VOTE | 419 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#415 : Le massacre de la St Valentin

 

 

Avec Russell Thorpe prêt à récupérer Bass Industries, Chuck fait un dernier effort pour sauver la compagnie de sa famille. Blair fait face à un challenge qui pourrait lui permettre une promotion à W Magazine. Serena lutte contre ses sentiments pour Ben.

 

¤ Photos promo ¤

Popularité


1.67 - 3 votes

Titre VO
It-Girl Happened One Night

Titre VF
Le massacre de la St Valentin

Première diffusion
14.02.2011

Vidéos

Gossip Girl 4x15 Canadian Promo

Gossip Girl 4x15 Canadian Promo "It-Girl Happened One Night " [HQ]

  

Gossip Girl 4.15 Sneak Peek Dan and Blair

Gossip Girl 4.15 Sneak Peek Dan and Blair

  

Gossip Girl 4x15 Extended Promo

Gossip Girl 4x15 Extended Promo "It-Girl Happened One Night " [HQ]

  

Plus de détails

Scénario : Alex McNally

Réalisation : Bart Wenrich

C’est la Saint-Valentin. Blair et Serena échangent sur leurs projets pour la soirée. Serena et Ben ont décidé de ne pas fêter la Saint Valentin car ils ne veulent pas précipiter leur relation naissante. Quant à Blair, elle passera la soirée à travailler pour son magazine. Elle décide de faire un reportage sur une « it-girl » du moment. Son choix se porte sur Raina. Cela lui permettra de garder un œil sur Chuck au cours de cette soirée.  Séréna lui propose de se rejoindre plus tard dans la soirée pour rester entre filles : au programme, massage, film et macarons.

Parallèlement, Lilly a organisé un brunch avec Rufus, Chuck, Russell et Raina Thorpe afin de trouver un accord sur l’avenir de la société Bass Industriesl. Chuck souhaite convaincre Russel de ne pas démanteler l’entreprise et qu’il aurait tout intérêt à conserver le nom de Bass. Il propose donc de prouver la valeur de son nom en organisant une soirée grandiose au pied levé. Russell accepte sa proposition.

Quant à Ben et Dan, ils recherchent du travail. Dan accepte de céder à Ben son plan pour travailler chez un traiteur, en tant que serveur. Ayant besoin rapidement d’argent, Ben accepte. Quand il appelle Serena pour lui annoncer qu’il a trouvé du travail, celle-ci se réjouit et souhaite deviner de quel emploi il s’agit. Elle l’imagine comme professeur de soutien ou assistant de recherche . Ben a finalement honte d’aovuer à Serena qu’il ne s’agit que d’un poste de serveur et lui fait croire qu’effectivement, il va donner des cours de soutien scolaire.

Dans le même temps, Dan confie à Ben qu’il a écrit un article et qu’il tente de joindre sans succès Epperly au magazine W pour le lui soumettre , espérant une parution. Ben lui conseille de se rendre directement à son bureau avec son article. Mais ils ignorent qu’Epperly ne travaille plus à W et qu’elle a été remplacée par Blair.

Au magazine, Blair prépare son reportage de Saint Valentin. Raina accepte de rendre ce service à Blair et de se faire suivre par le magazine tout au long de sa soirée.  Mais Blair ignore que Chuck a de réels sentiments pour Raina.

Dan se rend au magazine W et tombe nez à nez avec Blair, qui lui annonce qu’elle est la remplacante d’Epperly. Malgré ses supplications, Blaire refuse de lire l’article de Dan et de le publier. Elle le dépose sur un pile de dossiers qui trône sur son bureau. Dans la conversation, Dan apprend à Blair que Ben travaille comme serveur pour le service de traiteur qui est engagé pour la soirée de Chuck.

De son côté, Chuck apprend du père de Nate, qui travaille avec Russell, que ce dernier cherche à le pièger et qu’il n’a aucunement l’intention de laisser une chance à Bass Indutries quelque soit le succès de la soirée organisée par Chuck.

Serena et Raina partent faire les boutiques afin de trouver à Raina une robe sublime pour la soirée de la Saint Valentin : elle veut épater Chuck au cours de la soirée. Serena réalise à quel point la relation entre Chuck et Raina est sérieuse. Elle avoue donc à Raina que Blair a encore des sentiments pour Chuck, et que ce n’est pas une coïncidence si elle lui a demandé de faire son reportage sur elle et de la suivre tout au long de sa soirée de Saint Valentin. Raina est reconnaissante à Serena pour lui avoir avoué la vérité et appelle Blair pour annuler le reportage.

Plus tard, pour la remercier elle lui fait envoyer la robe sur laquelle Serena avait craqué en guise de cadeau. Mais quand Serena réceptionne son cadeau, elle est en compagnie de Blair qui s’étonne du changement d’avis de Raina. Mal à l’aise, Serena dit à Blair que la robe est un cadeau de sa mère, mais en regagnant sa chambre, elle laisse tomber le mot qui accompagnait le cadeau. Blair le lit et se rend compte que c’est un mot de remerciement de Raina, qui lui est reconnaissante de l’avoir mise en garde contre les intentions de Blair. Cette dernière est furieuse. Elle décide donc d’appeler la société de traiteur dans laquelle Ben a été embauché pour demander à ce que celui-ci soit l’un des serveurs affectés exclusivement à la soirée donnée par Chuck. Elle sait en effet que Ben a menti à Séréna quant à son travail, car après avoir appris par Dan que Ben travaillait dans une société de traiteur, Séréna lui a confié qu’il avait trouvé un job pour donner des cours de soutien.

Raina et Chuck discutent. Dans la conversation elle fait comprendre à Chuck que Lilly avait eu une relation avec Russell il y a longtemps. Chuck est dépité. Il part voir Russell, pensant que son acharnement à démanteler Bass Industries est du à une rancœur qu’il garde contre Lilly. Russell parvient à convaincre Chuck de faire renvoyer Lilly pour arranger la situation de l’entreprise. Devant Russell, Chuck prouve sa bonne foi en demandant une convocation extraordinaire du Conseil d’administration pour évoquer le conflit d’intérêt que représente Lilly.

Blair doit trouver une nouvelle it girl pour son reportage.  Elle annonce à Serena qu’elle devra travailler toute  la soirée pour compenser le fait d’avoir perdu son reportage initial sur Raina. Elle ne pourra pas passer la soirée entre filles comme elles l’avaient évoqué. Elle parvient à convaincre Serena de se rendre à la soirée de Chuck, de ne pas rester seule car de tout manière Ben travaille. Bien qu’elle culpabilise à l’idée de sortir alors qu’elle avait dit à Ben qu’elle resterait tranquillement chez elle, elle se laisse convaincre et part à la soirée de Chuck. Blair se réjouit à l’idée que Serena découvre le mensonge de Ben.

De son côté, Lilly apprend que le conseil l’a remerciée. Elle décide de réagir, et de rejoindre Chuck à sa soirée pour avoir une explication.

La soirée de Chuck bat son plein. Blair arrive avec une équipe de reportage. Serena, déjà sur place, est surprise de la présence de Blair, qui lui fait rapidement comprendre qu’elle est son nouveau sujet de magazine. Elle met Serena devant le fait accompli en la filmant. Et pendant que la caméra tourne, elle parle à Serena de Ben , son nouveau petit ami serveur. Surprise et agacée, Serena se retourne et voit Ben au bar. Ben et Serena ont une petite conversation, sous l’œil de la caméra et de Blair. Ben est déçu du mensonge de Serena, elle lui avait assuré qu’elle ne sortait pas. Il part.

Blair est satisfaite de sa vengeance. Elle explique à Serena qu’elle a compris qu’elle avait ruiné son reportage sur Raina. Quand Serena met en garde Blair sur les sentiments que porte réellement Chuck envers Raina, elle refuse de la croire et décide de retrouver Chuck pour en avoir le cœur net.

Pendant ce temps là, Chuck retrouve Raina et lui montre la surprise qu’il lui a concotée : un décor somptueux dans une suite du manoir dans lequel se déroule la soirée, avec le meilleur restaurateur de la ville pour leur servir à dîner. Raina est enchantée. Mais à ce moment là, Lilly entre dans la pièce et souhaite avoir une explication avec Chuck. Raina assiste ainsi à une altercation durant laquelle Chuck se montre particulièrement blessant et méchant envers Lilly, en lui disant notamment qu’il croit que son adoption n’était que purement intéressée. Raina réalise que Chuck a une piètre image de la famille. Déçue, elle s’en va.  Chuck tente de la rattraper.

Il rencontre Russell qui lui annonce qu’il est ravi de sa naïveté et qu’il ait perdu à la fois sa société, sa famille et la femme qu’il aime. Russell croise ensuite le père de Nate et lui annonce qu’il est viré, et qu’il est ravi d’avoir pu le manipuler aussi facilement. Il savait que le père de Nate diffusait les informations qu’il lui communiquait à Chuck.

Blair arrive à la suite et se trouve nez à nez avec Dan, qui la cherchait pour lui parler à nouveau de son article. En voyant la suite préparée par Chuck pour Raina, elle réalise que Serena avait peut être raison. Dan compatit. Chuck a rattrapé Raina et la reconduit dans la suite afin de lui expliquer la situation. Dan et Blair se cachent dans l’antichambre, entendant tout l’échange entre Chuck et Raina. Chuck avoue ses sentiments profonds à Raina, qui ne veut plus rien envisager avec lui étant donné que son entreprise passe avant les membre s de sa famille. Elle s’en va. Blair est particulièrement choquée par la révélation des sentiments de Chuck. Dan tente de la réconforter, en lui prenant la main tandis qu’elle verse une larme. Elle retire sa main de la sienne.

Une fois la soirée terminée, Blair rentre chez elle et retrouve Serena. Elle s’excuse en lui offrant une boite de chocolats. Elle ne diffusera pas les séquences embarrassantes de son reportage. Séréna accepte ses excuses d’autant plus qu’elle reçoit un appel de Ben qui lui propose de la rejoindre dans un bar. Ben et Serena s’expliquent, et se pardonnent leurs petits mensonges.

Blair, seule, appelle Dan pour lui annoncer que bien qu’elle n’ait pas publié son article, celui-ci est très bon et qu’elle l’a envoyé au magazine Vanity fair. Ils terminent la soirée en regardant le même film ensemble, mais chacun chez soit, par téléphone interposé.

Enfin, Chuck, Nate et son père se retrouvent dans la suite de Chuck. Le père de Nate annonce que suite à son licenciement, il a rendu la mauvaise clef à Russell et a conservé celle de son bureau. Il la confie à Chuck, avec les mots de passe de l’ordinateur de Russell.

L’épisode se termine avec Eric, qui a passé la soirée à travailler pour une œuvre de charité. Il distribuait des repas aux sans abris. Il avait proposé à Jonathan, son ex petit ami, de le rejoindre, mais celui-ci n’est pas venu. Pourtant quand une collègue de l’association lui annonce qu’un charmant jeune homme l’attend dans la rue plus loin, il est persuadé qu’il s’agit de Jonathan. Cependant c’est Damian qui l’attend. En colère du fait que Dan et Nate soient allés voir son père pour lui expliquer ses trafics et que ce dernier lui ait coupé les vivres, il décide de faire chanter Eric : il devra l’aider dans ses trafics, sous peine de quoi il rendra publiques les informations qu’il détient sur Lilly, à savoir la fausse déposition dans laquelle elle avait imité la signature de Serena pour faire inculper Ben.

 

Gossip Girl : il fait froid dehors mais dans l’Upper Est Side la température monte avec l’arrivée imminente de la Saint Valentin.

Chez Blair.

Serena : ah non, ne me dit pas que tu t’en vas déjà parce qu’entre les cours à Columbia et ton boulot à W, la seule preuve qui me reste de ton existence c’est le nuage de parfum qui flotte légèrement ici le matin.

Blair : je suis désolée Serena mais je gagnerais 6 mois sur mon plan de carrière de 2 ans si je transforme ce boulot en poste permanent.

Serena : si tu te noies dans le travail pour éviter de penser à demain, tu peux me le dire.

Blair : qu’est-ce qui se passe demain ? Je ne sais même pas quel jour on est. L’année dernière avec Chuck on a honoré la Saint Valentin en mettant en scène un vrai bacchanal. On n’était que tout les deux, il n’y avait pas de chef je tiens à le préciser vu la tête que tu viens de faire. Mais cette année je boycotte la Saint Valentin, je suis concentrée sur ma carrière. Chuck aussi malgré son histoire bidon avec Raina Torp.

Serena : tu n’as pas appelé Raina pour lui dire qu’il tenait vraiment à elle ?

Blair : si, il avait besoin de se retrouver dans ses bonnes grâces et je savais comment l’aider. Chuck et moi on doit faire chacun notre chemin, on ne pourra pas se retrouver avant un moment mais on veille l’un sur l’autre. Et toi fais quoi ? Ben doit être fou à l’idée de passer la Saint Valentin avec quelqu’un d’autre que son petit camarade de cellule.

Serena : nous aussi on a décidé de faire l’impasse, c’est trop tôt on ne veut pas se mettre la pression. Et si on passait la soirée en amoureuse ici toutes les deux ? Manucure, macarons et massages.

Blair : ouais ça serait super je te tiendrais au courant mais si je dois favoriser le plan sur 2 ans tu m’en voudras pas ?

Serena : t’inquiètes ça ira.

Dans l’ascenseur.

Raina : c’est bien que tu ais accepté ce brunch avec Chuck et Lily, reconnais qu’ils sont conciliants. On les pilonne à l’arme lourde depuis plusieurs semaines et en retour ils nous tendent un rameau d’olivier.

Russell : plutôt un couteau et une fourchette, j’ai accepté de partager un repas, ça s’arrête là. Je ne fais pas confiance aux Bass Raina. On n’a pas le même fonctionnement.

Raina : ils travaillent en famille où est la différence ?

Russell : je connais Lily et tu peux me croire, elle n’a pas le moindre instinct maternel. Pour elle la famille doit être synonyme de fric et de pouvoir.

Chez Lily.

Lily : bon j’espère qu’avec ce brunch, tu ne doutes plus que j’ai à cœur de protéger les intérêts de Bass Industries.

Chuck : c’est aussi une façon très élégante de forcer l’ennemi à venir à nous.

Lily : oui, Sonzo vient juste après Emilie Post dans ma bibliothèque. Mais Chuck, ne laisse pas tes sentiments pour Raina t’influencer, fais moi confiance les Torp sont particulièrement dangereux.

Chuck : ne t’en fais pas, je ne mise pas sur une seconde sur leur compassion. Bienvenue.

Lily : bonjour, on passe à table.

Au loft.

Dan : des pistes de boulot ?

Ben : devoir cocher la case avez-vous déjà été condamné pour délit, restreint un peu les possibilités. Mais ça a l’air en bonne voie pour toi. Euh je ne voulais pas être indiscret mais ton article trainait là, un célibataire qui partage un appart avec le nouveau mec de son ex, tu as très bien décrit les complications.

Dan : ouais bah quand ça vient d’arriver ça se fait tout seul.

Ben : en tout cas heureusement qu’on a décidé de ne rien faire pour la Saint Valentin avec Serena, parce que je n’aurais pas eu les moyens.

Dan : ça ne me met pas spécialement à l’aise d’en parler avec toi mais je sais qu’une partie de billard dans un bistro suffit à lui faire plaisir.

Ben : même ça ne n’aurait pas pu lui offrir.

Dan : bon ok à une époque j’ai pas mal bossé pour un traiteur, il a toujours besoin de monde pour les occasions de ce genre. Je peux l’appeler ça paye bien et sans vouloir te vexer vu les mecs avec qui je travaillais, ça m’étonnerait que le patron te demande si t’as un casier.

Ben : merci, ouais je veux bien c’est gentil. Et toi tu vas en faire quoi de ton article ?

Dan : j’ai envoyé un mail à Eperly mon seul contact, et là réponse automatique, elle bosse plus au magasine, j’essaie de la choper sur son blog.

Ben : je ne sais pas ce que dirait Ben le serveur mais Ben le prof pense que tu ferais mieux de lâcher ton portable et d’aller parler à sa remplaçante et lui donner ton article en personne.

Dan : la nouvelle Eperly je n’y avais pas pensé.

Au journal W.

Une fille : dans le cadre du développement de notre version en ligne, Stephano voudrait lancer une nouvelle rubrique « portrait d’une jeune étoile », l’idée c’est de suivre pendant chaque mois une hit girl pendant une soirée d’une mondanité à l’autre. Celle de la première édition devra vraiment sortir du lot ainsi que ses projets pour la Saint Valentin. Blair je crois que tu es proche de Serena Van Der Woodson.

Blair : oui on est très amie et elle sort du lot c’est clair mais on peut peut-être trouver quelqu’un d’un peu plus rare comme Raina Torp.

Une fille : la fille de Russell ? Ouais j’adore, tu peux développer ?

Blair : en général elle fuit toute forme de publicité donc ce serait une belle prise si je trouve le moyen de la convaincre.

Une fille : je pourrais parler à Stephano de la fin de ta période d’essai.

Blair : donnez-moi 2 heures.

Dans la rue.

Serena : salut.

Blair : tu connais bien Raina Torp ?

Serena : euh non pas du tout.

Blair : tu sais où elle est en ce moment ?

Serena : non mais toi tu as l’air de le savoir.

Blair : elle vient d’arriver chez toi.

Serena : tu veux dire chez ma mère ? C’est non B, on est toujours en guerre. Pourquoi tu veux que je vois Raina ?

Blair : parce que je dois tourner un sujet sur elle demain soir pour la version en ligne du magasine.

Serena : bah tu as qu’à lui demander directement après l’histoire avec Chuck, elle te doit bien ça non ?

Blair : j’ai essayé mais elle ne décroche pas son téléphone et je vais être coincée au bureau toute la journée, en plus ça serait mieux ça vient de toi, de hit girl à hit girl tu vois. Explique-lui que dans le prochain numéro ça sera toi.

Serena : bah tiens mais oui tu me fais une fleur c’est pas du tout une excuse moisie pour surveiller Chuck et Raina le soir de la Saint Valentin.

Blair : quelle drôle d’idée, merci salut.

Chez Lily.

Russell : je me suis régalé Lily. L’omelette était délicieuse, une tortilla à l’espagnol c’est parfait après une soirée agitée ou pour un petit déjeuné au lit quand on a fait des excès la veille.

Lily : merci mon cher Russell, chez nous on la fait à l’italienne ça s’appelle une fletata.

Chuck : ton père est en train de rire dans le salon avec Lily.

Raina : je t’avais dit que ça marcherait.

Chuck : c’est le moment.

Raina : vas-y.

Chuck : monsieur Torp, nous sommes tous reconnaissant d’avoir trouvé un acheteur pour Bass Industrie qui convienne à toutes les parties. Cela dit même si votre instinct vous dicte de faire fusionner nos deux entreprises sous le même nom, il me semble que c’est une erreur, l’appellation Bass a de la valeur, j’aimerais avoir l’occasion de le prouver en une soirée demain pour être précis. J’ai loué un manoir victorien à l’extérieur de la ville. Cette soirée sera un voyage vers une destination de rêve, il faudra avoir réservé pour entrer.

Russell : une destination de rêve, c'est-à-dire ?

Chuck : une évasion dans le temps et l’espace. On ne saura plus en quelle année on est ni sur quel continent. Si les gens n’ont pas envi que le voyage s’arrête à n’importe quel moment de la soirée, ils pourront monter et le poursuivre dans une chambre. Ils pourront y rester toute la nuit ou simplement quelques heures.

Russell : bon d’accord mais pour que ce soit rentable il va falloir beaucoup de monde et donc une énorme opération marketing, ça va être juste en 24 heures.

Chuck : pas de marketing. Je dis où et quand et tout New-York débarque. Si je vous prouve avec cette soirée que le nom de Bass a une vraie valeur marchande, vous considérerez mon plan de développement ? Il démontre comment l’entreprise peut fonctionner en gardant mon nom et avec ma participation.

Russell : je veux bien mettre mes projets en standby quelques temps, je t’accorde 36 heures. Si cette soirée répond pleinement à ce que j’en attends, on avisera.

Raina : t’as assuré. Je te retrouve à l’hôtel papa.

Lily : Serena, je ne m’attendais pas à ta visite.

Serena : je suis venue voir Raina. Salut, je sais qu’on se connait à peine mais on a une amie commune Blair Waldorf qui essaie de te joindre. Elle va t’expliquer elle-même.

Chuck : vas-y.

Serena : merci pour elle. B doit suivre une hit girl le soir de la Saint Valentin c’est pour W, elle s’est dit que ça ne te gênerait pas vu que Raina et toi c’est, tu sais.

Chuck : je sais quoi ?

Serena : oh, B s’est trompée en fait, tu tiens vraiment à Raina.

Chuck : oui beaucoup et j’ai une surprise spectaculaire pour elle demain soir.

Gossip Girl : oh, oh B va avoir un choc en découvrant que ce qu’elle pensait être aussi factice qu’incertain pourrait s’avérer aussi pur qu’un diamant.

Dans la rue.

Serena : ils sont malades je te jure c’est du grand n’importe quoi sur Madison, les gens sont ultra stressés c’est à croire que l’avenir du genre humain tout entier va se jouer demain soir. Je lui achète du parfum ou du chocolat ?

Ben : les roses rouges ça fait trop clichés. Elle va s’étouffé si je cache la bague dans son dessert.

Serena : vraiment une bonne idée de faire l’impasse sur la Saint Valentin.

Ben : tu es sure ? Ce n’est quand même pas très romantique.

Serena : je ne serais pas toute seule, j’ai un rencard avec un bon film et une boite de macarons et toi tu as prévu quoi ?

Ben : bah moi demain quoi le ou non, je bosse.

Serena : c’est vrai t’as trouvé ? Mais c’est super où ça ?

Ben : ce n’est rien d’extraordinaire mais c’est un début.

Serena : ah ne me dit pas, un truc dans une maison d’édition ? Du soutien scolaire, de la recherche pour un prof, tu assurerais carrément ça serait génial.

Ben : bravo tu as deviné.

Serena : c’est lequel des trois ?

Ben : le soutien.

Serena : et bah dès qu’un de tes élèves aura été admis à Harvard ou à Yale, ton téléphone arrêtera plus de sonner, je te laisse j’ai un rendez vous avec une copine. On se voit le 15, quand tout ce cirque sera terminé ? Travaille bien.

Ben : ouais on se voit plus tard. Salut.

A l’Empire.

Nate : ah Chuck il fait qu’on te parle.

Chuck : non, il faut que je planche sur un accord que j’ai passé avec Torp, j’ai du boulot. Demain soit j’organise la fête du siècle pour lui prouver que j’aurais ma place dans l’entreprise après le rachat.

Le capitaine : oublies ce qu’il t’a dit. Quoi que Russell Torp t’ait promis, il t’a menti.

Chuck : je ne pense vraiment pas qu’il soit dans mon intérêt d’écouter les conseils de quelqu’un qui veut ma peau, sauf votre respect.

Le capitaine : j’étais furieux quand Nate et toi avaient voulu me faire virer. Mais ensuite j’ai compris que ce n’était pas totalement injustifié alors j’ai décidé de ne plus toucher à aucun dossier Bass, j’en ai parlé à Torp qui a validé. Mais ce matin j’ai reçu un rapport que je n’étais pas censé voir.

Nate : Torp va revendre Bass Industrie morceaux par morceaux et les clients se bousculent.

Chuck : vous avez un wagon de retard, on a passé un accord en fin de matinée. Il m’a promis de tout mettre en standby.

Le capitaine : il y a une heure il a confirmé ses rendez vous aux clients et ce n’est pas tout. J’ai jeté un coup d’œil à la compta, Bass industrie est plus rentable en tant que groupe. Alors pourquoi Torp s’est mis en tête de le démantelé ?

Chuck : il n’est surement pas devenu multimillionnaire en faisant des ventes à perte.

Nate : attends, tu m’avais dit qu’il n’aimait pas ton père, c’est peut être pas une histoire de business mais un règlement de compte.

Dans un magasin.

Serena : tu as l’air d’attendre avec impatience la soirée de demain, je n’ai pas l’impression que ce soit juste un énième rendez-vous avec Chuck comme tous les autres.

Raina : ouais au début c’était seulement une histoire de sexe.

Serena : ouais Chuck quoi.

Raina : je veux dire pour moi. Lui il voulait que je prenne son parti auprès de mon père.

Serena : il voulait mais maintenant ?

Raina : c’est en train de devenir assez sérieux je crois. Je veux trouver la robe qui tue et lui faire complètement tourner la tête.

Serena : ah oui dit dont en effet ça devient sérieux.

Raina : tu veux bien m’aider, je me sens un petit peu perdue.

Serena : les secrets dans les boutiques comme celles-ci c’est qu’elles n’exposent jamais les plus beaux modèles et c’est pour ça que j’ai appelé avant de venir.

Raina : t’en pense quoi ?

Serena : oh, waouh c’est la bonne, mission accomplie ce n’est pas la peine d’essayer celle là même ci j’adore les finissions, je la trouve vraiment magnifique.

Raina : et bien essaye là, tu vas la mettre pour la fête demain.

Serena : oh non je ne viendrais pas j’ai d’autres projets.

Raina : tu as mieux qu’une fête organisée par Chuck Bass ? Si Serena Van Der Woodson n’y va pas, c’est que le nom et la réputation de Bass n’ont pas autant de pouvoir que ça.

Serena : non ça n’a rien à voir, le truc c’est que, je suis au début d’une histoire avec quelqu’un et on veut y aller doucement enfin tu sais ce que c’est.

Raina : ouais.

Serena : en parlant d’y aller doucement, tu es sure que c’est une bonne idée que Chuck et toi vous fassiez cette chronique mondaine pour W ?

Raina : en général je refuse ce genre de pub mais là c’est Blair qui me l’a demandé et je ne peux pas dire non. Je sais qu’elle compte beaucoup pour Chuck et elle sait que je compte pour lui puisqu’elle m’a proposé cette chronique. Je suis contente qu’il n’y ait pas de malaise.

Serena : euh bah je crois que malheureusement il y a un petit malaise. Blair a encore des sentiments pour Chuck du coup si elle vous suit le soir de la Saint Valentin ça va la faire souffrir et c’est moi qui vais souffrir si elle apprend que je t’en ais parlé.

Raina : j’aurais aimé que ma meilleure amie fasse ça pour moi, ne t’inquiète pas je ne dirais rien. Cela dit j’ai horreur d’annuler au dernier moment.

Serena : ne t’en fais pas elle trouvera autre chose. Au pire elle passera la Saint Valentin avec moi c’est ce qu’on avait prévu avant qu’elle ait ce sujet à faire. Alors…

Au journal W.

Dan : Waldorf, où est la nouvelle Eperly ?

Blair : tu l’as en face de toi.

Dan : oh non, qu’est-ce que tu lui as fais ?

Blair : rien, je lui ais ouvert les chakras, elle est à Bali en train de faire la salutation au soleil avec un guignol british qui s’appelle Charlot ou un charlot qui s’appelle Guignol, en tout cas elle a démissionné.

Dan : c’est super, mon seul contact dans la presse a été remplacé par une voleuse d’agrafeuse.

Blair : dégage ou je prends le gribouillis que tu tiens dans ta grosse main moite et je te jure que je te l’agrafe entre les deux yeux.

Dan : ce n’est pas un gribouillis c’est un article. Eperly m’avait dit qu’elle essaierait de me le passer après tout tu me dois bien ça. C’est moi qui t’ais aidé à décrocher ce boulot.

Blair : après avoir réussi à me faire renvoyer. Combien de faire je vais devoir me répéter Humphrey, on n’est pas amis. Ce n’est pas parce qu’on a vu un film ou deux ou cinq ensemble que je vais me décarcasser pour tes beaux yeux.

Dan : ok bon bah je vais simplement le laisser dans la pile avec les autres.

Blair : ça ne changera rien, je n’ai pas de temps à perdre avec les élucubrations d’un petit scribouillard de Brooklyn.

Dan : Blair s’il te plait. Je suis capable de trouver un autre stage ici et de remonter sur le ring, tu te souviens de notre dernier match ?

Blair : cherche plutôt un boulot que tu saches faire qui requiert des compétences à ta portée, y’a pas une petite fille qui fête ses 12 ans ce week-end et qui a besoin d’extra pour servir les jus de fruits ?

Dan : je viens de refiler mon plan traiteur à Ben, demain il bosse chez Martha Stewart.

Blair : oui Raina, j’ai la liste de question que t’as demandé. Je t’envoie un mail ou un fax ?

Raina : je suis vraiment désolée Blair mais finalement je ne peux pas faire le portrait.

Blair : quoi, pourquoi ?

Raina : ce n’est pas une bonne idée, j’aurais jamais du accepter. Tu trouveras quelqu’un d’autre.

Dan : tu as le temps de lire mon article maintenant.

Dans le bureau de Raina.

Raina : ah Chuck, salut.

Chuck : salut, tu peux peut-être m’aider, je me demandais si tu savais pourquoi ton père haïssait le miens. Je croyais à une simple rivalité entre hommes d’affaire mais j’ai l’impression qu’il y a plus que ça.

Raina : ça m’étonnerait beaucoup, à part en affaire mon père n’est pas du genre rancunier d’ailleurs je ne sais pas s’ils se détestaient autant, je n’étais pas présente, je faisais mes études en Pennsylvanie. Pourquoi, qu’est-ce que t’a dit Lily ?

Chuck : Lily, quel rapport avec Lily ?

Raina : t’es pas au courant, mon père et ils sont sortis ensemble et c’est pour ton père qu’elle la quitté.

Gossip Girl : joyeuse Saint Valentin, voilà une histoire que Lily aurait préféré garder pour elle.

Dans la rue.

Eric : c’est cool que tu sois venu.

Dan : ça me surprend que les parents t’aient laissé sortir, même pour manger un truc.

Eric : bah c’est peut-être du à ma décision de faire du bénévolat et un test de dépistage de drogue. C’est pour moi je t’invite, je te demande pardon de t’avoir menti.

Dan : ah cool. Des nouvelles de Damien ?

Eric : ah, non silence radio, connaissant t’ambassadeur ça ne m’étonne pas, quand tu lui as appris que Damien dealait, il a du l’envoyer en exil sur un autre continent. Tu sais qui ne donne pas de nouvelles non plus ? Jonathan, je le savais. Enfin je me doutais bien qu’il ne voulait plus me voir mais après tous mes messages je pensais qu’il rappellerait pour me le dire.

Dan : mais ça sur un répondeur ce n’est pas très romantique. Tu devrais faire un truc pour lui montrer que tu as vraiment envi de le voir.

Eric : du genre ?

Dan : du genre invite-le à la fête de Chuck.

Eric : je n’irais pas à la fête de Chuck, je vais passer la soirée dans une fourgonnette pleine de repas chauds. Je me plaindrais bien mais c’est pour aider des gens qui sont en difficulté.

Dan : bah ce serait un rencard super original.

Eric : Jonathan aime bien sortir des clichés.

Dan : alors lance-toi, si tu te plantes il restera la beauté du geste en tout cas un mini van garé en double file. Enfin je te donne des conseils mais je devrais me bouger aussi.

Eric : tu as quelqu’un en vu pour la Saint Valentin ?

Dan : Blair. Non, non ce n’est pas ce que tu crois. J’ai besoin qu’elle m’aide pour un truc.

Eric : et bien en effet il va falloir te bouger.

Dan : tu m’étonnes, à mon avis le mieux c’est que je la chope à la fête de ce soir. Espérons que la chance va nous sourire à tous les deux.

Chez Blair.

Blair : ça te dit un plateau télé ? Je suis rentrée le plus tôt possible pour revoir Scareface ou les Incorruptibles. Il faut que j’apprenne comment on fait affaire à Chicago. Raina Torp est inflexible.

Serena : je ne savais pas que ce portrait était aussi important à tes yeux.

Blair : elle avait l’ai tellement enthousiaste, je voudrais savoir ce qui l’a poussé à annuler.

Serena : en tout cas vu que ça ne se fait pas on va pouvoir passer la Saint Valentin en tête à tête.

Blair : moi je déteste n’avoir rien de prévu mais avant toute chose, Ben n’a pas un centime qui t’a envoyé un cadeau de Saint Valentin ?

Serena : c’est ma mère, elle était super contente que je sois passée. Merci hein c’est grâce à toi. Je vais aller appeler la masseuse.

Blair : chère Serena merci pour ton conseil, W aurait été une erreur, Raina.

Au bureau de Torp.

Chuck : ça ne sera pas long, je sais que vous êtes un homme très occupé.

Russell : je t’écoute.

Chuck : je crois savoir qu’il y a un obstacle à la survie de Bass industrie en temps que groupe, un obstacle de nature personnel.

Russell : à quoi tu fais référence ?

Chuck : je sais que Lily vous a bisé le cœur, elle a aussi brisé le cœur de mon père. Que ce soit bien clair, seule la société et le nom qu’elle porte ont ma loyauté.

Russell : une position que je respecte mais concrètement ça veut dire quoi ?

Chuck : je suis prêt à tout pour rester dans l’entreprise. Si Lily constitue un obstacle, je ferais ce qu’il faut.

Russell : Chuck, l’assurer est une chose mais s’en est une autre d’aller jusqu’au bout. Vous êtes parent, quand ton père est mort, Lily t’a adopté, c’est la seule famille qui te reste je crois.

Chuck : Holberg, Chuck Bass, convoquez le conseil. Il a été porté à mon attention que Lily a omis de nous signaler un conflit d’intérêt significatif avec Torp entreprise. Il faut prendre des mesures sur le champ. Je vous expliquerais à mon retour.

Russell : je vois, très intéressant. Si tu maintiens le cap, je serais le premier à m’assurer que ton patrimoine et ton nom seront préservés lorsque la vente sera conclue.

Chuck : merci monsieur.

Chez Blair.

Blair : coucou.

Serena : bah c’est pas un peu trop habillé pour un massage aux pierres chaudes ?

Blair : Dona a appelé, je dois retourner bosser.

Serena : oh non c’est nul B, la masseuse arrive dans 10 minutes. J’avais tellement hâte de passer une petite soirée bien tranquille avec toi, tu n’as pas idée.

Blair : Serena annule la masseuse et va à la soirée. Ce soir personne ne mérite de rester seul et Chuck sera super content que tu sois là pas pour la pub que ça lui fera mais parce qu’il te considère comme une sœur.

Serena : je ne sais pas j’ai dis à Ben que je ne sortais pas ce soir. Il donne un cours de soutien de toute manière.

Blair : un cours de soutien tu es sure ?

Serena : ne te moque pas B, il était tellement stressé qu’il ne voulait pas m’en parler, je trouve ça très noble.

Blair : oh oui bien sur. Tu as raison, le soutien scolaire c’est super. Maintenant enfile ta robe du soir la plus sexy et vas t’éclater à la soirée de Chuck.

Serena : tu me sauves d’une soirée de Saint Valentin encore plus déprimante que la comédie romantique que j’allais regarder. Mais on fait en sorte de passer un moment toutes les deux quand tu rentres.

Blair : je pense qu’il sera trop tard.

Chez Lily.

Lily : je suis désolée.

Rufus : tu sors ?

Lily : love actualy et la fondue au chocolat devront attendre quelques heures. Je viens d’avoir un coup de fil de Peter Berg et les membres de Bass industries ont tenu une assemblée extraordinaire. On m’accuse de violation de l’éthique et de conflit d’intérêt.

Rufus : il faut que tu te défendes c’est ridicule. Ne laisse pas Torp te plumer.

Lily : ça ne vient pas de Torp ça vient de Chuck. Il les a convaincus de me suspendre immédiatement du conseil d’administration.

Rufus : qu’est-ce que tu comptes faire ?

Lily : je ne sais pas quel marché il a conclu avec Torp mais ce qui est certain c’est qu’il s’est fait avoir.

Dans la chambre de Blair.

Blair : allô oui bonsoir, je vous appelle de la part de Chuck Bass. Son ami Dan Humphrey vous a envoyé un nouvel employé aujourd’hui, Ben Donovan. Monsieur Bass aimerait que Ben travaille uniquement à la grande fête qu’il donne ce soir à l’exclusion de toute autre soirée est-ce que ce serait possible ? Merci c’est très gentil, merci beaucoup.

A la soirée.

Russell : voilà notre hôte, 2500 dollars par tête et c’est déjà plein à craquer, une véritable mine d’or.

Chuck : je sais trouver les bons filons. Il y a quelques jours ce n’était qu’une conversation sur l’oreiller, regarde comme tu m’inspires.

Raina : c’est toi seul qui a crée cet évènement. Cette fête restera dans les annales.

Blair : faites des plans des invités et du buffet pour le montage mais soyez discrets ce n’est pas une chaîne people. Humphrey, mais qu’est-ce que tu fais là ?

Dan : bah tu m’obliges à te harceler, j’espère que tu as lu mon article.

Blair : je n’ai pas besoin de le lire, je sais de quoi ça parle. Un prolo de Brooklyn et une inaccessible blonde de Manhattan.

Dan : ouais et bah en fait.

Blair : je travaille à W, je suis arbitre du bon gout et si je recommandais l’exposé minable de ta vie amoureuse ce serait comme arriver en sabot à un shooting spécial accessoire.

Dan : comment tu sais que c’est minable ? Tu ne l’as pas lu. Je suis peut être plus mur en tant qu’auteur mais si tu pouvais être plus mur tout court, tu pourrais aider quelqu’un qui en a besoin et montrer un minimum d’altruisme.

Blair : ok, si tu as terminé j’ai une vendetta de Saint Valentin à exécuter. Bon où est passée mon équipe ? La voilà, on tourne c’est parti.

Serena : qu’est-ce que tu fais ici, je croyais que tu devais bosser toute la soirée.

Blair : oui c’est ce que je fais. W m’a envoyé ici pour trouver des trucs croustillants pour le blog. Si je repars avec 3 pauvres commentaires d’Amenda Lefort ou d’Edouard Burns, mes deux ans vont se transformer en plan sur 20 ans.

Serena : d’accord je vais la faire ton interview mais demande-leur de faire vite.

Blair : génial merci mille fois, y’en a vraiment pas pour longtemps promis. Direction le buffet, on aura plus de lumière.

Russell : Lily tu es absolument ravissante comme toujours.

Lily : épargne-moi tes gracieusetés Russell, je suis venue parler à Chuck.

Russell : oh je l’ai vu s’éloigner avec ma fille. Je trouve qu’il forme un très beau couple tous les deux pas toi ?

Lily : je ne sais pas ce que tu trafiques mais ton piège semble sur le point de te refermer et mon fils doit être averti. Excuse-moi.

Le capitaine : désolé de vous embêter mais il faut que je parle à mon fils.

Nate : merci, ce soir tu n’es vraiment pas mon allier.

Le capitaine : peut-être mais je vais essayer d’être un bon père. Si je suis là ce soir c’est pour voir Russell et lui remettre ma démission.

Chuck : je sais qu’à cause de moi tu as du annuler ton escapade à Venise alors j’ai fais venir Venise jusqu’à toi.

Raina : qui t’as dis que je devais y aller ?

Chuck : je l’ai lu sur ton agenda. Buena sera amigo. C’est l’un des meilleurs restaurateur de Venise.

Raina : j’en reviens pas que tu ais fais tout ça pour moi.

Chuck : quand je tiens vraiment à quelqu’un, je n’ais pas peur de lui montrer.

Lily : salut Dan, est-ce que tu sais où est-ce que je pourrais trouver Chuck ?

Une journaliste : vous avez des projets de vacances au soleil ?

Serena : je n’y ais pas trop réfléchi mais peut-être que je ferais un saut sur l’île moustique.

Une journaliste : chaussures du moment ?

Serena : les escarpins à plateau. On a bientôt fini ?

Blair : il faut qu’elle parle de sa Saint Valentin. On doit poser la question à tout le monde.

Serena : désolée, je considère que ma vie privée ne regarde personne.

Blair : mais il y a bien un nouvel homme dans ta vie.

Blair : Ben Donovan, il est là à côté du bar ou pour être précise derrière le bar. Ne sois pas gênée, il n’y a pas de honte à sortir avec quelqu’un  qui n’est pas de ton milieu. Madona et Julia Roberts ont largement ouverte la voie aux filles comme toi.

Ben : je croyais que tu passais la soirée chez toi.

Serena : je croyais que tu donnais un cours de soutien.

Ben : il n’y a pas de cours, je ne savais pas comment te le dire.

Serena : comment me dire quoi ?                                                                                                                                                

Blair : allé Serena vas y, ton ancien détenu te doit bien une explication. Avant de passer les petits fours, il a passé 3 ans en prison, en fait ça ne fait pas plus d’un mois qu’il est en liberté conditionnelle.

Serena : non ne pars pas s’il te plait.

Ben : j’ai du boulot et je crois qu’on s’est assez vu pour la soirée.

Chuck : qu’est-ce qui t’autorise à débarquer comme ça ?

Lily : cette soirée est censée combler les désirs des invités mais moi ce que je veux c’est la vérité. Pourquoi tu m’as exclue du conseil ?

Chuck : tu aurais du me parler de ton passé avec Russell.

Lily : si ça te préoccupait tant que ça rien ne t’empêchait de m’en parler. Ça n’affecte absolument pas mes performances chez Bass industries.

Chuck : moi je n’en suis pas sur. Je ne peux pas prendre le risque que tes émotions l’emportent. Ça serait loin d’être la première fois. Allez, tout le monde sait que tu es une mondaine Lily, pas une femme d’affaire. C’est comme ça que tu t’es hissé des tours bus aux jets privés que tu es passée des musiciens aux capitaines d’industries. Désolé, je n’avais pas le choix.

Lily : j’ai consacré toute mon énergie à sauvegarder ton patrimoine. Je suis intervenue pour empêcher Jack de te l’enlever et depuis j’ai continué à me battre pour ton avenir si on avait su rester unis, on aurait pu gagner.

Chuck : j’ai déjà gagné et sans ton aide.

Lily : au contraire Chuck tu as perdu et pas uniquement ton combat contre Torp.

Chuck : arrête, cette adoption est complètement intéressée comme tout le reste d’ailleurs.

Raina : Chuck ! Je refuse d’écouter ça, ça suffit.

Chuck : où vas-tu ?

Raina : je ne sais pas mais loin d’ici.

Chuck : tu as failli me faire perdre mon entreprise, j’espère pour toi que je ne vais pas perdre Raina.

Lily : quelque soit le prix à payer pour ce que tu as fais, tu es seul en cause.

Russell : je vois que tu es un homme de parole.

Chuck : j’avais dit que je ferais ce qu’il faudrait. Ça y est.

Russell : un homme de parole et d’une grande naïveté.

Chuck : pardon ?

Russell : Lily ayant été neutralisée par ton bons soins, il ne reste que toi et moi et même si je t’aime bien. J’aime idée de démanteler Bass industries encore plus. Maintenant que tu n’as plus d’entreprise ni de famille et d’après ce que j’ai vu, tu peux aussi dire adieu à ma fille. Ta soirée est très réussie.

Chuck : vous croyez que Raina vous admirera toujours autant quand elle saura ce que vous avez fait ?

Russell : je te laisse le découvrir. Tu sais ce que la famille représente pour elle et elle sait maintenant ce que ça représente pour toi.

Gossip Girl : un orphelin solitaire à la mère, il n’y a pas que Venise qui est en train de couler.

Serena : B, j’hallucine que tu m’ais piégé comme ça. Tu n’avais pas d’autres moyens de te faire bien voir au boulot ? Ton plan de carrière passe avant notre amitié maintenant ?

Blair : oui bah pour toi en tout cas ma carrière passe après tout le reste puisque t’as forcé Raina à annuler uniquement pour pas passer la Saint Valentin toute seule.

Serena : arrête ce n’est pas ça j’avais une bonne raison.

Blair : tu ne supportes pas que j’ai un vrai projet alors que tu glandes entre tes 15 heures de cours par semaine et ton ex détenu.

Serena : ça n’a rien à voir. Je suis super fier de toi pour W, je ne voulais pas que tu souffres de voir Chuck passer la Saint Valentin avec Raina.

Blair : combien de fois il faut que je le répète ? Il se sert d’elle, il joue la comédie c’est une histoire de business enfin pourquoi personne ne me croit ?

Serena : Blair.

Blair : d’accord, bouge pas d’ici je le ramène dans 10 minutes, c’est lui qui va te le dire.

Le capitaine : Russell.

Russell : ah Howard, vous êtes viré.

Le capitaine : quoi ? Pour quel motif, j’étais venu vous donner ma démission.

Russell : vous avez divulgué des informations sensibles, je vous accorde que c’était exactement ce que je voulais mais ça reste une faute grave. Je ne peux pas garder quelqu’un en qui je n’ai pas confiance. Alors bonne continuation.

Nate : qu’est-ce qui s’est passé ?

Dan : Blair.

Blair : il faut que je parle à Chuck. Mais c’est quoi cet endroit ?

Dan : il l’a fait aménagé pour Raina.

Blair : oh, il prend ce petit jeu au sérieux.

Dan : bah je ne suis pas sur que ce soit encore un jeu.

Raina : si je suis là c’est uniquement parce que je ne voulais pas qu’on s’explique en public.

Chuck : je suis vraiment désolé que tu ais du assister à cette scène avec Lily.

Raina : ce n’est pas à moi que tu dois faire des excuses. Tu l’as poignardée dans le dos et tu l’as insultée. C’est comme ça que tu fonctionnes ? Tu décroches la lune pour ceux que tu aimes mais au premier faux pas tu leur reprends tout ?

Chuck : pour toi la famille passe avant tout, pour moi c’est un truc que je ne connais pas. Mon père s’est jamais occupé de moi, ma mère m’a abandonné, elle a essayé de m’escroquer, mon oncle est mon pire ennemi et peut-être que ton père n’est pas aussi parfait que tu ne le crois.

Raina : pourquoi tu dis ça ?

Chuck : c’est à cause de lui que j’ai fait virer Lily. Il m’a monté contre elle.

Raina : alors tu as décidé de mon monter contre lui ?

Chuck : non.

Raina : comment tu peux faire ça ? Tu ne respectes rien, il n’y a rien qui compte pour toi.

Chuck : c’est faux. Tu comptes plus que tout, je ne veux pas te perdre.

Raina : jusqu’à ce que je dise ou fasse un truc qui ne te plait pas et là tu me jetteras comme les autres.

Chuck : s’il te plait donne-moi une chance de te montrer que je vaux mieux que ça.

Raina : je suis désolée mais je crois que j’en ai déjà assez vu.

Gossip Girl : la terre est ronde, les oiseaux volent, Chuck est amoureux.

Dan : wouhaou, quel acteur.

Gossip Girl : amoureux mais pas de toi B.

Blair : la ferme Humphrey.

Chez Blair.

Blair : ce n’est pas des chocolats belges mais à cette heure-ci je n’ai rien trouvé de mieux, j’allais les mettre sur ton oreiller.

Serena : B s’il te plait, la soirée a été longue, je suis fatiguée.

Blair : tu avais raison, il y a un vrai truc entre Chuck et Raina, en tout cas il y avait un vrai truc. Je sais bien qu’une boîte de chocolats bon marché ne rattrapera ce que j’ai fait mais je suis vraiment désolée.

Serena : mais je n’ai peut-être pas pris la bonne décision en allant voir Raina, j’aurais peut-être du t’en parler avant. Mais je m’en faisais pour toi, pas pour ta carrière ou ton boulot. Je savais que tu pourrais rebondir sans problème à W.

Blair : là tu n’as peut être pas tord. Donna vient d’appeler elle a dit que ton portrait allait faire un malheur.

Serena : excuse moi de ne pas sauter de joie si tu as déroché le jackpot au dépend de Ben.

Blair : quand j’ai parlé de photos bien compromettantes aperçues sur internet, notre journaliste a eu l’immense sagesse d’accepter de ne pas publier ce passage.

Serena : et bah je suis sure qu’il apprécierait, je lui dirais s’il accepte de me revoir. Ca ira tu peux rester toute seule ?

Blair : je ne suis pas sure, mais il va falloir que j’apprenne. Vas t’amuser avec ton beau bagnard.

Serena : alors tu as un amoureux secret ?

Dan : allô.

Blair : pourquoi une nouvelle version ?

Dan : pour pouvoir continuer à te harceler jusqu’à ce que tu fasses un geste.

Blair : j’ai recommandé ton article ça y est, hier je l’ai envoyé à un rédacteur de Vanity Fair, je sais que tu ne visais pas aussi haut mais t’en qu’à faire, j’imagine que ça ne te pose pas de problème.

Dan : Blair attend, tu l’as envoyé sans l’avoir lu ?

Blair : qu’est-ce que tu crois, évidemment que je l’ai lu, j’ai une réputation à tenir.

Dan : en recommandant un truc que tu trouves nul ?

Blair : c’est un bon article.

Dan : je n’ai pas entendu, qu’est-ce que tu as dis ?

Blair : tu as très bien compris, c’est bien vu, incisif et très parlant. Tu as plutôt bien rendu ce qu’on ressent quand un ancien amour tourne la page le premier.

Dan : comment ça va toi, tu tiens le coup ?

Blair : et bien j’ai décidé de me consoler en regardant le film le plus anti Saint Valentin que j’ai pu trouver, Rosemary Baby.

Dan : super t’en es où ? Je vais le regarder avec toi, je te promets de ne pas réciter tout haut les dialogues. Ouais, enfin je vais essayer.

Blair : je commence tout juste.

A l’Empire.

Le capitaine : je retiens la leçon, Wall Street 2 se n’était pas une bonne idée, ni au cinéma ni dans ma vie. Il va falloir que je trouve quelque chose à mi chemin entre le ménage et la haute finance.

Nate : je voudrais m’être trompé sur Torp.

Chuck : je voudrais avoir une entreprise où vous faire bosser.

Le capitaine : ce qui me rassure dans ce qui s’est passé ce soir, c’est que j’ai encore de la ressource. Quand Russell m’a viré, il m’a demandé de lui rendre ma clé. Je lui ais donné une clé, celle du club de gym de l’Empire. Ca c’est la clé du bureau de Torp et ça c’est les mots de passe du réseau, il les change tous les jeudis ce qui veut dire que tu as 48 heures devant toi. Bonne chance.

Nate : bien joué.

Gossip Girl : chacun son cadeau de Saint Valentin, l’instrument de la vengeance ou de sincères excuses.

Dans un bar.

Ben : merci d’être venue. Désolé d’avoir menti sur mon boulot de serveur, j’aurais du assumer.

Serena : et moi j’airais du t’écouter. Je suis désolée de ne pas t’avoir laissé en placer une.

Ben : c’est encore la Saint Valentin enfin pendant 10 minutes. On devrait peut-être en profiter, avec ma paye je peux t’offrir une grenadine.

Serena : ouais je boirais bien un verre mais la grenadine ce n’est pas vraiment une boisson de Saint Valentin.

Ben : tu as déjà gouté un love spirit ? Grenadine et fruit de la passion.

Serena : ah oui ça a l’air délicieux grave.

Ben : Serena.

Au téléphone chez Blair et Dan.

Blair : je dis simplement qu’être parano peut te sauver la vie.

Dan : elle aurait du envisager la possibilité que son mari vende leur enfant à une assemblée de sorcières.

Blair : non mais Rosemary est incroyablement naïve, on ne mange pas un truc sans savoir d’où il sort.

Dan : ouais tu n’as pas tord. La mousse c’est flippant. Tu sais combien de temps j’ai perdu dans le métro ?

Blair : et bah le sort s’acharne souvent sur toi.

Dan : peut-être que je devrais m’inquiéter.

Gossip Girl : ou encore un moyen de tromper sa solitude pendant quelques heures.

Dans la rue.

Eric : en une soirée je me suis retrouvé dans les bras d’inconnus plus souvent que dans ceux de ma grand-mère en toute une vie. Je reconnais ça fait chaud au cœur mais c’est une drôle de Saint Valentin.

Une fille : ouais c’est sur mais la soirée n’est pas encore finie. Il y a un gars qui est passé tout à l’heure il voulait te voir. Un brun plutôt beau gosse. Il a dit que vous vous connaissiez, il t’attend au coin de la rue. Allez file.

Eric : bah j’ai finis ma tournée, alors si c’est bon j’y vais. Merci.

La fille : salut.

Eric : Jonathan ?

Damien : je ne t’ai pas trop manqué ?

Eric : c’est bon je ne veux avoir à faire avec toi Damien.

Damien : et moi, tu crois que je voulais que Dan et Nate me balancent à mon père peut-être ? Maintenant il surveille le moindre de mes mouvements et ça c’est un méga, méga gros problème.

Eric : c’est les risques du métier c’est tout.

Damien : écoute moi bien, je ne crois pas que tu ais bien compris. C’est aussi un gros problème pour toi, tu te rappelles cette histoire qui te faisait péter les plombs quand on se voyait au début. Les trucs que tu m’as dit sur ce que ta mère a fait à Ben et bien mentir sous serment est un grave délit et ça veut dire que Lily pourrait passer beaucoup de temps en prison si ça me prenait un jour de faire des révélations. Je vais t’expliquer ce qu’on va faire. Ca va bien se passer.

Gossip Girl : mais quoi qu’on espère recevoir pour la Saint Valentin, il ne faut pas oublier que certaines années c’est un massacre. Bisous, bisous. Gossip Girl.

Kikavu ?

Au total, 116 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

reinhart 
23.02.2021 vers 19h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

densi76 
24.05.2020 vers 21h

Audreyann 
03.02.2020 vers 18h

melanie91 
20.12.2019 vers 18h

noemie3 
01.06.2019 vers 23h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok

Ed Westwick reprend son rôle de Chuck Bass sur TikTok
Pour célébrer son arrivée sur le réseau social TikTok, Ed Westwick a fait une courte vidéo où il...

Jessica Szohr a accouché

Jessica Szohr a accouché
Jessica Szohr, l'actrice de la série Gossip Girl qui interprétait Vanessa, a accouché de son premier...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui, 25 Novembre 2020, Katie Cassidy fête ses 34 ans. L'interprète de Juliet Sharp est née...

Tournage de la série You avec Penn Badgley

Tournage de la série You avec Penn Badgley
L'acteur Penn Badgley a repris le tournage de la troisième saison de la série You. Netflix a annoncé...

Leighton Meester a accouché !

Leighton Meester a accouché !
L'annonce a été faite par son mari Adam Brody, Leighton Meester a donné naissance à leur deuxième...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Sas1608, 12.04.2021 à 12:49

Nouveau design sur le quartier de Once Upon A Time. Merci Sevnol !

pretty31, 12.04.2021 à 16:35

Nouvelle manche pour The New Song chez Zoey's EP et ciné-émoji sur HypnoClap !

Supersympa, 12.04.2021 à 16:36

Bonjour à tous. Nouveau mois sur les quartiers Alias, Dollhouse, The L Word et nouveau calendrier chez Angel.

ShanInXYZ, 13.04.2021 à 16:05

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, vous pouvez rattrapez les thèmes précédents, n'hésitez pas à passer voir le Docteur Who

swceliikz, 13.04.2021 à 19:52

Hello, nouvelle PDM sur le quartier d'All American

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site