VOTE | 412 fans

#201 : Tous en blanc !

Réalisé par: J. Miller Tobin
Ecrit par: Joshua Safran

Tandis que l'été s'achève dans les Hamptons, Serena et Nate ont piégé tout le monde en faisant croire qu'ils étaient en couple pour couvrir le fait que Nate est sorti avec une femme mariée plus âgée, et que Serena s'est appitoyée sur sa séparation avec Dan. Blair revient de l'étranger avec un joli garçon à son bras, rendant Chuck très jaloux. Ce dernier se demande s'il a bien fait de laisser Blair seule à l'héliport. Dan a passé l'été à assister un auteur célèbre mais décide d'aller dans les Hamptons pour voir comment les choses se sont passées pour Serena après un été passé séparés. Tandis qu'elle a fait un stage dans la société d'Eleanor Waldorf, Jenny réussit à obtenir une invitation à la Fête Blanche des Hamptons durant laquelle Eric la présente à Tinsley Mortimer.

**Accès aux captures**

Popularité


4.5 - 4 votes

Titre VO
Summer, Kind of Wonderful

Titre VF
Tous en blanc !

Première diffusion
01.09.2008

Première diffusion en France
10.04.2010

Vidéos

Nate & Serena kiss

Nate & Serena kiss

  

Photos promo

... et le regrette

... et le regrette

Serena et Nate

Serena et Nate

Blair et Marcus

Blair et Marcus

Les Hamptons

Les Hamptons

Jenny

Jenny

Serena et Nate

Serena et Nate

Jenny porte une de ses tenues

Jenny porte une de ses tenues

Catherine Beaton

Catherine Beaton

Nate

Nate

Blair

Blair

Marcus et Blair font du vélo

Marcus et Blair font du vélo

Serena et Nate s'expliquent

Serena et Nate s'expliquent

Serena et Nate

Serena et Nate

Dan s'invite à la fête...

Dan s'invite à la fête...

Nate et Serena

Nate et Serena

Catherine et Nate

Catherine et Nate

Dan et Serena, le renouveau ?

Dan et Serena, le renouveau ?

Nate et Serena, plus proches que jamais

Nate et Serena, plus proches que jamais

Eric sur la plage

Eric sur la plage

Chuck bien entouré

Chuck bien entouré

Serena sur la plage

Serena sur la plage

Dan monte dans le bus

Dan monte dans le bus

Serena

Serena

Cece, la mère de Lily

Cece, la mère de Lily

Nate à la fête en blanc

Nate à la fête en blanc

Serena à la plage

Serena à la plage

Blair

Blair

Serena et Nate

Serena et Nate

Chuck surveille Blair et son nouveau boyfriend

Chuck surveille Blair et son nouveau boyfriend

Jenny et Eric à la fête en blanc

Jenny et Eric à la fête en blanc

Blair et Chuck : amour ou haine ?

Blair et Chuck : amour ou haine ?

Blair et Chuck

Blair et Chuck

Blair affronte Chuck

Blair affronte Chuck

Blair et Chuck

Blair et Chuck

Chuck à la fête en blanc

Chuck à la fête en blanc

Blair et Chuck pendant les vacances

Blair et Chuck pendant les vacances

Chuck et Blair

Chuck et Blair

Marcus et Blair

Marcus et Blair

La fête en blanc dans les Hamptons

La fête en blanc dans les Hamptons

Jenny à la fête en blanc

Jenny à la fête en blanc

Dan

Dan

La conquête de Nate

La conquête de Nate

Blair semble triste

Blair semble triste

Chuck avec un bouquet de fleurs

Chuck avec un bouquet de fleurs

Eric

Eric

Serena et Blair dans les Hamptons

Serena et Blair dans les Hamptons

Plus de détails

L'épisode débute sur Nate et Catherine dans une voiture, en plein ébat.

(Voix de Gossip girl) : Elle nous raconte que contrairement aux jeunes Upper East Siders, le sexe, les mensonges, et les scandales ne prennent jamais de vacances. A la place, ils vont aux Hamptons. Elle décrit l'endroit comme New-York, mais en tenue de Tennis et lunettes de soleil.

Nate et Catherine continuent de se bécoter, mais Catherine s'inquiète de savoir si Serena va bien vouloir continuer à leur servir de couverture. Nate lui répond qu'il n'y a pas de souci car elle ignore le nom de la femme qu'il fréquente et que la couverture vaut aussi pour elle. En effet, après sa rupture avec Dan, elle souhaite prendre du temps pour s'en remettre.
Une voiture passe derrière eux et Catherine lui propose d'aller chez elle, de peur de se faire surprendre.

Sur la plage, Chuck est en bonne compagnie. Il flirte avec 3 jeunes femmes faisant du topless et reçoit un message de Gossip gril sur son portable racontant que Blair est revenue de France plus tôt que prévu.
Serena passe devant lui en lui lançant un regard noir et va s'installer quelques mètres plus loin.

(Voix de Gossip Girl) : Elle se demande pourquoi Serena est souvent aperçue seule sur la plage alors que les choses sont sensées être très caliente entre elle et Nate, et ce que Serena penserait si elle savait que Dan avait de nouvelles fréquentations.

On voit Dan en train d'embrasser une jeune fille derrière une étagère de bibliothèque. Il la drague en lui demandant comment elle peut expliquer qu'ils ne se soient pas rencontrés plus tôt alors qu'il a travaillé pour Harris tout l'été. Elle lui prend la main et lui inscrit son numéro de téléphone à l'intérieur pour qu'ils puissent se voir quand ils veulent. Elle part.
L'homme prénommé Harris finit sa lecture et se dirige vers Dan. Il remarque la jeune fille qui vient de quitter Dan et le taquine à ce sujet. Il lui demande si il s'est aperçu que le passage qu'il venait de lire était le préféré de Dan et celui-ci lui répond que c'est comme si il l'avait écrit. Cela fait rebondir Harris sur le fait que Dan ne lui ait toujours pas rendu son papier, obligatoire pour valider son stage d'été. Le jeune homme se justifie en disant qu'il est presque terminé et qu'il l'aura le lendemain matin. On voit bien que Dan n'est pas à l'aise, notamment lorsque Harris précise qu'il l'a recommandé auprès d'un célèbre magasine. Il lui conseille aussi de retourner chez lui finir son papier, mais avant que Dan ne puisse bouger, une nouvelle jeune femme vient à sa rencontre. Dan lui explique qu'il ne peut pas la voir pour le moment mais qu'il remet leur rendez-vous à demain.

(Voix de Gossip Girl) : Elle précise que l'on ne devrait plus l'appeler « Lonely Boy » mais plutôt « Playboy ».

Dans l'atelier de création d'Eleanor Waldorf, Laurel donne ses ordres et ordonne à tout le monde de mettre les bouchées doubles si ils ne veulent pas être en retard car elle doit assister à une grande fête ce week-end et qu'ils ne pourront donc pas travailler à ce moment là. Elle s'arrête devant Jenny et la rabaisse en lui demandant pourquoi elle ne fait rien. L'assistante de Laurel essaye de rassurer Jenny en lui disant que les choses s'arrangent lorsque l'on est plus stagiaire mais semble peu convaincue. Jenny lui montre alors l'une des robes qu'elle a créé, sous le regard méprisant de Laurel, qui critique vivement son travail. Pour elle le blanc n'est pas assez blanc, la dentelle est un mauvais choix et la robe est beaucoup trop grande pour Jenny, qui de plus n'est pas invitée à la soirée. Jenny explique alors qu'elle espérait que Laurel porterait cette robe et celle-ci se moque d'elle en lui expliquant clairement qu'elle ne porterait pas une robe faite par une stagiaire débutante alors qu'elle va être photographiée. Puis, elle lui donne une énorme caisse remplie de boutons à rassembler par paire.

Dans le loft des Humphrey, Jenny vide la caisse sur la table où Dan est en train d'écrire son papier pour Harris. Il dirige le sujet vers ce qu'ils vont diner et Jenny demande où est leur mère. On comprend ainsi qu'Alison est revenue garder ces enfants pendant la tournée de Rufus. Dan lui explique qu'elle est partie voir un show et lui demande sur un air de défi si c'est bien du travail qu'elle ramène chez elle. Jenny esquive le sujet sur le papier que Dan n'arrive pas à écrire, et elle souhaite le lire pour découvrir pourquoi il a rompu avec Serena. Elle part, laissant Dan seul en face de sa page blanche. Il ne reste pas longtemps comme ça et part chercher à manger.

Chuck est dans sa chambre et se regarde furtivement dans le miroir. Serena arrive à ce moment là et se moque de lui. Voyant les fleurs sur le lit, elle tente de lui faire avouer que celles-ci sont pour Blair, qui est sensée arriver par minibus dans l'après-midi. Chuck lui demande ce qu'est un minibus et si elle tient ses informations de Nate, car il n'est pas prudent pour lui d'écouter les conseils en relation de quelqu'un qui est dans une fausse relation. Il part.

Chuck va effectivement rejoindre l'arrêt de bus avec le bouquet à la main et attend l'arrivée de Blair.

(Voix de Gossip Girl) : Elle a vu Chuck à l'arrêt de bus, prêt à offrir ses fleurs et son cœur à Blair. Mais elle rajoute que si il est bien de rejoindre un homme, c'est encore mieux d'arriver avec.

En effet, on voit à ce moment là un homme derrière Blair, et celle-ci, voyant Chuck la regarder, se penche vers l'homme et l'embrasse. Chuck est fou de jalousie et part.

(Voix de Gossip Girl) : Elle dit que si le Karma n'est pas une pétasse, Blair elle, en est une.

Allongée sur des transats, Blair et Serena discutent de leur été. Blair est offusquée de voir que Serena n'est sortie avec personne de tout l'été malgré les rumeurs entre elle et Nate. Serena lui parle alors du garde du corps qui lui a proposé de sortir et qu'elle a découragé. Blair insiste car selon elle, un garde du corps est comme un kleenex, on l'utilise une fois et on le jette. Elle dit que cela serait excellent pour que Serena se remette de sa rupture. Serena lui explique qu'elle n'est pas prête car elle pense à Dan tout le temps et Chuck arrive derrière elle.
Il est au téléphone et s'arrange pour que Blair entende qu'il parle des 3 triplées avec qui il flirtait et Blair quand à elle fait semblant d'être en train de parler de James avec Serena. Elle fait l'éloge de James et Chuck la coupe en lui disant qu'elle ment, ce qui la révolte. Il lui explique qu'il sait très bien qu'elle utilise James pour lui faire aussi mal que ce qu'il lui a fait au début de l'été, et malgré les protestations de Blair, personne n'est dupe. Elle avoue finalement qu'elle s'est sentie humiliée les premiers jours et que grâce à James elle a retrouvé le sourire. Elle précise qu'elle l'amènera au diner pour que Chuck apprenne à le connaître. Il part.

Rufus est au téléphone avec Jenny, lui sur la route dans son bus de tournée, elle, dans leur loft.
Il lui explique que tout se passe bien et qu'il a vu Vanessa la veille à l'un de ses concerts. Il se renseigne pour savoir si Dan arrive à oublier Serena et Jenny lui parle de ses nombreuses nouvelles amies. Puis Rufus demande comment s'est passé sa présentation à Laurel et Jenny lui explique qu'elle ne veut pas la porter. Son père lui demande alors pourquoi elle ne la porte pas elle-même et Jenny lui explique qu'elle n'est pas invitée à la soirée. Il lui conseille de contacter Eric pour un peu d'aide et de modifier sa robe pour qu'elle lui aille. Il raccroche, laissant Jenny seule devant sa robe.

Harris est dans un bar en train d'écrire lorsque Dan arrive. Le serveur lui dit que le bar est fermé mais Harris lui demande de le laisser passer. Il semble que Dan soit en retard et Harris n'est pas content  qu'il arrive les mains vides. Dan lui demande un jour de plus pour finir son histoire mais Harris n'a pas l'air à même de le lui donner. Dan est sur le point de s'asseoir mais Harris lui dit qu'il est viré. Malgré ses protestations, Dan comprend qu'il ne peut rien y faire et part.

Sur la plage, Eric reçoit un appel de Jenny. Il n'est pas très content puisque la dernière fois qu'ils se sont parlés, le scandale sur son homosexualité a éclaté. Eric lui dit qu'elle a 3 mois de retard pour s'excuser et il devine qu'elle a une faveur à lui demander. Elle avoue, mais insiste pour lui dire qu'elle a changé durant l'été et qu'elle a arrêté de se comporter comme une garce. Eric lui raconte qu'il n'a pas beaucoup d'amis en ce moment et qu'il ne crache pas sur un peu de compagnie, il lui demande donc ce qu'elle a en tête. Jenny lui demande s'il est dans les Hamptons.

Serena se remet du rouge à lèvres lorsqu'elle entend klaxonner. Blair est sur le divan et tente de rassurer son amie qui panique à l'idée de sortir avec un nouvel homme. Serena lui demande une dernière fois de prétendre qu'elle est sortie avec Nate, et Blair acquiesce avant de se demander où est-ce qu'il est en ce moment.

Nate est avec Catherine, dans la maison de celle-ci. Ils s'embrassent et s'installent sur le lit.

Chuck est en train de dîner avec Blair, James, Eric et sa grand-mère et demande à James s'il a déjà vu les 2 pères ainsi que les films préférés de Blair. On sent la question piège car Chuck fait tout ce qu'il peut pour mettre James mal à l'aise. Mais celui-ci ne se défile pas et répond aux questions de Chuck avec brio.
James agit en vrai gentleman, ce qui ne plait pas à Chuck. Il le rabaisse en lui précisant que Blair préfère les limousines plutôt que le bus mais Blair le coupe. A ce moment là, Chuck voit le pin's en forme de cœur de Blair accroché à la manche de James et sort de table.
Il est suivi par Blair qui le retrouve, à l'écart. Chuck lui explique qu'il est au courant de ce que ce pin's signifie pour Blair puisqu'elle l'a offert à Nate lorsque qu'elle lui a dit qu'elle l'aimait et il lui demande si elle ressent la même chose pour James. Blair acquiesce  et Chuck lui dit qu'ils se reverront à la rentrée. Blair commence à pleurer mais sèche ses larmes et retourne à la table où elle enlève le pin's de la manche de James.

Nate et Catherine sont allongés sur le lit lorsque celle-ci entend une voiture se garer dans l'allée. Elle se lève et va voir à la fenêtre. Elle s'aperçoit que son mari et là et dit à Nate qu'il a deux solutions, sous le lit ou par la fenêtre. Nate s'étonne du fait que son mari soit là plus tôt que prévu mais passe par la fenêtre en courant. Il n'est qu'à moitié rhabillé et manque de se faire écraser par une voiture. Dans la voiture en question, Serena le regarde d'un air ébahit et comprend alors que Nate couche avec Catherine en voyant la femme parler à son mari devant chez elle. Nate part en courant et la voiture de Serena redémarre.

Blair et Serena sont dans la rue et sirotent une boisson. Blair avoue à Serena que Chuck à raison car elle n'aime pas James mais elle lui explique qu'elle ne voulait pas que Chuck pense qu'il avait gâché son été et qu'elle ne pouvait pas descendre de l'avion sans être accompagné par quelqu'un qui pourrait le rendre jaloux.
De l'autre ôté de la rue Chuck et Nate discutent eux aussi. Nate insiste pour que Chuck vienne à la White Party car il y aura plein de jolies filles mais Chuck rétorque que comme c'est la saison touristique il peut avoir toutes les filles qu'il veut. Il avoue ensuite qu'il ne veux pas que Blair le nargue avec son nouveau copain.
Retour avec Serena et Blair. Blair se plaint de ne pas avoir trouvé de faux petit-ami mieux que James car elle le trouve très ennuyeux et malgré les protestations de Serena, elle lui dit que maintenant que Chuck retourne en ville, elle n'aura plus besoin de lui. Elle lui demande ensuite comment s'est passé son rencard. Mal apparemment mais Blair lui dit qu'il faut y aller pas à pas.
De leur côté Chuck dit à Nate qu'il ne croit pas un mot des rumeurs disant qu'il sort avec Serena mais à ce moment là, les deux paires se croisent et Serena prend Nate à part, laissant Blair et Chuck se dire des méchancetés.
Serena demande à Nate pourquoi il sort avec une femme mariée tandis que Blair et Chuck se dispute pour savoir si James va à Georgetown ou Princeton. Nate dit à Serena que c'est fini avec Catherine et Blair appelle Serena pour partir. Aussitôt, Chuck appelle Eric pour confirmer que James va bien à Princeton. Il lui demande de faire des recherches.

Dan est au téléphone avec son père et lui apprend que Harris l'a viré. Rufus lui demande où en est son papier et Dan avoue qu'il n'y arrive pas. Rufus lui dit de ne pas s'inquiéter car lui-même a mis 12 ans à finir une chanson et souhaite lui donner un conseil mais Dan le coupe et lui dit qu'il sait qu'il n'y arrive pas car il n'a pas fait le point sur sa relation avec Serena. Son père lui dit qu'il n'aurait pas expliqué mieux lui-même s'il l'avait laissé parler et lorsque Dan lui dit qu'il a essayé tout l'été de ne pas penser à elle, son père lui dit qu'il serait peut-être temps qu'il aille la confronter.

Eric, Chuck et Nate jouent au criquet et Eric avoue que James Schiller n'est enregistré dans aucune des grandes écoles, ni Princeton, ni Georgetown. Chuck pense que James se fait passer pour un aristocrate pour entrer dans l'élite en se servant de Blair et appelle un détective privée. Eric voit Serena arriver derrière Nate et s'en va, celle-ci ayant l'air de très mauvaise humeur.
Serena demande à Nate pourquoi celui-ci a dit à sa grand-mère qu'il serait son cavalier à la White Party s'il n'a plus besoin de couverture comme sa relation avec Catherine est terminée.

Blair se promène avec James et elle lui avoue qu'elle a quelque chose à lui dire. Il lui dit que lui aussi mais elle demande à parler en premier. On comprend qu'elle veut rompre avec lui mais elle reçoit un message de Chuck lui disant qu'ils vont se voir à la White Party et Blair fait marche arrière. Elle se rattrape en invitant James à la soirée, ce à quoi il acquiesce avec plaisir.

Nate et Serena se promènent eux-aussi et la jeune femme comprend que Nate a des sentiments pour Catherine et qu'il veut évaluer la compétition avec son mari lors de la soirée. Elle le met en garde sur les dangers de cette action mais avoue qu'elle n'est pas bien placée pour donner des leçons et lui dit de passer la prendre à 17 heures.

(Voix de Gossip Girl) : Elle raconte que parfois les étoiles s'alignent pour que deux amis d'enfance se retrouvent, mais aussi pour que deux vieilles flammes s'embrasent. Elle se demande ce que le ciel réserve à S. pour ce soir, l'amitié ou les feux d'artifices.

Pendant ce temps, on voit Dan qui descend du bus dans les Hamptons et prendre un taxi pour aller au 14 Sandpiper Lane, la maison de Serena.

A la White Party, les convives s'amusent et on retrouve Eric accompagné par Jenny, qui a recousu sa robe afin qu'elle soit à sa taille. Elle le remercie de lui avoir donné une seconde chance et Eric lui demande quand à lui de ne pas la gâcher. Jenny croise Laurel qui la dévisage des pieds à la tête, surprise de la voir dans une soirée aussi sélect.

Nate fait une tête d'enterrement, et prend Serena par le bras en passant devant Catherine et son mari. Celle-ci à l'air furieuse et se penche à l'oreille de Nate pour lui demander s'il veut détruire son mariage. Nate soupire et demande à Serena de le faire boire.

Chez les Van Der Woodsen, Dan sonne à la porte. La grand-mère de Serena lui ouvre et avoue à Dan qu'elle est surprise de le voir. Elle lui dit que Serena est partie à une fête et qu'elle est elle-même en retard, mais lorsque Dan fait mine de s'en aller, elle lui demande de lui accrocher son collier. Il s'exécute et lui dit qu'il la trouve changée depuis leur dernière rencontre. Elle lui explique que certaines choses sont en rémission pour elle mais que malgré les tentatives de Serena pour la duper, elle sait que Dan est toujours dans son cœur. Elle lui dit qu'il va l'accompagner à la White Party et l'emmène se changer.

James et Blair sont à la fête et le jeune homme essaye d'avouer quelque chose à Blair. Celle-ci ne l'écoute pas et surveille Chuck et lorsqu'elle le voit, se pend au cou de James en gloussant. Elle l'embrasse en jetant un coup d'œil à Chuck et James part en comprenant qu'elle l'utilise.

Jenny prend une bouteille d'eau au bar lorsque Laurel vient la voir. Elle lui dit qu'elle n'en revient pas que quelqu'un comme Jenny puisse avoir réussi à rentrer à cette soirée et qu'elle connaisse quelqu'un qui l'a accompagné. Eric arrive à ce moment là et lui présente une autre jeune femme, amie de Lily, du nom de Tinsley. Il présente Jenny et brièvement Laurel à ce top model. Laurel essaye de lui serrer la main mais Tinsley n'en a que pour Jenny, pour le plus grand plaisir de celle-ci. Tinsley explique qu'Eric lui a dit que Jenny était styliste en herbe et elle lui demande si elle porte l'une de ses créations. Jenny lui dit que oui en effet.

Blair va rejoindre James qui la confronte en  lui disant qu'elle l'utilisait pour rendre Chuck jaloux. Blair nie mais la vérité est flagrante et James lui demande si elle l'appréciait quand même. Elle lui répond qu'il est un peu ennuyeux et celui-ci lui rétorque que si elle n'était pas uniquement tournée sur elle-même elle aurait vu qu'il ne l'était pas. Chuck regarde la scène et James lui dit qu'ils se méritent avant de partir.
Chuck rejoint Blair et elle lui dit que tout ça est de sa faute. Chuck rétorque qu'ils sont tous les deux pareil et qu'il ne faut pas qu'elle lutte, mais Blair insiste en disant qu'elle continuera de lutter car elle déteste tout ce qui peut les rapprocher.

Nate est un peu bourré et lorsqu'il croise Catherine celle-ci lui demande ce qu'il fait encore là. Il s'en plaint à Serena qui lui dit qu'elle a une solution pour la rendre dans le même état qu'il est en ce moment et elle l'embrasse en s'assurant que Catherine les regarde.
Lorsqu'ils se séparent, Dan est là lui aussi à les regarder. Serena semble choquée en le voyant et lui court après lorsqu'il part.
Elle essaye de se justifier mais Dan ne veut rien entendre. A ce moment, les deux jeunes femmes avec qui Dan flirtait à New-York arrivent ensemble et lui versent leur cocktail sur lui. Serena lui demande de s'expliquer d'un air moqueur.

Nate est seul dans un couloir et Catherine vient le rejoindre. Elle est jalouse qu'il ait embrassé Serena et ils s'enferment dans l'une des chambres voisines.

Serena est en train de nettoyer la veste de Dan, qui appartenait à son grand-père et cela leur laisse le temps de discuter. Il lui explique qu'il est sorti avec de nombreuses filles pendant l'été mais qu'il n'a pas pu l'oublier. Serena tente de se débattre avec les tâches sur la veste mais Dan l'embrasse. Il lui demande si elle veut partir et Serena lui dit qu'elle le retrouvera sur la plage après avoir dit au revoir à quelques douzaines de personnes. Dan croise la grand-mère de Serena qui lui sourit, avant de partir sur la plage en question.

Blair va rejoindre James et lui dit qu'il avait raison sur elle. Chuck regarde la scène et reçoit un coup de fil de son détective privé. James avoue à Blair qu'il n‘a pas été honnête avec elle non plus puisqu'il ne s'appelle pas James mais Marcus Beaton et qu'il est un Lord anglais. Il s'est fait passer pour un américain pour qu'elle ne sorte pas avec lui juste pour ça, et cela semble rendre Blair ravie... Chuck beaucoup moins. Marcus lui dit que sa franchise lui a plu lorsqu'elle lui a dit qu'elle le trouvait ennuyeux mais Blair semble le trouver beaucoup plus intéressant maintenant qu'il parle avec l'accent Anglais.

Nate et Catherine sortent de la chambre en se tenant la main mais se séparent lorsqu'ils arrivent avec les autres convives.

Laurel vient voir Eric et Jenny et lui dit qu'elle est au courant que Tinsley lui a proposé un autre stage. Jenny lui apprend qu'elle a refusé et Laurel lui dit donc à lundi, elle semble très contente. Eric se demande si elle le pense vraiment et Jenny lui dit qu'au moins elle connaitra son prénom maintenant.

Chuck rejoint Blair dehors, qui attend sa voiture. Il lui dit qu'il est désolé, qu'il a fait un très mauvais choix en la quittant à l'aéroport, et qu'il n'a pas réussit à l'oublier. Il lui avoue qu'il avait peur de rester seul avec elle tout l'été et qu'il a toujours des sentiments pour elle. Il la supplie de ne pas partir avec Marcus et elle lui dit qu'il n'a que 3 mots à dire pour la retenir. Elle veut lui faire dire je t'aime mais il n'y arrive pas. La voiture arrive et Blair part avec Marcus, laissant Chuck seul sur le trottoir.

Nate est seul à une table et lorsque Catherine passe devant lui accompagnée de son mari, elle lui glisse un petit mot pour qu'ils se revoient.

(Voix de Gossip Girl) : Elle explique qu'on dit que parfois l'été est éphémère mais des fois il peut créer quelque chose de durable. Qu'un simple aller à la plage peut suffire pour s'éclaircir les idées, ouvrir son cœur et écrire la fin d'une vielle histoire.

Dan est devant un feu de camp. Il ouvre son calepin et commence enfin à écrire quelque chose. Serena le rejoint peu après.

On voit ensuite Chuck en train de se servir un verre d'alcool.

(Voix de Gossip Girl) : Elle dit qu'il y a ceux qui se brûlent, qui veulent juste oublier et recommencer, et ceux qui aimeraient que chaque instant dure pour toujours. Elle raconte qu'à la fin on se lasse tous de l'été mais que la fin de celui-ci est le début d'une nouvelle saison et que l'on se retrouve à regarder vers l'avenir.

Sur la plage, Dan prend Serena dans ses bras et un feu d'artifices explose dans le ciel.

(Voix de Gossip Girl) : XOXO - Gossip Girl

Résumé Saison Précédente


Blair : Si tu veux faire partie de ce cercle Jenny, il va falloir t'endurcir. Alors à toi de voir si le jeu en vaut la chandelle.

Katie : Je peux pas croire à ce que je suis en train de voir.

Une fille : Quelqu'un à vue Serena à la gare de grand central aujourd'hui !

 

Serena : Je croyais que ça roulait entre nous.

Blair : Je croyais aussi, mais entre temps j'ai appris que tu avais couché avec Nate.

 

Chuck : Tu t'es tapée le petit copain de ta meilleure amie. Je trouve ça plutôt classe.

 

Dan : Tu sortirais avec un mec que tu ne connais pas ?

Serena : Bah tu peux pas être pire que ceux que je connais.

 

Rufus : Nos enfants devaient se rencontrer. C'est une petite ville !

Lily : Tu es sur que tu n'utilises pas ton fils pour te rapprocher de moi?

 

Nate : Tu as couché avec elle ?

Chuck : Écoute, on va pas gâcher une amitié à cause de ça. Ok ?

Nate : Non, c'est loin d'être ok. Je veux plus entendre parler de toi.

 

Dan : Il s'est passé quelque chose ?

Serena : Oui

Dan : C'est terminé !

 

Jenny : J'ai menti, j'ai volé, j'ai perdu le respect de ma famille et tout ça pourquoi ?

 

Blair : J'ai essayé de te prévenir. Il y a un prix à payer.

 

Bart : Lily, acceptes-tu de devenir ma femme ?

 

Lily : Il m'a demandé en mariage et je vais dire oui.

 

Chuck : L'une des choses que j'ai appris, c'est quand on a trouvé le grand amour on le lâche plus, même lorque l'objet de tous vos désirs vous supplie d'abandonner.

 

Serena : Je suis pas qui tu croyais et t'arrives pas à me pardonner.

Dan : Je vois pas comment revenir en arrière.

 

Serena : Je pars m'enfermer dans notre maison des Hamptons, si tu sais ce dont je suis capable en été.

Nate : Oui, je sais.

Serena : Si tu as envie de réfléchir seul, mais à deux, je serai pas loin.

 

épisode 201


Gossip Girl : Contrairement à nous, sexe, mensonge et scandale ne prennent jamais de vacances. Dès que l'été pointe son nez, ils prennent la voie express pour les Hamptons, où une somme de travail considérable les attendent durant toute la haute saison ... Imaginez l'ambiance de Park Avenue avec tenue de tennis et maillot de bain ... Les joueurs sont différents, mais le jeu reste le même.

 

Nate : J'ai rêvé de ça toute la journée.

Catherine : Tu es sur que Serena est toujours d'accord pour te couvrir, je l'ai trouvé un peu froide.

Nate : T'inquiètes pas pour ça.

Catherine : Tu ne lui a rien dit pour nous.

Nate : Tout ce qu'elle sait c'est que je vois quelqu'un et que j'ai pas envie de les crier sur tous les toits pour l'instant... ou pour toujours. Écoute, elle s'est pas encore vraiment remise de sa rupture avec Dan...donc je la couvre aussi en quelque sorte.

Catherine : Allons chez moi avant que quelqu'un nous voit.

Nate : Chez toi ? ... C'est pas interdit ?

Catherine : On a une maison pour les invités.

 

Chuck : Les filles, je vous remercie du fond du coeur de m'avoir fait découvrir les joies de la géométrie, dans ma vie quotidienne...J'adore !

 

Gossip Girl : Aperçu ! Blair Waldorf à l'aéroport Charles de Gaulle, sur le chemin du retour. Qu'est-ce qui peut bien pousser la reine B. à abandonner ses deux papas, alors que les vacances ne sont pas terminées. Je parie que Chuck Bass aimerai bien le savoir.

 

Fille : Mr Chuck ! N'hésitez pas à nous dire si vous avez besoin de quelque chose.

Chuck : A vrai dire la seule chose dont j'ai besoin, c'est de toi...de toi...et de toi.

 

Gossip Girl : Aperçu ! Elle aussi, Serena Van Der Woodsen sur la plage, seule, à nouveau... Des bruits courent comme quoi la température commence à grimper entre elle et Nate Archibald, et en général quand il y a de la fumée, le feu n'est pas loin. Mais si la rumeur est vrai. Comment ce fait-il que Nate échappe à tous nos radars et que Serena se la joue toujours en solo. Je me demande quelle serait sa réaction si elle savait que le garçon solitaire ne l'était plus tant que ça.

 

Harris : C'est possible ! Les gens peuvent changer.

Dan : J'ai été l'assistant de Mr Harris tout l'été. Comment j'ai fait pour pas te voir ?

fille : Pourtant j'étais dans la salle quand il a donné sa conférence en juin.

Dan : Non, impossible ! Je t'aurais vu si t'avais été là.

Harris : C'est pour servir la justice. Deux possibilités s'offrent à vous. D'un côté, la violence. De l'autre, la réconciliation.

fille : A partir de maintenant on pourra se voir ... quand tu le voudras.

Harris : Vous avez des questions ? ... Vous avez des vues sur elle ?

Dan : Je crois pas qu'elle l'ait remarqué.

Harris : Et est-ce que tu as remarqué que j'ai choisi de lire ton chapitre préféré ?

Dan : Ouais, et je l'ai entendu tellement de fois, que j'ai l'impression que c'est moi qui l'est écrit.

Harris : Tiens, à propos. Tu as terminé ton papier ? Tu sais celui que tu dois rendre à la fin de ton stage.

Dan : Oui. C'est pour bientôt.

Harris : Trop vague. Essaie d'être plus précis.

Dan : Je suis en train de peaufiner. C'est quasi...terminé.

Harris : Noa Chapiro, de Paris Magazine m'a dit qu'il était impatient de le lire.

Dan : C'est vraiment très gentil de lui avoir parlé de moi. Vraiment. Merci.

Harris : Je lui ai dit que ton prochain papier serait meilleur que celui que tu as écrit pour le New yorker. Tâche de pas me décevoir.

Dan : Il sera sur votre bureau demain, à la première heure.

Harris : Et si tu le finissais dès ce soir ?

fille : Salut !

Dan : Eh !

fille : Où est-ce que tu te cachais ? Je croyais qu'on devait se retrouver ici ?

Dan : Je sais, mais en fait je suis désolé, je ... je vais devoir y aller. On remet ça à demain ? ... Je me rattraperai promis.

fille : D'accord.

 

Gossip Girl : Tiens, tiens, tiens. Tu parles d'un garçon solitaire. Finalement, ça t'a servit de sortir avec Serena et de la larguer. J'ai comme l'impression qu'il est tant de te trouver un nouveau surnom. Pourquoi pas le "play boy" ?

 

Laurel : Oh, tout le monde. Je panique là ! Eleanor rentre la semaine prochaine et on est loin d'avoir terminé. En plus, j'ai une grosse fête ce week-end, donc je serai pas là et par conséquent vous non plus. Je vous conseille d'enclencher le méga turbo aujourd'hui ou sinon vous allez vraiment le regretter.

 

Gossip Girl : Quant à la petite Jenny, elle a eu un été très studieux, aucun dérapage à signaler.

 

Laurel : Ne me dis pas que tu as finie. C'est impossible que t'es déjà finie ce que je t'ai demandé. Tu as pas une vie en dehors de cet atelier, Jenny ?

Jenny : Euh, en fait, je voulais vous montrer un truc sur lequel j'ai travaillé.

Laurel : On est pas à l'école ici, tu n'as pas à me montrer ton travail.

assistante laurel : J'ai été stagiaire moi aussi. Tu verras ça s'arrange !

Laurel : Qu'est-ce que c'est que ça ?

Jenny : Oh, c'est une robe que j'ai crée pour la fête blanche.

Laurel : Pour la fête de l'eau vitaminée ? ... Qui t'as invité ? Oh, de la dentelle ! Et en plus, elle n'est même pas blanche, elle est ivoire, sans parler du fait que tu vas flotter dedans. Tu aurais pu au moins l'ajuster ! Elle est immense.

Jenny : Bah, en fait, elle est pas pour moi, elle est pour vous. Je suis pas invitée à la fête donc ...

Laurel : Donc, tu as pensé que j'allais accepter de porter une robe du dimanche confectionnée par une stagiaire avide de voir son modèle sur les pages mode des magazines branchés. Il n'y a rien de pire que du sur mesure ordinaire. Ca fait tâche !

assistante L : Voilà, ce que vous avez demandé Laurel.

Laurel : Puisque tu es si douée pour rafistoler les vieux bouts de chiffons qui traînent. Trie moi tous ces boutons ... et range moi ça, cette couleur me donne la migraine.

assistante L : Je suis navrée.

 

Dan : On pourrait peut-être se commander un petit truc pour le dîner. Tu veux manger indien ?

Jenny : Oh, il fait trop chaud, pour de l'indien. Et si on prenait des glaces ? Et où est maman ?

Dan : Elle est allée voir une pièce avec Alex. C'est quoi tout ça, des devoirs ?

Jenny : Tu as fini ta nouvelle ?

Dan : Pratiquement.

Jenny : Génial ! Peut-être bien que ça me permettra de comprendre pourquoi toi et Serena vous avez cassés.

Dan : Oué....Oué moi aussi....Bon allez Jenny, je vais chercher de quoi manger. J'en ai pas pour longtemps.

 

Serena : C'est la première fois de l'année, que je te vois te regarder dans le miroir. Ça va tu t'es pas fait trop peur ? Je me demande quelle est la raison qui t'as poussé à prendre un tel risque.

Chuck : Très drôle, soeurette. Je vais juste faire un tour, si tu veux tout savoir. Maintenant que les triplés sont reparties à Rio, je vais continuer mon périple Sud-Américain, direction l'Argentine.

Serena : Et le bouquet de fleurs, c'est pour qui ? T'aurais pas par hasard, intercepté une conversation téléphonique que j'aurais eu avec ma meilleure amie, qui mentionnais son arrivée en bus aujourd'hui.

Chuck : Qu'est ce que tu racontes ?

Serena : J'en conclus que la réponse est non et j'en suis ravie...parce que B.ne te pardonnera jamais ce que tu lui as fait.

Chuck : Et c'est ton petit copain, Nate, qui t'as refilé cette information ?

Serena : Nate ne m'a rien dit du tout.

Chuck : Tant mieux car ça serait pas très futé de ta part de suivre les conseils de quelqu'un qui fait semblant de sortir avec toi. Me prends pas pour un con ! ... Je te souhaite une excellente soirée en solitaire.

Serena : Bonne chance pour ta mission suicide.

 

Gossip Girl : Aperçu ! Chuck Bass attendant l'arrivée du bus, une douzaine de roses dans une main, et son coeur dans l'autre.
Vous savez ce qu'on dit ? Rentrer chez soi pour retrouver un homme, c'est cool. Mais rentrer chez soi avec un homme...hum, c'est encore mieux. La vie peut-être une vraie garce, surtout quand elle prend exemple sur Blair Waldorf.

 

Blair : Alors, comme ça t'as rien fait de tout l'été ? S'il te plaît, me dis pas que tu as passé ton temps à faire des mots croisés et en te goiffrant de cochonneries.

Serena : Non, j'ai fait du tricot.

Blair : Et c'est quoi toutes ces rumeurs sur toi et Nate ?

Serena : C'est de la pure intox, mais ça m'a permit de faire ma petite déprime en paix et Nate était libre de faire ce qu'il voulait et ça nous convenait  à tous les deux.

Blair : T'es en train de me dire que t'as pas trouvé un seul mec avec qui t'amuser.

Serena : Je me suis faîte draguer par un maître nageur assez canon, mais je l'ai rembaré.

Blair : Quoi, mais t'es cinglée ! Les maîtres nageurs ont été inventés pour ça, tu les utilises, ensuite tu les jettes. Tu peux pas rêver mieux pour rebondir.

Serena : Oui, mais je crois être encore prête. Dan me manque toujours un petit peu, enfin plus qu'un petit peu, énormément.

Blair : Le seul truc plus nul que de sortir avec Dan Humphrey, c'est regretter de ne plus sortir avec lui. Et si tu restes prostée sur ta chaise, c'est parce que cette année, tu n'as pas eu ton petit flirt de l'été.

Chuck : Oui, les triplés sont reparties, mais je dois avouer que les brésiliennes, il y a pas mieux pour faire des progrès en langue. A plus.

Blair : Honnêtement, James est le mec le plus classe que j'ai jamais recontrée. Je te jure. Il ne boit que des grands crus, il parle 6 langues et puis il m'a offert un sublimissime collier de perles avec un B en or sur le fermoir.

Serena : Je croyais que ça venait de ton père. Qui est James ? ... Ah bien sur, je suis bête. Tu as une de ces chances. La dernière fois qu'on s'est parlées, tu l'avais même pas rencontré, je crois.

Blair : C'est dingue ? Il es tellement séduisant, qu'il me fait décoller à la seconde, sans compter que tout ce qu'il dit...

Chuck : Tu mens !

Blair : Pas du tout.

Chuck : Quand tu mens, tes yeux disent l'inverse de ta bouche.

Blair : Je savais pas que les robots pouvaient être jaloux. Quelqu'un a humanisé ton logiciel ?

Chuck : Excellent ! On sait tous les deux que tu utilises ce mec pour essayer de me faire du mal...comme je t'en ai fait.

Blair : Tu ne m'as fait aucun mal ! ... Bon ok. Je veux bien admettre que les premiers jours que j'ai passée à t'attendre en Toscane, ont été légèrement humiliants, mais quand j'ai compris que tu ne viendrais pas, j'ai heureusement vite repris le dessus et je me suis fait un copain.

Chuck : Ben, le larbin de service. Tu parles de l'employé de mon père. Au fait, je l'ai fait renvoyé rien que pour toi.

Blair : Je lui dois tout en tout cas. C'est lui qui m'a présenté James. Je crois que c'est le bon numéro.

Chuck : Prouves le.

Blair : J'ai pas à te prouver quoique ce soit. Mais si tu veux mieux connaître James, il sera avec nous ce soir. Je parie qu'il va te plaire autant qu'à moi.

Chuck : Si par là, tu veux dire qu'il ne va pas me plaire du tout, alors tu as raison. Rendez-vous ce soir.

Blair : Bon, et si on essayait de retrouver ton maître nageur. Mais d'abord, il faut que je passes chez Nate, j'ai quelque chose à récupérer.

 

 

Jenny : Comment ça se passe dans le Vermont ?

Rufus : Super ! Vanessa et ses parents sont venus nous voir jouer hier. Je savais pas qu'elle était dans le coin et quand je lui ai demandé comment allait Dan, elle ne m'a pas répondu. J'avais espéré qu'elle l'aiderait à oublier Serena cet été mais...

Jenny : J'ai pas l'impression qu'il ait besoin d'aide pour ça, et je crois que Vanessa s'en est rendue compte.

Rufus : Il continue à enchaîner les rencards ?

Jenny : Bah, une fille différente chaque soir, c'est même plus un rencard. Je commence à m'inquiéter pour lui.

Rufus : Il est là ?

Jenny : Il dors encore, il est rentré tard hier soir.

Rufus : Dis-lui de m'appeller à son réveil ! Au fait, comment ça s'est passé avec ta robe ?

Jenny : Euh, ça s'est mal passé. Euh, Laurel a refusé de la porter.

Rufus : Pourquoi tu la portes pas toi ?

Jenny : Papa, c'est très gentil de vouloir m'encourager à faire connaîtres mes créations, mais la fête blanche, c'est un carré VIP avec toute seule. Si tu crois qu'ils vont inviter une stagiaire. L'année dernière, ils ont même refoulé Jack Johnson.

Rufus : Ce qui est une preuve de bon goût !

Jenny : Papa !

Rufus : En tout cas, je suis prêt à parier que les Van Der Woodsen sont invités. T'en à parler à Eric ?

Jenny : En fait, j'ai...j'ai pas trop osé l'appeller, vu que la dernière fois qu'on s'est parlés, je lui ai dit des choses désagréables. J'aurai mieux fait de passer l'été avec toi. Eleanor a passé le plus clair de son temps à Paris et du coup, Laurel était du genre méga stressée. Et si je m'étais gourée ?

Rufus : Tu peux pas le savoir avant d'être allé au bout. Commence déjà par appeler Eric, ensuite tu aviseras.

Jenny : Merci papa. On se voit dimanche.

Rufus : Il y a intérêt.

Jenny : Ok. Salut.

 

Joe : Pas aujourd'hui fiston.

Harris : Non ça va, Joe. Il est avec moi.

Joe : D'accord.

Dan : Pardon de vous déranger en plein travail.

Harris : Tu ne m'aurais pas dérangé si tu t'étais pointé à l'heure. Quelque chose me dit que tu arrives les mains vides.

Dan : Tout ce qu'il me faut c'est un jour. Un jour de plus.

Harris : Quoi ? Les soixantes derniers jours ne t'ont pas suffit.

Dan : Je suis désolé, mais j'ai...

Harris : Ne t'asseois pas, tu ne restes pas ! Tu m'avais dit que tu serais sérieux pour l'écriture.

Dan : Je sais, j'ai essayé d'écrire. Vraiment, mais à chaque fois que je m'asseyais, mon esprit partait ailleurs. J'arrivais pas à me concentrer....

Harris : Tes mauvaises excuses sont faîtes pour les chômeurs dont tu fais partie dorénavant. Si, tu n'es pas fichu de faire ton travail, moi non plus. Tu peux t'asseoir sur ma lettre de recommandation.

Dan : Non, ça représente beaucoup pour moi de travailler pour vous.

Harris : Et tu n'as fait que me prouver le contraire depuis le premier jour. Tu mettras mon double de clé au courrier, ça je suis sur que tu aura le temps de le faire.

 

Eric : Si t'appelles pour t'excuser, t'as 3 mois de retard.

Jenny : Eric, attend.

Eric : Non ne me dis rien, tu as besoin de mon aide.

Jenny : Euh, oui...c'est vrai. Euh, est ce qu'au moins tu apprécies mon honnêté ?

Eric : Pas vraiment.

Jenny : Écoutes, je sais que je me suis comporté comme la pire des salopes, l'année dernière, mais ce que tu sais pas, je m'en suis voulu tout l'été. Tu es la seule personne qui a été cool avec moi et tu t'en ai pris plein la gueule.

Eric : Ben, c'est vrai que tu ne m'as rien épargné...Enfin, vu que j'ai pas une foule d'amis moi-même, je veux passer l'éponge sur tous les mensonges, toutes les trahisons ou autres coups de poignards que j'ai reçu. Qu'est ce que tu veux ?

Jenny : Et ben, je voulais savoir si tu étais dans les Hamptons, en ce moment ?

 

Blair : Tiens, moi je ne m'attendais pas à un klaxon. C'est pas très classe !

Serena : En plus, sa voiture est carrément ringarde. Et le pire de tout, c'est qu'il en a l'air super fière.

Blair : En piste ma jolie. Bonne chance.

Serena : A toi aussi. Et si jamais on me demande, je suis avec Nate. Ok ?

Blair : Je ne comprends toujours pas pourquoi, mais d'accord. Où est-ce qu'il se cache d'ailleurs ?

Serena : J'en sais rien. Salut.

 

Catherine : Je suis désolée, mais j'ai pas pu me libérer de la journée. J'ai pas envie que l'été se termine, je m'éclate comme une folle.

Nate : Rien ne nous empêche de nous continuer à nous voir tu sais.

Catherine : Oué, mais il faut que je sois très prudente.

Nate : Je peux être très discret.

Catherine : La discrétion c'est mignon à ton âge. Mais au mien, ça l'est beaucoup moins. Et si on parlait de ça plus tard ?

Nate : Si je suis si mignon, allons nous-en tout de suite.

Catherine : Et si je trouvais un moyen de te faire taire ?

 

......

Chuck : Alors James, j'imagine que tu as eu l'occasion de rencontrer Harold et...comment s'appelle son petit-ami déjà ?

James : Qui Roman ? Je les ai croisés très rapidement au château. J'ai aussi rencontré Chat, qui lui n'a pas été particulièrement accueillant. J'ai des cicatrices qui le prouvent.

Chuck : Vous semblez très proche pour des gens qui viennent de se rencontrer. Est ce que B. a eu le temps de te montrer ses trois films préférés ? Vacances romaines, Diamants sur canapé et bien entendu Charade.

James : C'est pas drôle de frimousse, le troisième ?

Blair : Gagné. Je déteste Charade ! Arrête de le harceler, Chuck.

Eric : Oui, euh, le QCM sur Blair Waldorf ne représente aucun intérêt pour ceux qui connaisse déjà les réponses.

Cece : Et ça manque de subtilité.

Chuck : Merci grand-mère.

Cece : Pourquoi est-ce que dans ta bouche, ce mot résonne comme une insulte ?

James : En tout cas, je me sens pas harcelé. Au contraire, plus j'en apprends sur Blair, plus je suis heureux et...qu'il y a-t-il de mieux que d'apprendre qu'un quizz ?

Chuck : Pour commencer, t'aurais du prendre une limousine, plutôt que le bus ! Je sais pas si elle te l'as dit mais B. est dingue des limos...

Blair : Trésor, tu peux me passer le sel et le poivre, s'il te plaît.

Chuck : Excusez-moi, je viens brusquement de perdre l'appétit.

Blair : J'en ai pour une minute.

 

Blair : Chuck !

Chuck : Je connaîs l'histoire de cette broche. Tu l'avais donné à Nate quand tu lui as dit que tu l'aimais.

Blair : Et je lui ai demandé de la rendre. Je voulais que James la porte.

Chuck : Est-ce que...est-ce que tu ressens pour ce type, ce que tu ressentais pour Nate ?

Blair : Je crois que oui.

Chuck : Je te verrai au lycée.

Blair revient à table.

Blair : Ben ça alors, ma broche s'est bêtement prise dans les mailles de ton chandail.

James : C'est drôle, je n'avais pas remarqué.

Blair : Moi non plus.

 

Catherine : Bon Nate, tu as le choix, soit sous le lit, soit par la fenêtre.

Nate : Quoi ?

Catherine : Mon mari vient juste de se garer.

Nate : Ton mari ? Je croyais qu'il rentrait pas avant la semaine prochaine.

Catherine : Il faut croire qu'il est en avance.

Nate saute par la fenêtre et traverse la rue en sous-vêtements.

Serena : Nate !

mec : Qu'est ce que c'est que ce dingue ?

Serena : J'en ai pas la moindre idée.

 

Blair : Chuck est un enfoiré ! Il a totalement raison, j'en ai rien à faire de James.

Serena : Ah bah merci, je me disais aussi.

Blair : Si je sors avec lui, c'est seulement parce que je voulais pas reprendre l'avion du retour toute seule. Ça m'aurait tué que Chuck s'en rende compte qu'il a gaché mes vacances.

Serena : Oh B., je suis désolée pour toi. C'était si dur que ça ?

Blair : J'étais dans mon bungalow à l'hôtel du Cap et je ne pensais qu'à lui. En plein feu d'artifice du 14 juillet, tout ce que je pouvais voir c'est ce salopard de Chuck.

 

Chuck : Ma limousine me ramène à New York dans une heure, si tu veux profiter du voyage ?

Nate : Quoi, tu viens pas à la fête blanche, avec toutes ces belles nanas en robe légère ?

Chuck : A moins qu'elle se fasse arroser de la tête aux pieds, ça m'intéresse pas. Et puis, la ville sera encore pleine de touristes, que des proies faciles.

Nate : Ah ouais ?

Chuck : D'accord. Et je dois admettre que j'ai pas envie de voir B. jouer avec son toutou toute la soirée.

 

Blair : Si seulement, j'avais pu trouver un remplaçant plus fun que James. C'est vachement dur de trouver un faux petit-ami, à la dernière minute.

Serena : Mais je l'ai trouvé sympa et intelligent, quand on a prit le thé hier et il est assez mignon dans son genre.

Blair : C'est plus la peine mentir. Tu sais Serena, il a remplit sa fonction. Maintenant que Chuck a décidé de rentrer à New York, je vais pouvoir larguer James et profiter de la fête en célibataire. Et ton rencard, au fait ?

Serena : Il m'a donné plus envie de me noyer qu'autre chose.

Blair : Un pas après l'autre, ma chérie. Un pas après l'autre.

Chuck repasse près d'eux.

Chuck : Tiens, au fait, Archibald, vu que l'été se termine. Je peux enfin dire que j'ai jamais cru à ton amourette bidon avec ma soeur....Ça va Waldorf ?

Blair : Ca allait jusqu'à maintenant.

 

Serena : Nate, pourquoi tu m'as pas rappelé ce matin ?

Nate : Je peux pas parler ici !

Plan sur B & C :

Chuck : Alors, où est Princeton ? Je croyais que tu le tenais en laisse.

Blair : James étudie à Georgetown et contrairement à ce que tu crois, loin des yeux, ne veut pas dire loin du coeur.

Plan sur N & S :

Serena : Quand tu m'as dit que ta copine hystérique était plus âgé, je pensais qu'elle était à la fac moi, pas qu'elle était mariée.

Plan sur B & C

Chuck : Tu devais avoir la tête ailleurs, parce que ton petit chéri nous a dit qu'il était à Princeton. On en a parlait quand tu jouais à te déguiser avec Serena hier soir.

Plan sur N & S

Nate : Catherine m'a largué hier soir.

Serena : Quoi, bah raconte moi.

 

Blair : T'as mal compris, Chuck ! En plus, il parle tout le temps de sa cantine gastronomique et de son club d'aviron. Georgetown sans aucun doute.

Chuck : Je suis convaincu qu'il a dit Princeton.

Blair : Georgetown

Chuck : Princeton

Blair : Georgetown...Serena, vient on s'en va !

 

Serena : Bon, ça me rassure que Catherine a mit un terme à tout ça. On en reparle plus tard.

 

Chuck : Eric, c'est moi. Tu étais là hier soir, dis-moi. Tu te souviens quelle fac étudie le copain de B. ? ...Oué, bah c'est pas ce qu'il a dit à Blair ! Essaye d'en savoir plus, junior. Je suis d'humeur à avoir raison.

 

Dan : J'arrive à décrocher un job avec mon auteur préféré et,... et, et je me fais jeter. Attend j'ai fais tout ce qu'il m'a demandé, de m'occuper de son linge sale, jusqu'à l'emêcher d'être ivre mort avant midi, ce qui a été, crois-moi la chose la plus dure que j'ai jamais faîte.

Rufus : Plus dure que de finir ta nouvelle ?

Dan : J'arrive pas à écrire, Papa ! Je,.. je ne sais pas pourquoi.

Rufus : Tu parles à quelqu'un qui n'a pas finit une seule chanson en douze ans, donc je comprends. C'est quoi ton sujet ? Racontes.

Dan : La fin d'une relation entre deux personnes, issus de deux mondes opposés.

Rufus : Pure science fiction ?

Dan : Euh, ...oué.

Rufus : Bon si je peux me permettre de t'offrir un conseil paternel, à quoi...400 bornes de distance....

Dan : Je suis incapable de finir mon histoire, parce que j'arrive pas à comprendre pourquoi je suis plus avec Serena.

Rufus : C'est ce que je m'apprêtais à dire, euh...si j'en avais eu le temps.

Dan : J'ai fais tout ce que je pouvais pour passer l'été sans penser à elle, parce que j'avais la trouille....La trouille de voir que j'ai fais une bêtise, du coup, je suis parti en vrille, j'ai fais un peu n'importe quoi.

Rufus : Bon t'as passé ton été à fuir. Je pense qu'il est peut être temps pour toi d'affronter la réalité.

 

Eric : Non seulement James Schiller n'est pas inscrit à Princeton, mais il n'est pas non plus à Gorgetown et d'après mes recherches, il ne fait parti d'aucunes grandes universités.

Nate : Depuis quand tu te prends pour Sherlock Holmes ?

Eric : Donc tu crois que James est ...

Chuck : un très mauvais replay ? Quand tu veux t'introduire dans la haute société, il n'y a rien de mieux que duper une femme seule. On va sortir la grosse artillerie ! ...Mike, j'ai besoin que tu te renseignes sur un certain James Schiller.

Eric : Il a un privé un numéro favori.

Serena : Nate !

Eric : Je connaîs ce visage. Bon courage mon pote !

Serena : Ma grand-mère vient de me dire que tu serais mon cavalier à la fête blanche ce soir ? Mais si vous êtes plus ensemble avec Catherine, pourquoi veut que je te couvre ? ...Oh !

 

Blair : James ! Ces 6 derniers jours ont été totalement à la hauteur de mes attentes.

James : Moi aussi...et je voulais te dire que...

Blair : Moi d'abord ! ...Désolée. ( Finalement je te verrais ce soir au bras de Princeton.)

James : Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce que tu voulais me dire ?

Blair : Je voulais savoir si tu accepterais de m'accompagner à la fête blanche, ce soir ?

James : Bien sûr...J'en serais ravi.

 

Nate : Je sais que j'aurais pas du me servir de toi après la conversation qu'on a eu ce matin.

Serena : Non ! Je comprends que t'as envie de la voir, mais sois franc, c'est pas pour ça que tu veux venir ce soir, tu veux évaluer la concurrence.

Nate : Non! Je veux juste...Je veux juste la voir avec son mari, rien qu'une fois.

Serena : Oui, c'est ce que j'appelle évaluer la concurrence, ce qui est assez bête et potentiellement dangereux, Nate.

Nate : Ouais, t'as raison.

Serena : Mais vu que j'ai moi-même agis bêtement et dangereusement dans le passé... Oh je suis mal placée pour te faire la morale et de toute façon, je m'attendais pas vraiment à rencontrer le prince charmant à cette soirée. Rendez-vous à 5 heures ?

 

Gossip Girl : Parfois les astres s'alignent pour aider deux vieux amis à se retrouver.... Mais ils peuvent aussi s'aligner pour raviver la flamme d'un amour éteint.

 

Dan : Hé ! Vous pouvez m'emmener à Sandpiper ?

chauffeur taxi : Oué

Dan : Si possible.

chauffeur : Oué

 

Gossip Girl : Je me demande ce que le ciel va offrir à Serena ce soir. Amitié ou feux d'artifice ?

 

Jenny : Hé ! Merci de m'avoir donné une seconde chance.

Eric : Merci d'en être digne. Tu sais que t'es encore à l'essai ?

Jenny : Oué.


Laurel : Oui, ça sera sa meilleure collec...

 

Serena : En tout cas t'as l'air en forme, n'hésite pas à passer nous voir, tchao.

gars : Ok, salut.

Catherine : Excusez-moi un instant.... Tu cherches à briser mon couple ?

Nate : J'ai soif !

Serena : Je t'accompagne.

 

Cece : Daniel Humphrey ! Ça pour une surprise, c'est une surprise !

Dan : Est-ce que Serena est là ?

Cece : Non, elle est allée à une fête à laquelle je suis moi-même conviée. Je suis très en retard, pourriez-vous...s'il vous plaît ?

Dan : Oh, oui bien sûr...Si vous y tenez vraiment...Et voilà !

Cece : Merci.

Dan : Oh, vous, vous semblez ... je sais pas, différente.

Cece : Certaines choses sont en rémission Monsieur Humphrey. Et par conséquent, ma façon de voir les choses aussi, lorsqu'on traverse ce que j'ai traversé, je vous assure qu'on voit la vie différemment.

Dan : Oui, comme quoi ?

Cece : Et bien, comme le fait de prendre conscience que la recette du bonheur n'est pas forcément la même pour tout le monde.
Serena croit m'a voir dupé cet été, mais je ne suis pas aveugle, vous êtes toujours dans son coeur, Daniel. 

Dan : J'ai dû me gouré de maison !

Cece : Cette fête à laquelle vous allez m'accompagner à un code vestimentaire très strict.

 

James : Enfin, pour en revenir à ce que je voulais...à ce que j'ai essayé de te dire tout à l'heure, eh bien, mes sentiments pour toi ont évolué et je n'arrête pas de me dire que j'ai fais un truc vraiment, vraiment débile, que tu ne mérites pas...

Blair : Ce que tu peux être drôle !

James : Je suis désolé.

Blair : Je me lasse pas de t'écouter.

James : J'ai dis quelque chose de drôle ?

 

Jenny : Une eau vitaminée.

serveur : Vous désirez quel parfum ?

Jenny : Euh...sauvetage, s'il vous plaît.

serveur : Ok

Laurel : Mettez en deux.

serveur : Tout de suite.

Laurel : Alors Jenny, comment tu t'es débrouillé pour rentrer ? Et avec cette robe en plus. Je suis allée voir à l'entrée et ton nom n'était pas sur la liste. On m'a dit que tu étais là car tu accompagnais quelqu'un. Mais je peux pas croire qu'une fille comme toi puisse connaître la moindre personne ici.

Jenny : Oh, regardez justement il y a quelqu'un que je connais qui arrive.

Eric : Jenny, je te présente Tinsley Martinez, une amie de ma mère et Tinsley, voilà mon amie Jenny, dont je t'ai parlé et voilà Laurel.

Tinsley : Enchanté de vous connaître Jenny.

Jenny : Enchanté moi aussi. C'est dingue, je me suis fait un book avec des photos de magazines que j'ai découpées et vous êtes sur chacunes d'elles. Je vous trouve démentielle.

Tinsley : Ce que c'est gentil, je vous remercie. Eric, m'a dit que vous vouliez être styliste, vous portez une de vos créations ?

Jenny : Oui, c'est moi qui est dessinée cette robe.

 

Blair : Qu'est ce qui se passe ?

James : Tu m'as utilisé pour rendre Chuck jaloux.

Blair : N'importe quoi !

James : C'est pas étonnant que tu détestes Charade. Ça te touche de trop près.

Blair : Tu comprends rien. Chuck est quelq'un de méchant, il fait des choses horrible et il utilise les gens.

James : Et tu penses être différente ? Comment j'ai pu être aussi bête ? Je te plais pas du tout en fait.

Blair : Non, c'est pas ça, enfin, t'es, t'es un peu ennuyeux.

James : Vraiment ? Ou est-ce que tu es trop obsédé par toi même pour t'intéresser aux autres ? Vous allez bien ensemble !

Chuck : Tu sais appuyer là où ça fait mal. Je suis très admiratif.

Blair : Tout ça c'est de ta faute...Je n'aurais jamais eu besoin d'un James, si tu ne m'avais pas posé un lapin à l'aéroport. Tu m'as obligé à me servir de lui.

Chuck : Je t'ai obligé à rien du tout. C'était ton idée. Tu vois pas qu'on est pareil ? Tu peux pas lutter contre ça.

Blair : Au contraire, je lutterai contre ça, jusqu'à mon dernier souffle parce que je ne supporterais pas de te ressembler en quoique ce soit.

 

Serena : Allez Nate, ça va, c'est bon, essaie de faire une autre tête.

Catherine : Qu'est ce que tu fais encore là ?

Serena : Qu'est ce qu'elle vient de te dire ?

Nate : Elle m'a demandé ce que je faisais encore là.

Serena : Oh non, c'en est trop, je la mets officiellement à la porte du club de lecture.

Nate : Je sais pas à quoi je pensais.

Serena : Non, arrête de t'en vouloir. Écoute, c'est de sa faute, si les choses en sont là où elles en sont aujourd'hui.

Nate : Oué je sais, mais c'est tellement con tout ça. Ce que j'aimerai là, c'est qu'elle soit aussi mal que moi en ce moment.

Serena : On peut arranger ça !

 

Gossip Girl : Aperçu ! Serena et Nate s'embrassant fougueusement devant une assistance médusée.

 

Dan : Bien sûr.

 

Gossip Girl : Le problème c'est que Serena ne s'attendait pas du tout à ce que Dan Humphrey fasse partie des médusés.

 

Serena : Non ! Non, Non, Non, Dan, attends !

Dan : Non merci.

Serena : Non, Non, je m'attendais pas du tout à te voir, tu...tu...enfin, je suis vraiment surprise.

Dan : C'est bizarre, parce que moi j'ai pas été surpris. ...Nate ! Faut croire que les mauvaises histoires se répètent.

Serena : Non, c'est pas du tout ce que tu crois.

Dan : Laisse moi deviner. Il y a une explication ?

Serena : Oui, bien sûr. J'essayais juste de l'aider à rendre une fille jalouse.

Dan : Qui ça ?

Serena : Bah, c'est délicat.

Dan : Pourquoi ça ? Tu peux surement pas me le dire non plus.

Serena : Non, je peux pas le dire, mais c'est pas le problème.

Dan : Si, c'est ça le problème. Il y a jamais de réponse simple avec toi, tu peux pas dire : "j'ai embrassé Nate", il faut que ça soit "j'ai embrassé Nate parce que quelqu'un que je ne peux pas nommer, devait nous voir, pour une raison que je ne peux pas expliquer". C'est toujours le même scénario ici ou ailleurs...Oh, qu'est ce que vous faîtes là ?

fille1 : Je suis venue avec un ami et c'est une chance.

fille2 : Parce que vu que je connais son ami, il nous a présentées l'une à l'autre.

fille1 : Et au fil de la conversation, nous avons découvert qu'à la lecture de Harris, quand on était en train de s'embrasser.

fille2 : Tu étais censé être avec moi. ...Oups !

Serena : Non ! Non ! Non ! Non ! Laisse moi deviner. C'est pas ce que je crois.

 

Nate : Catherine, qu'est ce que tu fais ?

Catherine : Pourquoi t'a embrassé Serena ?

Nate : Tu m'as dit que c'était fini.

Catherine : J'en reviens pas que t'es essayé de me rendre jalouse devant mon mari et tous nos amis.

Nate : Et ça a marché ?

Catherine : Totalement.


Dan : J'avoue que j'ai..un peu dépassé les bornes.

Serena  Un peu ?

Dan : Oué, c'est vrai, j'ai déconné et je devrais pas te le dire, mais... c'est pas..pas la première fois que ce genre de truc m'arrive...j'ai...il y a pas eu une journée où j'ai pas pensé à toi...quelque part j'espérais..qu'en te voyant...je saurais qu'on avait fait le bon choix..mais c'est... c'est pas ça que je ressens...c'est pas ce que je ressens du tout.

Serena : Euh, j'ai.. j'ai pas très envie de parler de ça maintenant. Pour l'instant, je veux juste m'assurer que le costume de mon grand père n'est pas complètement fichu.. bien que ce costume était déjà totalement fichu dans les années 70.

Dan : Si tu savais ce que ton rire m'a manqué.

Serena : Chut, juste..chut.

Dan : Ok.

 

Gossip Girl : Quand les mots sont de trop, il ne reste plus qu'une seule chose à faire...

 

Dan : On s'en va d'ici, tu veux bien ?

Serena : Oui....Oh, il faut juste que je dise au revoir à une bonne dizaine de personnes avant...euh, est ce que tu...

Dan : Oui, vas y, j'attendrai sur la plage.

Serena : Super !

 

Blair : Tu avais raison...je me suis servie de toi pour me venger de Chuck. J'avais pas besoin que tu sois intéressant,.. alors du coup je me suis pas intéressée à toi. Je voulais juste que tu sois canon. Ce que tu es.

 

Chuck : Tu tombes bien ! Alors qui se cache derrière cet imposteur ?

 

James : J'ai bien peur qu'on ait un point en commun.

Blair : Moi aussi je suis canon ?

James : Pas seulement...euh, c'est ce que j'essayais de te dire tout à l'heure...je..je n'ai pas été honnête envers toi.

Blair : Vas-y dis moi.

James : Je ne vais ni à Georgetown, ni à Princeton, ni dans aucune grandes universités...et il y autre chose que je dois t'avouer. Voilà, en fait, ...je m'appelle Marcus Beaton, je suis anglais et je suis lord.

Blair : Pardon ? ...Pourquoi tu me l'as pas dit avant ?

Marcus (James) : La plupart des femmes que je rencontre ne s'intéresse qu'à mon titre. C'est pour ça que j'ai tenu à me faire passer pour un américain,...histoire de voir, mais après quelques jours avec toi, j'ai eu peur qu'en té révélant la vérité, tu sois furieuse d'apprendre que je t'ai menti.

Blair : Non, je suis pas furieuse Milord...euh, enfin ton titre là c'est génial, mais ce qui me plairais par dessus tout, c'est un peu d'honnêté pour changer et ça vaut pour nous deux.

Marcus : Quand tu m'as dis que tu me trouvais ennuyeux tout à l'heure...personne m'avait parlé avant et ça m'a plu....Dis moi, qu'est ce que tu as d'autre à me reprocher ?

Blair : De moins en moins de choses, mais je veux bien faire un effort.

 

Eric : C'est très bon.

Laurel : Alors j'ai entendu dire que Tinsley avait proposé de l'aide pour te trouver un nouveau stage.

Jenny : Oué, c'est vrai. Je l'ai remercié, mais j'apprenais beaucoup là où j'étais et que ne pouvais pas vous quitter maintenant.

Laurel : Très bien, alors passe une bonne fin de week-end...Jenny. On se voit lundi.

Jenny : J'ai hâte d'y être.

Eric : Tu penses qu'elle était sincère ?

Jenny : Non, surement pas, mais au moins elle écorche plus mon prénom.

 

Blair : Chuck ! Tu veux bien arrêter de gâcher ma soirée.

Chuck : J'aurais jamais dû t'abandonner,... j'ai su que j'avais fait le mauvais choix dès que j'ai vu l'avion décollait. Je me suis mis la tête à l'envers tout l'été. Je pensais que ça m'aiderai mais j'ai eu tort

Blair : Et ?

Chuck : J'ai eu la trouille...j'ai eu la trouille que si on passait l'été rien que tous les deux, ...ça t'ouvre les yeux.

Blair : Sur quoi ?

Chuck : Sur moi...S'il te plaît, pars pas avec lui.

Blair : Pourquoi ? Donne moi une raison et une bonne raison qui tienne la route.

Chuck : Parce que t'en a pas envie.

Blair : C'est pas suffisant !

Chuck : Parce que moi j'en ai pas envie.

Blair : Toujours pas suffisant !

Chuck : Qu'est ce que tu veux d'autres ?

Blair : La vraie raison...celle qui m'empêchera de partir...et te tourner le dos... trois petits mots, sept lettres...dis les..et je suis à toi.

Chuck : Je...Je...

Blair : Merci... c'est tout ce que je voulais entendre.

 

Gossip Girl : Il paraît que les flirts de vacances sont souvent sans lendemain, mais il arrive que certaines aventures se transforment en véritable histoire d'amour....une simple soirée sur la plage peut suffire à clarifier l'esprit et à ouvrir les coeurs de façon à écrire une nouvelle fin..à une ancienne histoire....Ceux qui se sont brûlés les ailes, essaye d'effacer leurs souvenirs, pour repartir à zéro...Alors que d'autres voudraient voir certains instants duraient éternellement...En tout cas, une chose est sûre, l'été arrive à son terme...les journées raccourcissent, s'estompent et on se débarrassent des derniers grains de sable...mais la fin de l'été c'est aussi le début d'une nouvelle saison, alors tournons nous vers l'avenir... Vous n'avez encore rien vu. Bisous, Bisous. Gossip Girl.

Gossip Girl: Unlike us, sex, lies and scandal never take a vacation. Once summer shows its face, they take the expressway to the Hamptons, where a considerable amount of work awaiting them throughout the season ... Imagine the atmosphere of Park Avenue with tennis outfit and swimsuit ... The players are different, but the game remains the same.

 

Nate: I dreamed about that all day.

Catherine: You're sure Serena is always willing to cover you, I found a little cold.

Nate: Do not worry about that.

Catherine: You do not say anything to him for us.

Nate: All she knows is that I see someone and I do not want to shout from the rooftops for now ... or forever. Listen, it is not yet really recovered from her breakup with Dan ... so I also cover in some way.

Catherine: Let's go home before someone sees us.

Nate: In your house? ... It is not forbidden?

Catherine: It was a home for the guests.

 

Chuck: Girls, thank you from my heart for making me discover the joys of geometry in my daily life ... I love it!

 

Gossip Girl: Preview! Blair Waldorf at Charles de Gaulle, on the way home. What may well push the Queen B. to abandon her two dads, just as the holidays are not complete. I bet Chuck Bass would like to know.

 

Girl: Mr. Chuck! Feel free to tell us if you need something.

Chuck: Actually the only thing I need is you ... you ... and you.

 

Gossip Girl: Preview! Also, Serena Van Der Woodsen on the beach alone again ...What are rumors as the temperature begins to climb between her and Nate Archibald, and usually when there is smoke, the fire is not far. But if the rumor is true. How is it that what Nate escapes our radar and Serena is still playing the solo.I wonder what his reaction would be if she knew the boy was no longer lonely that much.

 

Harris: It's possible! People can change.

Dan: I was assistant to Mr Harris all summer. How did I not see you for?

Girl: But I was in the room when he gave his lecture in June.

Dan: No, impossible! I would have seen if you had been there.

Harris: This is to serve justice. Two options available to you. On the one hand, violence. The other, reconciliation.

daughter: From now on we will be ... whenever you want.

Harris: You have questions? ... You have any views on it?

Dan: I think she has not noticed.

Harris: And did you notice that I chose to read your favorite chapter?

Dan: Yeah, and I heard so many times, I feel that it is me who is writing.

Harris: Well, about. You've finished your paper? You know the one you have to go to the end of your internship.

Dan: Yes. It's coming soon.

Harris: Too vague. Try to be more accurate.

Dan: I'm putting the finishing touches. It's ... almost finished.

Harris: Noa Shapiro, of Paris Magazine said he was eager to read it.

Dan: It's really nice of him talking to me. Really. Thank you.

Harris: I said that your next paper would be better than what you wrote for the New Yorker. Try to not disappoint me.

Dan: It will be on your desk tomorrow at the first hour.

Harris: And if you ended up tonight?

Girl: Hi!

Dan: Hey!

Girl: Where do you hide? I thought we would be here?

Dan: I know, but actually I'm sorry, I ... I'll have to go. Do it again tomorrow? ... I'll catch up promised.

Girl: Okay.

 

Gossip Girl: Oh, well, well. Talk about a lonely boy. Finally, it has served you go out with Serena and drop. I have a feeling he is so find yourself a new nickname.Why not "play boy"?

 

Laurel: Oh, everybody. I panic here! Eleanor returns next week and it is far from finished. In addition, I have a big party this weekend, so I'm not there and therefore neither should you. I recommend you engage the mega turbo today or else you'll really regret it.

 

Gossip Girl: As for the little Jenny, she had been a very studious, no slippage to report.

 

Laurel: Do not tell me you've finished. It is impossible that you're already over what I asked you. You have no life outside of this workshop, Jenny?

Jenny: Well, actually, I wanted to show you something on which I worked.

Laurel: We're not in school here, you do not have to show me your work.

assistant laurel: I was an intern too. You'll see get fixed!

Laurel: What is it?

Jenny: Oh, it's a dress that I created for the white party.

Laurel: To the feast of vitamin water? ... Who invited you? Oh, lace! And besides, it is not even white, it is ivory, not to mention the fact that you will float in it. You could at least adjust it! It is huge.

Jenny: Well, actually, it's not for me, it is for you. I'm not invited to the party so ...

Laurel: So you thought that I would agree to wear a Sunday dress crafted by a student eager to see his model on the fashion pages of trendy magazines. There is nothing worse than the ordinary custom. It does work!

The assistant: Well, what you asked Laurel.

Laurel: Since you're so good at tinkering with old rags lying around. I sort all these buttons ... and stores it to me, this color gives me a headache.

The assistant: I'm sorry.

 

Dan: We could perhaps order a little something for dinner. Want to eat Indian?

Jenny: Oh, it's too hot for the Indian. And if we take the ice? And where is mom?

Dan: She went to a room with Alex. What is all this, homework?

Jenny: Have you finished your new?

Dan: Almost.

Jenny: Great! Maybe it will help me understand why you and Serena have broken.

Dan: Yeah .... Yeah me too .... Good going Jenny, I'll look for food. I have not for long.

 

Serena: This is the first time this year, as I see you look in the mirror. It's going you're not too scary? I wonder what is the reason that you got pushed to take such a risk.

Chuck: Very funny, sis. I'll just take a look, if you want to know. Now that the triplets are distributed in Rio, I will continue my journey from South America towards Argentina.

Serena: And the flowers, what is it for? You should not accidentally intercepted a telephone conversation I have had with my best friend, who mentioned his arrival by bus today.

Chuck: What are you talking about?

Serena: I conclude that the answer is no and I am delighted ... because you B.ne never forgive what you do to her.

Chuck: And that's your boyfriend, Nate, who you've passed on this information?

Serena: Nate did not say anything at all.

Chuck: So much the better because it would not be very smart of you to follow the advice of someone who pretends to go out with you. Not take me for an idiot! ... I wish you a wonderful evening alone.

Serena: Good luck on your suicide mission.

 

Gossip Girl: Preview! Chuck Bass waiting for the bus, a dozen roses in one hand, and his heart in the other.
You know what they say? Coming home to find a man, that's cool. But coming home with a man ... um, it's even better. Life can be a real bitch, especially when it takes its cue from Blair Waldorf.

 

Blair: So, that way you've done nothing all summer? Please do not tell me you spent your time doing crossword puzzles and you goiffrant of junk.

Serena: No, I did some knitting.

Blair: And what's all these rumors about you and Nate?

Serena: This is pure disinformation, but it allowed me to make my small depression in peace and Nate was free to do what he wanted and it worked for both.

Blair: You're telling me that you do not find a single guy with whom to have fun.

Serena: I'm ridge dredge by a lifeguard enough gun, but I rembaré.

Blair: What, you a crazy but! The lifeguards were invented for that, you use them, then you throw them. You can not ask for more to rebound.

Serena: Yes, but I think is ready yet. Dan I still miss a little, then a little more, enormous.

Blair: The only thing that no longer go out with Dan Humphrey, is to regret not to go out with him. And if you stay prostée your chair, it's because this year, you do not have your little flirtation summer.

Chuck: Yes, the triplets are divided, but I must admit that the Brazilian, there is no better way to make progress in language. A more.

Blair: Honestly, the guy James is the classiest I've ever recontrée. I swear. He does not drink as wines, he speaks six languages and then he offered me a sublime necklace with a gold B on the clasp.

Serena: I thought it came from your father. Who is James? ... Oh course, I'm stupid.You have one of those chances. The last time we had spoken, you had not even met, I think.

Blair: That's crazy? There are so attractive, that I scrambled to the second, besides everything he says ...

Chuck: You're lying!

Blair: Not at all.

Chuck: When you lie, your eyes say the opposite of your mouth.

Blair: I did not know robots could be jealous. Someone humanized your software?

Chuck: Excellent! We both know that you are using this guy to try to hurt me ... as I've done.

Blair: You did not hurt! ... Well ok. I admit that the first days I spent waiting for you in Tuscany, were slightly humiliating, but when I realized that you were not coming, I was fortunately regained the lead and I got a buddy.

Chuck: Well, the menial service. You mean the employee of my father. In fact, I did it back just for you.

Blair: I owe him everything anyway. It was he who introduced me to James. I think it's the right number.

Chuck: Prove it.

Blair: I not show you anything. But if you want to learn more about James, he will be with us tonight. I bet he'll like as much as me.

Chuck: If by that you mean it does not please me at all, then you're right. See you this evening.

Blair: Well, what if we tried to find your lifeguard. But first I must pass from Nate, I have something to recover.

 

 

Jenny: How are you doing in Vermont?

Rufus: Great! Vanessa and her parents came to see us play yesterday. I knew that she was in the corner and when I asked him how was Dan, she did not respond. I had hoped it would help him forget about Serena but this summer ...

Jenny: I did not feel he needs help for that, and I think Vanessa is realized.

Rufus: He still chaining rencards?

Jenny: Well, a different girl every night, it's even a date. I'm starting to worry for him.

Rufus: Is he here?

Jenny: It still asleep, he came home late last night.

Rufus: Tell him to call me when he wakes up! By the way, how did it go with your dress?

Jenny: Uh, it went wrong. Uh, Laurel refused to wear it.

Rufus: Why do not you carry yourself?

Jenny: Dad, it's very nice to want to encourage me to do connaitres my creations, but the white party, this is a VIP area with its own. If you think they will invite an intern. Last year they even repressed Jack Johnson.

Rufus: What is a good taste!

Jenny: Dad!

Rufus: Well, I'm willing to bet that Van Der Woodsen are invited. You in to talk to Eric?

Jenny: Well, I ... I dare not call it too, since the last time we had spoken, I said unpleasant things. I have done better to spend the summer with you. Eleanor has spent most of his time in Paris and suddenly, Laurel was kind of mega stressed.And if I had gourée?

Rufus: You can not know before going after. Eric is already beginning to be known, then you aviseras.

Jenny: Thanks Dad. See you Sunday.

Rufus: There is interest.

Jenny: Okay Hi.

 

Joe: Not today son.

Harris: No it's okay, Joe. He is with me.

Joe: Okay.

Dan: Sorry to bother you at work.

Harris: You would not have bothered me if you had turned up on time. Something tells me that you come empty handed.

Dan: All I need is one day. One more day.

Harris: What? The sixty days you do not have enough.

Dan: I'm sorry, but I ...

Harris: Do not sit down, you do not stay! You told me you'd be serious about writing.

Dan: I know, I tried to write. Really, but every time I sat, my mind was going elsewhere. I could not concentrate ....

Harris: Your ridges are poor excuses for the unemployed which you belong now. If you are not damn to your work, me neither. You can sit on my letter of recommendation.

Dan: No, it means a lot for me to work for you.

Harris: And you did that prove me wrong since day one. Lay my spare key to the mail, that I'm sure you will have time to do so.

 

Eric: If you call to say sorry, you're three months late.

Jenny: Eric, waiting.

Eric: No, do not tell me anything, you need my help.

Jenny: Uh, yes ... it's true. Uh, is that at least you appreciate my honesty?

Eric: Not really.

Jenny: Look, I know I behaved like the worst bitches, last year, but what you know, I'm wanted all summer. You're the only person who was cool with me and you've taken it on the chin.

Eric: Well, it's true that you spared me nothing ... Finally, I have not seen a crowd of friends myself, I want to wipe out all the lies, betrayals all or other stab wounds that I received. What do you want?

Jenny: And Ben, I wanted to know if you were in the Hamptons, right now?

 

Blair: Well, I do not expect a horn. It's not classy!

Serena: In addition, the car is downright cheesy. And worst of all is that it looks great pride.

Blair: my beautiful track. Good luck.

Serena: A too. And if you ask me, I'm with Nate. Ok?

Blair: I do not know why, but okay. Where is he hiding anyway?

Serena: I know. Salvation.

 

Catherine: I'm sorry, but I could not free myself of the day. I do not feel that the summer ends, I broke out like crazy.

Nate: Nothing prevents us continue to see us you know.

Catherine: Yeah, but I must be very cautious.

Nate: I can be very discreet.

Catherine: Discretion is cute at your age. But mine, but it is much less. Let's talk about it later?

Nate: If I'm so cute, let us go immediately.

Catherine: And if I found a way to make you shut up?

 

......

Chuck: So James, I guess you had the opportunity to meet with Harold ... and what is the name her boyfriend already?

James: Who Roman? I've met very quickly to the castle. I also met Cat, which was not particularly welcoming. I have the scars to prove it.

Chuck: You seem very close to people who have just met. Is that B. has had time to show you his three favorite movies? Roman Holiday, Breakfast at Tiffany's and Charade course.

James: It's not funny little face, the third?

Blair: Gagne. I hate Charade! Relented, Chuck.

Eric: Yes, uh, the QCM on Blair Waldorf does not represent any interest for those who already know the answers.

Cece: And that lack of subtlety.

Chuck: Thank you grandmother.

Cece: Why is it that in your mouth, the word sounds like an insult?

James: Well, I do not feel harassed. On the contrary, the more I learn about Blair, I am more happy and ... it is there better than learning a quiz?

Chuck: First, you should have taken a limousine, rather than the bus! I do not know if you have said but B. is crazy limos ...

Blair: Treasury, you can pass the salt and pepper, please.

Chuck: I'm sorry, I just suddenly lose your appetite.

Blair: I for one minute.

 

Blair: Chuck!

Chuck: I know the story of this pin. You had given Nate when you told her you loved her.

Blair: And I asked him to make. I wanted James the door.

Chuck: Do ... do you feel about this type, what you felt for Nate?

Blair: I think so.

Chuck: I'll see you in high school.

Blair returns to table.

Blair: Well gosh, my pin has foolishly entangled in your sweater.

James: It's funny, I had not noticed.

Blair: I do not either.

 

Catherine: Well Nate, you have a choice, either in bed or out the window.

Nate: What?

Catherine: My husband just to park.

Nate: Your husband? I thought he was going not until next week.

Catherine: It seems he is ahead.

Nate jumps out the window and crosses the street in his underwear.

Serena: Nate!

dude: What is it crazy?

Serena: I have no idea.

 

Blair: Chuck is an asshole! He is absolutely right, I have nothing to do with James.

Serena: Oh thank you bah, I was thinking too.

Blair: If I go out with him is only because I did not want to take the plane back on its own. It killed me that Chuck is realizing that he messed my vacation.

Serena: Oh B., I'm so sorry. It was that hard?

Blair: I was in my bungalow at the Hotel du Cap and I thought only of him. Right in the fireworks of July 14, all I could see what the bastard is Chuck.

 

Chuck: My limo takes me back to New York in an hour, if you want to enjoy the trip?

Nate: What, do not you come to the party white, with all these beautiful girls in light dress?

Chuck: Unless it is done sprinkle head to toe, I'm not interested. And then, the city will still be full of tourists as easy prey.

Nate: Yeah?

Chuck: Okay. And I must admit I have no desire to see B. playing with his dog all night.

 

Blair: If only I could find a replacement more fun than James. It's really hard to find a fake boyfriend, at the last minute.

Serena: But I found it nice and intelligent, when we drank tea yesterday and it's pretty cute in its way.

Blair: That's the trouble lies. You know Serena, it fulfills its function. Now that Chuck has decided to return to New York, I'm going to let go of James, and enjoy the party as a bachelor. And your hot date, anyway?

Serena: It made me feel like drowning myself than anything else.

Blair: One step at a time, darling. One step after another.

Chuck returns near them.

Chuck: Well, in fact, Archibald, as summer ends. I can finally say I've never believed in your love affair with my sister can .... It's going to Waldorf?

Blair: It was going so far.

 

Serena: Nate, why are you not reminded me this morning?

Nate: I can not speak here!

Plan B & C:

Chuck: So where is Princeton? I thought you had him on a leash.

Blair: James studied at Georgetown and contrary to what you believe, out of sight, does not mean out of mind.

Map of N & S:

Serena: When you told your girlfriend was hysterical older, I thought she was in college myself, not that she was married.

Plan B & C

Chuck: You had to have his head also, because your little darling told us he was at Princeton. We are talking to you when you played dress-up with Serena last night.

Map of N & S

Nate: Catherine dumped me last night.

Serena: What, tell me bah.

 

Blair: You've misunderstood, Chuck! In addition, he talks all the time its gourmet cafeteria and its rowing club. Georgetown no doubt.

Chuck: I'm sure he told Princeton.

Blair: Georgetown

Chuck: Princeton

Blair: Serena ... Georgetown, is we're going!

 

Serena: Well, it reassures me that Catherine has put an end to all this. We hear about it later.

 

Chuck: Eric, it's me. You were there last night, tell me. You remember what factors studied buddy B. ? Yeah ..., bah it's not what he said to Blair! Try to find out more, junior. I'm in the mood to be right.

 

Dan: I manage to get a job with my favorite author, and ... and, and I'm throwing. I'm waiting all he asked me to take care of his dirty laundry, until befuddle be drunk before noon, which was, believe me the utmost I never hard ridge.

Rufus: Harder than finishing your news?

Dan: I can not write, Dad! I, .. I do not know why.

Rufus: You're talking to someone who has not finished a single song in twelve years, so I understand. What's your point? Talking about.

Dan: The end of a relationship between two people from two different worlds.

Rufus: Pure science fiction?

Dan: Um ... yeah.

Rufus: Well if I can afford to offer you a fatherly advice, what ... 400 distance markers ....

Dan: I can not finish my story, because I can not understand why I'm with Serena.

Rufus: That's what I was about to say, uh ... if I had time.

Dan: I'm doing everything I could to spend the summer without thinking of her, because I was scared to see .... The funk that I'm doing something stupid, so, I leftspin, I'm just anything.

Rufus: Well you spent your summer escape. I think it might be time for you to face reality.

 

Eric: Not only James Schiller is not enrolled at Princeton, but it is not to Gorgetown and according to my research, there is no advantage to large universities.

Nate: Since when do you think you're Sherlock Holmes?

Eric: So you think James is ...

Chuck: a bad replay? When you go to enter into high society, there is nothing better than fooling a woman alone. We're going out the big guns! Mike ... I need you informed of one James Schiller.

Eric: It has a private number one favorite.

Serena: Nate!

Eric: I know that face. Good luck buddy!

Serena: My grandmother just told me you'd be my white knight to the party tonight?But if you're more together with Catherine, why you want me to cover? Oh ...!

 

Blair: James! These six days were totally up to my expectations.

James: Me too ... and I wanted to tell you that ...

Blair: Me first! ... Sorry. (Eventually I'll see you tonight on the arm of Princeton.)

James: What's the matter? What you wanted to tell me?

Blair: I was wondering if you would be willing to accompany me to the white party tonight?

James: Of course ... I'd be delighted.

 

Nate: I know I should not have me use you after the conversation we had this morning.

Serena: No! I understand that you wanna see it, but be frank, that's not why you want to come tonight, will you assess the competition.

Nate: No! I just wanna ... I just want to see her with her husband, just once.

Serena: Yes, that's what I call evaluate the competition, which is pretty stupid and potentially dangerous, Nate.

Nate: Yeah, you're right.

Serena: But since I myself have acted stupidly and dangerously in the past ... Oh I'm in no position to make you moral and anyway, I'm not really expect to meet the prince charming in the evening. Meet at 5:00?

 

Gossip Girl: Sometimes the stars align to help two old friends to meet .... But they can also be aligned to rekindle a dying love.

 

Dan: Hey! You can take me to Sandpiper?

Taxi driver: Yeah

Dan: If possible.

Driver: Yeah

 

Gossip Girl: I wonder what heaven will offer Serena tonight. Friendship or fireworks?

 

Jenny: Hey! Thank you for giving me a second chance.

Eric: Thank you to be worthy. You know you're still in the trial?

Jenny: Yeah.


Laurel: Yes, it will be his best collection ...

 

Serena: Well you seem like, do not hesitate to visit us, chao.

guy: Ok, hello.

Catherine: Excuse me a moment .... You try to break my relationship?

Nate: I'm thirsty!

Serena: I'll go with.

 

Cece: Daniel Humphrey! This for a surprise, it's a surprise!

Dan: Is Serena's there?

Cece: No, she went to a party at which I myself am invited. I am very late, could you please ...?

Dan: Oh, yes of course ... If you really want ... And voila!

Cece: Thank you.

Dan: Oh, you, you seem ... I dunno, different.

Cece: Some things are in remission Mr. Humphrey. And therefore, the way I see things too, when you cross what I went through, I assure you we see life differently.

Dan: Yeah, like what?

Cece: Well, as is to realize that the recipe for happiness is not necessarily the same for everyone.
Serena believes fooled me see this summer, but I'm not blind, you are always in his heart, Daniel.

Dan: I had Goure home!

Cece: The party to which you will accompany me to a strict dress code.

 

James: Well, getting back to what I wanted ... that I tried to tell you just now, well, my feelings for you have changed and I keep telling myself that I'm doing something really, really stupid, that you do not deserve ...

Blair: What you can be funny!

James: I'm sorry.

Blair: I get tired of listening to you.

James: I say something funny?

 

Jenny: A vitamin water.

Server: You want what perfume?

Jenny: Uh ... rescue, please.

Server: Ok

Laurel: Put two.

server: Immediately.

Laurel: So Jenny, how you have managed to go? And with this dress and more. I went to the entry and your name was not on the list. I was told you were there because you went with someone. But I can not believe that a girl like you can know a single person here.

Jenny: Oh, look there is just someone I know happens.

Eric: Jenny, I present Tinsley Martinez, a friend of my mother and Tinsley, that's my friend Jenny, whom I have spoken and now Laurel.

Tinsley: Pleased to meet you Jenny.

Jenny: Nice to meet me too. It's crazy, I got a book with pictures from magazines that I cut and you are on each one. I think you are insane.

Tinsley: What it is nice, thank you. Eric told me you wanted to be a stylist, you wear one of your creations?

Jenny: Yes, it's me who designed this dress is.

 

Blair: What's happening?

James: You've used to make Chuck jealous.

Blair: Anything!

James: It's no wonder you hate Charade. It touches you too closely.

Blair: You know nothing. Chuck is somebody who's bad, he makes horrible things and uses people.

James: And you think you are different? How could I be so stupid? You like me at all actually.

Blair: No, that's not it, finally, you're, you're a bit boring.

James: Really? Or is it that you're too obsessed with yourself for you interest in others? You go well together!

Chuck: You know support where it hurts. I really admire.

Blair: It's all your fault ... I never needed a James if you do I had not stood up at the airport. You've forced me to use him.

Chuck: I've have nothing at all. It was your idea. Do not you see it the same? You can not fight against that.

Blair: On the contrary, I will fight against it, until my last breath because I could not bear to look you in anything.

 

Serena: Nate go, okay, it's good, try to do another head.

Catherine: What are you doing still here?

Serena: What she just said?

Nate: She asked me what I was doing there yet.

Serena: Oh no, this is too much, I put it officially on the door of the club.

Nate: I do not know what I was thinking.

Serena: No, stop blame you. Look, it's his fault, if things are where they are today.

Nate: Yeah I know, but it is so con it all. What I love here is that it is as bad as me right now.

Serena: We can fix that!

 

Gossip Girl: Preview! Serena and Nate kissing passionately before an audience dumbfounded.

 

Dan: Sure.

 

Gossip Girl: The problem is that Serena did not expect at all to what Dan Humphrey is part of dumbfounded.

 

Serena: No! No, No, No, Dan, look!

Dan: No thank you.

Serena: No, No, I expected not to see you, you ... you ... well, I'm really surprised.

Dan: It's weird, because I was not surprised. Nate ...! I guess the bad stories are repeated.

Serena: No, it's not what you think.

Dan: Let me guess. There is an explanation?

Serena: Yes, of course. I was just trying to help him make a girl jealous.

Dan: Who?

Serena: Well, that's tricky.

Dan: Why? Surely you can not tell me either.

Serena: No, I can not say, but this is not the problem.

Dan: If that's the problem. There is never a simple answer with you, you can not say: "I kissed Nate," it has to be "I kissed Nate because someone I can not name, would we see, for some reason I can not explain. " It's always the same scenario here or elsewhere ... Oh, what are you doing here?

fille1: I came with a friend and it is a chance.

fille2: Because as I know his friend, he introduced us to each other.

fille1: And over the conversation, we discovered that after reading Harris, when we were kissing.

fille2: You were supposed to be with me. Oops ...!

Serena: No! No! No! No! Let me guess. This is not what I believe.

 

Nate: Catherine, what are you doing?

Catherine: Why you kissed Serena?

Nate: You told me it was over.

Catherine: I can not believe you're trying to make me jealous for my husband and our friends.

Nate: And it worked?

Catherine: Totally.


Dan: I confess that I have .. a little out of line.

Serena A little?

Dan: Yeah, that's right, I screwed up and I should not tell you, but ... it is not .. not the first time this kind of thing happens to me ... I ... there's not had a day where I have not thought of you ... I was hoping somewhere. . that I saw you ... I know we had made the right choice .. but ... it's not that I feel ... it's not what I feel at all.

Serena: Well, I .. I have not really want to talk about that now. For now, I just want to make sure the costume of my grandfather is not completely ruined .. although this suit was already totally ruined in the 70s.

Dan: If you knew what I miss your laugh.

Serena: Shh, shh .. just.

Dan: Ok

 

Gossip Girl: When words are too many, there remains only one thing to do ...

 

Dan: We're going from here, would you?

Serena: Yes .... Oh, you just want me to say goodbye to a dozen people before ... uh, what you ...

Dan: Yes, go ahead, I'll wait on the beach.

Serena: Great!

 

Blair: You were right ... I used your help to get back at Chuck. I did not need you to be interesting .. then the sudden I'm not interested in you. I just wanted you to be canon. What you are.

 

Chuck: You fall well! So who is behind this impostor?

 

James: I'm afraid that we have something in common.

Blair: I too am a gun?

James: Not just ... uh, that's what I was trying to tell you earlier ... I .. I have not been honest with you.

Blair: Go ahead tell me.

James: I'm not going to Georgetown or Princeton, or in any major universities ... and there something else I have to confess. That is, in fact ... my name is Marcus Beaton, I am English and I am Lord.

Blair: Sorry? Why me ... you have not said before?

Marcus (James): Most women I meet is only interested in my title. That's why I wanted to make me look like an American ... just to see, but after a few days with you, I was afraid that revealing the truth tee, you're furious with know that I lied.

Blair: No, I'm not angry Lord ... um, finally your title here is great, but what would please me above all, it's a bit of honesty to change and it is for us both.

Marcus: When you told me you found me annoying earlier ... someone had told me before and I liked it .... Tell me, what do you have other against me?

Blair: Fewer and fewer things, but I'll make an effort.

 

Eric: It's very good.

Laurel: So I heard that Tinsley had offered to help you find a new course.

Jenny: Yeah, it's true. I thanked him, but I learned a lot where I was and could not leave you now.

Laurel: Well, then spends a good end of weekend ... Jenny. See you Monday.

Jenny: I'm looking forward to it.

Eric: You think she was sincere?

Jenny: No, probably not, but at least it scrapes over my name.

 

Blair: Chuck! Will you stop ruining my evening.

Chuck: I should never have abandoned you, ... I knew I had made the wrong choice as soon as I saw the plane took off. I put my head upside down all summer.I thought it will help me but I was wrong

Blair: And?

Chuck: I was scared ... I was scared that if we spent the summer just the two of you ... it opens your eyes.

Blair: What?

Chuck: About me ... Please do not go with him.

Blair: Why? Give me a reason and a reason that makes sense.

Chuck: Because you are not wanted.

Blair: That is not enough!

Chuck: Because I have no desire.

Blair: Still not enough!

Chuck: What do you want more?

Blair: The real reason ... the one that keep me going ... and you turn your back ...three little words, seven letters ... tell them .. and I am yours.

Chuck: I ... I ...

Blair: Thank you ... that's all I wanted to hear.

 

Gossip Girl: It seems that the holidays are often flirts with no future, but sometimes some adventures turn into true love story .... a simple night on the beach may be sufficient to clarify the spirit and open hearts to write a new ending to an old story .. .... Those who burned their wings, trying to erase their memories, to start anew ... While others would like to see some moments lasted forever ... Anyway, one thing is sure, the summer comes to an end ... the days get shorter, fade and we get rid of the last grains of sand ... but the end of summer c is also the beginning of a new season, then we look to the future ... You have not seen anything yet. Kisses, Kisses. Gossip Girl.

Kikavu ?

Au total, 119 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Audreyann 
03.02.2020 vers 18h

melanie91 
08.12.2019 vers 17h

noemie3 
01.06.2019 vers 23h

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

Blair16 
02.05.2019 vers 19h

laurora34 
22.11.2018 vers 14h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 6 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Leighton Meester enceinte

Leighton Meester enceinte
Leighton Meester est enceinte de son deuxième enfant. En effet, le couple qu'elle forme avec Adam...

Sondage - En plein confinement

Sondage - En plein confinement
Hé oui, dans l'Upper East Side aussi il y a eu ordre de rester confiné, dans la mesure du...

Calendrier d'avril

Calendrier d'avril
Un magnifique calendrier sur Blake Lively nous as été généreusement livré par azerty29. Un grand...

La générosité de Blake Lively

La générosité de Blake Lively
Pour aider les plus démunis à faire face au coronavirus, Blake Lively et son mari Ryan Reynolds,...

Gossip Girl 2.0 : de nouveaux noms

Gossip Girl 2.0 : de nouveaux noms
Le casting de Gossip Girl 2.0 se peaufine et quatre nouveaux noms d'acteurs sont dévoilés. La...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

choup37, Hier à 22:55

PDM, survivor, pendu, sondage et calendrier vous attendent sur Merlin, DW, Kaamelott!

Luna25, Aujourd'hui à 00:08

Nouveau sondage et nouveauté dans les forums du quartier Reign !

Luna25, Aujourd'hui à 00:09

2 personnages coutumiers de la survie en milieu hostile s'opposent dans le duel du quartier Reign

mnoandco, Aujourd'hui à 08:03

Hello, vous regardez Blacklist? Les HypnoAwards de la saison 6 ont débuté et vous avez encore la possibilité de voter à toutes les catégories...

mnoandco, Aujourd'hui à 08:04

Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News