s’il-te-plaît, ne pose pas ton colis dégoutant sur la table.

Chuck : Si on m’avait donné 1 dollar à chaque fois que j’ai entendu cette phrase…

Bart : Ca suffit, Chuck !

Serena (ouvrant le colis) : Des films X et une paire de menottes !

Lily : C’est pas vrai !

Dan : Wow !

Serena : C’est minable, Chuck ! Même venant de toi ! (partant)

Chuck : Quoi ? J’ai rien à voir avec ça.

Dan : Excusez-moi ! (se levant)

Lily : Tu pourrais… (montrant le colis)

Dan : Oh oui, avec plaisir ! Enfin, non, ce n’est pas ce que je voulais dire. (prenant le colis) Ca, ça va direct à la poubelle ! (partant)

 

______________________________

 

[Dans la salle du Butter]

 

Gossip Girl : Aperçue ! Blair Waldorf toute seule chez Butter.

Serveuse du Butter (arrivant) : Je suis navrée, Mademoiselle, mais je crois que vos amies ne vont plus venir.

Gossip Girl : Humiliation totale ! Fin de la première manche.

 

[Dans le salon de chez Hazel]

 

Elise (rire) : Vous l’imaginez toute seule là-bas ! Chaque fois que la porte doit s’ouvrir : « Non, ce n’est pas elles ! » (rire), « Non, toujours pas. » !

Penelope (rire) : Ne pas aller chez Butter c’est encore bien plus amusant que d’aller chez Butter.

Hazel (arrivant vêtue d’une robe de soirée) : Regardez ce que je vais mettre pour l’anniversaire de Jenny !

Isabel : Elle est sublime !

Penelope : Wow !

Hazel : Merci !

Elise : Et toi, tu vas porter quoi ?

Jenny : Oh, j’ai fait mettre 2-3 robes de côté chez Berder.

Penelope : Je croyais que c’était chez Bendel !

Jenny : Bendel, je voulais dire ! (son téléphone sonnant) Ah, c’est mon père. (s'éloignant)

Penelope (à Isabel) : Et toi, tu vas mettre ta robe Chanel ?

Hazel : Oui, mais laquelle ? (rire)

Isabel : On m’a toujours dit qu’il ne fallait jamais mettre la même tenue deux fois !

 

[Dans les couloirs de chez Hazel / Dans la cuisine des Humphrey]

 

Jenny (au téléphone): Salut papa !

Rufus (au téléphone): Tu sais que t’as loupé le diner ?

Jenny (au téléphone): Oh, oui ! Je fais mes révisions chez Hazel et je n’ai pas vu le temps passé.

Rufus (au téléphone): Je ne suis pas fâché mais je ne te vois plus trop ces derniers temps. On n’a même pas parlé de ton anniversaire.

Jenny (au téléphone): Je pensais faire un truc avec mes copines.

Rufus (au téléphone): Oh ! C’est génial, chérie.

Jenny (au téléphone): Mais vu que je n’ai rien à me mettre, je pense que ça va tomber à l’eau.

Rufus (au téléphone) : Bon, si tu veux être avec tes copines, on se fera un diner entre nous ce week-end… (Jenny découvrant le dressing de chez Hazel) Tu m’écoutes ?

Jenny (au téléphone): Oui, je ne vais pas tarder. (raccrochant)

 

Rufus : D’accord, à plus !

 

______________________________

 

[Dans la salle du Butter]

 

Blair : Oh ! S’il-vous-plaît !

Serveuse du Butter (arrivant) : Il n’y a pas d’addition, on vous offre l’apéritif. A moins que vous ne vouliez autre chose ?

Blair : Oui ! Je veux un autre Banini, une Kaéroti et j’aimerais que quelqu’un vienne séparer les tables, s’il-vous-plaît.

Serveuse du Butter : D’accord. (partant)

Gossip Girl : Il paraît qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné.

Les renseignements (au téléphone) : Les renseignements ! Quelle ville, s’il-vous-plaît ?

Blair (au téléphone) : Brooklyn ! Ca doit être dans l’Etat de New-York.

Gossip Girl : D’autant que seul, on a l’esprit plus libre pour trouver des solutions. Réveille-toi petite Jenny ! La reine des garces est de retour.

 

______________________________

 

[Dans un dépôt vente]

 

Betty : J’avais cru comprendre que vous n’aviez plus rien à vendre !

Jenny : J’ai retrouvé des trucs au fond de mon placard.

Betty : Vous voulez du cash comme la dernière fois ou vous voulez racheter votre machine à coudre ? (Jenny voyant sa machine à coudre posée sur une étagère)

Jenny : Nan, en fait, je veux cette robe. (désignant une robe sur un mannequin)

Betty : Enfin, mon petit ! Cette robe vaut 1200 dollars ! (regardant la robe de la mère d’Hazel que Jenny a apportée) Je dois dire que celle-là est ravissante.

Jenny : Oui, mais moi je préfère les paillettes.

 

______________________________

 

[Dans les rues de New-York – Dans la limousine des Bass]

 

Chuck : On prendra le jet jusqu’en Croatie, un pays où l’âge légal ne posera pas de problème à mon petit frère.

Eric : Je suis invité à l’enterrement de vie de garçon ?

Chuck : Evidemment ! Ensuite on mettra le cap sur Monte Carlo et on passera la nuit au Casino ! Et avant de rentrer on ira à Desey, juste pour voir le lever de soleil sur les Pyramides.

Eric : Super !

Chuck : Qu’en dis-tu, papa ?

Bart : J’en dis qu’on est arrivés.

Eric : A ce soir pour le diner, Bart !

Bart : Je garde Chuck une minute. (Eric sortant) Tu as déjà failli tout gâcher entre Lily et moi la dernière fois, je ne veux pas que ça se reproduise.

Chuck : Qu’est-ce-que tu racontes ?

Bart : Je parle du charmant colis que tu as envoyé à Serena.

Chuck : Je n’ai rien à voir dans cette histoire, et franchement je trouve que son numéro de vierge effarouchée légèrement ridicule !

Bart : Je pensais bien faire en te choisissant comme témoin.

Chuck : Qu’est-ce que t’essayes de me dire ?

Bart : Et bien quelque part, j’ose espérer que tu fasses passer mon bonheur avant tes enfantillages. Les choses ont l’air de bien se passer pour toi au club Victrola. Je pensais investir d’avantage, ce qui te donnerait plus de pouvoir, en échange de ta bonne conduite, bien sûr.

Chuck : T’es en train de m’acheter ?

Bart : Affaire conclue, alors ?

 

[Devant Constance / A la galerie d’art de Rufus]

 

Serena (au téléphone) : Hey ! Pourquoi t’es pas au lycée ?

Blair (au téléphone) : J’ai pris ma matinée. Je me suis réveillée avec une envie de venir en aide aux nécessités.

Serena (au téléphone) : Wow ! T’as l’air de bonne humeur ! Ca s’est bien passé avec les filles, hier soir ?

Blair (au téléphone) : Je n’y suis pas allée en fait.

Serena (au téléphone) : Pourquoi ?

Blair (au téléphone) : Oh, je vais les faire mariner avant de leur accorder mon pardon ! Et Dan a déjà dû quitter Brooklyn à l’heure qu’il est, il est déjà avec toi ?

Serena (au téléphone) : Non, pas encore mais il va arriver. Pourquoi ?

Blair (au téléphone) : Pour rien ! Dis-lui que je l’embrasse.

Serena (au téléphone) : Okay !

 

Blair (raccrochant – Rufus et un livreur entrant) : Bonjour ! Vous êtes le père de Jenny ? On s’était vu pour Thanksgiving.

Rufus : Oh, oui ! Salut !

 

Livreur (arrivant) : J’ai ici trois caisses de champagne pour Serena Van Der Woodsen.

Serena : Oh ! Non, non, non ! Je suis bien Serena Van Der Woodsen mais il doit y avoir une erreur, je…

Livreur : Les bons de livraison ont toujours raison ! Santé ! (partant)

 

[Dans la cour de Constance]

 

Isabel : Elle devait être furax !

Jenny (arrivant) : Salut les filles ! Je viens d’acheter la robe de mes rêves ! Vous voulez la voir ?

Isabel : C’est hallucinant ! On ne peut même plus se sentir en sécurité chez soi.

Jenny : De quoi vous parlez ?

Hazel : Ma mère s’est fait piquer sa robe Valentino.

Jenny : Tu plaisantes ?

Hazel : Elle avait été créée spécialement pour elle. La même année il avait créé la robe de mariée de Jackie Ona VI.

Jenny : Bah, il y a eu une effraction ?

Penelope : Non ! La femme de ménage a juré à la police que ce n’était pas elle mais elle va surement se faire virer.

Jenny : Quoi, la police ? Pour une robe !

Elise : Elle vaut au moins 15000 dollars !

Hazel : Ma mère a dit à la bonne que si elle l’a rendait, elle retirait sa plainte.

Penelope : Et tu crois qu’elle va la rendre, toi ?

Jenny : Bah, on ne sait jamais. Elle pourrait réapparaitre.

Isabel : De toute façon, où veux-tu qu’elle la porte ?

 

[A la galerie d’art de Rufus]

 

Rufus : Je suis content, parce que quand je lui en ai parlé elle m’a dit que cette soirée tomberait surement à l’eau.

Blair : Non, au contraire !

Rufus : Ah vrai dire, je ne l’ai pas vraiment cru.

Blair : Pourquoi ?

Rufus : J’ai senti qu’elle était un peu tiraillée, comme si elle s’en voulait de fêter ça avec ses amies.

Blair : Et bien, vous savez, c’est le dilemme classique des filles de son âge.

Rufus : Ma mémoire ne va pas m’aider là !

Blair : C’est difficile de concilier celle qu’on est en train de devenir et celle qu’on a été. Elle a énormément prit sur elle, Mr. Humphrey. Elle nage entre deux mondes.

Rufus : En tout cas, je sais qu’elle a effectué un tas de corvées pour intégrer l’un de ces deux mondes : passer à la teinturerie, livrer des robes de bal…

Blair : Et bien, ce n’est pas plus facile une fois admise. Je crois qu’elle a besoin de souffler.

Rufus : Alors on va la faire souffler.

Blair : Vous pouvez compter sur moi.

 

[Dans le dépôt vente]

 

Jenny (arrivant – voyant que la robe de la mère d’Hazel est toujours en boutique) : Oh, miracle ! Betty, je suis désolée, excusez-moi !

 

Betty (avec des clients) : Je suis à vous dans une petite minute. (s’éloignant)

 

Jenny (reprenant la robe de la mère d’Hazel - Betty s’approchant) : Il faut que je la récupère. Vous pouvez garder l’écharpe et les chaussures mais je vous rends la vôtre et je reprends la mienne.

Betty : Enfin, trésor, je regrette mais c’est tout à fait impossible !

Jenny : Mais pourquoi ?

Betty : Vous ne pouvez pas contester la valeur du prix qui a été fixé une fois que le troc a eu lieu. La Dolce était à 1200 dollars, la Valentino elle vaut au moins 7 fois plus !

Jenny : Oh, s’il-vous-plaît ! Ecoutez, cette robe a une grande valeur sentimentale pour moi et je…

Betty : Nan, je suis désolée.

Jenny : Il y a encore quelques heures, cette robe était à moi ! Et puis vous ne l’avez même pas encore étiqueté !

Betty : Ecoutez, ce n’est quand même pas ma faute si vous ignorez ce que vaut une création Valentino. (s'éloignant)

 

[Dans le dépôt vente / Devant Constance]

 

Nate (au téléphone) : Allo !

Jenny : Nate ! C’est Jenny !

Nate : Comment ça va ?

Jenny : Ecoute, je ne t’aurais pas appelé si j’avais eu une autre solution mais j’ai fait une bêtise et il faut que je la répare. J’ai besoin de t’emprunter de l’argent.

Nate : Attends, attends ! Jenny, calme-toi !

Jenny : Je te promets que je te rembourserais.

Nate : Est-ce-que ça va ?

Jenny : Oui, j’ai fait une bêtise, c’est tout. Il faut que j’arrange ça.

Nate : Tu veux combien ?

Jenny : 8000 dollars.

Nate : 8000 dollars ! Jenny, pourquoi tu as besoin de tout ce fric ?

Jenny : C’est bon, laisse tomber ! Je n’aurais pas dû t’appeler. (raccrochant)

 

Nate : Jen…

 

Gossip Girl (Jenny revêtant la robe de la mère d’Hazel et la recouvrant de son imper’): Le prix à payer pour se faire accepter est exorbitant ! Mais c’est ce qu’on a à l’intérieur qui a de la valeur, n’est-ce pas petite Jenny ?

 

______________________________

 

[Dans le salon des Bass & Van Der Woodsen]

 

La fleuriste : Et voici la seconde option pour le centre de table.

Lily : Oui, c’est le genre de bouquet qui ira très bien avec une nappe à carreaux et des gobelets en plastique !

La fleuriste : Oh, attendez, nous avons quelque chose d’autre à vous proposer !

Lily (Serena arrivant) : Oh, te voilà, toi!

Serena : J’étais avec Dan.

Lily : Vous voulez bien nous excuser ?

La fleuriste : Bien sûr ! (sortant avec ses employés)

Serena : Est-ce que tu vas me faire subir le même sort qu’à ce bouquet ?

Lily : Serena, je pense qu’on devrait avoir une conversation à propos de ce que tu ressens à l’idée que je me remarie.

Serena : Okay ! Mais tu me demandes ça maintenant parce que ?

Lily : Parce que j’ai reçu un coup de fil de ta directrice qui m’a dit que tu t’étais fait livrer une caisse de champagne à l’école. J’ai pensé que tu voulais peut-être exprimer quelque chose.

Serena : Evidemment ! Je me suis réveillée ce matin et je me suis dit : « Hmm, en fait je n’ai pas très envie que ma mère se remarie ! Mais comment lui dire ? Ah oui, tiens, si j’invitais toute l’école à trinquer avec moi dans la cour ? » !

Lily : Tu as déjà fait ce genre de choses auparavant.

Serena : Apparemment Chuck maitrise parfaitement son plan !

Lily : Comment oses-tu accuser Chuck d’être derrière tout ça ?

Serena : Non seulement il a réussi à vous mettre tous dans sa poche, mais en plus il veut me faire passer pour une dingue !

Lily (Bart arrivant) : Chuck est peut-être un excentrique, mais je doute qu’il soit aussi diabolique que tu ne le dis !

Bart : Qu’est-ce qu’il a fait encore ?

Serena : Je vais vous le dire !

 

______________________________

 

[Dans le salon des Humphrey]

 

Tout le monde (Jenny arrivant) : Surprise !

Jenny : Wow !

Rufus : Joyeux anniversaire !

Jenny : Papa, j’en reviens pas que tu aies fait tout ça ! Et, Blair est là. C’est génial que vous soyez toutes là, ici chez moi ! Je vais aller me changer. (partant dans sa chambre)

Rufus (donnant le gâteau à Blair): Tiens, prends ça. (partant dans la chambre de Jenny)

 

Isabel : Elle n’a pas eu l’air surprise !

Hazel : Qu’est-ce qu’elle fait là, B. ?

Elise : Je ne sais pas, elle a l’air bizarre cette fête.

Hazel : Bizarre ? Ça c’est une façon de dire poliment qu’on va s’emmerder royalement !

Isabel (Blair les espionnant): J’imaginais un truc plus glamour quand son père a parlé d’une soirée loft.

Penelope : Je n’arrive pas à croire qu’on ait annulé notre table au Socialista pour se retrouver à un goûter d’anniversaire complètement ringard chez le père de Jenny !

Isabel : En tout cas, il est sexy.

Penelope : Oui, enfin, il n’est plus très jeune !

Hazel : Est-ce qu’on est obligées de rester ?

Blair (s'approchant, un plat dans la main) : Vous avez une petite faim ?

 

[Devant le Palace Hôtel]

 

Serena : Tu ne peux pas t’imaginer à quel point Bart est fura…

Dan : Si, j’imagine ! Vu que c’est la troisième fois que tu me le raconte.

Serena : Il va se faire démonter la tête ! J’aimerais tellement être là pour voir ça.

Dan : Ah, mais moi aussi j’ai des trucs à te raconter ! D’abord, j’ai revu ma mère pour la première fois depuis Noël dernier…

Serena : Okay, j’suis vraiment nulle.

Dan : Oh, non, non, non ! Et puis il y a eu cette joyeuse visite à ma grand-mère qui est dans une maison de retraite, ambiance toilette à l’éponge et pot de chambre.

Serena (rire) : Je suis désolée, vraiment ! Je suis avec toi maintenant, pour de bon.

Dan (voyant Nate approcher): Et Nate !

Serena : Quoi ?

Nate (arrivant) : Salut !

Dan : Salut !

Serena : Salut !

Nate : Désolé de vous déranger mais ta mère m’a dit que vous étiez là. Est-ce que je peux te parler une petite seconde, Dan ?

Dan : Ouais. Ouais, bien sûr ! (Nate s’éloignant) J’arrive ! (s’éloignant)

 

Nate (Dan arrivant) : Dis-moi, est-ce que tu as parlé à ta sœur, aujourd’hui ?

Dan : Non, pourquoi ? Qu’est-ce qu’il y a ?

Nate : Je n’en sais rien mais elle m’a appelé complètement flippée. Elle ne savait plus vers qui se tourner et elle m’a demandé de lui prêter 8000 dollars !

Dan : Quoi ! Pourquoi ?

Nate : Bah, je ne sais pas. J’ai essayé d’en savoir un peu plus mais elle n’a rien voulu me dire. J’ai préféré t’en parler.

 

[Dans la chambre de Jenny]

 

Jenny : S’il-te-plaît, papa, laisse-moi tranquille ! Il faut que je me change.

Rufus : Chérie, est-ce que tu pourrais au moins me dire ce qui se passe ?

Jenny : Il ne se passe rien, d’accord ! Laisse-moi maintenant.

Rufus : Est-ce que tu m’en veux pour la soirée ?

Jenny : Nan, pas du tout. Je t’expliquerais toute à l’heure, okay ? Il faut vraiment que j’arrive à enlever cette robe. Han, elle est coincée !

Rufus : Okay, attends. (Rufus aidant Jenny à enlever la robe de la mère d’Hazel)

Jenny : Il faut à tout prix que j’enlève cette robe !

Rufus : Jenny, il faut que tu essayes de te calmer.

Jenny : Nan, grouille-toi, s’il-te-plaît ! Alors, t’y arrive ?

Rufus : Il faut une pince.

Jenny : Papa !

Elise (entrant avec Hazel, Penelope, Isabel & Blair) : Désolée de te déranger mais on cherche nos affaires.

Jenny : Je vous les apporte.

Hazel : Mais c’est pas vrai ! Mais c’est la robe de ma mère !

Jenny : Nan, pas du tout. Je l’ai trouvé dans un dépôt vente, d’ailleurs je vous en ai même parlé en arrivant à l’école.

Penelope : La fameuse robe Valentino de la mère d’Hazel qui vient mystérieusement de disparaitre de son dressing !

Jenny : Elle a dû oublier qu’elle l’avait donné à quelqu’un, je ne sais pas.

Rufus : Vous êtes en train de traiter ma fille de voleuse ?

Hazel : Quoi ?

Blair : Excusez-moi ! Tout ça ne me regarde donc il vaut mieux que j’y aille. J’ai une table chez Butter réservée au nom de Waldorf, si il y en a que ça intéresse. (partant)

Gossip Girl (Hazel, Penelope, Elise & Isabel partant) : Aperçue ! Jenny se faisant prendre en plein flagrant délit de haute couture. La pauvre en est devenue aussi rouge de honte que la robe dans laquelle elle s’est fait coincer !

 

[Dans le living-room des Humphrey]

 

Rufus : D’après Blair, elle devait te dire que la soirée au restau’ était annulée pour que tu sois encore plus surprise de les voir ici.

Jenny : Blair a menti, tu t’es fait avoir.

Rufus : Elle m’a dit aussi que tu avais peur que tes amies te jugent et que tu avais tort. Pour elle, tu n’as aucune raison d’avoir honte en les invitant ici. C’est un mensonge aussi ? Je veux que tu m’expliques d’où vient cette robe ! Et ne me dis pas que tu l’as cousu parce que ta machine à coudre a disparu !

Jenny : Tu ne peux pas savoir à quel point c’est dur. J’ai dû vendre ma machine à coudre.

Rufus : Quoi ?

Jenny : Oui ! Et j’ai aussi vendu des bijoux.

Rufus : Pourquoi ?

Jenny : Parce que je n’avais pas le choix ! Tu ne peux pas m’envoyer dans une école privée aussi sélecte avec des jupes plissées et un ticket de métro en pensant que ça fera l’affaire.

Rufus : Je ne vais pas m’excuser de ne pas avoir un avion privé, Jenny.

Jenny : Qu’est-ce que tu crois ? Que j’ai honte de mon milieu ? C’est ça que tu crois ? Non, papa. Ce qui me fait honte c’est d’apporter ma boite à pique-nique à l’école et de me cacher pour manger et ensuite de faire croire à mes amies que je n’ai pas faim quand je sors avec elles.

Rufus : Tu n’es pas obligée de faire ça, Jenny. C’est toi qui a choisi.

Jenny : Pourquoi tu ne comprends rien ! Tu veux quoi ? Que je choisisse de ne pas avoir d’amies ? De toute façon ce n’est même plus un choix que je peux faire puisqu’elles l’ont fait pour moi. (partant dans sa chambre)

 

______________________________

 

[Devant le Palace Hôtel]

 

Nate : Bon, je crois qu’il est temps que je rentre.

Serena : En tout cas, merci ! Grâce à toi j’ai pu retarder le moment de retrouver la petite maison des horreurs !

Nate : Si je peux rendre service.

Serena : Tu crois que ça va aller pour Jenny ?

Nate : Oui, Dan est un mec bien. Il va s’en occuper.

Serena : Tu sais que toi aussi tu es extra ! Tu es quelqu’un d’indulgent et je te crois incapable d’en vouloir à B. pour toujours.

Nate : Bonne nuit !

Serena : Je suis désolée, c’est plus fort que moi, j’ai pas pu résister ! (Nate partant) Bah, on ne sait jamais.

Nate : Bonne nuit !

Serena : Bonne nuit ! (Eric arrivant) Hey, t’étais passé où ?

Eric : J’étais avec le psy.

Serena : Pendant plus de 4 heures ?

Eric : Bah, avant d’y aller j’ai fait un peu de console de jeux avec Chuck chez son pote Brenfort, tu connais ?

Serena : Pourquoi est-ce que tu traines avec lui ?

Eric : Brenfort ? (Serena poussant un soupir) Chuck me fait marrer, tu comprends ! Il est sympa avec moi et il ne me traite pas comme une bête curieuse qui sort du centre Ostrof.

Serena : Qui est-ce qui te voit comme ça ?

Eric : Tous les élèves de St Jude, les filles de Constance et Suki, le traiteur coréen de la 75ème !

Serena : Eric !

Eric : Et ce que j’apprécie c’est qu’il ne me traite pas comme une chose fragile capable de tomber en dépression à la première contrariété. Et puis, j’ai toujours rêvé d’avoir un frère. Je l’ai pris à l’essai, tu vois. Tiens. (lui donnant un paquet)

Serena : Qu’est-ce-que c’est ?

Eric : C’est arrivé ce matin. Chuck pensait que c’était mieux que tu ne l’ouvres pas à la maison, au cas où.

Serena : Pourquoi il ne m’a pas donné ce paquet lui-même ?

Eric : Parce qu’il sait que tu n’as pas du tout envie de le voir ! (Serena ouvrant le paquet) Wow ! C’est de la coke ?

Serena : Alors ça te plaît d’avoir un frère qui t’utilise comme passeur ? (partant)

Eric : Serena !

 

______________________________

 

[Dans le salon des Humphrey]

 

Dan (arrivant) : C’est les 10 ans de qui ?

Rufus : N’en rajoute pas, s’il-te-plaît !

Dan : Qu’est-ce qui s’est passé ?

 

[Dans la chambre de Jenny]

 

Dan (entrant): Hey ! Ca va ? Est-ce que t’as envie de m’expliquer pourquoi tu as voulu emprunter 8000 dollars?

Jenny : Pas vraiment. Ce n’est pas cool que Nate te l’ai dit.

Dan : C’est parce qu’il se fait du souci pour toi. Il a peur que tu deviennes une odieuse pétasse superficielle.

Jenny : Il a dit ça ?

Dan : Nan ! Nan, c’est de moi.

Jenny : En fait, j’ai agis sans réfléchir. Je pensais pouvoir échanger la robe le temps d’une soirée et qu’ensuite je pourrais la récupérer et la rendre.

Dan : Ecoute, c’est ton anniv’ donc on va aller se manger une glace et on reparlera de tout ça plus tard, d’accord ?

Jenny : D’accord.

Dan : Je vais dire à papa qu’on sort. Jenny, tu vaux tellement mieux que ces filles avec qui tu traines ! Je t’assure, t’as beaucoup plus de choses à offrir. Ce serait vraiment bien que t’arrive à te mettre ça dans le crâne, okay ? (sortant)

 

______________________________

 

[Dans les couloirs des Bass & Van Der Woodsen]

 

Serena : Mais c’est quoi ton problème ?

Chuck : Tu peux me préciser le contexte ?

Serena (lui donnant la coke) : Tu me dégoutes, Chuck. Comment as-tu osé impliquer Eric dans un truc pareil ! Je ne suis pas étonné que tu aies perdu tous tes amis, même ton propre père s’attend au pire avec toi.

Chuck : En partie grâce à toi !

Serena : Ecoute, si on doit cohabiter sous le même toit, il va falloir que tu respectes certaines règles…

Chuck : Inutile, princesse ! Bart m’a déjà fichu dehors.

Serena : Quoi ?

Chuck : Je me réinstalle dans ma suite. Bart a pensé que c’était mieux que la famille ressert ses liens sans moi. (partant)

 

______________________________

 

[Dans la salle du Butter]

 

Serveuse du Butter (arrivant) : Des gens font la queue dehors. Est-ce qu’on peut disposer de votre table ?

Blair : Non, mes amies vont arriver. (la serveuse regardant les chaises vident) Elles arrivent ! (la serveuse partant)

Penelope (arrivant avec Hazel, Isabel & Elise) : On peut s’asseoir ?

Gossip Girl : Tout bon général sait qu’il ne doit jamais perdre la face devant ses soldats. La bataille se termine chez Butter et c’est B. qui remporte la victoire. (B. buvant une gorée de son verre) Regardez comme elle la savoure !

 

______________________________

 

[Dans le salon des Humphrey]

 

Rufus : Jenny n’a pas le droit de sortir jusqu’à nouvel ordre, okay ?

Dan : Je comprends, papa, mais c’est son anniversaire et je lui ai promis qu’on sortirait.

Rufus : Oui mais, jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas toi qui décide ici, donc elle va devoir se faire une raison.

Dan : Okay, désolé ! Alors tu vas faire quoi ? Tu vas la séquestrer ?

Rufus : Je n’en sais rien.

Dan : Elle va passer d’Aspen à la prison ?

Rufus : Oui, bah la trêve des vacances est terminée, y compris pour moi, d’ailleurs. Je dois avouer que j’ai manqué de vigilance.

Dan : Alors on fait ça comment ?

Rufus : Bah, on peut toujours essayer de marquer le coup en mangeant du gâteau à son effigie !

Dan : Okay ! Je vais la prévenir. (partant dans la chambre de Jenny)

 

[Dans la chambre de Jenny]

 

Dan (arrivant) : Bon, Jenny… (ressortant)

 

[Dans le salon des Humphrey]

 

Dan (revenant) : Elle est partie !

Rufus : Quoi ?

Dan : Elle n’est plus dans sa chambre, elle est partie.

 

[Dans le salon des Archibald]

 

Jenny (entrant): Salut ! Je suis désolée de t’avoir appelée toute à l’heure. Ah, qu’est-ce que j’ai honte ! C’est vrai, c’était débile. Je ne sais pas ce qui m’a pris.

Nate : Non, non, non, non ! Je suis content que ce se soit arrangé.

Jenny : Ouais. Okay, bon. J’ai encore un service a te demandé. Pas de l’argent je te rassure, mais voilà je n’ai pas envie d’être seule pour mon anniversaire.

 

______________________________

 

[Dans le salon des Bass & Van Der Woodsen]

 

Bart : Ce ne serait pas idiot de prévoir autre chose.

Lily : Oui, tu as raison.

 

Servante (arrivant – donnant une enveloppe à Serena) : C’est pour vous !

Serena : Oh, pour moi ? Merci ! (la servante partant – ouvrant l’enveloppe) Oh non !

Lily : Qu’est-ce qu’il y a ?

Serena : Rien ! Je reviens. (partant)

 

______________________________

 

[Dans la salle du Butter]

 

Blair : S’il-vous-plaît ! S’il-vous-plaît ! (la serveuse l’ignorant) Je vais au bar.

Isabel : Au quoi ?

Blair : Au bar ! Bougez pas, je reviens. (partant)

Penelope : Aucun canon à l’horizon !

Hazel : Nan, aucun !

 

Nate : C’est pas exactement l’idée que je me faisais d’un salon de thé.

Jenny : On ne reste pas longtemps.

 

Hazel : Est-ce-que vous voyez ce que je vois ?

Jenny (arrivant avec Nate) : Penelope ! Tu connais Nate il me semble ?

Penelope : Bien sûr, salut !

Nate : Salut ! Tu vas bien ? (Blair les espionnant) Ca fait plaisir de te voir.

Penelope : Hazel , ta mère a peut-être oublier qu’elle avait donné sa robe de chez Valentino ?

Hazel : Oui, de toute façon elle passe son temps à faire le ménage dans son dressing, et ses somnifères lui font perdre la tête. (Blair partant)

 

______________________________

 

[A la porte de chez Chuck]

 

Serena (arrivant): Salut ! Je suis venue pour m’excuser. Je sais que tu n’as rien à voir avec ces envois anonymes. (donnant à Chuck l’enveloppe)

Gossip Girl : Je sais, c’est très surprenant à dire mais Chuck Bass est aussi innocent qu’un bébé qui vient de naître. Mais alors, qui a bien pu envoyer tous ces vilains cadeaux à Serena ?

Carte de l’enveloppe – « S. J’espère que mes cadeaux t’ont plu, je suis de retour. G. »

Chuck : Et si je te servais un verre ?

Kikavu ?

Au total, 107 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

david2206 
20.10.2018 vers 16h

Kln16 
16.08.2018 vers 14h

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Luciole59 
02.05.2018 vers 17h

Elynapeche 
19.04.2018 vers 13h

christele 
27.02.2018 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série A Discovery of Witches !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Découvre la carte de la série Black Sails, dans la catégorie Pin's de notre collection d'HypnoCards !
En vitrine | Black Sails (Pin's)

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

[Jeu] Synonyme
Aujourd'hui à 14:32

[Jeu] Le Survivor
Aujourd'hui à 14:31

[Jeu] La Photo du mois
Aujourd'hui à 14:10

Montages
16.11.2018

Les Jeux
13.11.2018

Photoshoots
13.11.2018

Calendrier GG
11.11.2018

Les Adultes
08.11.2018

Actualités
Anniversaire Wallace Shawn

Anniversaire Wallace Shawn
Décidément, que d'anniversaires en ce mois de novembre ! C'est aujourd'hui au tour de Wallace Shawn...

Anniversaire Kelly Rutherford

Anniversaire Kelly Rutherford
Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Kelly Rutherford, la mama Van Der Woodsen ! Joyeux 50ème...

Anniversaire Samuel Page

Anniversaire Samuel Page
Aujourd'hui 5 novembre, c'est l'anniversaire de Samuel Page, l'interprète de Colin dans la série. Il...

Calendrier GG

Calendrier GG
Merci beaucoup à Sevnol pour ce magnifique calendrier du mois ! C'est Connor Paolo qui est à...

Nouvel EV par Diana62800

Nouvel EV par Diana62800
Diana62800 offre une nouvelle fanfiction à l'univers de Gossip Girl ! Le titre de cette histoire est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

StefLibre, Hier à 15:11

Venez nous faire part de votre avis sur le nouveau quartier A Discovery Of Witches !

choup37, Hier à 15:50

Bannière en vote pour Elementary, et thème pour Cold case

cinto, Hier à 18:12

Allô, les gourmands et gourmandes!! sondage de desserts sur Ma sorcière Bien Aimée. Pour voter, on ne prend pas encore un gramme! profitez!!

grims, Hier à 19:47

Aujourd'hui venez poster une photo du personnage féminin que vous détestez sur le quartier Vikings !

Kika49, Hier à 21:24

Luke Mitchell a besoin de vos votes afin de départager ses bannières sur le quartier Blindspot (Topic Votre Avis Compte).

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site